Visite au Domaine Thibault Liger-Bélair

Partagez vos compte-rendus de voyages, demandez des conseils sur les endroits à visiter, les produits à acheter, etc.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Phanie
Messages : 791
Inscription : Sam 22 Mars 2014 13:50
Localisation : Abitibi

Visite au Domaine Thibault Liger-Bélair

Message par Phanie » Sam 24 Mars 2018 12:15

Visite au Domaine Thibault Liger-Bélair (automne 2017)

Nous avions eu la chance de rencontrer Thibault à la 1ère Paulée de Montréal. Il a généreusement accepté de nous accueillir à sa cave de Nuits-St-Georges pour répondre à mes questions (calepin en mains) et une dégustation des 2016.

Historique: La famille Mayer exploite les vignes depuis 1720 et s'associe à celle du Comte Liger-Bélair dans les années 1850. Thibault a repris en 2001 sa part des vignes familiales qui étaient en métayage ou fermage.
En plus du Domaine familial, Thibault fait du négoce (Thibault Liger-Bélair Successeurs) en prenant le contrôle des vignes en juin-juillet. Il a aussi acheté des vignes en Moulin-à-Vent dans le Beaujolais en 2008 et y travaille en bio/biodynamie depuis 2009 (Domaine des Pierres Roses).

Travail à la vigne: il applique beaucoup de principes de biodynamie depuis 2005 mais ne souhaite pas revendiquer de label.

Vendanges: manuelles. Il travaille avec 2 équipes. La première choisit les plus belles grappes: ce sont les grappes qui seront vinifiées en VE. Le % de VE se décide donc à la vigne. Parfois il choisit d’avance les portions qui ne seront pas égrappées (comme en 2015 et en 2016 où les grappes étaient tellement belles qu’il aurait pu faire 100% de VE). Il place ensuite les grappes « en millefeuilles » dans les cuves de vinification: un étage de VE, un étage égrappé, un étage de VE… La VE permet, selon lui, d’ajouter de la finesse au vin (car il se fait un drainage naturel des raisins) ainsi que de la fraîcheur par ajout de sève de rafle (qui est différente de la sève des raisins). Il utilise la VE pour ajouter de la fraîcheur et de la tension dans les appellations plus fruitées, moins minérales. Le tout dépend de l’appellation et du millésime. En 2016, il a enlevé les troncs principaux de le portion en VE de Les St-G et des GC pour libérer la sève et donc chercher davantage de fraîcheur.

Vinification: Thibault souhaite faire des vins plus longs que larges. Il aspire à la verticalité. Il essaie de limiter les pigeages qui font ouvrir les vins, leur donnant de l’expansion en bouche. Il vise à faire des vins de gorge, qu’on sent dans le gosier, qui ont souvent une 2e expression après les avoir avalés. Il aime les finales longues.

Élevage: Il choisit les arbres qui seront utilisés pour ses barils car il préfère certains troncs pour telle ou telle appellation. Il choisit aussi avec soin le degré de bousinage (chauffe). Il n’aime pas les arômes de bois, de vanille. Il parle d’éviter les vinifications et les élevages intrusifs, voulant que les gens reconnaissent dans se vins le terroir plutôt que le « style » TLB. Le choix du type de liège pour les bouchons est très réfléchi également - il nous en avait parlé en détails lors de sa visite à Montréal.

Garde: les 2015 se referment et il faudra les attendre longtemps. Il suggère d’attendre un minimum de 2 ans pour les 2016 mais tous devraient être excellents à 8 ans.

Millésimes: en 2016 une perte globale de 60%.

Les vins (2016 dégustés sur fûts):

Bourgogne "Grands Chaillots" rouge (9 Ha en domaine, 7 Ha en négoce donc 2 Ha "Bons Bâtons; 100% égrappé): le 2016 est un vin aux arômes de cerises et de fleurs, de finesse, incroyablement digeste.

Bourgogne Hautes Côtes-de-Nuits (3 Ha, 100% égrappé): produit habituellement 3 lieux-dits ("Clos du Prieuré" 1.1 Ha, "La Corvée de Villy" 0.7 Ha et "La Roche") mais en 2016 n’a fait qu’un seul vin car il y a eu perte de 60% (a fait 10 fûts plutôt que 30). Le 2016 démontre une bouche pleine, séveuse, sur les cerises avec de la matière et une texture veloutée. Je suis vraiment impressionnée.

Chambolle-Musigny (négoce, 1 Ha, 9 parcelles sur 6 lieux-dits, vignes de 50-60 ans, 30% VE, 11 pièces en 2016 soit deux fois moins qu'en 2017): 1er millésime produit en 2016. Des arômes de cerise acidulée avec une belle texture soyeuse et une finale avec une pointe épicée. J’ai beaucoup aimé: coup de coeur.

Nuits-Saint-Georges "La Charmotte" (0,39 Ha; une parcelle côté Vosne avec des argiles plus souples en bordure du 1er cru Bousselots + une parcelle avec des calcaires plus profonds; 40% VE, 6 pièces en 2016): une attaque sur le fruit puis une finale ciselée angulaire, de longueur modérée, avec un léger côté bonbon. Thibault dit qu’il est plus structuré en 2016 qu’habituellement.

Gevrey-Chambertin "La Croix des Champs" (négoce, 0,2 Ha; sol plus profond qui peut donner des vins plus rustiques donc il utilise 50% de VE pour apporter de la fraîcheur): un vin de bouche, sur les cerises noires, tannique avec une belle finale. En toute sincérité, le vin le moins impressionnant de la cave pour moi.

Vosne-Romanée Aux Réas (0,55 Ha; 100% égrappé; exposition sud/sud-est; sol caillouteux où la combe de Nuits rencontre celle de Vosne): le nez est épicé puis floral. En bouche, un vin de droiture, salin avec des notes iodées et selon Thibault d’encre de seiche. De niveau 1er cru. Coup de coeur pour moi.

Grand Cru Charmes-Chambertin (négoce, depuis 2009, vignes de 1955, sol argileux, sous la jonction entre Chambertin et Latricières, 70% VE): Le nez est très floral et expressif. L’attaque est sur le fruit avec un milieu de bouche plus tannique et une finale raffinée. Un Charmes avec plus de tension et de droiture en raison de la VE qui cherche à contrecarrer la rondeur et parfois la mollesse des vins de ce terroir.

Grand Cru Corton Renardes (négoce, du haut de l’appellation avec un sol très varié mais 2/3 calcaire): le 2016 apparaît comme un Corton plus accessible que d’autres, un vin intellectuel selon Thibault qui ne vient pas à nous comme le Charmes mais vers lequel on doit aller. Une belle plénitude en bouche avec une finesse en finale et une belle longueur. Coup de coeur de mon mari.

Nuits-Saint-Georges 1er cru Les Saint-Georges (2,1 Ha; le plus grand prioprio; 40% VE, perte du 2/3 de la récolte en 2016): TLB mentionne que le sol a changé depuis 4-5 ans, en raison selon lui de la conversion bio depuis 2005. Il pense que le frottement des failles a libéré les calcites (cristaux de calcaire) du sol argileux profond, conférant davantage de tension et de matière au vin. Effectivement, c’est un vin droit, tendu, minéral, avec beaucoup de tannins. De niveau grand cru (les procédures sont toujours en cours pour le faire reconnaître comme un Grand Cru). Superbe. Coup de coeur.

Grand Cru Clos Vougeot (0,73 Ha; 3 types de sol calcaire, argile orangé riche en fer et argile blanc fin; dans le coin s-o près d’Échezeaux; 40% VE): un vin costaud, droit, dense.

Grand Cru Richebourg (0,55 Ha; vignes de 1931-1934 entre DRC et Grivot, sud; 30% VE, 5 pièces en 2016 VS 8 une année optimale): plus avenant en 2016 qu’habituellement mais certainement pas dénudé de substance. Un vin de bouche et de gorge, d’une puissance élégante. On sent que ça tapisse tous les coins de la bouche. Une longueur et une rétroolfaction impressionnantes. Sublime. Le vin de la cave. Coup de coeur évident.

Non dégustés: Bourgogne Aligoté "Clos des Perrières La Combe", Bourgogne "Les Charmes" blanc (négoce), Aloxe-Corton 1er cru La Toppe au Vert Rouge (négoce), Chambolle-Musigny 1er cru Les Gruenchers (négoce, non produit en 2016), Vosne-Romanée 1er cru Les Petits Monts (0,1 Ha; Thibault ne produit pas ce vin à toutes les années, et il s’agit d’une production confidentielle qu’il ne commercialise pas), GC Corton blanc (négoce), GC Charlemagne Corton rouge (négoce).

Domaine des Pierres Roses en Moulin-à-Vent: non dégustés. Thibault cherche à produire des vins de garde (10-20 ans sans souci) et à mettre le terroir à l’avant-plan plutôt que le fruit (comme d’autres domaines: Lafarge-Vial, Louis Boillot…). Il les vinifie et les élève selon les mêmes principes que ses appellations de la Côte d’Or. Cuvées: Village "Les Jeunes Pousses", Champ de Cour, Les Perrelles, La Roche, Les Vignes Centenaires, Les Vieilles Vignes, Les Rouchaux.

Disponibilité au Québec: certaines cuvées sont disponibles à la SAQ (certains Moulin-à-Vent, Chambolle-Musigny 1er cru Les Gruenchers, NSG La Charmotte et er cru Les Saint-Georges, Richebourg). D’autres sont en IP avec Maître de Chai.

Conclusion: Thibault est un vigneron très généreux, très accueillant, qui a le verbe facile ( :wink: ). Un peu original dans ses conceptions et théories, un vrai personnage - on ne s'ennuie jamais avec lui! Ses vins n’ont toutefois pas besoin de présentation: ils parlent d’eux même. Des vins complexes, envoûtants: globalement une cave de très haut niveau. Évidemment on s'attend à quelque chose de grand avec le Richebourg et le 1er cru Les Saint-Georges, mais j'ai été impressionnée par les vins de toute la hiérarchie, en particulier le Bourgogne et le Bourgogne Hautes-Côtes-de-Nuits.



Avatar de l’utilisateur
stonewell
Messages : 3282
Inscription : Ven 01 Sep 2006 21:53
Localisation : Québec

Re: Visite au Domaine Thibault Liger-Bélair

Message par stonewell » Sam 24 Mars 2018 12:37

Wow merci pour ce généreux compte-rendu Phanie, c'est comme si on était sur place. :Bonjour:

Avatar de l’utilisateur
Bermtl
Messages : 1276
Inscription : Jeu 30 Oct 2014 18:54
Localisation : Montreal

Re: Visite au Domaine Thibault Liger-Bélair

Message par Bermtl » Sam 24 Mars 2018 13:12

Merci pour ce superbe CR de visite de domaine :Bonjour:
Je boirai du lait quand les vaches brouteront du raisin. Henri de Toulouse-Lautrec

Avatar de l’utilisateur
Pedro The Lion
Messages : 5688
Inscription : Jeu 22 Nov 2007 16:03
Nom usager CellarTracker : Pedro the Lion
Localisation : Québec

Re: Visite au Domaine Thibault Liger-Bélair

Message par Pedro The Lion » Sam 24 Mars 2018 13:23

J’adore les vins de ce domaine !!! Toutes les cuvées dégustés qui avait entre 8 et 10 ans de cave étaient vraiment au top ! Une bouteille de Charmotte 2006 bu il y a 3 ans m’avait jeté par terre et j’achète tout ce que je peux depuis ce temps. Dommage que les prix soient si élevés....

Avatar de l’utilisateur
Phanie
Messages : 791
Inscription : Sam 22 Mars 2014 13:50
Localisation : Abitibi

Re: Visite au Domaine Thibault Liger-Bélair

Message par Phanie » Dim 25 Mars 2018 14:03

Pedro The Lion a écrit :
Sam 24 Mars 2018 13:23
J’adore les vins de ce domaine !!! Toutes les cuvées dégustés qui avait entre 8 et 10 ans de cave étaient vraiment au top ! Une bouteille de Charmotte 2006 bu il y a 3 ans m’avait jeté par terre et j’achète tout ce que je peux depuis ce temps. Dommage que les prix soient si élevés....
Merci beaucoup les gars.

Pedro, ce qui m'a surpris de La Charmotte, c'est que c'est aussi très bon en jeunesse.
Tu as raison: les vins de TLB se gardent très bien.

:Bonjour:

Hanibal
Messages : 767
Inscription : Jeu 19 Oct 2017 15:25
Nom usager CellarTracker : Hanibal
Localisation : Montreal

Re: Visite au Domaine Thibault Liger-Bélair

Message par Hanibal » Dim 25 Mars 2018 17:57

Merci Phanie
Sais tu quand les 2015 rouges vont être à la SAQ ?

Avatar de l’utilisateur
Phanie
Messages : 791
Inscription : Sam 22 Mars 2014 13:50
Localisation : Abitibi

Re: Visite au Domaine Thibault Liger-Bélair

Message par Phanie » Dim 25 Mars 2018 21:01

Hanibal a écrit :
Dim 25 Mars 2018 17:57
Merci Phanie
Sais tu quand les 2015 rouges vont être à la SAQ ?
Non je ne sais pas.
En 2014, le NSG "La Charmotte", le NSG 1er cru Les Saint-Georges et le Richebourg étaient dans le Courrier Vinicole.
Je ne sais pas quand le CV Bourgogne 2015 sortira mais ce devrait être dans les mois à venir.

:?

Avatar de l’utilisateur
Vive le vin
Messages : 2296
Inscription : Mer 30 Avr 2014 11:59
Nom usager CellarTracker : Vive le vin
Localisation : Hudson

Re: Visite au Domaine Thibault Liger-Bélair

Message par Vive le vin » Dim 25 Mars 2018 21:54

Encore une fois,
Très beaux Cr!
J' ai une dizaine de bouteilles en cave!
Tu me donne le goût d'en ouvrir! :Bonjour:
Bonne cuisine et bon vin , c'est le paradis sur terre .

Henri IV

Hanibal
Messages : 767
Inscription : Jeu 19 Oct 2017 15:25
Nom usager CellarTracker : Hanibal
Localisation : Montreal

Re: Visite au Domaine Thibault Liger-Bélair

Message par Hanibal » Dim 25 Mars 2018 21:55

Phanie a écrit :
Dim 25 Mars 2018 21:01
Hanibal a écrit :
Dim 25 Mars 2018 17:57
Merci Phanie
Sais tu quand les 2015 rouges vont être à la SAQ ?
Non je ne sais pas.
En 2014, le NSG "La Charmotte", le NSG 1er cru Les Saint-Georges et le Richebourg étaient dans le Courrier Vinicole.
Je ne sais pas quand le CV Bourgogne 2015 sortira mais ce devrait être dans les mois à venir.

:?
ok merci je garderais l'oeil

Merci pour les CRs

Kosmik
Messages : 1068
Inscription : Sam 10 Mars 2007 9:09
Localisation : Québec (Qc)

Re: Visite au Domaine Thibault Liger-Bélair

Message par Kosmik » Dim 25 Mars 2018 22:54

Merci pour le beau CR, Phanie.
Ça me rappelle de beaux souvenirs, ayant eu la même aventure en août 2011 avec TLB. Le gars est drôlement généreux... et un personnage, comme tu dis! Et combien attachant.
17 TLB en cave... ton CR me pousse un peu à dépoussiérer! :)

En 2011 il vinifiait ses Moulin-à-Vent à NSG... ce n’est plus le cas je crois...??

K. :Bonjour:

Avatar de l’utilisateur
Phanie
Messages : 791
Inscription : Sam 22 Mars 2014 13:50
Localisation : Abitibi

Re: Visite au Domaine Thibault Liger-Bélair

Message par Phanie » Lun 26 Mars 2018 11:04

Kosmik a écrit :
Dim 25 Mars 2018 22:54
Merci pour le beau CR, Phanie.
Ça me rappelle de beaux souvenirs, ayant eu la même aventure en août 2011 avec TLB. Le gars est drôlement généreux... et un personnage, comme tu dis! Et combien attachant.
17 TLB en cave... ton CR me pousse un peu à dépoussiérer! :)

En 2011 il vinifiait ses Moulin-à-Vent à NSG... ce n’est plus le cas je crois...??

K. :Bonjour:
C'est une bonne question Kosmik. Il me l'a sûrement dit mais je ne me souviens plus...
:oops:

Hanibal
Messages : 767
Inscription : Jeu 19 Oct 2017 15:25
Nom usager CellarTracker : Hanibal
Localisation : Montreal

Re: Visite au Domaine Thibault Liger-Bélair

Message par Hanibal » Lun 26 Mars 2018 12:35

Phanie a écrit :
Lun 26 Mars 2018 11:04
Kosmik a écrit :
Dim 25 Mars 2018 22:54
Merci pour le beau CR, Phanie.
Ça me rappelle de beaux souvenirs, ayant eu la même aventure en août 2011 avec TLB. Le gars est drôlement généreux... et un personnage, comme tu dis! Et combien attachant.
17 TLB en cave... ton CR me pousse un peu à dépoussiérer! :)

En 2011 il vinifiait ses Moulin-à-Vent à NSG... ce n’est plus le cas je crois...??

K. :Bonjour:
C'est une bonne question Kosmik. Il me l'a sûrement dit mais je ne me souviens plus...
:oops:
J'ai une question à demander. J'entend souvent des gens dire un vin se referme et qu'il faut attendre plus longtemps. 1) qu'est ce qui fait qu'un vin se referme ? et 2) comment un vin qui est ouvert se referme vs un vin qui de départ est fermé et ouvre avec le temps ?

merci d'avance

Avatar de l’utilisateur
Phanie
Messages : 791
Inscription : Sam 22 Mars 2014 13:50
Localisation : Abitibi

Re: Visite au Domaine Thibault Liger-Bélair

Message par Phanie » Lun 26 Mars 2018 13:21

Hanibal a écrit :
Lun 26 Mars 2018 12:35


J'ai une question à demander. J'entend souvent des gens dire un vin se referme et qu'il faut attendre plus longtemps. 1) qu'est ce qui fait qu'un vin se referme ? et 2) comment un vin qui est ouvert se referme vs un vin qui de départ est fermé et ouvre avec le temps ?

merci d'avance
C'est une très bonne question. Il y a sûrement une explication scientifique.

Je pense que c'est toutefois mal compris et surtout très variable - certains millésimes semblent se refermer et on doute que les vins s'ouvriront un jour (ex: 2005 en Bourgogne ou en Bordeaux) alors que d'autres ne semblent jamais se refermer pour la plupart (ex: 2013 en Bourgogne).

De même, certains producteurs font des vins qui semblent toujours prêts à boire, peu importe leur site d'évolution (primaire à tertiaire). D'autres doivent définitivement être attendus (car les vins sont réduits, soufrés, tanniques, etc. en jeunesse). La patte du vigneron a donc un rôle.

Certaines appellations sont aussi très austères en jeunesse (ex: Aloxe-Corton) et méritent d'être attendues, mais les vins sont fermés dès le départ je crois.

Peut-être serait-il préférable de poser la question dans un sujet à part, par exemple dans "Discussions sur le vin".
Je crois que plus de gens la verraient et pourraient nous aider.

:Bonjour:

Hanibal
Messages : 767
Inscription : Jeu 19 Oct 2017 15:25
Nom usager CellarTracker : Hanibal
Localisation : Montreal

Re: Visite au Domaine Thibault Liger-Bélair

Message par Hanibal » Lun 26 Mars 2018 13:38

Phanie a écrit :
Lun 26 Mars 2018 13:21
Hanibal a écrit :
Lun 26 Mars 2018 12:35


J'ai une question à demander. J'entend souvent des gens dire un vin se referme et qu'il faut attendre plus longtemps. 1) qu'est ce qui fait qu'un vin se referme ? et 2) comment un vin qui est ouvert se referme vs un vin qui de départ est fermé et ouvre avec le temps ?

merci d'avance
C'est une très bonne question. Il y a sûrement une explication scientifique.

Je pense que c'est toutefois mal compris et surtout très variable - certains millésimes semblent se refermer et on doute que les vins s'ouvriront un jour (ex: 2005 en Bourgogne ou en Bordeaux) alors que d'autres ne semblent jamais se refermer pour la plupart (ex: 2013 en Bourgogne).

De même, certains producteurs font des vins qui semblent toujours prêts à boire, peu importe leur site d'évolution (primaire à tertiaire). D'autres doivent définitivement être attendus (car les vins sont réduits, soufrés, tanniques, etc. en jeunesse). La patte du vigneron a donc un rôle.

Certaines appellations sont aussi très austères en jeunesse (ex: Aloxe-Corton) et méritent d'être attendues, mais les vins sont fermés dès le départ je crois.

Peut-être serait-il préférable de poser la question dans un sujet à part, par exemple dans "Discussions sur le vin".
Je crois que plus de gens la verraient et pourraient nous aider.

:Bonjour:
Bonne idee Phanie.... je viens de mettre la question en ligne....
viewtopic.php?f=2&t=31694
:Bonjour:

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités