Dégustation Cellier à la Verticale

Répondre
Avatar du membre
konquest
Messages : 1157
Enregistré le : dim. 18 nov. 2007 10:43
Nom usager CellarTracker : konquest
Localisation : Québec
Contact :

Dégustation Cellier à la Verticale

Message par konquest » mer. 22 avr. 2009 8:50

Cellier à la verticale…1990,1995,1996,1997,2000,2003,2004,2006…

Lineup:

Querciabella Chianti Classico
Millésime 2006 - 30,25 $
Millésime 2004 - 33,50 $
Millésime 2000 - 48,75 $
Millésime 1997 - 78,00 $

Château Potensac Médoc cru bourgeois
Millésime 2003 - 67,00 $
Millésime 2000 - 77,75 $
Millésime 1996 - 74,50 $
Millésime 1995 - 67,00 $

Château Montus Cuvée Prestige Madiran
Millésime 2000 - 144,00 $
Millésime 1996 - 116,00 $
Millésime 1995 - 116,00 $
Millésime 1990 - 144,00 $

Dégustation Cellier primeur avec Jean Pierre Lortie, Sommelier

SAQ Sélection Place Jean-Lesage
400, boulevard Jean-Lesage coin Charest
Tél. : 418 643-4339 maximum 16 personnes (erreur dans le email initial, c'était marqué plutôt 24 personnes)
Billet en vente Vendredi 24 avril 9h30 pour mercredi 20 mai 18h30.
Réservations par téléphone à la succursale
Coût 80.00$
Modifié en dernier par konquest le ven. 24 avr. 2009 21:04, modifié 1 fois.


Rendez-moi visite sur mon site web!

Avatar du membre
Pinot jaune
Messages : 641
Enregistré le : lun. 04 déc. 2006 14:34
Localisation : Québec

Re: Dégustation Cellier à la Verticale

Message par Pinot jaune » ven. 24 avr. 2009 15:48

À 80$ par personne, me semble qu'on pèse un peu fort sur le crayon... :shock:

24 personnes x 80$ = 1920 $

Valeur totale des vins = 996,75 $

Je sais bien que les organisateurs doivent se garder une marge au cas où ce ne serait pas complet, mais là...

Donc, je les ferai entre amis et/ou des Fous du Vin, ces verticales...
Sûrement pour le Chianti, peut-être pour le Médoc, probablement pas pour le Madiran.

Avatar du membre
Pedro The Lion
Messages : 5975
Enregistré le : jeu. 22 nov. 2007 16:03
Nom usager CellarTracker : Pedro the Lion
Localisation : Québec

Re: Dégustation Cellier à la Verticale

Message par Pedro The Lion » ven. 24 avr. 2009 16:18

Pinot jaune a écrit :À 80$ par personne, me semble qu'on pèse un peu fort sur le crayon... :shock:

24 personnes x 80$ = 1920 $

Valeur totale des vins = 996,75 $

Je sais bien que les organisateurs doivent se garder une marge au cas où ce ne serait pas complet, mais là...

Donc, je les ferai entre amis et/ou des Fous du Vin, ces verticales...
Sûrement pour le Chianti, peut-être pour le Médoc, probablement pas pour le Madiran.
Pour 24 personnes il faut 2 bouteilles pour que tout le monde puisse gouter au vins ce qui fait que la valeur totale des vin passe de 996,75$ @ 1993.50$

Avatar du membre
Pinot jaune
Messages : 641
Enregistré le : lun. 04 déc. 2006 14:34
Localisation : Québec

Re: Dégustation Cellier à la Verticale

Message par Pinot jaune » ven. 24 avr. 2009 16:40

Pedro The Lion a écrit :Pour 24 personnes il faut 2 bouteilles pour que tout le monde puisse gouter au vins ce qui fait que la valeur totale des vin passe de 996,75$ @ 1993.50$
Ne compte pas là-dessus, Pedro!

Je te parie que ce sera 1 oz (28 mL) par personne par bouteille (plus les fonds de bouteilles, si le groupe n'est pas complet, évidemment).

Pour les Gevrey-Chambertin de février dernier, on se partageait une bouteille à 26 (24 participants + Jean-Pierre + la personne faisant le service)...

Là, c'était 60$ (24 x 60$ = 1440$) pour 963$ de vin. Faut dire que Jean-Pierre avait ajouté des vins (d'autres produits, pas des doubles) à mesure que les places se remplissaient...Peut-être fera-t-il la même chose cette fois-ci aussi. :Je l'ignore:

Avatar du membre
Pedro The Lion
Messages : 5975
Enregistré le : jeu. 22 nov. 2007 16:03
Nom usager CellarTracker : Pedro the Lion
Localisation : Québec

Re: Dégustation Cellier à la Verticale

Message par Pedro The Lion » ven. 24 avr. 2009 16:57

Pinot jaune a écrit :
Pedro The Lion a écrit :Pour 24 personnes il faut 2 bouteilles pour que tout le monde puisse gouter au vins ce qui fait que la valeur totale des vin passe de 996,75$ @ 1993.50$
Ne compte pas là-dessus, Pedro!

Je te parie que ce sera 1 oz (28 mL) par personne par bouteille (plus les fonds de bouteilles, si le groupe n'est pas complet, évidemment).

Pour les Gevrey-Chambertin de février dernier, on se partageait une bouteille à 26 (24 participants + Jean-Pierre + la personne faisant le service)...

Là, c'était 60$ (24 x 60$ = 1440$) pour 963$ de vin. Faut dire que Jean-Pierre avait ajouté des vins (d'autres produits, pas des doubles) à mesure que les places se remplissaient...Peut-être fera-t-il la même chose cette fois-ci aussi. :Je l'ignore:
Holy sh*t !!!

Est-ce qu'on peut dire qu'on a vraiment goûté un vin avec seulement 28ml ? À ce compte là ça ne vaut vraiment pas le peine !

Bloc d'annonce

Avatar du membre
konquest
Messages : 1157
Enregistré le : dim. 18 nov. 2007 10:43
Nom usager CellarTracker : konquest
Localisation : Québec
Contact :

Re: Dégustation Cellier à la Verticale

Message par konquest » ven. 24 avr. 2009 21:03

Correction, c'est plutôt 16 personnes maximum au lieu de 24 comme indiqué dans le email initial. Il y avait une erreur dans le email que j'avais reçu... Désolé de la confusion.
Rendez-moi visite sur mon site web!

Avatar du membre
Pinot jaune
Messages : 641
Enregistré le : lun. 04 déc. 2006 14:34
Localisation : Québec

Re: Dégustation Cellier à la Verticale

Message par Pinot jaune » sam. 25 avr. 2009 12:04

aaah...

Désolé pour toi, Konquest. L'erreur n'était pas la tienne...

50% de plus dans nos verres, donc. Maintenant, ça me titille un peu plus...

Avatar du membre
pango
GO de l'échange de cadeaux de Noël
Messages : 4590
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 17:59
Localisation : Québec

Re: Dégustation Cellier à la Verticale

Message par pango » mar. 28 avr. 2009 13:13

Je viens de m'inscrire à cette dégustation. D'autres FDVistes y seront?
"Les hommes boivent et ils ne sont pas heureux." Albert Camus (variation)

Avatar du membre
Lafleur
Messages : 1156
Enregistré le : jeu. 22 mai 2008 14:53
Localisation : Québec

Re: Dégustation Cellier à la Verticale

Message par Lafleur » mer. 20 mai 2009 13:35

C'est ce soir :) , c'est un rendez-vous.

Lafleur
Je suis tombé dedans quand j'étais petit!!!

