Dreamer du club de Mtl (Rosemont), 6e édition

Une soirée en famille, entre amis, une petite virée chez les producteurs et vous voulez une place pour y inclure tous les vins dégustés? Voici l'endroit idéal pour le faire!
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Le cave à vins
Messages : 2891
Inscription : Mar 12 Juin 2007 17:38
Localisation : Montréal

Dreamer du club de Mtl (Rosemont), 6e édition

Message par Le cave à vins » Dim 11 Mars 2018 18:00

Avait lieu hier la 6e édition du Dreamer annuel de notre club de dégustation. On s’est gâtés pas à peu près, encore une fois. Dans la bonne humeur, sans prétention. Quelle belle soirée! Merci à toutes et tous! Voici quelques impressions, de mémoire, ça fait un bout que je ne prends plus de notes, la paresse ayant pris le dessus…

Avant-Garde Les Pilsners C'est Tellement Wild (Goyave)
(Apéro)
Bel objet que ce magnum de bière! Le contenu était à l’avenant : frais, acidulé, avec d’exubérants fruits tropicaux. Une très belle entrée en matière.

Chablis 1er cru Chapelot 2008, François Raveneau
(En solo)
Nez un peu discret mais fort agréable, qui sent le bord de mer et le beurre. La bouche est plus jasante, horizontale et longue. Elle laisse sur son sillon des notes de fruits à chair blanche, de coquillages et d’algues. C’est pas mêlant, on dirait que le vin est salé! Absolument délicieux.

Côte du Jura Les Vignes de mon Père 2006, JF Ganevat
(Tartine gratinée de pain aux noix, garnie de champignons sauvages sautés au Sauternes)
Celui-là n’est discret à aucun moment. Quelle projection! Quelle puissance! Une acidité stéroïdée, un bouquet complexe de curry, de fruits jaunes, de caramel salé. Malgré tout, l’oxydation est plutôt en retrait. Sa longueur est impressionnante. Assez unique, ça ne ressemble à rien… Bel ovni!

Champagne Pol Roger Cuvée Sir Winston Churchill Brut 2004
Champagne Krug Grande Cuvée Brut

(Crab cake, mayo au safran, pop-corn et salade aux amandes et citrons confits)
Quel combat entre ces deux titans, qui affichent deux styles bien différents. Le Pol Roger sur la finesse et le Krug sur la puissance. Le premier a une texture presque crémeuse, enveloppante, tandis que le deuxième s’impose par son acidité vive et ses amers. La longueur des deux impressionne. C’est le Krug qui semble afficher le plus de signes de vieillissement (rancio, couleur). Deux grands vins.

Clos de la Roche Grand Cru 2000, Guy Castagnier
(En solo)
Un vin sur son X. Les tanins sont très sages et donnent au vin une impression tactile feutrée, ronde. Le nez est envoûtant et furtif, il évolue rapidement mais demeure complexe : d’abord sur les fruits rouges et les épices, ensuite sur l’anis, la terre, le grillé, les herbes. La bouche est généreuse, pleine. J’ai beaucoup aimé. Une belle aubaine dénichée chez un caviste d’Avignon. De beaux souvenirs!

Châteauneuf-du-Pape 2003 rouge, Château Rayas
(Tartare de cerf, noisettes, jeunes épinards et croutons)
Rayas c’est Rayas. Comment peut-on produire un tel vin avec du grenache une année de canicule? À la blague, quelqu’un autour de la table a dit : en récoltant le 16 juillet??? Aucune lourdeur, aucune chaleur… Et ces fameuses notes d’agrumes envoûtantes. Je l’ai cependant trouvé moins spectaculaire et expressif que d’autres millésimes (2004, 2001 et 1999).

Toscana IGT Le Pergole Torte 2004, Montevertine
(Épaule d’agneau braisée, croute de noix, purée de légumes racines et asperges)
Très beau vin classique, racé et raffiné, qui tient facilement tête à l’impressionnante pièce d’agneau savamment cuisinée par notre cuistot en chef, M. Phil en personne. Tanins joufflus, fruit noir généreux, cuir, bouche ample et fraîche. J’ai bien aimé, sans pour autant être soufflé.

Saumur-Champigny Le Bourg 2006, Clos Rougeard
(En solo)
J’avais des attentes très élevée pour ce vin. J’ai eu la chance de boire plusieurs Poyeux et quelques Clos de millésimes différents, mais jamais de Bourg. Clairement plus puissant que les autres cuvées du domaine de Bouygues (ça fait mal d’écrire ça!). La touche cab-franc ne ment pas : le côté végétal est à l’avant plan, le fruit rouge de type cassis est en retrait. Les tanins sont asséchants. La bouche est pleine, généreuse et assez longue. Excellent mais néanmoins sous mes attentes, probablement irréalistes. Il est cependant encore bien jeune. Ma dernière bouteille patientera encore plusieurs années avant de rencontrer la vrille (ou le bilame!).

Châteauneuf-du-Pape 2003 blanc, Château Rayas
(Plateau de fromages)
Ma première expérience avec un Rayas blanc. J’avoue avoir été un peu déçu. Le profil aromatique était particulier, sur des notes de rillettes, de pâté… Sans surprise, l’acidité était basse, la structure du vin reposant plutôt sur l’amertume et une texture grasse. Le fruit était plutôt en retrait. À sa défense, il faut dire qu’à ce stade de la soirée, mon attention commençait à s’étioler passablement…

Alsace Riesling Grand Cru Geisberg Sélection de Grains Nobles 2001, Domaine André Kientzler
(Tarte tatin, crème glacée vanille)
La fatigue s’étant installée (mes yeux fermaient tout seuls…), je regrette vraiment ne pas avoir pu profiter davantage de ce vin, probablement l’un des meilleurs de la soirée. Tout simplement spectaculaire, tant au nez qu’en bouche. Un véritable pot-pourri de fleurs, de sucre d’orge, de fruits tropicaux, de miel, de pétrole lourd, d’épices douces… Et cette acidité typique du riesling, qui sert de pilier à un ensemble qui serait autrement forcément lourd et lassant. Wow!

Ce soir : Montellier au citron.
Dernière édition par Le cave à vins le Lun 12 Mars 2018 8:28, édité 2 fois.


Nul n'est censé ignorer la Loire! Glougueule.fr

sb_guido
Messages : 463
Inscription : Sam 24 Oct 2015 17:51
Localisation : Québec

Re: Dreamer du club de Mtl (Rosemont), 6e édition

Message par sb_guido » Dim 11 Mars 2018 19:30

Wow!!! Une superbe soirée ça! Surpris de ne pas voir de nebbiolo :wink: !
Merci du CR! :Bonjour:
"Car le bon vin de Saint-Émilion ça vous donne un coeur de lion à condition d'en mettre dans les biberons" (Billy le Bordelais, J. Dassin)

Mat_clout
Messages : 1318
Inscription : Jeu 25 Juil 2013 7:29
Localisation : Rive nord

Re: Dreamer du club de Mtl (Rosemont), 6e édition

Message par Mat_clout » Dim 11 Mars 2018 19:37

Merci Le cave pour le super CR.
Très apprécié et quelle dégustation vous avez eu!

Pour les notes pendant la dégustation, je te trouve dur envers toi.
Moi, personnellement, j’ai toujours eu l’impression que c’était un élément de distraction sur le moment présent.
Un peu comme la prise de photo. Par chance, ma conjointe y prend plaisir.
Finalement, je suis égoïste... :oops:

Avatar de l’utilisateur
asterix
GO des virtuelles
Messages : 5785
Inscription : Sam 20 Sep 2008 20:38
Localisation : Montreal

Re: Dreamer du club de Mtl (Rosemont), 6e édition

Message par asterix » Dim 11 Mars 2018 20:03

C’était effectivement une superbe soirée, un énorme merci à toutes et à tous.

En apéro on a dégusté une bière, en magnum. Cette Avant-Garde Les Pilsners C’est Tellement Wild (Goyave) est en fait la « Pilsner Jet Set affinée quatre mois en barriques de vin avec levures sauvages et purée de goyave ». Au nez et en bouche on est sur les céréales, goyaves, pommes verte, citron, raisins blancs, cuir et touche boisée. Il y a certes une tension, mais sans excès aucunement. C’est surtout tout en finesse et élégance. De plus c’est d’une fraicheur renversante, sec, finale bien sèche et belle longueur. Très grande bière, 18/20

Par la suite on a enchainé avec le Chablis 1er cru Chapelot 2008 de François Raveneau. Au nez et en bouche on est sur les ananas, citrons, confit, citron, minéralité et côté beurré. En bouche il y a une belle rondeur, boisé très bien intégré à l’ensemble. Sinon c’est sec, très belle netteté et élégance. Longue finale, sur une très belle impression de minéralité. 17,5/20

Côte du Jura Les Vignes de mon Père 2006, JF Ganevat
Poires et pommes au four, curry/épices douces et noisettes grillé. Au nez c’est expressif, très expressif même, original, mais pas facile a décrire. En bouche c’est puissant, bonne acidité et bien sec. C’est complexe, prenant et particulier. Très belle profondeur et très long en bouche. 18,5/20

Champagne Pol Roger Cuvée Sir Winston Churchill Brut 2004
C’est d’une finesse et élégance franchement impressionnante. Sinon belle tension, grande netteté et très long en bouche. 18,5/20

Champagne Krug Grande Cuvée Brut
Très différent du Pol Roger, c’est nettement plus puissant. Très belle matière, intensité et très long en bouche. 18/20

Clos de la Roche Grand Cru 2000, Guy Castagnier
Au nez et en bouche on est sur les cerises, groseilles, fleurs, fumé, épices et touche herbacés. Très beau touché de bouche, tout en finesse et élégance. Fruité présent, sans que ça soit une bombe de fruits, mais fruité charmeur et net. 17/20

Châteauneuf-du-Pape 2003 rouge, Château Rayas
Au nez c’est expressif et hyper charmeur. on est sur les fleurs, framboises, fraises, groseille, agrumes, épices douce et minéralité. C’est d’une finesse et élégance franchement impressionnante. aucune lourdeur, alcool superbement intégré et longue finale. 18/20

Toscana IGT Le Pergole Torte 2004, Montevertine
Cerises noires, fruits noirs, épices, cuir et herbes. Belle rondeur, ampleur, matière, mais sans excès. Ça demeure élégant et très bien équilibré. Très beau fruité, charmeur et belle longueur. 17,5/20

Saumur-Champigny Le Bourg 2006, Clos Rougeard
Au nez et en bouche il y a un coté végétal fatiguant, un peu trop présent à mon gout. Beau fruité, sur les cassis et framboises, mais un peu en retrait. Sinon c’est tannique, passablement austère, mais belle profondeur et longueur. 16/20

Châteauneuf-du-Pape 2003 blanc, Château Rayas
Fruits jaunes, épices, noisettes et minéralité En bouche c’est rond, ample, gras et peu acide. Complexe et pas facile à décrire. Finale sur une amertume passablement présente et persistante. 16/20

Alsace Riesling Grand Cru Geisberg Sélection de Grains Nobles 2001, Domaine André Kientzler
Au nez et en bouche on est sur les pêche, abricots, marmelade, citron confit, miel, sucre d’orge, pétrole (au nez), minéralité et fleurs. C’est hyper charmeur, complexe, prenant et superbe fruitée. Surtout il y a une acidité qui apporte une belle tension et fait contrepoids au sucré. J’ai rarement dégusté un vin qui a 170 g/litre de sucre résiduel aussi bien équilibré, digeste et frais en bouche. C’est superbement équilibré, grande finesse et élégance. Longue finale sur une belle impression de minéralité. 19/20
Dernière édition par asterix le Dim 11 Mars 2018 22:45, édité 4 fois.

BenAfnam
Messages : 504
Inscription : Dim 21 Nov 2010 11:24
Localisation : Saint-Jean-sur-Richelieu

Re: Dreamer du club de Mtl (Rosemont), 6e édition

Message par BenAfnam » Dim 11 Mars 2018 20:11

Ta...., vous vous etes paye la traite.
OYES!
Dans la vie, il ne faut !pas avoir de regrets, seulement de bons souvenirs!
"Jamais vin ne vint en vain!"

Avatar de l’utilisateur
Sam
Messages : 723
Inscription : Mer 29 Déc 2010 17:36
Localisation : Montréal, clique de Homa!

Re: Dreamer du club de Mtl (Rosemont), 6e édition

Message par Sam » Dim 11 Mars 2018 22:38

Le cave à vins a écrit :Saumur-Champigny Le Bourg 2006, Clos Rougeard
[Clairement plus puissant que les autres cuvées du domaine de Bouygues (ça fait mal d’écrire ça!)



(Ça fait aussi mal de le lire!)



N'ayant aucune expérience avec cette cuvée, et ayant une 2005 qui dort, je me demandais bien quand l'ouvrir.... La patience est une vertu semble t-il. :zut:


Sinon, merci pour les CR. Vous buvez toujours aussi bien!


:Bonjour:

nick72
Messages : 814
Inscription : Mar 20 Mars 2007 21:57
Localisation : montreal

Re: Dreamer du club de Mtl (Rosemont), 6e édition

Message par nick72 » Lun 12 Mars 2018 5:39

Très belle dégustation les gars, Rayas c'est magique vraiment, pour ceux qui n'aurait pas vus, très bonne article du Le Monde avec Emmanuel Reynaud. :Bonjour:

http://www.lemonde.fr/vins/article/2017/12/15/chateau-rayas-grand-vin-secret_5230523_3527806.html

Avatar de l’utilisateur
Le cave à vins
Messages : 2891
Inscription : Mar 12 Juin 2007 17:38
Localisation : Montréal

Re: Dreamer du club de Mtl (Rosemont), 6e édition

Message par Le cave à vins » Lun 12 Mars 2018 9:07

sb_guido a écrit :Wow!!! Une superbe soirée ça! Surpris de ne pas voir de nebbiolo :wink: !
Merci du CR! :Bonjour:

En effet, c'est rare qu'un piémontais ne se glisse pas dans le palmarès!
Nul n'est censé ignorer la Loire! Glougueule.fr

Avatar de l’utilisateur
Le cave à vins
Messages : 2891
Inscription : Mar 12 Juin 2007 17:38
Localisation : Montréal

Re: Dreamer du club de Mtl (Rosemont), 6e édition

Message par Le cave à vins » Lun 12 Mars 2018 9:10

Sam a écrit :Saumur-Champigny Le Bourg 2006, Clos Rougeard

N'ayant aucune expérience avec cette cuvée, et ayant une 2005 qui dort, je me demandais bien quand l'ouvrir.... La patience est une vertu semble t-il. :zut:

Et sur 2005, l'attente sera encore plus longue pour assagir ces tanins!
:wink:
Ceci dit, je n'y ai pas goûté pour savoir si Bourg 2005 est fidèle à la réputation qu'on se fait de ce millésime en France.
Nul n'est censé ignorer la Loire! Glougueule.fr

Avatar de l’utilisateur
phil the agony
Messages : 1785
Inscription : Mar 01 Nov 2011 16:33
Nom usager CellarTracker : phil the agony
Localisation : montreal

Re: Dreamer du club de Mtl (Rosemont), 6e édition

Message par phil the agony » Mar 13 Mars 2018 12:43

2008 François Raveneau Chablis 1er Cru Chapelot

Un nez beurré qui me rappel le popcorn.En bouche, il y a les fruits exotiques avec de l'ananas en prédominance.
Un petit côté salin et bord de mer.Un vin qui tapisse la bouche.Acidité en fin de bouche.Belle longueur.
Semble être à son top.Rien à redire.
94 pts.

2006 Jean-François Ganevat Côtes du Jura Les Vignes de Mon Père

Un nez de poire dans le sirop ! Idem en bouche.Épices douces avec le cari qui domine.
Oxydation légère.Un petit côté sucré.L'acidité est moyenne.Très floral avec un peu de souffre.
Seulement 600 bouteilles produites.Un type de vin qui gagne à être connu.
92 pts.

N.V. Krug Champagne Brut Grande Cuvée

Un champagne plus sur la barrique.Très masculin.Les bulles sont beaucoup plus intenses en attaque.Le boisé amène beaucoup de structure.
Très complex.Moins sur la finesse que le Pol Roger mais très bon.Un champagne de bouffe.Très bonne longueur.Un peu de pain toasté too much.
Le sucre resort quand il est tempéré.Solide.
93 pts

2004 Pol Roger Champagne Cuvée Sir Winston Churchill

Mon plus beau champagne à vie.Un champagne que j'ouvrirais avec la douce pour lui demander sa main !
Un équilibre parfait.Sur la patisserie,la levure les framboises,la fraise et la crème fraîche.Une douceur incroyable et une subtilitée !
Un peu d'amandes grilles.Une finesse parfait.
95 pts.


2000 Domaine Castagnier Clos de la Roche


Le fruit est encore bien present.Je ne connaissais pas ce producteur.Un petit côté tertiaire pas dérangeant du tout.
La cerise est encore tout en jeunesse dans ce vin.Floral et un petit côté sucré/compote de fraise.
Une touche fume en finale.Plus Bourgnignol au nez qu,en bouche.
92-93 pts.


2003 Château Rayas Châteauneuf-du-Pape Reserve

Reynaud a fait un bijoux dans ce millésime solaire. La finesse à son meilleur.Ouvert la veille.
Très floral avec des notes de pamplemousses et la griotte.Epices douces et très aérien.Ça vole carrément dans ma bouche.
Légère chauffe en finale.Ça bouge pas ben ben en 1h30.Magnigique.
95 pts

2004 Azienda Agricola Montevertine Le Pergole Torte Toscana IGT

C'est de la Toscane en bouche.Un vin qui fait voyager direcement à sa destination.
Du Sangiovese très bien fait.Sur la cerise confite.Belle longueur et droiture.
Une douceur suave.Sur les épices douces (La cannelle), anis étoilé.
Sur le début de son plateau pour encore plusieurs années.
92 pts +


2006 Clos Rougeard (Foucault) Saumur-Champigny Le Bourg

J'avais des attentes.Peut-être un peu trop ?
Nez discret sur le piment d'espelette.En bouche, c'est vegetal (trop !?),de l'olive pressée.Poivrons grillés
Épices douces,cassis (le manqué de fruit de ce vin).Trop vegetal à mon palais.Le fruit n'est pas assez présent.
C'est très bon...mais..pas certain que je vendrais l'urne de ma grand-mere pour ça.
À revoir dans quelques années ??ou pas.
91 pts (+?)



2003 Château Rayas Châteauneuf-du-Pape Blanc Réserve


Encore Rayas en 2003 mais la magie n'opère pas autant ! Bu avec les fromages.
Un bel équilibre sur la banana (oui),la marmalade d'orange.Un côté rancio/noisetté.
Disons que c'est lourd.J'en boirais pas 3 verres mettons.Le boisé est présent.L'alcool est digeste mais
je ne crois pas que ce soit mon type de vin.Je n'acheterai pu.
91 pts

2003 Kientzler Riesling Geisberg

Ouff je commence à être plein.Ça crache pas ce soir.
Un peu de fuel pour ce vin.D'Une finesse incroyable par contre.Ça tapisse la bouche d'abricots, de pêches confites.
170G/L de sucre qui coule très bien.Superbe longueur.Je bois pas souvent de ce type de vin.
C'est léger avec son 10% d'alcool.Pourrait se siffler rapidement !
Superbe
93 pts
Je bois pour oublier que je suis un ivrogne. (Alphonse ALLAIS)

Avatar de l’utilisateur
Omar
Messages : 3720
Inscription : Ven 28 Juil 2006 12:00
Localisation : Montréal

Re: Dreamer du club de Mtl (Rosemont), 6e édition

Message par Omar » Dim 29 Avr 2018 22:00

Dreamer de haut niveau, merci à tous! :Bonjour:

Je suis en retard avec mes notes, mais mieux vaut tard que jamais!

Jean-François Ganevat Côtes du Jura Les Vignes de Mon Père 2006
Beau nez exotique, poires, pommes jaunes. Très long, très sec, finale tendue, avec de légères notes oxydées. 95+

François Raveneau Chablis 1er Cru Chapelot 2008
Nez un peu exotique avec des note beurrées. Bouche assez ronde, mais avec un grande tension. Finale très sèche, saline et minérale. Un vin de texture construit sur la structure. Assez austère. 92+

Krug Champagne Brut Grande Cuvée
Beau, long, complexe. 94

Pol Roger Champagne Cuvée Sir Winston Churchill 2004
Notes d'évolution très glamour. + de finesse que dans le Krug. 95

Château Rayas Châteauneuf-du-Pape Reserve 2003
Nez typique, frises des champs, épices, cerises. Floral, charmeur, délicat, Pas trop chaud pour un 2003. Grand plaisir, grand vin. 95

Domaine Castagnier Clos de la Roche 2000
Ça pinotte à fond. Floral, céréalier, un peu de vernis. Acidité prononcée et fruit en retraité. Un peu passé son plateau. Manque un peu de rondeur, avec une amertume un peu trop prononcée en finale. Reste délicieux, mais ne pas trop attendre. 92

Azienda Agricola Montevertine Le Pergole Torte Toscana IGT 2004
Superbe nez, écorce d'orange, pâte de tomates, herbes. Puissant, long, structuré, complexe. 94+

Clos Rougeard (Foucault) Saumur-Champigny Le Bourg 2006
Nez bordelais, avec une pointe végétale. Texture assez ronde, finale tannique mais en finesse. Très bel équilibre d'ensemble. 92

Château Rayas Châteauneuf-du-Pape Blanc Réserve 2003
Beau nez floral. En bouche c'est riche, gras, avec une belle densité de fruits exotiques. Alcool perceptible en final. 92

Kientzler Riesling Geisberg Alsace Grand Cru 2003
Nez sur les fruits exotiques (encore!), des notes de plastique et de pétrole. Assez sucré mais bien balancé par l'acidité. Long et profond, excellent. 94

Avatar de l’utilisateur
Vive le vin
Messages : 2397
Inscription : Mer 30 Avr 2014 11:59
Nom usager CellarTracker : Vive le vin
Localisation : Hudson

Re: Dreamer du club de Mtl (Rosemont), 6e édition

Message par Vive le vin » Mar 01 Mai 2018 20:19

Quel beau dreamer que vous avez eu! Du Grand jus!!! Wow!
Merci pour ces CRS tous intéressant à lire!
Bravo pour cette belle fraternité et bonne continuité, :Bonjour:
Bonne cuisine et bon vin , c'est le paradis sur terre .

Henri IV

Avatar de l’utilisateur
phil the agony
Messages : 1785
Inscription : Mar 01 Nov 2011 16:33
Nom usager CellarTracker : phil the agony
Localisation : montreal

Re: Dreamer du club de Mtl (Rosemont), 6e édition

Message par phil the agony » Mar 01 Mai 2018 21:28

Merc Vive le vin :)
Je bois pour oublier que je suis un ivrogne. (Alphonse ALLAIS)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités