Semaine du 16 avril 2018

Quels sont vos vins dégustés cette semaine
.
Avatar du membre
maxima
Site Admin
Messages : 11233
Enregistré le : sam. 22 déc. 2007 17:04
Nom usager CellarTracker : maxima
Localisation : SHEFFORD-Cantons de l'Est
Contact :

Re: Semaine du 16 avril 2018

Message par maxima » dim. 22 avr. 2018 15:04

nick72 a écrit :
dim. 22 avr. 2018 10:56
Maxima @ écrit
Hier soir avec des amis au super Resto La Bodega de Dunham, pour accompagner la superbe Paella, à volonté de plus.
Superbe maison ancestrale construite en 1832 et restaurer habilement, le décor à lui seul vaut le d`tour mais c`est tout près de chez moi!
Après discussion avec Jesyk la proprio qui nous suggère 2 ou 3 beaux accords pour aller avec sa paella,
on choisit et on ouvre un très beau Príncipe de Viana Edición Limitada 2013.
Cool, je prends ce resto en note, c'était combien la Fiole de Principe de Viana 2013?, elle n'est pas sur la liste de leur vins. C'est frontière Navarre/La Rioja Baja cette Bodegas proche de Tudela....
40$ je crois...leur carte de vins sur le web n`est pas vraiment valide en ce moment, 2 bouteilles apparaissaeint sur leur carte hier...ils refont leur carte au mois je pense donc faut pas se fier à ce qui est sur le WEB...en ce moment il y a moins de vins des vignoble de Dunham, il y en aura plus cette été de ce qu`on m`a dit. :!:


The 10 most important two-letter words of the English language:"IF IT IS TO BE, IT IS UP TO ME!"

Avatar du membre
nick72
Messages : 1262
Enregistré le : mar. 20 mars 2007 21:57
Localisation : montreal

Re: Semaine du 16 avril 2018

Message par nick72 » dim. 22 avr. 2018 17:45

Merci Maxima d'avoir pris le temps de me répondre :Bonjour:

Avatar du membre
jorivesud
Messages : 523
Enregistré le : ven. 15 mars 2013 9:40
Localisation : Chelsea, Qc

Re: Semaine du 16 avril 2018

Message par jorivesud » dim. 22 avr. 2018 18:00

Clos Rougeard, Saumur-Champigny 2011

A fait mauvaise figure lors d’une dégustation sur la Loire contre Collier 2012 et 2 Chinons 2006.
Jour 2, nez sur la poussière et le poivron. En bouche, c'est plutôt décevant aussi, encore du beau fruit, mais trop de verdure avec une longueur acceptable, mais on est loin de ce qu'on s'attend d'un Rougeard. Effet du millesime...

Stefania Pepe Cuore Di...Vino, Trebbiano d’Abruzzo 2011

De la fille d’Emidio Pepe, un vin nature sans soufre ajouté, non filtré.
Le vin est trouble de couleur jaune orangé assez intense.
A l'ouverture, il etait sur la tarte aux pommes, cannelle, pas des plus complexe.
Au jours 3, le nez est plus complexe, avec toujours la tarte au pommes, la cannelle, puis s’y ajoute des notes de fruits exotiques, de muscades, aucune oxydation... En bouche, c’est aussi plus complexe et semble avior avoir gagné en longueur. C’est définitivement un vin jeune qui gagnera énormément à être attendu.
« Les hommes sont comme les vins : avec le temps, les bons s’améliorent et les mauvais s’aigrissent. » Cicéron

Hanibal
Messages : 2260
Enregistré le : jeu. 19 oct. 2017 15:25
Nom usager CellarTracker : Hanibal
Localisation : Montreal

Re: Semaine du 16 avril 2018

Message par Hanibal » dim. 22 avr. 2018 20:09

Delas Crozes Hermitage Les Launes 2015

Bu apres le Ataulfos discute plus haut...elle a eu aucune chance d'impressionner . La couleur est violet foncé. Le nez est clou de girofle et plus clou de girofle. Cest tellement concentré l'odeur de clou de girofle il repousse tout le reste de côté. On l'a bu après 1 heure dans la carafe. En bouche, l'alcool est moyen, les tanins sont moyens à ford et l'acidité moyenne. Le goût est beaucoup moins orienté sur les clous de girofle avec des épices, de la viande fumée, du bacon, de la fumée. Le chêne est très intégré et reste en arrière-plan. Je ne m'attends pas à une longue vie pour ce vin mais pour le prix c'est correcte et très concentré mais c'est pas dans ma palette de goût de syrah. Le clou de girofle est vraiment trop pour moi. J'ai retourné mes autres bouteilles à la SAQ.
Jamais en vain...Toujours en Vin

Avatar du membre
bedarddd
Messages : 1606
Enregistré le : jeu. 24 juil. 2014 22:12
Nom usager CellarTracker : B8D4RDDD
Localisation : Chaudière-Appalaches

Re: Semaine du 16 avril 2018

Message par bedarddd » dim. 22 avr. 2018 20:39

Hanibal a écrit :
dim. 22 avr. 2018 20:09
Delas Crozes Hermitage Les Launes 2015

Bu apres le Ataulfos discute plus haut...elle a eu aucune chance d'impressionner . La couleur est violet foncé. Le nez est clou de girofle et plus clou de girofle. Cest tellement concentré l'odeur de clou de girofle il repousse tout le reste de côté. On l'a bu après 1 heure dans la carafe. En bouche, l'alcool est moyen, les tanins sont moyens à ford et l'acidité moyenne. Le goût est beaucoup moins orienté sur les clous de girofle avec des épices, de la viande fumée, du bacon, de la fumée. Le chêne est très intégré et reste en arrière-plan. Je ne m'attends pas à une longue vie pour ce vin mais pour le prix c'est correcte et très concentré mais c'est pas dans ma palette de goût de syrah. Le clou de girofle est vraiment trop pour moi. J'ai retourné mes autres bouteilles à la SAQ.
J'ai bu dans le winebar d'une succursale et je n'ai vraiment pas aimé également. Beaucoup de brett et rien de beau pour accompagner cela.

Bloc d'annonce

Hanibal
Messages : 2260
Enregistré le : jeu. 19 oct. 2017 15:25
Nom usager CellarTracker : Hanibal
Localisation : Montreal

Re: Semaine du 16 avril 2018

Message par Hanibal » dim. 22 avr. 2018 20:59

bedarddd a écrit :
dim. 22 avr. 2018 20:39
Hanibal a écrit :
dim. 22 avr. 2018 20:09
Delas Crozes Hermitage Les Launes 2015

Bu apres le Ataulfos discute plus haut...elle a eu aucune chance d'impressionner . La couleur est violet foncé. Le nez est clou de girofle et plus clou de girofle. Cest tellement concentré l'odeur de clou de girofle il repousse tout le reste de côté. On l'a bu après 1 heure dans la carafe. En bouche, l'alcool est moyen, les tanins sont moyens à ford et l'acidité moyenne. Le goût est beaucoup moins orienté sur les clous de girofle avec des épices, de la viande fumée, du bacon, de la fumée. Le chêne est très intégré et reste en arrière-plan. Je ne m'attends pas à une longue vie pour ce vin mais pour le prix c'est correcte et très concentré mais c'est pas dans ma palette de goût de syrah. Le clou de girofle est vraiment trop pour moi. J'ai retourné mes autres bouteilles à la SAQ.
J'ai bu dans le winebar d'une succursale et je n'ai vraiment pas aimé également. Beaucoup de brett et rien de beau pour accompagner cela.
:!: je les ai échangé pour Brise Cailloux
Jamais en vain...Toujours en Vin

Avatar du membre
stonewell
Messages : 3439
Enregistré le : ven. 01 sept. 2006 21:53
Localisation : Québec

Re: Semaine du 16 avril 2018

Message par stonewell » dim. 22 avr. 2018 22:19

Seconde bouteille ouverte six ans plus tard: Umani Ronchi Cùmaro 2007
Un vin au fruité généreux assez dense et quelque peu fougueux tout en restant équilibré, encore un ado pas pressé du tout de vieillir, j'aurais pu l'attendre 5-6 ans de plus!
Vraiment très bon dans ce millésime.

Avatar du membre
maxima
Site Admin
Messages : 11233
Enregistré le : sam. 22 déc. 2007 17:04
Nom usager CellarTracker : maxima
Localisation : SHEFFORD-Cantons de l'Est
Contact :

Re: Semaine du 16 avril 2018

Message par maxima » lun. 23 avr. 2018 10:15

Hier soir, Fougeray de Beauclair Fixin Clos Marion 2015,
ma 2ième et très beau encore une fois.

ClosMarion.JPG
Jeune et sur le fruit primaire,
c`est juteux et ça pinotte à souhait.
Des saveurs de griottes et de mures avec de la terre,
du poivre et le noyau.
Assez long et minéral en finale.
Très jolie et délicieux.

Infos complémentaires:
Géologie du sol : argilo-calcaire
Superficie : 3ha
Encépagement : Pinot noir
Age moyen des vignes: vignes plantées en 1946
Vinification : Tris de la vendange, macération à froid
puis fermentation alcoolique
sous contrôle de température à 31°C maximum, cuvaison entre 2 et 3 semaines.
Élevage : 10% de fûts neufs, le reste en fûts de 1 à 3 vins.
Le domaine :
Le Clos Marion est le rassemblement de trois parcelles (Le Tremble,
En-Bèze, Champs- de-Voger)
acquises par Guillaume Marion notamment par son mariage avec
Joséphine Lamblin de Gevrey vers 1781.
La famille Marion est présente à Fixin depuis 1781,
ce n'est toutefois qu'en 1928 que la vigne est ceinturée d'un muret.
Vigne reconnue des Lavalle, Rodier et autres respectables écrivains du vin,
le Clos Marion ne produit naturellement que
à 5 grappes par pieds, un rendement de grand cru.
C'est en 1994 que le domaine Fougeray de Beauclair le reprend du Dr Marion,
lequel cédera dans les mêmes années sa fameuse parcelle de
Chambertin Clos de Bèze au non moins fameux domaine Prieuré-Roch.
The 10 most important two-letter words of the English language:"IF IT IS TO BE, IT IS UP TO ME!"

Avatar du membre
Don Max
Messages : 3465
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:46
Localisation : Danville
Contact :

Re: Semaine du 16 avril 2018

Message par Don Max » lun. 23 avr. 2018 12:13

bedarddd a écrit :
dim. 22 avr. 2018 20:39
Hanibal a écrit :
dim. 22 avr. 2018 20:09
Delas Crozes Hermitage Les Launes 2015

Bu apres le Ataulfos discute plus haut...elle a eu aucune chance d'impressionner . La couleur est violet foncé. Le nez est clou de girofle et plus clou de girofle. Cest tellement concentré l'odeur de clou de girofle il repousse tout le reste de côté. On l'a bu après 1 heure dans la carafe. En bouche, l'alcool est moyen, les tanins sont moyens à ford et l'acidité moyenne. Le goût est beaucoup moins orienté sur les clous de girofle avec des épices, de la viande fumée, du bacon, de la fumée. Le chêne est très intégré et reste en arrière-plan. Je ne m'attends pas à une longue vie pour ce vin mais pour le prix c'est correcte et très concentré mais c'est pas dans ma palette de goût de syrah. Le clou de girofle est vraiment trop pour moi. J'ai retourné mes autres bouteilles à la SAQ.
J'ai bu dans le winebar d'une succursale et je n'ai vraiment pas aimé également. Beaucoup de brett et rien de beau pour accompagner cela.

C'est drôle, quand j'ai lu ça je me disais c'est la même chose que ce que les arômes de bretts font pour moi. Finalement ça semble être la même chose...

Hanibal
Messages : 2260
Enregistré le : jeu. 19 oct. 2017 15:25
Nom usager CellarTracker : Hanibal
Localisation : Montreal

Re: Semaine du 16 avril 2018

Message par Hanibal » lun. 23 avr. 2018 12:53

Don Max a écrit :
lun. 23 avr. 2018 12:13
bedarddd a écrit :
dim. 22 avr. 2018 20:39
Hanibal a écrit :
dim. 22 avr. 2018 20:09
Delas Crozes Hermitage Les Launes 2015

Bu apres le Ataulfos discute plus haut...elle a eu aucune chance d'impressionner . La couleur est violet foncé. Le nez est clou de girofle et plus clou de girofle. Cest tellement concentré l'odeur de clou de girofle il repousse tout le reste de côté. On l'a bu après 1 heure dans la carafe. En bouche, l'alcool est moyen, les tanins sont moyens à ford et l'acidité moyenne. Le goût est beaucoup moins orienté sur les clous de girofle avec des épices, de la viande fumée, du bacon, de la fumée. Le chêne est très intégré et reste en arrière-plan. Je ne m'attends pas à une longue vie pour ce vin mais pour le prix c'est correcte et très concentré mais c'est pas dans ma palette de goût de syrah. Le clou de girofle est vraiment trop pour moi. J'ai retourné mes autres bouteilles à la SAQ.
J'ai bu dans le winebar d'une succursale et je n'ai vraiment pas aimé également. Beaucoup de brett et rien de beau pour accompagner cela.

C'est drôle, quand j'ai lu ça je me disais c'est la même chose que ce que les arômes de bretts font pour moi. Finalement ça semble être la même chose...
Exactement...Brett c'est un terme general de mauvaise odeur on peut le briser en 3 categorie 1) celui qui peut sentir comme le band aid etc 2) les ecuries qui sentira comme du bacon, fume, clou de girofle et 3) acide isovaleric qui donne l'odeur de transpiration, mauvais fromage etc....

Dans le cas de cette bouteille c'etait la deuxieme sorte ET PAS A PEU PRES !!! :sick:
Jamais en vain...Toujours en Vin

Avatar du membre
maxima
Site Admin
Messages : 11233
Enregistré le : sam. 22 déc. 2007 17:04
Nom usager CellarTracker : maxima
Localisation : SHEFFORD-Cantons de l'Est
Contact :

Re: Semaine du 16 avril 2018

Message par maxima » lun. 23 avr. 2018 14:17

Dimanche soir avec de belles Gambas au gingembre et citronnelle, on ouvre un magnum de

Pieropan La Rocca Soave Classico 2011.
La Rocca 2011.jpg

Encore bien en forme et vraiment délicieux.
Beau nez dense et fragrant, sur les fruits à chair blanches,
Il y a aussi des notes d'amande et du pain grillé…ça commence bien.
En bouche, l'attaque est vive mais bien contenue.
Il y a une belle acidité et une belle fraicheur
qui prépare le palais au gras qui suit et qui tapisse au complet.
De belles saveurs de poires, de citrons confits et
de pommes golden avec un élevage présent mais bien intégré.
La finale est très persistante et agréable, tout en finesse et
en contrôle avec une belle vivacité…
plusieurs ont mentionné de la belle Bourgogne.
Un vin taillé pour la table d’une belle structure et tout à fait délicieux.
Chapeau!

Infos additionnelles :
Le vignoble réputé de Pieropan La Rocca (alt. 200-300 mètres) est situé sur
la colline Monte Rochetta au pied d'un château médiéval.
C'est un micro climat.
Ici le sol est blanc et non noir comme à calvarino.
C'est un sol constitué de roches blanches calcaires.
Pas de trebbiano à La Rocca, mais seulement du garganega,
cultivé sur les vignes menées en Guyot.
Ce raisin à la peau bien dure y est récolté bien tard,
bien mature à la fin octobre.
Le vin est ici élevé en botti, des grandes cuves en bois de 500 à 2000 litres.
The 10 most important two-letter words of the English language:"IF IT IS TO BE, IT IS UP TO ME!"

Avatar du membre
Don Max
Messages : 3465
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:46
Localisation : Danville
Contact :

Re: Semaine du 16 avril 2018

Message par Don Max » lun. 23 avr. 2018 22:37

Je veux pas repartir un débat sur les bretts, mais le produit très majoritaire est toujours le 4-Ethyl Phénol, et c'est ce produit qui est caractérisé comme Band-Aid, fumier de cheval, et à plus faible dose cuir. Le 4-Ethyl Guaiacol lui sent bon avec une odeur, sous sa forme pure, de bois brûlé et avec quelque chose qui se rapproche de la vanille, mais lorsque mélangé minoritairement au 4-EP, il est dominé par celui-ci et ne fait qu'augmenter la perception du 4-EP. J'ai le 4-EP, 4-EG et l'acide isovalérique sous forme pure et j'ai fait tous les tests de mélange possible dans le vin. Le 4-EG, le seul qui sent bon, est toujours écrasé par les deux autres produits et comme je l'ai mentionné, et le 4-EG est toujours très minoritaire dans comme produit aromatique issu du métabolisme des levures Brettanomyces.

Avatar du membre
ilovetofly
Messages : 1631
Enregistré le : sam. 22 sept. 2012 13:02
Nom usager CellarTracker : ilovetofly
Localisation : Montréal

Re: Semaine du 16 avril 2018

Message par ilovetofly » lun. 23 avr. 2018 22:46

Qui importe Pieropan ? Est-il facile d'avoir des magnums ?
Cette quête du meilleur, elle est sans fin !

Avatar du membre
Alakazou
Messages : 1282
Enregistré le : mar. 25 mars 2008 23:41

Re: Semaine du 16 avril 2018

Message par Alakazou » mar. 24 avr. 2018 0:14

ilovetofly a écrit :
lun. 23 avr. 2018 22:46
Qui importe Pieropan ? Est-il facile d'avoir des magnums ?
Je ne sais pas si c'est encore le cas, mais je sais que Enotria l'importait

Hanibal
Messages : 2260
Enregistré le : jeu. 19 oct. 2017 15:25
Nom usager CellarTracker : Hanibal
Localisation : Montreal

Re: Semaine du 16 avril 2018

Message par Hanibal » mar. 24 avr. 2018 6:00

Don Max a écrit :
lun. 23 avr. 2018 22:37
Je veux pas repartir un débat sur les bretts, mais le produit très majoritaire est toujours le 4-Ethyl Phénol, et c'est ce produit qui est caractérisé comme Band-Aid, fumier de cheval, et à plus faible dose cuir. Le 4-Ethyl Guaiacol lui sent bon avec une odeur, sous sa forme pure, de bois brûlé et avec quelque chose qui se rapproche de la vanille, mais lorsque mélangé minoritairement au 4-EP, il est dominé par celui-ci et ne fait qu'augmenter la perception du 4-EP. J'ai le 4-EP, 4-EG et l'acide isovalérique sous forme pure et j'ai fait tous les tests de mélange possible dans le vin. Le 4-EG, le seul qui sent bon, est toujours écrasé par les deux autres produits et comme je l'ai mentionné, et le 4-EG est toujours très minoritaire dans comme produit aromatique issu du métabolisme des levures Brettanomyces.
Merci Don pour les precisions. Dans le cas de les Launes ça ne sentait pas vraiment le band aid mais pas mal plus clou de girofle extrême et un peu de fumé et écurie.
Jamais en vain...Toujours en Vin

Répondre