Avatar du membre
pango
GO de l'échange de cadeaux de Noël
Messages : 4590
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 17:59
Localisation : Québec

Re: Dégustation Cellier à la Verticale

Message par pango » mer. 20 mai 2009 16:36

Lafleur a écrit :C'est ce soir :) , c'est un rendez-vous.
Au moins une figure familière! a+
"Les hommes boivent et ils ne sont pas heureux." Albert Camus (variation)

Avatar du membre
pango
GO de l'échange de cadeaux de Noël
Messages : 4590
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 17:59
Localisation : Québec

Re: Dégustation Cellier à la Verticale

Message par pango » mer. 20 mai 2009 23:07

Quelques commentaires en rafale. Bravo à JP pour le service et l'ordre des vins

Série Potensac
LE 1996 a volé la vedette à mon sens. Il possédait ce que doit posséder un Bordeaux mature. Belle typicité, de la matière, un fruit élégant, belle finale légèrement tertiaire, une austérité bordelaise que j'aime et recherche. Le 1995 se montrait plus fatigué avec moins de matière que le 1996, moins convaincant que le 1995 par contre. Le 2000 affichait de fruit, des tannins fondus, mais manquait de vivacité en attaque. Le 2003 possédait un fruit plus cuits et une touche de caramel. Les tannins appuyaient cependant le tout. Ce vin devrait bien se développer, à revoir.

Série Montus Prestige
Pour un vin à boire à court terme, le 1990 vole la vedette. Un Madiran encore fruité avec des tannins bien fondus. Voilà un Madiran sans astringence, le temps transforme vraiment le vin. Pour la garde, j'opterais pour le 1996, l'équilibre fruité et tannins me semblait avoir une longueur d'avance. Dans les deux vins, les tannins sont robustes, mais avec le temps le 1996 devrait mieux vieillir et éventuellement ressembler au 1990. Le 2000 était plutôt disjoint voire sévère. De plus des arômes de cendre qui couvraient le fruit donnait à ce vin un drôle de caractère.

Série Querciabella
Le 1997 All the way, un excellent Sangiovese à maturité, finesse du fruit, tannins veloutés, rondeur suave, belle finale. En contrepartie le 2000 m'apparaissait moins convaincant, le fruit est moins fin et le vin plus sucré (élevage?). Le 2004 était plutôt sur des arômes viandés, mais avec le temps le fruit prend davantage de place. Un vin encore relativement solide et avec un potentiel de garde. Le 2006 se montrait plus léger et avec une finale un peu chaude. Un futur moins brillant pour le 2006 que le 2004.

Je souligne que je ne tiens pas compte du prix dans mon évaluation sur ce qui représente un bon achat ou non.
Modifié en dernier par pango le jeu. 21 mai 2009 7:42, modifié 1 fois.
"Les hommes boivent et ils ne sont pas heureux." Albert Camus (variation)

Avatar du membre
Lafleur
Messages : 1156
Enregistré le : jeu. 22 mai 2008 14:53
Localisation : Québec

Re: Dégustation Cellier à la Verticale

Message par Lafleur » jeu. 21 mai 2009 0:13

Rapido sur l'ensemble,

je trouve que Montus se démarque et de le voir sur 10 ans (90-2000), super d'être à même de comparer l'évolution. Bref des vins avec bcp de potentiel, vraiment bien fait, de très beaux nez ayant parfois des accents bordelais (le nez du tannat est tannant, un peu traître) mais qui conservent leur personnalités bien à eux. Je trouvais un peu pompeux de comparer avec les plus gros canon de Bordeaux, et ca ne vaut toujours pas un PGC, mais ca se classe très bien. Gros écart entre 95 (encore un jeune) et 96 (qui fait rive droite je trouve, plus brunâtre et accents de tomate), effet millésime vraiment, après un moment sans y toucher: Pepsi!!! :zut: étrange :sick: . Les notes animales, de cuir, de vache plus que de cheval ou d'écurie (pas de bretts) se retrouvent à différents stade ds le 90-95-2000.

Potensac est à la hauteur, différencie bien les millésimes plus marqués de Bordeaux. 2003 est vraiment plus confituré, bonbon (sans être guidoune)notes de caramel. Très solide sur 2000, violacé, encore riche, tout en fruit, quelques notes vanillées et balsamiques, très équilibré, belle bouche, juste assez de tannins, mais d'une belle suavité, très buvable.
Très beaux 96, plus typé cab-bordeaux-médoc je dirais, poivron et boisé, bien fait. 95 moins expressif au nez, quoique p-ê plus fin sur le boisé et les fleurs. Il reste du fruit, mais la bouche est plus tertiaire que le nez.

Querciabella, quel beau 1997, le grand millésime toscan s'exprime ds tout sa splendeur, malgré une 1ère bouteille bouchonnée. Côté animal, boite à cigare, roses, champignons, avec encore bien du fruit. Peut rappeler certains brunellos (pas aussi profond, mais solide)
2000, + frais, fruité, encore bien tannique, notes d'asphalte, goudron frais fait, sent le chantier qui commence à gauche à droite sur les belles routes du Qc. 2004 violacé, jeunôt, touche d'asphalte aussi, mais plus ds le fruit, encore une bonne acidité, bon potentiel. 2006 plus clair, pas prêt, sur l'alcool, le kirch, mais du fruit, un plus gomme balloune(rien d'une guidoune vanillée attention), fraises, de l'épice.

Super dégust primeur, réunissant des verticales que je suis pas certains de pouvoir réunir all by myself, en visitant 3 régions bien différentes. J'en ai eu amplement pour mon argent! :wink: :|

:Bonjour:

Lafleur
Modifié en dernier par Lafleur le ven. 22 mai 2009 23:14, modifié 1 fois.
Je suis tombé dedans quand j'étais petit!!!

Avatar du membre
ludwig
Messages : 5438
Enregistré le : sam. 22 avr. 2006 12:32
Localisation : Montréal

Re: Dégustation Cellier à la Verticale

Message par ludwig » jeu. 21 mai 2009 7:23

pango a écrit :Série Querciabella
Le 1997 All the way, un excellent Sangiovese à maturité, finesse du fruit, tannins veloutés, rondeur suave, belle finale. En contrepartie le 2000 m'apparaissait moins convaincant, le fruit est moins fin et le vin plus sucré (élevage?). Le 2004 était plutôt sur des arômes viandés, mais avec le temps le fruit prend davantage de place. Un vin encore relativement solide et avec un potentiel de garde. Le 2006 se montrait plus léger et avec une finale un peu chaude. Un futur moins brillant pour le 2006 que le 2004.

Cette caractéristique est très fréquente chez les jeunes chianti, je me rappelle que le 2004 était pareil il y a 2 ans pour se révéler aujourd'hui très fin. Je vais goûter le 2006 quand j'aurai ma commande, mais je ne m'inquiète pas du tout pour une garde de 10-12 ans.

Avatar du membre
ludwig
Messages : 5438
Enregistré le : sam. 22 avr. 2006 12:32
Localisation : Montréal

Re: Dégustation Cellier à la Verticale

Message par ludwig » jeu. 21 mai 2009 7:30

pango a écrit :Série Montus Prestige
Pour un vin à boire à court terme, le 1990 vole la vedette. Un Madiran encore fruité avec des tannins bien fondus. Voilà un Madiran sans astringence, le temps transforme vraiment le vin. Pour la garde, j'opterais pour le 1996, l'équilibre fruité et tannins me semblait avoir une longueur d'avance. Dans les deux vins, les tannins sont robustes, mais avec le temps le 1996 devrait mieux vieillir et éventuellement ressembler au 1990. Le 2000 était plutôt disjoint voire sévère. De plus des arômes de cendre qui couvraient le fruit donnait aux vins un drôle de caractère.

Lors d'une dégustation à Montréal nous avions eu une bouteille du 2000 assez rebutante. Clairement cette bouteille était contaminée à quelque chose, dû moins vraiment désagréable... J'ai aussi goûté plusieurs millésimes de Montus et j'en suis venu à la conclusion que ces vins n'étaient pas pour moi...

Répondre