Brouwerij Boon à la SAQ

Partagez ici vos connaissances du monde de la bière

Modérateur : asterix

Avatar du membre
SkyWine
Messages : 569
Enregistré le : mar. 22 janv. 2013 16:45
Localisation : Montréal

Re: Brouwerij Boon à la SAQ

Message par SkyWine » ven. 16 nov. 2018 16:38

C'est aussi ce que je fait:
capsule debout, bouchon couché.

:Bonjour:


Je boirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin...

Avatar du membre
SkyWine
Messages : 569
Enregistré le : mar. 22 janv. 2013 16:45
Localisation : Montréal

Re: Brouwerij Boon à la SAQ

Message par SkyWine » ven. 16 nov. 2018 16:49

Il reste 123 De Ranke Cuvée De Ranke Ale.

Et il restait 7 Brouwerij Boon Oude Geuze Black Label moins 6 que je viens de prendre.

:Bonjour:
Je boirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin...

Avatar du membre
asterix
GO des virtuelles
Messages : 5842
Enregistré le : sam. 20 sept. 2008 20:38
Localisation : Montreal

Re: Brouwerij Boon à la SAQ

Message par asterix » ven. 16 nov. 2018 17:50

asterix a écrit :
ven. 16 nov. 2018 14:48
Hanibal a écrit :
jeu. 15 nov. 2018 21:46
Est ce que quelqu'un sait pourquoi sur le dos des bouteilles des oud beersel ça dit de garder les bouteilles droites même si le bouchon est en liège comme les champagnes ? je garde mes champagnes sur leurs côtés pourquoi les bières doivent être debout ?

:Bonjour:
Salut Hanibal

Pour ma part, j’ai toujours gardé mes gueuzes couchées, du moins celle que je voulais garder. Je n’ai jamais eu de problème, au pire ça va évolué un peu plus rapidement, mais pas certain. On garde couché pour éviter un contact du liquide avec le bouchon (surtout vrai pour les bières avec capsules, évidemment). De plus, lorsque la bouteille est gardée debout la surface en contact avec l’air est plus petite. Finalement si on garde couchée la levure va se déposer sur le coté de la bouteille, moins grave pour les geuzes/lambic. Ceci dit j’ai déjà gardé un vin d’orge coucher dans mon frigidaire. Certes le dépôt de levures sur le côté de la bouteille était bien visible, mais au gout c’était menoum. On parle ici d’une bière qui avait environ cinq ans et avec capsules. Bref en résumé si on a un frigidaire dédié aux bières ou de l’espace dans la cave à vins il est préférable de garder les bouteilles debout, je parle ici des bières avec capsules. Pour les gueuzes/lambic ça ne change pas grand-chose même que personnellement je préfère les garder couchés.
Je viens de me rendre compte d’une erreur de ma part. On aurait dû lire :... On garde debout pour éviter un contact avec le bouchon (surtout vrai pour les capsules, évidemment).

Hanibal
Messages : 1999
Enregistré le : jeu. 19 oct. 2017 15:25
Nom usager CellarTracker : Hanibal
Localisation : Montreal

Re: Boon, De Ranke, Oud Beersel et Central City à la SAQ

Message par Hanibal » dim. 18 nov. 2018 19:38

asterix a écrit :
mer. 07 nov. 2018 12:30
Sa Du côté Oud Beersel, la Oud Kriek est menoum, mais déjà on gagne en intensité. Sinon, ne pas oublier des bières comme xxx bitter de De ranke, Tripel Oak Aged de Oud Beersel ou encore Thor’s Hammer de Central City, des bières qui n’ont rien à voir avec des bières sour. Finalement, je n'ai pas gouté les deux sour de Central City, mais la Sour 2 est très intrigante.
Salut asterix, je viens d'ouvrir une bouteille de Oud Beersel tripel oak aged et j'ai eu un moment de Eureka :idea:

je me demande pourquoi je n'ai pas decouvert cette biere avant !! merci pour l'avoir suggerer ! Le nez c'est comme le nez d'un ancien pinot, c'est vraiement vineu. Au gout c'est remplie de complexite agrumes, foret humide, fleur blanches...

domage je n'ai pas achete plus !
:Bonjour:
Jamais en vain...Toujours en Vin

Avatar du membre
asterix
GO des virtuelles
Messages : 5842
Enregistré le : sam. 20 sept. 2008 20:38
Localisation : Montreal

Re: Boon, De Ranke, Oud Beersel et Central City à la SAQ

Message par asterix » mer. 21 nov. 2018 12:00

Hanibal a écrit :
dim. 18 nov. 2018 19:38
asterix a écrit :
mer. 07 nov. 2018 12:30
Sa Du côté Oud Beersel, la Oud Kriek est menoum, mais déjà on gagne en intensité. Sinon, ne pas oublier des bières comme xxx bitter de De ranke, Tripel Oak Aged de Oud Beersel ou encore Thor’s Hammer de Central City, des bières qui n’ont rien à voir avec des bières sour. Finalement, je n'ai pas gouté les deux sour de Central City, mais la Sour 2 est très intrigante.
Salut asterix, je viens d'ouvrir une bouteille de Oud Beersel tripel oak aged et j'ai eu un moment de Eureka :idea:

je me demande pourquoi je n'ai pas decouvert cette biere avant !! merci pour l'avoir suggerer ! Le nez c'est comme le nez d'un ancien pinot, c'est vraiement vineu. Au gout c'est remplie de complexite agrumes, foret humide, fleur blanches...

domage je n'ai pas achete plus !
:Bonjour:
Salut Hanibal

Bien content que tu aies aimé. En passant, si tu aimes les triples je te conseille d’essayer la Westmalle Triple qui a fait récemment son apparition à la SAQ. Il faut aimer le style (triple), pas tout le monde qui aime ça. D'autant plus qu'on parle ici d'une triple classique. Personnellement j’aime beaucoup, du moins quand c’est bien fait. C’est une, sinon la première bière que j’ai achetée en Importation privée, et ça avait été un gros coup de cœur. J’en ai racheté, à la SAQ, jeudi, mais pas encore gouté.

https://www.trappistwestmalle.be/fr/la-westmalle-tripel

viewtopic.php?f=35&t=18706&p=216609&hil ... le#p216609

Bloc d'annonce

Avatar du membre
Le cave à vins
Messages : 2981
Enregistré le : mar. 12 juin 2007 17:38
Localisation : Montréal

Re: Brouwerij Boon à la SAQ

Message par Le cave à vins » lun. 26 nov. 2018 14:40

J'ai ouvert hier la Central City Brewing Kriek Sour No. 2.
Méchant dépaysement! Mettons qu'on est loin d'une petite kriek bien surette sur le fruit!
C'est en fait une Red Ale infusée avec des cerises et vieillie 2 ans en fût et en foudre ayant été utilisés pour le vin rouge (cab-sauv).
Et le tout affiche un ronflant 10,8% d'alcool!!!
D'abord, au nez, on croirait à un vin nature rouge vraiment funky (fruits rouges acidulés, bretts, grande projection aromatique).
La bouche est immense, d'abord vive mais il y a ensuite une transition en milieu de bouche vers le côté chaleureux et riche de l'alcool et de l'élevage (torréfaction, terre, chocolat aux cerises alcoolisées).
Le tout est très long. C'est vraiment déroutant comme bière... J'ai vraiment apprécié l'expérience, mais je ne sais pas encore si je l'ai vraiment aimée...
Nul n'est censé ignorer la Loire! Glougueule.fr

Répondre