Club de dégustation d'Abitibi-Ouest

Vous pouvez faire ajouter la vôtre!
Avatar de l’utilisateur
Phanie
Messages : 792
Inscription : Sam 22 Mars 2014 13:50
Localisation : Abitibi

Club de dégustation d'Abitibi-Ouest

Message par Phanie » Jeu 27 Nov 2014 12:52

En toute simplicité, un résumé de notre dernière rencontre de notre club d'amis.

Avec un gravlax de saumon sur salade:

1. Isabelle et Denis Pommier Chablis 2012

Carafé juste avant de le boire. Nez discret. Attaque de pommes fraîches puis en respirant glisse vers la poire. Beaucoup de fruit, peu d'acidité, peu de longueur. Beau vin pour le prix, à boire maintenant. 15/20

Avec un poulet aux épices tunisiennes, un gigot d'agneau braisé, une ratatouille du Midi et des légumes racines rôties:

2. Rapet Père et Fils Beaune 1er cru Grèves 2010
3. Camille Giroud Pommard 1er cru Clos du Verger 2011
4. Buisson-Charles Volnay 1er cru Santenots 2011


3 très beaux vins, ouverts tout juste avant le repas. Le Beaune 2010 était un peu fermé, mais nous avons été séduits par le cassis et les mûres, soutenus par une belle structure qui soutiendra le vin plusieurs années. Le Pommard et le Volnay 2011 étaient plus délicats (surtout le Volnay), sur les fraises des bois avec une trame florale. Avec l'agneau, le Beaune était plus solide, alors que les 2 autres accompagnaient bien la volaille. 17,5 - 17 - 17 /20 (Beaune/Pommard/Volnay)

5. Guigal Côte-Rôtie Blonde et Brune 2009
6. Château Haut-Bages Libéral 2008
7. Château Les Ormes de Pez 2009


Les 3 vins ont été épaulés le midi. Le meilleur accord de la soirée: le Côte-Rôtie poivré avec le gigot d'agneau et la ratatouille. Wow! Beaucoup plus homogène et velouté après avoir été épaulé. 18/20

Le Haut-Bages Libéral était décevant par rapport aux 2 autres vins. Bon, mais un peu fade, le merlot semblant prendre plus de place que ne laisse supposer le 32% annoncé. 12/20

Les Ormes de Pez s'est avéré généreux: les arômes, la bouche, la finale. À mon avis typique d'un Bordeaux de la rive gauche, sur une trame très tannique qui tiendra la route. 16,5/20

Avec le service de fromages:

8. La Cave du Roi Dagobert Gewurztraminer Grand Cru Altenberg de Wolxheim 2011

Un cadeau ayant traversé l'océan dans une valise (merci à ceux qui ont fait l'offrande!). Un gewurz bien équilibré question fruit et sucre résiduel. 16/20
Dernière édition par Phanie le Dim 22 Fév 2015 15:54, édité 1 fois.



Avatar de l’utilisateur
maxima
Site Admin
Messages : 11024
Inscription : Sam 22 Déc 2007 17:04
Nom usager CellarTracker : maxima
Localisation : SHEFFORD-Cantons de l'Est
Contact :

Re: Club de dégustation d'Abitibi-Ouest

Message par maxima » Jeu 27 Nov 2014 13:08

Très beau compte-rendu, bien intéressant. Merci de partager. :!:
The 10 most important two-letter words of the English language:"IF IT IS TO BE, IT IS UP TO ME!"

Goprom
Messages : 786
Inscription : Sam 17 Jan 2009 15:07
Localisation : Montréal, quartier Villeray

Re: Club de dégustation d'Abitibi-Ouest

Message par Goprom » Jeu 27 Nov 2014 15:04

Bravo Phanie...c'est la preuve qu'il faut se donner la permission d'écrire, se faire confiance ...
Tu fais partie de l'avenir de ce Forum...à l'évidence
Beau CR et un bel élan

Merci

:Impressionné:
Michel Fréchette
Les esprits sont comme les parachutes. Ils ne fonctionnent que quand ils sont ouverts."
Louis Pauwels.Croyances et religions

Avatar de l’utilisateur
Phanie
Messages : 792
Inscription : Sam 22 Mars 2014 13:50
Localisation : Abitibi

Re: Club de dégustation d'Abitibi-Ouest

Message par Phanie » Dim 21 Déc 2014 16:32

Nous récidivions notre rencontre mensuelle hier. Le thème était ce que chaque membre du club aurait demandé comme cadeau au Père Noël.

Image Image

Chablis Jean-Paul et Benoît Droin 1er cru Vaillons 2012 (SAQ N° 11678845)
Un beau Chablis, probablement pas aussi complexe qu'escompté vu qu'il est jeune, mais un bon mitoyen entre le fruit et la minéralité. Une belle rondeur, une finale agréable. 15/20

Meursault Vieilles Vignes Buisson-Charles 2011 (SAQ N° 12078420)
Ici, on avait affaire à un très beau Meursault, mais pas la caricature de cette commune, hyperboisée et beurrée. Non, les arômes de fruits du verger ont introduit une bouche dans les mêmes teintes mais avec une grande minéralité que je qualifierais de chablisienne avec une pointe d'amandes. La texture était ronde sans acidité excessive, et la finale raffinée. Le meilleur vin blanc avec le repas (mijoté de poulet sauce crème, moutarde et champignons ainsi qu'un filet de saumon à l'érable). 17,5/20

Pouilly-Fuissé Les Reisses Vieilles Vignes Robert Denogent 2010 (SAQ N° 880625 pour le 2011)
Les couleurs sont toutes autres avec ce Pouilly-Fuissé sur le fruit plus mûr mais surtout très marqué par l'élevage. Je l'aurais préféré en apéro qu'avec le repas. 14/20

Côte-de-Nuits Villages David Duband 2011 (SAQ N° 11897693 pour le 2012)
Un vin qui ne fait pas l'unanimité sur FDV ou sur Cellar Tracker. Pour nous, c'était une bouffée de fruits rouges légers (fraises) et une bouffée d'air après les blancs pour ceux qui attendaient les rouges avec anticipation. La bouche est ronde mais peu complexe, encore sur les fraises et les framboises. Peu de longueur. Un côté un peu bonbon, nettement moindre que ce je suis habituée de retrouver sur la côte-ouest américaine ou en Nouvelle -Zélande. Pas un grand vin, et le prix semble élevé (34$) mais c'est le prix au Québec d'un bon Bourgogne régional ou villages... 15/20

Clos des Lambrays Grand Cru Domaine des Lambrays 2007 (SAQ N° 11235884 pour le 2008)
Le nez, très présent, est sur les fruits rouges et les fleurs mais avec une petite amertume d'un côté terreux. En bouche, le plaisir est grand, la complexité aussi, mais il s'agit ici d'un vin moins puissant que d'autres appellations de la Côte d'Or. La finale est de longueur modérée. Les critiques mentionnent que le 2007 n'est pas typique de l'appellation, mais on s'entend que c'est superbe. 19/20

Domaine de Montcalmès Coteaux du Languedoc Les Terrasses du Larzac 2011 (SAQ N° 12440345)
60% Syrah, 20% Mourvèdre, 20% Grenache
Épaulé 4 heures avant le service (après 2 heures c'était déjà bien).
L'aération a révélé les cépages, mais le nez est très discret. J'ai lu que ce vin avait une tendance à se refermer et qu'il était suggéré de l'encaver quelques années avant de le revisiter, ce que je vais faire. C'était comme un CH9 moins opulent et tannique, pas trop brûlé par le soleil, mais pas très expressif. Servi après le repas, mais je crois que, comme un italien, il aurait mieux tenu la route avec la nourriture. 15/20

Moulis-en-Médoc Château Chasse-Spleen 2008 Cru bourgeois
50% Cabernet sauvignon, 43% Merlot, 7% Petit Verdot
Ici pour nous c'était une déception (ou nos attentes étaient trop élevées). Peu complexe, peu de longueur, peu de plaisir. On peut l'excuser en partie par la fatigue de nos palais, mais c'est la seule bouteille qui ne s'est pas vidée... 8/20

Pinot Gris Grand Cru Sonnenglanz Bott-Geyl 2008 (SAQ N° 10927707)
Un très beau vin, sur le fruit et le miel, avec une touche d’épices. Sucre résiduel mais qui ne tombe pas sur le coeur. Gras et agréable en bouche. Un bel accord avec les fromages. 16/20

