Espagne - Priorat 2017

Partagez vos compte-rendus de voyages, demandez des conseils sur les endroits à visiter, les produits à acheter, etc.
Avatar de l’utilisateur
Avicenne
Messages : 1421
Inscription : Dim 30 Mars 2014 17:53
Nom usager CellarTracker : Avicenne
Localisation : Montréal, Rosemont

Espagne - Priorat 2017

Message par Avicenne » Mer 09 Août 2017 10:43

Ma conjointe, ma fille et moi avons passé une magnifique semaine d'août dans le Priorat.
Voici un compte-rendu qui, j'espère, sera utile aux prochains FDV qui voudraient visiter la région.

Priorat
Superbe région à 1h30 à l'ouest de Barcelone, à 30 min de Terragona et la Costa Dorada. Le nom de la région vient initialement des moines de la Chartreuse qui y sont établis au XIIè siècle et y ont débuté la culture vinicole (Scala Dei). La région administrative compte 500 km2 et 9550 habitants. Le chef-lieu est Falset, qui organise annuellement un rassemblement vinicole local en avril.

On y distingue deux régions vinicoles: Priorat DOQ et Montsant DO.
Le Priorat est au centre de la région et le Montsant la ceinture.
Ce qui les distingue: le type de sol. Llicorella (voir plus loin) pour Priorat et argilo-calcaire pour Montsant.
Conséquemment, ces deux terroirs produisent des vins sommes toute assez différent: plus fruité et frais pour Montsant et plus costaud pour Priorat. Les reliefs sont aussi différents.

Le terroir
Image
On compte environ 110 producteurs dans le Priorat, la majorité étant de petite à moyenne envergure: autour de 10 000 bouteilles/an.
Le sol sédimentaire est composté de plaques d'ardoises verticales qu'ils appellent la llicorella. C'est essentiellement de la roche qui procure une certaines minéralité, retient peu l'eau, génère beaucoup de chaleur radiante le jour et le soir. La position verticale des strates permet aux racines des ceps de plonger jusqu'à 4-5 m et en retirer un peu d'humidité. Mais vu la chaleur estivale importante (32-36 degré de jour, 20 degrés la nuit) et le peu/pas de précipitation estivale, la vigne souffre (dixit Alvaro Palacios). L'irrigation est relativement proscrite, sauf en cas d'extrême chaleur sur l'autorisation de la DOQ.
Le relief est accidenté. Les ceps sont principalement en terasses (plus modernes) ou plus traditionnellement en pente: ce qui rend la mécanisation difficile et oblige le travail manuel/avec la mulle.
Conséquemment, les rendements sont très faibles. On parle de 300-500 g de raisins/ceps pour les vieilles vignes (70-100 ans, post-phyloxera) et 700-1000 g pour les jeunes vignes. Pour comparaison, le Pénédès produit entre 3-6 kg de raisins/ceps.
Tout ceci justifie une certaine différence de prix.
Image

L'encépagement est essentiellement la Grenache et le Carignan.
Mais depuis les années 80-90 (arrivée des ''cinq grands''), aussi du Cabernet-Sauvignon, Merlot et Syrah. Néanmoins, on n'en plante plus aujourd'hui et même on greffe de la grenache et du carignan à ces cépages internationaux car ceux-ci semblent mieux adaptés au terroir local.
Quelques cépages blancs: Grenache blanc, Macabeu (viura), Pedro Ximenez et une espèce locale rare Escanya-vella.
La production est 95% rouge, 5% blancs. Ces derniers sont très différents d'une maison à l'autre. La DOQ demande 13,5% alc pour les rouges et 13,0% pour les blancs. Mais vu la concentration des raisins, la majorité des rouges sont 14-16% alc.
Image

Avant les années 80, le Priorat produisait des vins en quantité plutôt qu'en qualité, essentiellement au travers de coopératives. Pas très rentable, les ceps étaient alors arrachés pour y planter des noisetiers.

C'est dans les années 80-90 que cinq producteurs (The Big Five) ont participé à la renaissance qualitative du Priorat.
- René Barbier (Clos Mogador) a fait ses classes dans le bordelais (Petrus) et en bourgogne.
- Alvarao Palacios (ibid) dont la famille est de la Rioja a été chez Pétrus et chez Stag's Leap dans la Napa valley. Produit aujourd'hui un des vins les plus chers d'Espagne (L'Ermita)
- Daphne Glorian (Clos Erasmus)
- Carles Pastrana (Clos de l'Obac)
- Josep Luis Perez (Mas Martinet)

Suite à quoi, le Priorat a été présenté à l'international comme une région intéressante et prometteuse et incité les autres viticulteurs à favoriser la qualité à la quantité.
Le Priorat est la seule région autre que la Rioja à être considérée DOQ depuis 2006.
Depuis 2009, on retrouve aussi la désignation ''Vi de Vila'' sur l'initiative d'Alvaro Palacios. Il s'agit de vins provenant exclusivement d'un des 11 villages (Gratallops, Porrera, Poboleda, etc.).

Distribution
90% de la production est destinée à l'exportation: USA, Suisse, pays scandinaves et un peu l'Asie.
Le 10% de la consommation intérieure est essentiellement dans la Catalogne. Principalement car les Espagnols ne sont pas prêts à payer la différence de prix du Priorat (Rioja et Ribera del duero moins chers et plus ''Castillans'') et certaines idéologies politiques (désir indépendance de la Catalogne).

Visite des vignobles
Vraiment pas une région touristique populaire, donc la majorité des visites doivent se faire par réservation. Ce qui fut assez facile durant notre séjour. En avons fait 9 sur 5 jours, ce qui fut très raisonnable avec notre bébé.
J'aurais aimé visité Mas martinet (mais visite seulement am, manque de temps), Ferrer Bobet (belles installations sur un point de vue panoramique, mais en vacances lors de notre séjour), Clos de L'Obac (visite matin aussi), Estriacus (n'ont pas répondu à nos courriels, ni appel de notre contact sur place...), Vall lach (manque de temps), Mas Igneus (manque de temps), Sangenis i Vaqué (pas de réponse non-plus).
Enfin, à noter qu'Alvaro Palacios ne permet pas aux wine lovers comme nous de visiter ses immenses installations de Gratallops...
Maison à éviter (selon notre guide à Pradell de la Teixeta et d'autres touristes croisés sur la route): Buil et Giné (industriel et pas très bon).
Dernière édition par Avicenne le Jeu 10 Août 2017 9:14, édité 4 fois.


Le premier verre de vin est bon pour la santé, les autres le sont pour le moral.

"Le vin est le breuvage le plus sain et le plus hygiénique qui soit."
Louis Pasteur

Avatar de l’utilisateur
Avicenne
Messages : 1421
Inscription : Dim 30 Mars 2014 17:53
Nom usager CellarTracker : Avicenne
Localisation : Montréal, Rosemont

Re: Espagne - Priorat

Message par Avicenne » Mer 09 Août 2017 10:48

Nous avons demeuré dans un logement réservé sur AirBNB
Cal Porxo à Pradell de la Teixeta chez Jésus.
http://www.calporxo.com/en
1200$/12 jours. 3 chambres, 2 salles de bains. Petit village de 165 habitants.
Belle petite terrasse. Pas d'air climatisé, ce qui fut un peu difficile vu la chaleur accablante mais la nuit la température descent quand même autour de 20* en aout. Sans doute préférable d'y aller automne/printemps.
En dessous du logement, Jésus possède un petit wine shop avec des vins du Priorat et Montsant. Rien pour inciter à la modération :?
Super service, m'a donné un gateau de fête personnalisé, toujours disponible et petit apéro à notre arrivée.
Location de voiture essentielle, c'est dans une petit vallée à 10min de route de montagne de Falset. Pas vraiment de transport en commun.

Aussi, Jésus peut vous organiser toutes les visites dans les vignobles à l'avance.

Image
Dernière édition par Avicenne le Jeu 10 Août 2017 9:15, édité 1 fois.
Le premier verre de vin est bon pour la santé, les autres le sont pour le moral.

"Le vin est le breuvage le plus sain et le plus hygiénique qui soit."
Louis Pasteur

Avatar de l’utilisateur
Avicenne
Messages : 1421
Inscription : Dim 30 Mars 2014 17:53
Nom usager CellarTracker : Avicenne
Localisation : Montréal, Rosemont

Re: Espagne - Priorat 2017

Message par Avicenne » Mer 09 Août 2017 11:12

JOUR 1

Mas Sinen - Cellar Burgos Porta à 2 km hors-route de Poboleda.
Image
Visite avec le propriétaire Salvador Burgos. Parle peu anglais mais comprend assez bien. Plaisante rencontre où on s'est compris avec nos moyennes connaissances de l'espagnol. Hypersympathique, passionné, verbomoteur!
Ouvert en 1990 alors qu'il a quitté la coopérative pour s'orienter dans le biologique. Cellier rénové en 2003.
12 000 bouteilles. 14 Ha.
Avons marché dans les vignobles, nous a parlé de ses expérimentations avec l'école d'oenologie. Petite source d'eau très minérale pour se désaltérer. Visite des installations fonctionnant par gravité.
Recommande vivement de visiter! Dans notre top 3 de nos visites.

Petit Mas Sinen 2014 Grenache, Carignan, Cab sauvignon, syrah, merlot. 11 euros.
Frais, poivre blanc, eucalyptus, fruits noirs.
Acidité moyenne. On sent la jeunesse des vignes. Bon RQP!
**

Mas Sinen Negre 2006 Grenache, Carignan, Cab Sauvignon, syrah. 22 euros
Vignes un peu plus vieilles. Plus de séjour en barrique.
Garrigue, anise. Plus de texture en bouche et de profondeur. Bel équilibre.
***1/2

Mas Sinen Negre 2009
Similaire à 2006, mais plus intense et plus masculin. Millésime très chaud. Toujours bonne équilibre.
****

Mas Sinen blanc 2015 Grenache blanc. 18 euros.
Pomme rouge, romarin, agrumes. Un peu toastée en bouche. Excellent. **1/2

Mas Sinen Coster 2010 Grenache, Carignan issues de vieilles vignes. Pas gouté mais acheté et amenée en valise.


Celler de l'Encastell à Porrera
Visite assez particulière avec le propriétaire Raimon Castellvi. Un peu dur de l'oreille et moyennement habile en anglais.
On se rejoint au village de Porrera et nous embarque dans son vieux Land Rover dans ses vignes à 400m de dénivellé du village dans des routes pas mal accidentée. Ma conjointe avait notre petite de 10 mois sur elle, sans prendre le siège de bébé. Pas de conduite dangereuse mais chemin vertigineux. Puis, retour à son cellier en haut de la ville, un peu désorganisé comme dégustation. Plusieurs vins non-disponibles à l'achat.
Image

Marge 2012 Carignan, Cab Sau, merlot, syrah 16 euro
Disponible à LCBO.
Jeunes vignes, manque de profondeur. Pas de coup de coeur. *1/2

Roquers de Porrera 2014 Carignan, grenache, merlot, syrah. 35 euro
Floral, humus. Bonne minéralité. **

Roquers de Samso 2012 100% vieilles Carignan. Non-disponible pour vendre... mais serait 55 euros.
Prune, romarin, herbes sauvages. Intéressant mais ne vaut pas le prix. Dommage de gouter un vin non-disponible à l'achat... même pas étiquetté encore. **

Roquers de Grenaxta 2012 100% vieilles grenache. Aussi non-disponible.
Similaire au précédent mais plus de fruit. **
Dernière édition par Avicenne le Jeu 10 Août 2017 9:13, édité 1 fois.
Le premier verre de vin est bon pour la santé, les autres le sont pour le moral.

"Le vin est le breuvage le plus sain et le plus hygiénique qui soit."
Louis Pasteur

Avatar de l’utilisateur
Avicenne
Messages : 1421
Inscription : Dim 30 Mars 2014 17:53
Nom usager CellarTracker : Avicenne
Localisation : Montréal, Rosemont

Re: Espagne - Priorat 2017

Message par Avicenne » Mer 09 Août 2017 11:25

JOUR 2

Torres Priorat El Lloar
Bon, c'est dans les plus grosses maison de la place. On sent que les autres viticulteurs regardent cet industriel comme un étranger venu du Pénédès. Mais il reste qu'ils contribuent à faire connaître l'appellation.
Visite avec Isabelle, une jeune Barcelonaise-italienne de 29 ans qui a fait son WSET, père importateur de vins italiens, très souriante et sympathique.
Brève visite du vignoble, puis des installations gigantesques et grande salle de vieillissement.
Puis dégustation avec son Coravin des deux (trois) vins de la maison.
> 120 000 bouteilles. 65 Ha à Porrera et 35 Ha à El Lloar.
Certification organique.

Salmos 2016 20 euros
Majeure partie de leur production. 60% Carignan, 25% grenache, 15% syrah
Le seul produit seulement avec leur vignes.
Cannelle, fruits noirs. Pas mal de tannins.
Meilleur avec un peu d'air.
*1/2

Perpetual 2016 49 euros
100% de négoce avec des vieilles vignes de Carignan et Grenache dans tout le priorat (35 producteurs)
90% carignan, 10% grenache.
C'est pas mal bon pareil!
Smoke meat, tabac, fruit.
Belle texture onctueuse, tannins soyeux même si c'est si jeune!
***1/2

Secret del Priorat 2013 Non-disponible, 33 euros, 375 mL
Vin doux rouge. Produit avec raisins de vendanges tardives. 50% carignan 50% grenache
Beau nez de prunes, mandarine, anise.
Bouche un moins intéressante, acidité qui balance bien l'ensemble.
Vaut plus ou moins la peine.
**


On est ensuite aller diner au restaurant de la maison Clos Figueras à Gratallops.
Superbe menu de cuisine méditerranéenne abordable et de bonne qualité. On a dégusté leur blanc (Font de la Figuera blanc 2015) qui était très frais, sur la lime et les fleurs blanches. Leur rouges sont disponibles à la SAQ.

La suite demain.
Le premier verre de vin est bon pour la santé, les autres le sont pour le moral.

"Le vin est le breuvage le plus sain et le plus hygiénique qui soit."
Louis Pasteur

Avatar de l’utilisateur
Andrel
Messages : 2073
Inscription : Mar 10 Juin 2008 14:03
Localisation : Ste-Dorothée

Re: Espagne - Priorat 2017

Message par Andrel » Mer 09 Août 2017 13:23

Superbe CR Avicenne!!

Tout un personnage ce Salvador, chez Mas Sinén, n'est-ce pas ?? C'est l'endroit où j'envoie mes amis pour une visite, qu'ils soient connaisseurs ou pas.

Bon retour, et mets des photos!

André
La chimie le confirme: l'alcool est une solution.

Avatar de l’utilisateur
3633
Messages : 2509
Inscription : Dim 23 Avr 2006 19:02
Localisation : Québec

Re: Espagne - Priorat 2017

Message par 3633 » Mer 09 Août 2017 13:24

:!: merci !

Avatar de l’utilisateur
Bermtl
Messages : 1288
Inscription : Jeu 30 Oct 2014 18:54
Localisation : Montreal

Re: Espagne - Priorat 2017

Message par Bermtl » Mer 09 Août 2017 18:22

Merci pour le CR et la montagne d'information, on a hâte de lire la suite :!:
Je boirai du lait quand les vaches brouteront du raisin. Henri de Toulouse-Lautrec

Avatar de l’utilisateur
bulle
Site Admin
Messages : 7186
Inscription : Jeu 20 Avr 2006 22:21
Localisation : Sherbrooke

Re: Espagne - Priorat 2017

Message par bulle » Mer 09 Août 2017 20:23

Beau CR, merci Avicenne :!:

Avatar de l’utilisateur
Avicenne
Messages : 1421
Inscription : Dim 30 Mars 2014 17:53
Nom usager CellarTracker : Avicenne
Localisation : Montréal, Rosemont

Re: Espagne - Priorat 2017

Message par Avicenne » Jeu 10 Août 2017 9:10

Andrel a écrit :Superbe CR Avicenne!!

Tout un personnage ce Salvador, chez Mas Sinén, n'est-ce pas ?? C'est l'endroit où j'envoie mes amis pour une visite, qu'ils soient connaisseurs ou pas.

Bon retour, et mets des photos!

André

Super ce Salvador! Passionné.
Super RQP et un beau prototype de ce que le Priorat peut donner comme vin.

Photos ajoutées.
Dernière édition par Avicenne le Jeu 10 Août 2017 19:40, édité 1 fois.
Le premier verre de vin est bon pour la santé, les autres le sont pour le moral.

"Le vin est le breuvage le plus sain et le plus hygiénique qui soit."
Louis Pasteur

Avatar de l’utilisateur
Avicenne
Messages : 1421
Inscription : Dim 30 Mars 2014 17:53
Nom usager CellarTracker : Avicenne
Localisation : Montréal, Rosemont

Re: Espagne - Priorat 2017

Message par Avicenne » Jeu 10 Août 2017 9:28

JOUR 3

Mas Doix à Poboleda
Visite avec un membre de l'équipe, Jordi, parle très bien français.
La maison s'est également dissociée de la coopérative en 1998. Elle est maintenant gérée par deux familles, une locale et une autre de Barcelone. C'est le plus gros domaine à Poboleda. 18 Ha. 50 000 bouteilles/an. 90% exportation.
Ils ont des vignes d'entre 20 et 110 ans (en fait, plantées en 1902). Leur style est plutôt moderne avec une utilisation substantielle de barrique de chêne français medium toast pour 12-18 mois.
20 euro/personne pour déguster 3 vins, 70 euro pour 5 vins.
Je recommande vivement: belle salle de dégustation, n'avons pas fait tournée dans les vignobles, belle salle de vieillissement.

Image

Les Crestes 2015 14 euros
80% grenache, 10% carignan, 10% syrah. Jeunes vignes.
Fruits noirs, terreux, cumin.
Acidité marquée.
Bon RQP! Jadis disponible à la SAQ. À quand son retour?
***

Salanques 2007 25 euros
65% grenache, 25% carignan, 10% syrah. Plus long séjour barrique. Toujours jeunes vignes.
Boisé plus palpable. Fruits noirs, poivre.
**
Salanques 2014
Un peu plus dense, millésime très chaud. Certaine préférence pour celui-ci.
**1/2

Doix 2013 80 euros
55% grenache 45% carignan. Vieilles vignes.
Romarin, pelure d'orange, violettes, terre, torréfié.
Bouche plus ample, tannins soyeux, très élégant.
Bien bon, mais bien cher.
***

1902 2009 200 euros
Fait exlusivement avec les vignes de carignans qui datent de 1902.
Ils en font 3 barriques, 850 bouteilles.
Pas gouté, il fallait payer l'extra.


Cellers de Scala Dei à Escaladei
Tout petit village composé des anciennes installations des moines (restaurées). Une des plus vieilles maison du Priorat (refondée en 1973) au style significativement traditionnel. On peut trouver des reliques de leur fioles de l'exposition universelle de Paris de la fin du XIX.
Aujourd'hui, 25% de la winery appartient au géant du Pénédès Cordoniu.
80 Ha répartis sur 56 domaines. Plus de 200 000 bouteilles/an.
50% de la production est dédiée à l'exportation: un chiffre moindre que les autres sans doute à cause du prix plus abordable et de l'ancienneté.
Ils ont aussi un peu suivi le boom des années 90 avec des cépages internationaux, mais ils sont aujourd'hui à revenir à un style plus près de ce que les moines faisaient: fermentation en cuve de béton, vieillissement en grand foudres. Conséquemment, des vins plus sur le fruit et avec une acidité plus marquée.
Vaut la visite par son aspect historique, mais j'ai préféré les vins de d'autres domaines à ceux-ci.
Très belle cave de vieillissement historique. Immenses foudres.
Image

Garnaxta 2016 11 euros
100% grenache
Fraises, girofle, laurier. Tannins astringents, acidité marquée.
*1/2

Prior Scala Dei 2015 18 euros
50% grenache, 30% cab sau, 20% carignan
Un peu plus de vieillissement. Liquorice, poivre noir.
Un peu de gout crayeux. Toujours assez astringent et acidité marquée.
**

Cartoixa Scala Dei 2015 30 euros
50% grenache, 30% carignan, 10% Cab Sau/Syrah
Eucalyptus, laurier et un peu floral.
Tannins un peu plus matures et plus soyeux.
**1/2

Ils ont aussi 4-5 autres fioles de simple domaine qu'on a pas pu gouté faute de temps.
Dernière édition par Avicenne le Jeu 10 Août 2017 10:58, édité 1 fois.
Le premier verre de vin est bon pour la santé, les autres le sont pour le moral.

"Le vin est le breuvage le plus sain et le plus hygiénique qui soit."
Louis Pasteur

Avatar de l’utilisateur
Avicenne
Messages : 1421
Inscription : Dim 30 Mars 2014 17:53
Nom usager CellarTracker : Avicenne
Localisation : Montréal, Rosemont

Re: Espagne - Priorat 2017

Message par Avicenne » Jeu 10 Août 2017 10:19

JOUR 4

(roullement de tambour)
Clos Mogador à Gratallops
Photo de Gratallops
Image
Photo des terrasses du domaine.
Image

Là tu sens que t'es dans une autre ligue. Déjà, l'entrée du stationnement est avec une portail électrique. J'ai croisé René Barbier III arrivé avec son pick-up, pas plus enthousiaste d'avoir des visiteurs. Il me réfère à son employé Katja qui me fera la visite.
Chaude journée. 36° C. Gros soleil. On attend un couple de français qui avaient rendez-vous en même temps que nous et on part dans le pick-up visité le vignoble.
Image
Notre fille dans le tour de pickup
Image
Katja nous explique que René Barbier a un style de viticulture qui respecte la nature et initialement considéré comme un extraterrestre par ses comprses viticulteurs. On ne nettoie pas vraiment les ceps. On laisse pousser du gazon (au printemps) et même, on disperse du foin au pied des ceps pour tenter de garder l'humidité. De sorte qu'on a l'impression d'un vignoble laissé à l'abandon quand on le compare au voisin... On célèbre la biodiversité en plantant des arbres fruitiers, des amandiers, oliviers, fleurs.
Image

Puis, retour dans les installations. Fermentation dans des cuves de béton ou bois: jamais stainless. On extrait très peu avec une presse centenaire.
Image
Image

Superbe cave à même le mur de roche. Nombreuses barriques françaises. Bacchus dans le fond.
Image

Puis, on monte pour la dégustation. Wine-bar SAQ-style. Petites fiches descriptives. Petit pain avec leur huile d'olive maison. Et assiette de fromages et pate de coing pour accompagner le blanc (à boire après les rouges tant il est structuré).
Image

Manyetes 2014 51 euros
100% Carignan. Vi de vila Gratallops.
Très aromatique. Fraises, olives noires, balsamique, floral.
Bouche assez tannique, c'est encore jeune, bonne profondeur.
Très bien fait.
***1/2

Clos Mogador 2014 57 euros
44% Grenache, 25% Carignan, 16% syrah, 15% cab sau
Premier vin certifié Vi de Finca en Espagne (= grand cru).
Encore très aromatique. Cacao, poussière de roche, poivre noir, floral violettes, cuir, fruits noirs.
Bouche avec plusieurs couches de texture, très évolutive, superbe profondeur.
Superbe équilibre entre minéralité, tannins et acidité.
J'en veux d'autre!
****

Nelin Blanc 2016 39 euros
50% grenache blanc et 46% d'un mélange de Macabeu, Viognier, Pinot noir, Escanya-vella, pedro-ximenez
Un vin qui divise les opinions! Assemblage très variable d'un millésime à l'autre.
Bouquet très aromatique, cigarette? romarin, melon, fleurs blanches, acacia.
Bouche suave, bonne charpente, belle longueur.
Moi j'ai bien aimé et suis bien heureux d'en trouver au Québec.
***1/2
Dernière édition par Avicenne le Jeu 10 Août 2017 19:45, édité 2 fois.
Le premier verre de vin est bon pour la santé, les autres le sont pour le moral.

"Le vin est le breuvage le plus sain et le plus hygiénique qui soit."
Louis Pasteur

Avatar de l’utilisateur
Avicenne
Messages : 1421
Inscription : Dim 30 Mars 2014 17:53
Nom usager CellarTracker : Avicenne
Localisation : Montréal, Rosemont

Re: Espagne - Priorat 2017

Message par Avicenne » Jeu 10 Août 2017 10:36

JOUR 4 (suite!)

Gratavinum à Gratallops (en fait, plus proche de La Vieilla Baixa)
Pas facile à trouver d'abord. Chemin de terre battue qui part proche de La Vieilla Baixa, sans aucune affiche.
En fait, il s'agit des installations de la famille Cuisiné (Parès Balta dans le Pénédès et Dominio Romano dans le Ribera del duero).
Notre rendez-vous a dû être déplacé, on a donc manqué Jordi Fernandez l'oenologue qui était sur place à midi.
Mingo nous fait visiter les petites installations. Il nous explique qu'ils sont biodynamiques avec certification et qu'ils expérimentent différents types de vieillissement: amphores, barriques, stainless, dama juana.
9 + 3 Ha. 20 000 bouteilles/an.

Comme l'oenologue avait passé le jour même et qu'ils ont que peu de visiteurs, on a pu gouté à toute la gamme plutôt que seulement 2 vins pour 14 euros/pers. Aussi, comme c'était l'anniversaire de ma conjointe, on est parti avec tous les restant de bouteilles (3/4 pleines!) gratuitement. :Bonjour:
Bon, je dois dire que je n'ai pas été fan de leur produits. Ils avaient tous ces tannins très astringents, asséchants, même dans les cuvées plus haute gamme. Néanmoins, leur huile d'olive était très bonne, un peu piquante, qu'on a ramené.
À visiter si vous avez le temps, mais j'aurais peut-être préféré une autre winery. Très sympathique accueil par contre!

2piR 2011 23 euros
60% grenache, 25% carignans, 15 Cab sau/syrah
Majorité de leur production, 15k bouteilles.
Terreux, herbes sauvages, vieux fromage bleu.
Texture poussiéreuse.
*1/2

Silvestris 2016 20 euros
85% grenache, 15% cab sau
Élaboré façon nature.
Assez intéressant, beau fruité, figues, poivre noire.
Un peu de poivron vert en bouche.
Intéressant
**

GV5 2010 40 euros
77% carignan, 15% grenache, 8% syrah
Cacao, cuir, mentholé. Un peu de floral qui se découvre.
Mais bouche assez similaire au 2piR. Tannins encore asséchants.
**

Coster 2012 84 euros
Carignan vieilles vignes.
Bouquet un peu plus austère, terreux, cuir.
Bouche encore acide et astringente.
Ne vaut certainement pas la facture.
**

Dolç d'en Piqué 2015 22 euros
77% carignan, 15% grenache, 7% syrah, vendange tardive
Bleuets, laurier, fruits rouges confits.
Bouche assez légère, on ne goute pas tant le sucre.
Bel accord avec fromages au retour. Se distingue bien. Aurais aimé en ramener une.
***
Le premier verre de vin est bon pour la santé, les autres le sont pour le moral.

"Le vin est le breuvage le plus sain et le plus hygiénique qui soit."
Louis Pasteur

Avatar de l’utilisateur
Avicenne
Messages : 1421
Inscription : Dim 30 Mars 2014 17:53
Nom usager CellarTracker : Avicenne
Localisation : Montréal, Rosemont

Re: Espagne - Priorat 2017

Message par Avicenne » Jeu 10 Août 2017 10:58

JOUR 4 (suite et fin)
Closa Batllet - Celler Ripoll Sans à Gratallops
Famille de viticulteurs depuis des générations, c'est une autre maison qui s'est dissociée de la coopérative en 2000.
20 000 bouteilles/an. 90% exportation. Dizaine d'hectares aussi.
Tous ses vins sont Vi de Villa et certifiés organiques.

Normalement, Marc Ripoll Sans (propriétaire et oenologue) nous aurait fait visiter ses vignes en e-bikes. Mais avec une petite de 10 mois, pas l'idéal. En plus, avec la chaleur accablante, on passe notre tour!
On visite donc ses installations à Gratallops. Salle de fermentation plutôt régulière mais une superbe cave de vieillissement. Ça fait du bien un peu de 18° avec cette chaleur! On déguste donc ses vins dans sa cave et on parle un peu de politique catalane. Référendum sur l'indépendance le 1er octobre prochain, mais comme au Québec, le gouvernement central de Madrid ne voudra peut-être pas respecté leur décision...

Super belle visite, un autre passionné, aussi dans mon top 3. De super beaux vins à mi-chemin entre le modernisme et la tradition. Prix très appropriés.

Escanya-Vella 2015 18 euro
Le propriétaire revient tout juste de Barcelone pour récupérer des caisses invendues de son blanc Escanya-vella.
C'est le seul à produire un blanc avec 100% ce cépage autochtone, qui signifie ''vieille grand-mère qui s'étouffe'' vu sa peau très épaisse.
Zestes d'agrumes, poire blet, fleurs blanches, toasté.
Superbe acidité et texture soyeuse.
Il n'a seulement pu m'en vendre une fiole le torrieux. J'en aurais pris une caisse!
***1/2

Llum d'Alena 2016 13 euros
Jeunes vignes Grenache et Carignan
En honneur de sa fille. Version féminine d'un Priorat.
Beau fruité et fraicheur. Minéralité palpable.
**1/2

D'Iatra 2016 13 euros
50% grenache, 25% carignan, 20% cab sau, 5% syrah
Fraises et fruits noirs. Violets.
Tannins un peu plus structurant, acidité légère, soupçon minéralité.
Super. ***

5 partides 2015 40 euros
100% Carignan
Tabac, violets, poivre noir.
Bouche tout en souplesse mais profonde. Bel équilibre, soupçon de minéralité encore.
Encore mieux.
****

Torroja Roncavall 2015 80 euros
Pas dégusté, mais ramené!
Serait similaire au 5 Partides, mais plus long encore.

Image

Suite et fin demain.
Le premier verre de vin est bon pour la santé, les autres le sont pour le moral.

"Le vin est le breuvage le plus sain et le plus hygiénique qui soit."
Louis Pasteur

Avatar de l’utilisateur
Avicenne
Messages : 1421
Inscription : Dim 30 Mars 2014 17:53
Nom usager CellarTracker : Avicenne
Localisation : Montréal, Rosemont

Re: Espagne - Priorat 2017

Message par Avicenne » Ven 11 Août 2017 10:25

JOUR 5

Terroir al Limit à Torroja del Priorat
J'avais beaucoup d'attente en allant visiter cette winery. Beaucoup de bons commentaires et certains de ses produits disponibles à la signature m'avaient interpellés mais je n'osais pas ouvrir le porte-feuille.

En 2000, Dominik Huber, un allemand globetrotter passionné de cuisine et viticulture, fait un stage à Clos Martinet et fait la rencontre d'un certain sud-africain Eben Sadie. En 2001, il vinifie avec Eben son premier vin en 7 000 bouteilles avec les raisins et les installations de la famille Perez, qu'ils baptisent Dits del Terra.
L'année suivante, Dominik et Eben deviennent partenaires et s'associent à un viticulteur local, Jaume Sabaté, pour inaugurer le winery.
Les premières cuvées furent extrêmement variables en style et qualité et ils achètent des parcelles çà et là. En 2007, Dominik laisse ses affaires en Italie et en Allemagne pour se consacrer entièrement à la viticulture et Eben délaisse le projet. N'ayant aucune formation en oenologie, il est tjrs assisté par Jaume Sabaté. Amateur de Bourgogne, son style de produit se distingue par le peu d'extraction, levures indigènes et le moins d'interférence dans l'élevage.

15 Ha sur 6 semaines. >30k bouteilles/an.
Plus un projet ''cuvée Historic'' qui constitue des vins de négoce des différents endroits dans le Priorat, plus abordable.

À mon départ le 4 août, il préparait tout ce qu'il faut pour le début des vendanges la semaine suivante!!! 1 mois plus tôt que tout le monde.

Concernant la visite, les installations sont assez désorganisées. Utilisation de foudres et de stainless. Il vient de recevoir des amphores d'argiles pour les prochaines cuvées. Il a acheté une ancienne batisse au centre de Toroja pour y faire les dégustations, évènements, etc. Vins servi au Coravin. Mention particulière aux verres à vin d'un cristal hyper-léger, jamais vu ça! Oublié de noter la marque.
Une visite que je recommande fortement.

Seule critique que j'aurais à faire, c'est le prix de ses produits. J'ai de la misère à concevoir la justification. Sa réputation étant si récente...
Son style est extrêmement différente des autres vignobles du Priorat et il ne s'en cache pas. Beaucoup plus fruité et léger, sans être dépourvu de complexité. Le taux d'alcool fleurte avec la limite minimale prescrite et il n'est pas rare que certaines cuvées ne correspondent pas aux standards évalués par la DOQ, que ce soit en terme physico-chimiques ou organoleptiques. Jesus à notre wine-shop me relatait qu'il n'était pas apprécié de tous dans la région: il déroge du style attendu. Surement que son absence de formation oenologue et ses origines allémaniques entrent aussi en ligne de compte... mais c'est mon hypothèse.

Prix de la dégustation 40 euros/5 vins, 70 euros pour 7 vins.

Terra de Cuques Blanc 2015 25 euros
80% pedro ximenez, 20% muscat
Très beau vin d'apéro. Frais, fruité, bel équilibre.
Miel, pêche, zestes d'agrumes.
Très bien!
**

Torroja 2015 25 euros
50% grenache, 50% carignan
Plein de fraises, pierres de rivière.
Léger, acidité moyenne.
Se boit tout seul.
**

Arbossar 2015 50 euros
100% carignan exposés au nord
Très aromatique: herbes sauvages, pot pourri, fleurs séchées, cuir.
Bouche avec un peu plus de profondeur mais éthérée.
Très intéressant. J'en ai ramené une.
***1/2

Dits del Terra 2014 50 euros
100% Carignan exposés au sud
Un peu plus masculin que le prédécent.
Romarin, prunes noires, tapenade d'olive.
Bouche un peu plus dense, mais rien d'écrasant au contraire.
**1/2

Pedra de Guix Blanc 2014 50 euros
30% Pedro Ximenez 50-60 ans, 30% macabeu, 30% grenache blanche
Me fait pensé à un vin du Jura par ses aromes oxidatives.
Poivron vert, herbes sauvages, champignons, humidité.
Bouche très discrètement rancio. Faible acidité.
C'est bon, mais particulier. Ma conjointe n'a pas aimé.
**

Les deux cuvées hautes gammes n'ont pas été dégustées. On les trouve à la SAQ pour près de 280$, mais je ne voulais pas gouté à la tentation.
Les Tosses (100% carignan) et Les Manyes (100% grenache), toutes deux venant de parcelles en hautes altitude (700-800m) au pied de la Sierra Montsant.

Image

On devait s'arrêter la vendredi matin, mais Jesus a pu nous arrangé une visite supplémentaire avec sa maison favorite à notre demande.
Gran Clos à Bellmunt del Priorat
On rejoint Xavier, le manager de la maison, à un wine-bar/tapas à Falset sur l'heure du midi.
Cette winery appartient à un groupe d'hommes d'affaires anglais/californiens, pas très clair si j'ai tout compris.
Ils ont 30 Ha et produisent environ 60 000 bou/an.

Xavier nous explique que les villages les plus chauds sont à l'ouest de par le vent chaud venant de l'Erbe: Bellmunt del Priorat, El Lloar, Gratallops. Alors que Porrera, Poboleda et Torroja sont un peu plus frais vu l'apport maritime de la côte.

Après le dîner, on est allé dans ses vignes à Bellmunt. Le thermomètre affiche 42°C! C'est un four!
Nous n'avons pas visité son cellier car il se dit davantage fonctionnel que présentable.
Merci à Xavier car il nous a tout payé le dîner, ses deux vins et la visite alors qu'on a rien demandé!

Gran Clos Blanc 2015 12 euros
80% grenache blanc, 20% macabeu
Fleurs blanches, agrumes et un peu beurré!
Super accord avec les sardines.
** Mention au RQP!

Les Mines 2016 12 euros (disponible SAQ)
70% grenache, 20% carignan, 10% merlot.
Élaboré avec les ''deuxièmes raisins'' de sa cuvée Finca del Puig
Framboises, girofle.
Belle rondeur, tannins charnus.
Pas si mal. À 30$ à la SAQ, ça en fait un prototype du Priorat d'entrée de gamme.
**

Gran Clos Cartus 2006 65 euros au wineshop de Jesus
75% grenache, 25% carignan, vieilles vignes centenaires.
Belle démonstration de la minéralité que peu avoir un rouge.
Toasté, tappenade d'olive, cuir.
Bouche assez dense, plusieurs couches en bouches, et une fraicheur minérale en même temps. Belle longueur.
Pas mal bon! L'âge a fait son travail aussi.
***1/2

Les 3 autres journées, on s'est promené à l'ancien monastère d'Escaladei, on a été à Siurna un petit village perché sur un sommet de roche, avons été à Terragona manger de bons fruits de mers et avons acheté de l'excellente Pata Negra à Reus.

Image

Conclusions!
- Superbe région, encore vierge de touriste.
- Un style de vin quand même puissant et unique.
- Les blancs du Priorat sont tellement diversifiés qu'il m'est impossible d'en faire une synthèse. Mais ils devraient en produire davantage.
- Il fait chaud en :Chaud: au mois de juillet/août
- L'hébergement et les restaurants sont quand même abordables.
- Vol direct en classe sardine Montréal-Barcelone.
- Hertz location de voiture sont des voleurs.
- Je n'ai pas pu visité/apprécié certains vins de l'appellation Montsant, différents. Mais ils sont certainement des petits bijoux, plus abordables, à essayer.
Dernière édition par Avicenne le Ven 11 Août 2017 13:15, édité 3 fois.
Le premier verre de vin est bon pour la santé, les autres le sont pour le moral.

"Le vin est le breuvage le plus sain et le plus hygiénique qui soit."
Louis Pasteur

Avatar de l’utilisateur
phil the agony
Messages : 1782
Inscription : Mar 01 Nov 2011 16:33
Nom usager CellarTracker : phil the agony
Localisation : montreal

Re: Espagne - Priorat 2017

Message par phil the agony » Ven 11 Août 2017 11:00

Sûrement le CR de voyage le plus détaillé jamais produit sur FDV .
Superbe photo avec la petite .

:Bonjour:
Je bois pour oublier que je suis un ivrogne. (Alphonse ALLAIS)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités