Semaine du 7 mars 2016

Quels sont vos vins dégustés cette semaine
.
Avatar du membre
vimare
Messages : 273
Enregistré le : jeu. 11 nov. 2010 22:06
Localisation : Mascouche

Re: Semaine du 7 mars 2016

Message par vimare » mer. 09 mars 2016 23:25

Suite au premier cours (sur 4) au club des dégustateurs de grands vins, animé par Yves Mailloux, voici en 2 mots quelques notes prises:

Ruinart Brut champagne. Jaune or pâle et bien limpide. Bulles fines et abondantes. Intensité olfactive plutôt intense, persistance entre moyenne et longue. Arômes de pommes jaune ou verte, brioche, un peu de miel. En bouche le vin est frais, sec, corps moyen, texture souple. Persistance gustative entre moyenne et longue. On a ici un champagne équilibré et épanoui. Bien bon! Mais plus de 80$ la bouteille. À boire de l'apéro au plat principal.

Chateau Le Puy 2011, bordeaux. Couleur grenat, moyennement intense. Au nez, intensité et persistance plus que moyenne. Arômes de cuir, fourrure mouillée (famille animale), aussi un peu de végétal genre poivron. Épices douces. Fruits rouges, cassis, groseilles. Vin frais, légère amertume, sec, aucune astringence. Corps moyen, texture souple (très légèrement grasse), persistance moyenne. Équilibré mais pas encore épanoui (5-7 ans de garde disons pour l'avoir au top). Parfait pour le plat principal. Très bon, style bordelais très classique (85% merlot, 14% cabernet-s, ..) 30$

Sarget de Gruand Larose 2010, bordeaux. Limpide, couleur rubis violacée plutôt intense. Intensité au nez moyenne, persistance moyenne. Oh ici du sérieux. Notes de fruits noirs, mures, cassis. Boisé. Notes empyreumatiques, torréfaction, chocolat. Vin frais, légère amertume, sec. pas astringent. Corps plutôt corsé. Texture plutôt rude, persistance assez longue. Vin équilibré mais deviendra harmonieux dans 5-10 ans. Pour le plat principal. Excellent.
Modifié en dernier par vimare le mer. 09 mars 2016 23:56, modifié 1 fois.



Avatar du membre
vimare
Messages : 273
Enregistré le : jeu. 11 nov. 2010 22:06
Localisation : Mascouche

Re: Semaine du 7 mars 2016

Message par vimare » mer. 09 mars 2016 23:52

Je poursuis:

Chapoutier Les Meysonniers 2013 crozes-hermitage. Couleur rubis-violacée plutôt intense. Intensité olfactive intense et assez longue. Jeunes mures, poivre, côté animal, écurie, une pointe mentholée. Vin frais, ni amertume ni astringence, sec, corps moyen, texture un peu grasse, persistance moyenne. Vin équilibré, pas encore épanoui. Pour 2-3 ans de garde. Bon

Pinot noir, Aconcagua Costa, Errazuriz 2014, Chili. Robe rubis claire, limpide. Climat frais, ça parait. Intensité et persistance moyenne. Arômes de fruits rouges, framboises, cerises. Pas mal boisé, de chauffé, vanille, chocolat, barrique. Vin frais, sec, pas astringent, pas d'amertume. Corps léger, texture souple, persistance moyenne. Équilibré, 2-4 ans pour qu'il s'épanouisse. Bon pour l'entrée ou le plat principal, mais serait encore mieux sur la terrasse à 16h en juillet avec les petites bouchées. Bon, faut aimer le style.

Château La Tour de By 2000, bordeaux. Robe limpide, grenat-orangée. Intensité arômatique plus que moyenne et persistance assez longue. On a ici des arômes tertiaires de vin assez âgé, terre humide, sous-bois, champignons. Frais, sec, corps moyen, mais tout en finesse. Belle longueur. Harmonieux et épanoui. Excellent! le vin de la soirée. et dire qu'il est environ 27$ pour le 2010. J'envoie quelques 2010 en cave et j'attend 5 ans avant la 1ère.

Château de la Guimonière 2005 (vin de dessert). Jaune or. Fruits tropicaux, ananas. Pêches, abricots. Vin frais et doux, assez gras en bouche. Miel et fruits jaunes. Bonne longueur. Excellent au dessert ou avec les fromages.

J'espère ne pas avoir été trop ennuyant! Cheers

Avatar du membre
Pauillac
Messages : 1103
Enregistré le : sam. 22 avr. 2006 13:16
Localisation : Longueuil

Re: Semaine du 7 mars 2016

Message par Pauillac » jeu. 10 mars 2016 11:22

Soirée de fête d'un ami.
Tous les vins servis à l'aveugle, sauf le St-Émilion.

Pinot Gris Grand Cru Mambourg 2011 de Pierre Sparr
Nez de fruits blanc sur la retenue, contrastant avec une bouche ample d'abricot et d'amande.
Bonne acidité et finale un brin sucrée (demi-sec).
Par élimination je suggère un PG ou PB d'Alsace. Bingo.

Karia 2008 de Stag's Leap
Nez intense de butterscotch qu'on retrouve en bouche.
Gourmand, ample et très légèrement boisé.
Dès le nez je mise sur un Chardonnay de quelques années. J''étais pas loin..

Volnay-Santenots 1er Cru 1990 de Jacques-Prieur
Vin évolué. Nez peu bavard initialement, bouche équilibrée de fruits rouge, tannins encore présents.
Je trouve même un aspect animal au vin dans les premières minutes..
J'ose Rhône Sud d'au moins 15 ans.
Un grand étonnement chez tous au dévoilement!!
Il aura prit un bon 90 minutes avant que ça «pinotte» un peu.

Vieux Télégraphe 1980
Un autre vin assez évolué. Un fruité gourmand, épicé, tout en souplesse évidemment.
Vraiment très beau.
Pour avoir bu quelques VT d'âge dernièrement (89-95-99), je ne l'ai pas reconnu.

Ridge Geyserville 1995
Mon vin. Belle fraîcheur.
Demeure sur le fruit tout au long de la soirée et évolue sur le menthol et le thé(?) après une heure.
Une personne a deviné l'assemblage américain.

Gevrey-Chambertin 2008 de Frédéric Esmonin
Un vin difficile à saisir, malgré que quelqu'un a d'emblée callé Gevrey... que personne ne secondait..
Des notes empyreumatiques venaient troubler nos références..

Chacaï 2009
«Fruit bomb» passablement boisée présentant quand même un bel équilibre et une finale agréable.
Je tente Cab américain. Il s'agit d'un assemblage de CS et de Carménère par William Fèvre dans la région de Maipo.
Absence du côté eucalyptus qui permet de reconnaître le Chili..

Cantenac 2000, St-Émilion
Beaucoup de dépôt. Dense. Cassis++. Un peu «carré»..
Rien n'accroche, mais rien de spécial non plus je dirais.

Fratta 1997 de Maculan
Dépôts aussi passablement présents. Incroyable densité.
Très masculin et fruité. Notes d'espresso. Paraît plus jeune que son âge! CS et Merlot.
J'ai cru entendre que c'est Paul Pontallier du Château Margaux qui à vinifié ce 1997.

Cruz Conde, Solera 1902
Nez époustouflant, envouteur où prédomine la «fine mélasse».
Étant donné celui qui l'offre nous suspectons tous un très vieux Pedro Ximénez.
Vraiment la texture de ces vins me fait sentir comme s'il n'y avait que ce moment qui comptait.
Longueur folle.

Un beau mardi soir!
:Bonjour:
Je ne suis ni Athénien, ni Grec, mais un citoyen du monde. -Socrate-

Avatar du membre
vimare
Messages : 273
Enregistré le : jeu. 11 nov. 2010 22:06
Localisation : Mascouche

Re: Semaine du 7 mars 2016

Message par vimare » jeu. 10 mars 2016 13:05

Pauillac a écrit : Un beau mardi soir!
:Bonjour:
J'aimerais bien souper avec vos amis un samedi soir! :!:

Avatar du membre
Bourgogre
Messages : 1560
Enregistré le : dim. 25 août 2013 11:24
Nom usager CellarTracker : Bourgogre
Localisation : québec

Re: Semaine du 7 mars 2016

Message par Bourgogre » jeu. 10 mars 2016 20:02

Maison Albert Bichot Côte de Nuits Villages 2011

Acceptable, malgré un certain manque d'équilibre.
Le coté cassis (typique de Bichot) semble se chicaner avec l'acidité.
C'est bon, à la limite , mais les deux éléments précités ne se sont pas liés.
Quand même. 25$ ? Allons vers le sud !

(**+ )

PS: Oui , le lendemain, il est légèrement tuilé. Plus côte de nuits. Légèrement meilleur malgré là finale acidulée.
Modifié en dernier par Bourgogre le ven. 11 mars 2016 21:05, modifié 1 fois.

Bloc d'annonce

Avatar du membre
Bourgogre
Messages : 1560
Enregistré le : dim. 25 août 2013 11:24
Nom usager CellarTracker : Bourgogre
Localisation : québec

Re: Semaine du 7 mars 2016

Message par Bourgogre » jeu. 10 mars 2016 20:11

vimare a écrit :Je poursuis:


J'espère ne pas avoir été trop ennuyant! Cheers
pantoute ! Super intéressant, car ce sont des choses que je connais moins.... :!:

Finalement, on peut dire que ton champagne Ruinart est bon mais un peu ruineux ! :P (désolé, pas pu résister...)
C'est vrai que les Meysonniers est une valeur sûre....

Pinot noir, Aconcagua Costa, Errazuriz 2014, Chili.
je vais probablement essayer ça cet été pour voir. !

Avatar du membre
Avicenne
Messages : 1749
Enregistré le : dim. 30 mars 2014 17:53
Nom usager CellarTracker : Avicenne
Localisation : Montréal, Rosemont

Re: Semaine du 7 mars 2016

Message par Avicenne » jeu. 10 mars 2016 22:34

Soirée tranquille.
Erdinger Weissbier SAQ N° 12233952

Cette bière me rappellent de beaux souvenirs de voyage.
Ce fut ma blanche de prédilection lors de mes séjours dans les auberges de jeunesse en Europe (Suisse, Allemagne, Autriche).
Toujours servi dans une belle grand flute.
Bien effervescente et rafraichissante.

J'ai été heureux d'apprendre son arrivée sur les étalages du monopole il y a 1-2 ans.

Cette hefe-weizen suit le prototype germanique de bière blanche.
Levure, pain frais, brin banane mais vraiment discret.
Plus légère et, en mon sens, plus digeste que plusieurs de ses collègues.
Je la trouve moins effervescente de ce côté-ci du de l'Atlantique, mais encore très bonne.
Surtout que j'ai deux verres qui lui sont dédiés!

***
Le premier verre de vin est bon pour la santé, les autres le sont pour le moral.

Phylloxéra
Messages : 127
Enregistré le : mer. 04 févr. 2015 21:21
Nom usager CellarTracker : DerekNadon
Localisation : Sainte-Adele

Re: Semaine du 7 mars 2016

Message par Phylloxéra » jeu. 10 mars 2016 23:42

Vignerons de Buxy Givry 1er Cru Clos Jus 2012

Bon petit pinot, un nez un peu discret a l'ouverture , il a gagner avec l’aération
nez de griottes poivre blanc et épices , une belle présence en bouche, une acidité relativement élevé un fruité gourmand un vin frais honnête et digeste comme je les aimes si vous le croisé n'hésitez pas ! Très bien 30$ top RQP

Avatar du membre
Bermtl
Messages : 1483
Enregistré le : jeu. 30 oct. 2014 18:54
Localisation : Montreal

Re: Semaine du 7 mars 2016

Message par Bermtl » ven. 11 mars 2016 9:29

Domaine François Gay et Fils Savigny les Beaune 2010
Nez fin de petits fruits rouges, élevage et notes florales. Bouche pas très longue, ample ou complexe, plutôt simple assez peu concentrée et sur le fruit, avec un bel équilibre. De mon point de vue ce vin est à point, et il se boit tout seul. Un vin de plaisir.
Je boirai du lait quand les vaches brouteront du raisin. Henri de Toulouse-Lautrec

Répondre