Avatar de l’utilisateur
Phanie
Messages : 792
Inscription : Sam 22 Mars 2014 13:50
Localisation : Abitibi

Re: Club de dégustation d'Abitibi-Ouest

Message par Phanie » Mar 30 Déc 2014 14:18

Une rencontre improvisée du Temps des Fêtes:

Sur un gravlax de saumon à l'aneth, une comparaison de Chablis:

Drouhin-Vaudon 2013 1* SAQ N° 199141
William Fèvre Domaine 2012 2,5* SAQ N° 11094701 pour le 2013
William Fèvre Champs Royaux 2012 2* SAQ N° 276436
Domaine Louis Moreau 2012 1,5* SAQ N° 11094727
La Chablisienne Cuvée La Sereine 2011 1* SAQ N° 565598

Les comparaisons sont difficiles car les vins sont légers et se ressemblent malgré tout. Le Drouhin Vaudon a une capsule dévissable, signe qu'il est probablement vinifié pour les Nord Américains. Il est plus sur les arômes de fruits tropicaux, et on goûte une légère note de fût de chêne, donc il me plaît moins. Celui de la Chablisienne est très minéral mais même un peu trop acide, avec une pointe d'amertume en finale. Le Louis Moreau est bien mais un peu insipide. J'ai préféré les Chablis de Fèvre, et un peu plus celui du domaine qui était plus frais que le Champs Royaux où on notait une touche de bois. Tous les vins s'accordaient bien avec le gravlax.

La suite, avec un gigot d'agneau braisé (les 5 épaulés 5 heures avant):

Pomerol Château Beauregard 2009 3,5-4* SAQ N° 11854749
Saint-Émilion Couvent des Jacobins 2006 3,5-4* SAQ N° 11609882 pour le 2010
Côte-Rôtie Guigal Brune & Blonde 2009 3,5* SAQ N° 11327885
Châteauneuf-du-Pape Domaine Grand Veneur Les Origines 2010 1,5* SAQ N° 929877
Haut-Médoc Château La Tour Carnet 2011 3* SAQ N° 11571706

Malgré les mêmes proportions de Merlot (70% je crois) et de Cabernet Franc (30%) pour les 2 libournais, le Pomerol était éclatant de fruits, rond et soyeux, alors que le Saint-Émilion était (malgré le millésime plus âgé) plus tannique et sévère mais tout-de-même velouté et complexe, sur des notes de figues ainsi qu'une pointe métallique typique.

Le Côte-Rôtie était fidèle à lui-même, sur les fruits légèrement confits et le poivre. Le CH9 ne m'a pas plu, mais je ne lui ai peut-être pas donné la chance de s'épanouir en l'ouvrant si jeune. Je tenais à essayer un CH9 pour l'accord avec l'agneau, mais je l'ai trouvé peu expressif en comparaison avec les Bordeaux.

Finalement, le Médocain démontrait une solide charpente, sur des arômes chocolatées légèrement torréfiées, donc encore marquées par l'élevage, mais la promesse d'un vin qui se développera de façon intéressante dans les années à venir.

Le groupe a préféré soit le Pomerol, soit le Saint-Émilion, mais de bonnes notes pour les 5.
Dernière édition par Phanie le Dim 22 Fév 2015 15:57, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Phanie
Messages : 792
Inscription : Sam 22 Mars 2014 13:50
Localisation : Abitibi

Re: Club de dégustation d'Abitibi-Ouest

Message par Phanie » Dim 18 Jan 2015 16:44

Un tour d'Italie le week-end dernier sur un menu composé d'offrandes de tous: fougasse aux tomates confites, farafales sauce rosée au mozzarelle et moussaka (bon c’est grec, mais on a accepté et heureusement: très beau mariage avec les vins italiens).

Veneto IGT Primofiore, Giuseppe Quintarelli 2009
Vénétie; Assemblage de Corvina, de Rondinella et de Molinara; garde 2013-2016 (selon CT)
Épaulé le midi
Arômes de fruits (cassis, framboises), un peu de fleurs; corps moyen (pas trop léger contrairement à l’idée que j’avais des vins de cette région) surtout sur les mêmes fruits; longueur modérée. Je suis agréablement surprise. Bien aimé de tous Le hic: le prix. On aurait aimé payer moitié moins cher (à ce prix ie: 60$, je préfère un beau Bourgogne).
2,5*

Amarone della Valpollicella Classico Costasera, Masi 1997
Vénétie; Assemblage de Corvina, de Rondinella et de Molinara; garde de 2005-2015 (CT)
Épaulé le midi puis carafé une heure avant en raison de la persistance de l’alcool
Arômes et saveurs de raisins secs et de figues séchées; corps velouté. Pas une grande année pour l’Amarone selon mes lectures mais un très beau vin. Moins dans ma palette, mais a beaucoup plu à tous (le #1 ce soir).
3,5*

Vino Nobile di Montepulciano, Carpineto 1997
Toscane; Sangiovese (plus de 70%); garde 2003-2010 (CT)
Non servi car oxydé (remboursé par la SAQ - acheté dans le dernier mois).

Langhe Nebbiolo, Produttori del Barbaresco 2012
Piémont; Nebbiolo 100%; garde 2014-2019 (CT)
Épaulé le midi
Fruits rouges (fraises); touche d'anis et de clou de girofle; tannins discrets; bon avec la nourriture (ex: pizza au four à bois avec pepperoni qui contient de l’anis) et un très bon rapport qualité-prix à 24$. Certains n'ont pas du tout aimé les arômes.
2,5*

Barbaresco Riserva Pora, Produttori del Barbaresco 2009
Piémont; Nebbiolo 100%; garde 2015-2027 (CT)
Épaulé le midi (j’aurais pu le carafer)
Fruits rouges (fraises, cerises); cannelle, anis, épices; tannins modérés; semble fermé malgré une aération de 24h (probablement jeune). Ma seule bouteille de Pora mais je vais garder mes Barbaresco un peu plus longtemps.
3*

Barolo Poderi Aldo Conterno 2008
Piémont; Nebbiolo 100%; garde 2015-2025 (CT)
Épaulé le midi (j’aurais dû le carafer)
Cerises rouges et noires; touche de goudron (selon mes lectures); anis peu marqué par rapport à d’autres Borolos; tannins au moins modérés; peu flamboyant car encore jeune. Aimé mais je suis déçue car le Pio Cesare Ornato m’a beaucoup plus impressionnée à prix semblable. Définitivement à garder en cave quelques années avant de revisiter.
2,5*... peut-être mieux avec la garde donc cette note est provisoire

Brunello di Montalcino Pian Delle Vigne, Antinori 2009
Toscane; Sangiovese (plus de 70%); garde 2015-2019 (CT)
Carafé le midi
Cerises mûres, tabac; peu tannique; un arrière-goût désagréable qui s’accentue avec l’aération. 2e bouteille bue dans les dernières semaines et pas plus aimé l’autre donc NON pour moi.
Je ne l'ai pas aimé donc je ne mets pas de note.

Montepulciano d’Abruzzo Inferi, Marramiero 2009
Abruzzes; Montepulciano (plus de 85%); garde 2014-2024 (CT)
Importation privée de Vins etc.
Carafé le midi
Arômes plus discrets que la bouche; mûres, confiture de bleuets, réglisse; texture soyeuse malgré les tannins importants; finale très longue. Aimé de tous.
3*

En conclusion:

1. Les vins italiens sont faits pour accompagner la nourriture, surtout les mets italiens (qui sont difficiles à marier avec d’autres vins). Seuls toutefois, ces vins m'ont semblé lourds et peu digestes.

2. Les vins italiens sont chers, même en comparant avec la France.

3. J’ai fait l’erreur de sortir toutes les bouteilles au début en côte-à-côte. Je crois que ça a découragé les dégustateurs de les voir ainsi. De plus, les derniers bus étaient à mon goût trop chauds. Je les sortirai 1-3 à la fois du cellier la prochaine fois.

Avatar de l’utilisateur
phil the agony
Messages : 1782
Inscription : Mar 01 Nov 2011 16:33
Nom usager CellarTracker : phil the agony
Localisation : montreal

Re: Club de dégustation d'Abitibi-Ouest

Message par phil the agony » Dim 18 Jan 2015 16:51

Merci Phanie pour le CR.
On apprends à chaque dégustation,à chaque vin dégusté aussi.

C'est ça qui est plaisant avec le vin...c'est infini !!

:Sous le choc:
Je bois pour oublier que je suis un ivrogne. (Alphonse ALLAIS)

Avatar de l’utilisateur
Phanie
Messages : 792
Inscription : Sam 22 Mars 2014 13:50
Localisation : Abitibi

Re: Club de dégustation d'Abitibi-Ouest

Message par Phanie » Dim 18 Jan 2015 17:02

Hier, notre rencontre mensuelle sur le thème suivant:

Menu (chaque plat est accompagné d’un vin choisi par chacun à la cave):

1. Tarte tain au foie gras poêlé, purée de courge butternut truffée au gingembre, pommes
2. Soupe au poisson style « chowder »
3. Turbot infusé à la provençale sur ratatouille
4. Duo filet de porc et magret de canard sauce aux bleuets, risotto al fungi
5. Tarte à la syrah (aux fruits rouges et crème de cassis)

Image

Domaine de Mouscaillo, Limoux 2009 (servi à l'apéro)
L’essai de la semaine et une belle surprise (excellent rapport qualité-prix). À peine une touche de fruits exotiques (ananas) mais très subtile; sinon ce sont des fruits du verger, une pointe noisettée et une minéralité présente, ce qui me surprend pour un Chardonnay d’une région aussi méridionale.
2*

Domaine René Bouvier, Gevrey-Chambertin La Justice 2009

Un beau vin équilibré en fruits et en tannins. Se boit seul. Pour l’appellation, un bon rapport QP. À racheter.
3*

Domaine Vincent Girardin, Puligny-Montrachet 1er cru Les Pucelles 2009

Pêches blanches, noisettes et beurre; complexe; finale assez longue (touche de popcorn en se réchauffant mais c’est peut-être un goût qui vient du mélange avec le chowder). Vinifié style Meursault plutôt que Puligny je crois. Très beau vin. J’aimerais essayer un Chablis ou un St-Aubin avec le chowder la prochaine fois.
3-3,5*

Domaine des Lambrays, Morey-St-Denis 1er cru Les Loups 2009

Un vin riche, encore jeune, sur le fruit mais avec une texture veloutée et une complexité; un peu gêné - j’aurais dû le carafer une heure. Superbe avec le turbot, mais éclipsé par la ratatouille. Avec ce plat, privilégier un vin du Rhône (Gigondas, Crozes-Hermitage) la prochaine fois.
3,5*

Château Canon, Saint-Émilion Grand Cru 2002

Merlot 50%, Cabernet Sauvignon 50%
Des prunes, un peu de terre, assez complexe, moyennement tannique. On reconnaît le merlot mais le cabernet est timide. Vu le concept, je ne pouvais savoir d’avance qu’on le boirait; sinon il aurait fallu mettre la bouteille à la verticale pendant 24h car il y a une quantité non négligeable de lie en suspension (le vin est turbide) - donc à noter pour une prochaine fois. Le #1 de la soirée.
4*

Les Vins de Vienne, Côte-Rôtie Les Essartailles 2009

Syrah 100%
Très intéressant mais pas de viognier donc beaucoup plus corsé que d’autres de la même appellation. Très tannique mais du potentiel. À revisiter dans quelques années.
2,5* en ce moment mais à revisiter...

Château Smith-Haut-Lafitte, Pessac-Léognan, Les Hauts de Smith 2009

Merlot 55%, Cabernet Sauvignon 45%
Difficile à noter car mes papilles sont saturées.

Avatar de l’utilisateur
path133
Site Admin
Messages : 5334
Inscription : Sam 22 Avr 2006 10:58
Localisation : Sainte-Foy

Re: Club de dégustation d'Abitibi-Ouest

Message par path133 » Dim 18 Jan 2015 17:17

Merci Phanie pour ces beaux CR :!:
path133

Avatar de l’utilisateur
Phanie
Messages : 792
Inscription : Sam 22 Mars 2014 13:50
Localisation : Abitibi

Re: Club de dégustation d'Abitibi-Ouest

Message par Phanie » Dim 22 Fév 2015 15:53

Première dégustation à l’aveugle pour notre club! Le thème était inconnu des participants et dévoilé en cours de soirée: Bordeaux décomposé

1ère vague (exercice de cépages):

1. Merlot: Merlot Diamond 2012, Francis Coppola, Californie

Ouvert le midi mais non épaulé. Nez très expressif sur les fruits; les arômes de cassis et de framboise évoluent en se réchauffant vers des notes caramélisées. Correct mais pas plus. Je cherchait un Merlot monocépage en SAQ, mais il ne restait plus de Pétrus!
:lol:

2. Cabernet Sauvignon: Mas la Plana 2009, Miguel Torres, Penèdès

Encore très tannique malgré l’épaulage le matin, mais l’aération a confondu plusieurs car on est habitué de boire le Cab Sauvignon très corsé, à son ouverture. Beaucoup de matière, moins complexe que la vague suivante mais une gorgée de fruits noirs qui serait super avec des grillades sur le BBQ! Mes amis se sous-estiment... un d'eux a dit "c'est drôle, ça ressemble à un Gran Coronas avec plus de matière!" Chapeau à lui d'avoir reconnu le producteur!
:Bonjour:

3. Cabernet Franc: Chinon Les Picasses 2009, Olga Raffault, Loire

Beaucoup d’alcool à l’ouverture donc épaulé le midi. Nez très discret, quasi absent. En bouche, c’est austère et astringent, sur des notes de fruits mûrs et de tabac. A peu plu… possible effet VES. Nous a quand même donné une idée des arômes de ce cépage qu'on n'a pas souvent bu en monocépage, et je sais que certains ont déjà bu de superbes Cabernets francs. C'était un exercice de cépages (limité par les disponibilités en SAQ), et non de recherche du meilleur vin de cette appellation.

2e vague (horizontale du Baron Von Neipperg + un pirate Cali-Cab américain):

Une vague qui a beaucoup plu à tous, mais les papilles se fatiguent avec autant de tannins!

4. Château d’Aguilhe 2009, Castillon Côtes-de-Bordeaux (Libournais)
80% Merlot, 20% Cabernet Franc

On reconnaît la dominance du merlot, beaucoup plus sur le fruit que le Clos de l'Oratoire malgré le fait qu’il contient plus de Cabernet Franc.

5. Clos Marsalette 2009, Pessac-Léognan
60% Cabernet Sauvignon, 40% Merlot

Ici, un copain reconnaît le Marsalette, mais se met à douter pour le #4 puis pour le #6 en se demandant si ce ne sont pas TOUS des Marsalette! Il a reconnu la touche commune des vins de ce même producteur.
Épaulé le matin, ça lui a fait du bien de respirer. Encore une fois, un vin de complexité modérée qui plaît, et un excellent rapport qualité-prix.
:!:

6. Clos de l’Oratoire 2009, Saint-Émilion Grand Cru
90% Merlot, 10% Cabernet Franc

Encore austère et fermé malgré l’ouverture (sans épaulage toutefois - mon erreur) le midi. On reconnaît le merlot comme cépage dominant, avec une pointe métallique nous alerte au sol de Saint-Émilion. Un beau potentiel. Le #1 de la plupart.
:-):

7. Dominus Estate Napanook 2009, Napa
87% Cabernet Sauvignon, 8% Petit Verdot, 5% Cabernet Franc

Certains ont détecté le pirate. Ils ne savaient pas que c’était le seul vin hors-hexagone, mais détectaient la différence.
Malgré l’épaulage le matin, il demeure très tannique et austère. J'aime beaucoup ce vin, mais ca confirme que les Cali-Cab méritent d’être encavés longtemps. Tout de même très bien, mais face aux français… Encore très jeune toutefois.

Offrande de l’hôte: Château de Meursault Pommard 1er Cru Clos des Épenots 2007

La robe tire sur le rouge brique. Des notes de terres et la légère austérité nous ont aiguillé vers NSG ou Pommard. Un bon vin mais qui souffre d'avoir été servi à la fin (choix de notre hôte). On pensait à un Domaine des Perdrix à cause de la bouteille XXL très lourde… mais les bouteilles de ce Château sont encore plus massives que celles des Perdrix! Une considération plus pragmatique que dégustative, mais à prendre en compte si on a un cellier réfrigéré plutôt qu'une cave.

Je n'ai pas mis de notes car c'était plus un exercice de cépages qu'une dégustation, mais le Mas la Plana et surtout les 4 vins de la 2e vague ont été appréciés par tous.

En conclusion, c'est parti pour les dégustations à l'aveugle. On travaille beaucoup plus, mais on apprend aussi énormément.

Raisin breton
Messages : 802
Inscription : Lun 31 Oct 2011 18:52
Localisation : Montréal

Re: Club de dégustation d'Abitibi-Ouest

Message par Raisin breton » Dim 22 Fév 2015 16:18

Bel exercice avec de belles bouteilles ! Merci du partage.
"Qu'est-ce que vous regardez ? C'est la carte routière ? - Non ! C'est la carte des vins. C'est pour éviter les bouchons !" Raymond Devos

Avatar de l’utilisateur
Vive le vin
Messages : 2369
Inscription : Mer 30 Avr 2014 11:59
Nom usager CellarTracker : Vive le vin
Localisation : Hudson

Re: Club de dégustation d'Abitibi-Ouest

Message par Vive le vin » Lun 23 Fév 2015 18:01

Merci pour le partage.
Je partage ton CR avec le Dominus Estate Napanook, malgré sa jeunesse, j avais beaucoup apprécié ce vin :Bonjour:
Bonne cuisine et bon vin , c'est le paradis sur terre .

Henri IV

Avatar de l’utilisateur
Astérias
Messages : 220
Inscription : Ven 28 Nov 2014 12:47
Localisation : Bordeaux RD

Re: Club de dégustation d'Abitibi-Ouest

Message par Astérias » Mar 24 Fév 2015 4:47

Intéressante dégustation, avec quelques vins de Neipperg que je connais bien.
Je ne suis pas adepte de la pratique qui consiste à épauler les vins jeunes, car les dégustations que je réalise sur plusieurs jours, en bouteille, montre toujours une amélioration souvent nette dès le deuxième jour, par rapport au vin épaulé de la première dégustation.
Il me semble, si l'on veut bien apprécier les vins et se faire plaisir qu'il faut mettre en carafe ( 2 à 3 heures avant la dégustation) les vins de bordeaux du millésime 2009, même pour ceux de la rive droite.

Avatar de l’utilisateur
Phanie
Messages : 792
Inscription : Sam 22 Mars 2014 13:50
Localisation : Abitibi

Re: Club de dégustation d'Abitibi-Ouest

Message par Phanie » Mer 25 Fév 2015 12:53

Astérias a écrit :Intéressante dégustation, avec quelques vins de Neipperg que je connais bien.
Je ne suis pas adepte de la pratique qui consiste à épauler les vins jeunes, car les dégustations que je réalise sur plusieurs jours, en bouteille, montre toujours une amélioration souvent nette dès le deuxième jour, par rapport au vin épaulé de la première dégustation.
Il me semble, si l'on veut bien apprécier les vins et se faire plaisir qu'il faut mettre en carafe ( 2 à 3 heures avant la dégustation) les vins de bordeaux du millésime 2009, même pour ceux de la rive droite.
Merci beaucoup Astérias: je me fie à ton expérience et suivrai ton conseil la prochaine fois!

:Bonjour:

Avatar de l’utilisateur
Carlito
Messages : 352
Inscription : Lun 03 Déc 2007 18:46
Localisation : Montréal

Re: Club de dégustation d'Abitibi-Ouest

Message par Carlito » Mer 25 Fév 2015 16:39

Astérias a écrit :Je ne suis pas adepte de la pratique qui consiste à épauler les vins jeunes, car les dégustations que je réalise sur plusieurs jours, en bouteille, montre toujours une amélioration souvent nette dès le deuxième jour, par rapport au vin épaulé de la première dégustation.
Astérias, je ne suis pas certain de te suivre... À ton avis, on devrait plutôt carafer 2-3 heures à l'avance plutôt que d'épauler? (oxygénation lente en enlevant un peu de vin de la bouteille pendant 12-24 heures).

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités