Visite au Domaine Morey-Coffinet

Partagez vos compte-rendus de voyages, demandez des conseils sur les endroits à visiter, les produits à acheter, etc.
Avatar de l’utilisateur
Phanie
Messages : 792
Inscription : Sam 22 Mars 2014 13:50
Localisation : Abitibi

Visite au Domaine Morey-Coffinet

Message par Phanie » Ven 01 Juin 2018 13:43

Visite au Domaine Morey-Coffinet (automne 2017)

Image

Historique: Domaine fondé en 1978 par Michel Morey, fils de Marc, qui a marié Fabienne Coffinet (fille de Fernand Coffinet et de Cécile Pillot, fille de Henri Pillot). Thibault reprend le flambeau du domaine en 2000.  10e génération de vigneron du côté Morey et 5e du côté Coffinet.  Michel a acheté la maison (et les caves en dessous) au coeur du village de Chassagne en 1978.

Superficie et nombre d’appellations: 8,5 Ha.  22 appellations (16 en blanc, 6 en rouge).  Thibault produit également quelques vins en activité de négoce, en obtenant le moût pour le blanc, le raisin ou le vin pour le rouge. Ce sont principalement des échanges entre vignerons.

Travail à la vigne: travail en bio depuis 2015 et sera certifié en 2018  Biodynamie à la vigne depuis 2015 non revendiquée (fait ses tisanes, bouse et silice de corne mais ne suit pas à la lettre le calendrier lunaire par exemple).  Thibault dit qu’être un chef cuisinier nécessite du talent pour sublimer la nourriture.  Or, être vigneron c’est un travail d’agriculteur et non une question de talent, car 90% du travail se fait selon lui à la vigne.

Vendanges: 100% manuelles.  Le pinot noir est égrappé à 100%.  Cueillait les raisins à 13 degrés avant mais maintenant autour de 12-12,5.  Il préfère travailler un peu moins en maturité et s’éloigner des notes exotiques (qui étaient notées entre autres sur La Romanée dans des millésimes précédents).

Vinification: le soufre est ajouté durant l’élevage mais très peu à la mise en bouteille.

Élevage: 12 mois pour les appellations Bourgogne et villages; de 14 à 18 mois pour les 1ers et grand crus.  Combinaison de fûts de 350 litres et de pièces de 228 litres. 30-40% de fûts neufs en blanc, 40-50% en rouge.

Garde: il aime personnellement attendre ses rouges 4-7 ans; ses 1ers crus blancs 5-8 ans (Pucelles, Caillerets, Romanée), 8-10 ans (Dents de Chien, Blanchots) et minimum 10 ans pour le BM.

Service: il suggère d’ouvrir ses blancs la veille si jeunes, ou de les carafer 15 minutes.  Pour les vieux, l’idéal est tout-de-même de montrer du respect envers le vin et de le laisser respirer légèrement en l’ouvrant un peu d’avance.

Millésimes: rendement de 25 Hl/ha en 2016 VS 45 Hl/ha en 2017.  En 2016: perte de 50% pour les Caillerets, 90% pour les Blanchots et Dents de Chien (donc non vinifiés séparément), 70% en Chassagne village, 90% pour les Bourgogne rouge et blanc. Thibault trouve que 2016 a plus de fraicheur et de tension que 2015, semblable à 2010 en blanc.  Et 2017?  Un parallèle avec 2014 vu la grande acidité mais avec un peu plus de fruit et de complexité que 2014.

Les vins (2016 en bouteilles):

Bourgogne blanc (600 bouteilles en 2016 VS 6000 normalement): notes lactées avec une certaine amertume.  Peut-être pas le meilleur millésime vu la perte de 90% pour cette appellation.

Chassagne-Montrachet blanc (presque 1 Ha du lieu-dit Les Houillères): du fruit généreux, une belle rondeur mais tout de même frais.  Cette cuvée se boit toujours bien.

Chassagne-Montrachet 1er cru Les Caillerets (0,65 Ha): typique de ce qu’on a bu jusqu’à maintenant - un vin minéral, de finesse, droit.  Très bien.

Chassagne-Montrachet 1er cru La Romanée (0,81 Ha; vignes de 1957): l’attaque est riche et opulente, sur les pêches mûres, mais la finale reprend en finesse. Aucune note exotique.  Très bon.

Chassagne-Montrachet 1er cru Les Blanchots Dessus (0,06 Ha; 1,5 pièce en 2017; sols argileux profonds sous le Montrachet): nous n’avons pas dégusté le 2016 car non produit.  Thibault nous ouvre un 2008 à la fin de la dégustation.  Le nez est sur le sésame grillé et la bouche pleine, complexe, envoûtante.  De niveau grand cru.  L’accord serait excellent avec une volaille ou du homard.  Coup de coeur.

Puligny-Montrachet 1er cru Les Pucelles (0,20 Ha): l’attaque est sur le fruit puis le vin prend de l’expansion, quasi explosif, et très long.  Je dirais davantage élégant que fin.

Meursault 1er cru Perrières (négoce): depuis 2014.  Équilibré et élégant, finale sur les noisettes.

Bourgogne rouge: nez sur les fruits tannique, finale sur la canelle.  Coup de coeur de mon mari.

Chassagne-Montrachet VV rouge (moins d’un Ha car le reste a été arraché et replanté en blanc; vignes de 60 ans): il spécifie « VV » sur l’étiquette depuis 2016.  Pas mal de tannins, finale sur le bonbon avec un peu d’amertume.  Un gardien de cave.

Chassagne-Montrachet 1er cru Clos St-Jean rouge (0,2 Ha; vignes plantées en 1977 derrière la maison familiale): le nez est ouvert mais labouche est plus fermée, tannique, concentrée.  Un vin de garde.

Chassagne-Montrachet 1er cru Morgeot rouge (0,49 Ha): plus de fruits et moins de tannins que le Clos St-Jean.  Une explosion de fruits rouges avec une finale modérément tannique.  À boire avant le Clos St-Jean.  Coup de coeur de mon mari.

Corton rouge (parcelles de Clos des Meix et de Paulans): depuis le millésime 2016. Un Corton parfumé et qui me semble déjà accessible, moins puissant et tannique que d’autres exemples de l’appellation.

Non dégustés: Rully, St-Romain sous le Château blanc, Meursault VV, Chassagne-Montrachet 1er cru Morgeot (Fairendes) (non produit en 2016 car les vignes ont été arrachées en 2015 et seront replantées), Chassagne-Montrachet 1er cru Dents de Chien (non produit en 2016), Chassagne-Montrachet 1er cru En Rémilly, Puligny-Montrachet 1er cru Combettes, Corton-Charlemagne, Bâtard-Montrachet, Chassagne-Montrachet « Les Chaumes » rouge (une cuvée exclusive pour les USA, gage de la relation de confiance avec le même importateur depuis 4 générations).

Disponibilité au Québec: plusieurs cuvées sont disponibles en SAQ en succursale ou dans les Courriers Vinicoles.  D’autres cuvées sont en IP chez Séguin & Robillard.  

Conclusion: Thibault est très discret, mais si accueillant et attachant.  D’une simplicité apparente désarmante, je pense que c’est un grand sensible, un « old soul » comme disent les anglais. Un vigneron très généreux, avec qui j'avoue avoir des atomes crochus.  Il a beaucoup de talent (il est modeste en mentionnant que le talent ne change pas grand chose pour le vin) mais est de plus très passionné, et essaie de se parfaire de millésime en millésime. Il m'a même aidée pour valider les informations techniques pour mon CR malgré son horaire très occupé dans les vignes ces temps-ci!



Hanibal
Messages : 1085
Inscription : Jeu 19 Oct 2017 15:25
Nom usager CellarTracker : Hanibal
Localisation : Montreal

Re: Visite au Domaine Morey-Coffinet

Message par Hanibal » Ven 01 Juin 2018 16:25

un autre très belle revue Phanie...Merci pour partager tes visites !
Jamais en vain...Toujours en Vin

Avatar de l’utilisateur
Bermtl
Messages : 1316
Inscription : Jeu 30 Oct 2014 18:54
Localisation : Montreal

Re: Visite au Domaine Morey-Coffinet

Message par Bermtl » Ven 01 Juin 2018 16:40

Encore un superbe CR de visite, merci :Bonjour:
Je boirai du lait quand les vaches brouteront du raisin. Henri de Toulouse-Lautrec

Mat_clout
Messages : 1337
Inscription : Jeu 25 Juil 2013 7:29
Localisation : Rive nord

Re: Visite au Domaine Morey-Coffinet

Message par Mat_clout » Ven 01 Juin 2018 16:56

En effet!
Assez impressionnant la rigueur de tes CR de visite, tellement intéressant!
En plus, que de beaux domaines que tu visites!
Merci de partager Phanie!
:Bonjour:

Avatar de l’utilisateur
Vive le vin
Messages : 2444
Inscription : Mer 30 Avr 2014 11:59
Nom usager CellarTracker : Vive le vin
Localisation : Hudson

Re: Visite au Domaine Morey-Coffinet

Message par Vive le vin » Sam 02 Juin 2018 5:11

Très intéressant efffectivement! :Bonjour:

Merci
Bonne cuisine et bon vin , c'est le paradis sur terre .

Henri IV

Avatar de l’utilisateur
Phanie
Messages : 792
Inscription : Sam 22 Mars 2014 13:50
Localisation : Abitibi

Re: Visite au Domaine Morey-Coffinet

Message par Phanie » Sam 02 Juin 2018 8:47

Merci beaucoup!

Ce qui est intéressant avec ce domaine (hormis la gentillesse du vigneron), c'est non seulement la qualité des vins, mais aussi leur disponibilité.
Plusieurs cuvées sont sur saq.com.
J'ai bu récemment le St-Romain sous le Château 2015. C'était très bon, beaucoup de fruit typique de St-Romain ou de Chassagne. Seul l'effet millésime le rendait un peu moins tendu, moi qui préfère les millésimes avec un peu plus d'acidité. Le vin se buvait toutefois très bien en apéro, mais aurait été excellent aussi avec de la volaille.

:Bonjour:

Avatar de l’utilisateur
path133
Site Admin
Messages : 5365
Inscription : Sam 22 Avr 2006 10:58
Localisation : Sainte-Foy

Re: Visite au Domaine Morey-Coffinet

Message par path133 » Sam 02 Juin 2018 9:29

Merci Phanie pour ce superbe CR :Bonjour:
path133

Avatar de l’utilisateur
jee27
Messages : 1129
Inscription : Lun 09 Déc 2013 20:25
Localisation : St-Laz

Re: Visite au Domaine Morey-Coffinet

Message par jee27 » Sam 02 Juin 2018 13:32

Merci Phanie très intéressant; un producteur que j'aime bien et qui garde les prix raisonnables (...du moins vis-à-vis ses pairs!)
"Le vin, lors de la victoire je le mérite. Mais dans l'adversité, j'en ai besoin..." Napoléon Bonaparte

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités