CR Verticale Faustino Gran Reserva, 1964 - 2010

Avatar de l’utilisateur
wyz
Messages : 794
Inscription : Lun 20 Août 2012 12:22
Localisation : Brossard, Qc

CR Verticale Faustino Gran Reserva, 1964 - 2010

Message par wyz » Mar 10 Mars 2015 13:41

Qui y sera ?

J'y vais with the wife, une belle soirée en perspective.

WYZ
Dernière édition par wyz le Ven 03 Avr 2015 15:57, édité 1 fois.


Ça goûte... euh.... j'ai le goût sul bout d'la langue...

Avatar de l’utilisateur
wyz
Messages : 794
Inscription : Lun 20 Août 2012 12:22
Localisation : Brossard, Qc

Re: Verticale Faustino Gran Reserva, le 26 Mars à Montréal

Message par wyz » Sam 28 Mars 2015 9:11

Je vais vous revenir avec un CR sous peu de cette soirée mémorable.

Par curiosité, qui d'ici y était ?

WYZ
Ça goûte... euh.... j'ai le goût sul bout d'la langue...

Avatar de l’utilisateur
wyz
Messages : 794
Inscription : Lun 20 Août 2012 12:22
Localisation : Brossard, Qc

Re: Verticale Faustino Gran Reserva, le 26 Mars à Montréal

Message par wyz » Ven 03 Avr 2015 13:30

Le 26 Mars dernier moi et ma conjointe avons assisté à un évènement organisé par SAQ signature pour la dégustation verticale des Gran Reserva Faustino I

La soirée était animée pas Stanley Moss, directeur à l’exportation. Un homme fort sympathique qui a sortie son Français pour cette soirée.

Le tout était accompagné d’un total de 15 tapas différents préparés par le restaurant Tapeo et son équipe.
D’entrée de jeux je vais vous dire cette soirée était parfaite, les vins étaient excellents, la quantité était très bonne (2+ onces par verre), le service des tapas et le retrait des assiettes a été mené de main de maître par l’équipe sur place et la documentation qui nous a été remise était très jolie. Rien n’était ‘moyen’ encore moins négatif, pour résumer le tout, c’était ça coche!
Nous avons aussi eu l’opportunité d’acheter les produits dégustés lors de la soirée par commandes exclusives.

Je ne suis pas un bon preneur de notes et je semble souvent me répéter quand je décris des vins, mais j’ai tenté de mettre sur papier ce qui me passait par la tête lors de la dégustation. J’ai aussi pris le carnet de notes de ma conjointe pour ajouter ce que nous avions à dire sur chacun des millésimes présentés.

1964
Bien tuilé, opacité moyenne, on voit clairement que ce vin est âgé.
Au nez : pruneau, sucre cuits. Il est très aromatique et on nous dit qu’il est dans le verre depuis déjà près d’une heure.
Les tannins sont complètements fondus, l’acidité est encore présente, le fruit aussi mais un fruit sur-mûrit.
La finale est très longue, on peut compter plus d’une minute avant qu’elle s’estompe.
En rétro nous avons du café, mais sans trop d’amertume.
Un équilibre parfait à tous les niveaux.
Mr. Moss nous dit que le millésime 1964 en Rioja est le meilleur qu’il ait eu la chance de voir. Le seul qui vient près de lui ressembler est le 1994.

1970
Il est moins aromatique que le 1964.
Quelque peu éthéré au nez de sorte que le fruit est caché et il brûle même en peu en gorge.
Il fait penser à du Xérès.
Nous sommes encore sur le fruit cuit, mais moins charmeur.
Acidité encore bien présente et on la sent beaucoup plus car on dirait que ce vin a moins de matière pour balancer le tout.
On ne ressent pas les tannins mais ce vin a tout de même une longueur acceptable supportée principalement par l’acidité.
En retro, il ne se passe pas grand-chose.

1985
Très aromatique au nez.
Odeurs difficiles à décrire, c’est très mélangé.
En bouche on sur la cerise (ou fruit surette) ce qui est différents que ce nous donnait les 2 autres. Il ne semble pas vieux du tout. Les tannins sont bien présents ce qui lui donne une belle longueur en bouche.
En finale, la rétro nous évoque des notes âgées, ce que nous n’avions pas en attaque.

1987
Le premier nez est très faible, on doit lui donner de l’air pour qu’il s’exprime.
À ce moment, on dirait un nez de porto, mais plus faible.
Il est épicé et acide.
Mais on dirait que ce vin est éteint, il serait très court si ce n’était de son acidité.
Il nous laisse un peu sur notre appétit.

1991
Au nez, on commence à sentir le bois, odeur qui était absence des vins précédents.
L’acidité est plus faible aussi que les années précédentes, on dirait même qu’on tombe dans des vins différents.
En bouche on est un peu sur la fraise et un peu d’épices et on peut bien sentir les tannins.
C’est très bien balancé et ce vin possède une très belle longueur.

1994
Encore un nez expressif mais difficile à décrire.
On dirait qu’on arrive dans les vins jeunes même s’il a plus de 20 ans.
Les tannins sont très présents, l’acidité est moyenne et il n’est quand même pas tant sur le fruit que ça.
Il est aussi très long et est mieux quand on le prend avec de la nourriture.
J’achèterais ce vin, mais pour le faire vieillir, je ne peux dire qu’il m’a charmé mais on reconnaît qu’il a les ingrédients pour se faire coucher 5 à 20 ans.

2000
Au nez : réglisse rouge, café et alcool très présent malgré qu’il est dans nos verres depuis plus de 2 heures.
Les tannins sont asséchants, il est peu sur le fruit. On y goûte un peu les épices.
Ce vin semble fermé, il est sans personnalité.
Sa longueur aussi est décevante.
1 an seulement de différence avec le 2001, mais tellement autre chose.

2001
Au nez, on pense encore un peu au Porto et on a des notes d’amandes ou noix grillés.
Les tannins sont bien présents et agréables, le vin enrobe bien la bouche.
Il est très charmeur, déjà bien balancé malgré son jeune âge et il offre une longue finale.
À 36$, quel RQP !

2005
Le 2005 a été sorti de la cave Faustino à la demande de la SAQ afin de nous faire goûter ce qu’est un Faustino naissant. Faustino ne juge pas que ce vin est prêt à être commercialisé.
J’ai peu à dire sur ce vin.
Il est rude et ses tannins sont très serrés.
Il est effectivement trop jeune et ne nous apporte aucun plaisir.
Il est vraiment fermé, laissons-lui au moins 5 ans avant de le redécouvrir.

Coup de cœur de la soirée : le 1964 à 215$ Il vaut le prix, mais nous n’en avons pas acheté.
Autre coup de cœur : Les tapas.

À essayer : le 1985 à 66$. Il est particulier sans être si charmeur. Il ne fait pas son âge et en donne assez en bouche. Pas acheté non plus.

Mémorable et à suivre : Le 1994 à 61$. J’en ai acheté 3 exemplaires que je compte sortir dans 10-20 et 30 ans.

RQP : Le 2001 à 36$. Prêt à boire, très agréable et à conserver 10 à 15 ans si on désire.

Avatar de l’utilisateur
Avicenne
Messages : 1461
Inscription : Dim 30 Mars 2014 17:53
Nom usager CellarTracker : Avicenne
Localisation : Montréal, Rosemont

Re: CR Verticale Faustino Gran Reserva, 1964 - 2010

Message par Avicenne » Sam 24 Déc 2016 16:49

Intéressant a lire!

Si on compare avec ma verticale de CVNE (viewtopic.php?f=14&t=29725&p=340934&hilit=Cvne#p340934 ), Faustino semble un style bcp plus classique. Il faut dire qu'ils libèrent leur millésime plus tard que CVNE. Mais l'empreinte du bois semble moins imprtante.

Je serais curieux de comparer les deux sur un même vieux millésime.
Le premier verre de vin est bon pour la santé, les autres le sont pour le moral.

"Le vin est le breuvage le plus sain et le plus hygiénique qui soit."
Louis Pasteur

Avatar de l’utilisateur
danlulu
Site Admin
Messages : 13666
Inscription : Sam 22 Avr 2006 1:23
Localisation : Lévis

Re: CR Verticale Faustino Gran Reserva, 1964 - 2010

Message par danlulu » Jeu 17 Mai 2018 18:48

Nous avons dégusté les 70, 91, 94, 01, 04 et 05 lors d'une verticale hier et je livre de très brefs commentaires généraux, n'ayant pris aucune note et n'ayant pu me concentrer adéquatement sur les vins.

Dans le désordre, je dirais que le 1994 a été le préféré de presque tous (sauf moi). Superbe équilibre en bouche et vraiment savoureux, le bois est intégré et les tanins superbement fondus mais le nez avait un peu de brett, selon moi. Les 2001 et 2004 sont vraiment sublimes, sur le fruit avec une matière bien présente et explosive en fruit. Mes deux vins préférés en ce qui me concerne, des finales longues... Un petit avantage au 2001. Le 1991 est peu expressif au nez mais vraiment bien équilibré en bouche avec une belle acidité et des tanins fondus et un peu d'épices, finesse et belle longueur. Le 1970 était vraiment sur le tertiaire avec un peu de fruit, mais son acidité lui permet de bien s'exprimer. Il faut aimer le style. J'oubliais le 2005 qui a été 3 coches en dessous des autres, très décevant.

martinlapierre
Messages : 20
Inscription : Dim 04 Mars 2018 17:35
Localisation : Rouyn-Noranda

Re: CR Verticale Faustino Gran Reserva, 1964 - 2010

Message par martinlapierre » Jeu 17 Mai 2018 21:22

Ton compte rendu est très intéressant WYZ!
J'ai du 2005 en cave, espérant qu'il sera agréable dans plusieurs années.

Avatar de l’utilisateur
wyz
Messages : 794
Inscription : Lun 20 Août 2012 12:22
Localisation : Brossard, Qc

Re: CR Verticale Faustino Gran Reserva, 1964 - 2010

Message par wyz » Ven 18 Mai 2018 8:00

martinlapierre a écrit :
Jeu 17 Mai 2018 21:22
Ton compte rendu est très intéressant WYZ!
J'ai du 2005 en cave, espérant qu'il sera agréable dans plusieurs années.
Le 2005 a un peu déçu.
viewtopic.php?f=2&t=30614&hilit=faustino+2005&start=15

Si tu aimes ce style par contre, je te suggère de profiter de la promo du weekend pour ramasser quelques 1994.

WYZ
Ça goûte... euh.... j'ai le goût sul bout d'la langue...

fonterutoli
Messages : 167
Inscription : Mer 03 Nov 2010 7:52
Localisation : Nord-Est

Re: CR Verticale Faustino Gran Reserva, 1964 - 2010

Message par fonterutoli » Ven 18 Mai 2018 8:27

danlulu a écrit :
Jeu 17 Mai 2018 18:48
Nous avons dégusté les 70, 91, 94, 01, 04 et 05 lors d'une verticale hier et je livre de très brefs commentaires généraux, n'ayant pris aucune note et n'ayant pu me concentrer adéquatement sur les vins.

Dans le désordre, je dirais que le 1994 a été le préféré de presque tous (sauf moi). Superbe équilibre en bouche et vraiment savoureux, le bois est intégré et les tanins superbement fondus mais le nez avait un peu de brett, selon moi. Les 2001 et 2004 sont vraiment sublimes, sur le fruit avec une matière bien présente et explosive en fruit. Mes deux vins préférés en ce qui me concerne, des finales longues... Un petit avantage au 2001. Le 1991 est peu expressif au nez mais vraiment bien équilibré en bouche avec une belle acidité et des tanins fondus et un peu d'épices, finesse et belle longueur. Le 1970 était vraiment sur le tertiaire avec un peu de fruit, mais son acidité lui permet de bien s'exprimer. Il faut aimer le style. J'oubliais le 2005 qui a été 3 coches en dessous des autres, très décevant.
Je l'aurais bien aimé celle-là! Pour 2005, il semble que l'évolution de ce millésime pourrait être très lente à moins que l'élevage a été trop appuyé. J'ai bu ce weekend un Ijalba reserva 2005 et c'était encore vanillé (trop). Prochaine bouteille dans 5 ans minimum.

martinlapierre
Messages : 20
Inscription : Dim 04 Mars 2018 17:35
Localisation : Rouyn-Noranda

Re: CR Verticale Faustino Gran Reserva, 1964 - 2010

Message par martinlapierre » Ven 18 Mai 2018 8:30

WYZ j'aurais bien aimer acheter du 1994, mais il n'y en à pas dans ma région! :cry:

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités