Semaine du 6 octobre 2019

Quels sont vos vins dégustés cette semaine
.
Avatar du membre
Omar
Messages : 3747
Enregistré le : ven. 28 juil. 2006 12:00
Localisation : Montréal

Re: Semaine du 6 octobre 2019

Message par Omar » dim. 13 oct. 2019 22:31

Château Haut-Bages Libéral 5cc Pauillac 2005
Le nez offre tout ce qu'on peut s'attendre d'un Bordeaux de presque 15 ans: encore pas mal de fruits noirs, des notes de cacao, de tabac, et un peu de notes d'évolutions (champignons et feuilles mortes). Malheureusement la bouche ne suit pas: pas mal moins intense que le nez, le vin semble assez creux en milieu et en fin de bouche. Bref, il y a clairement un manque de concentration, ce qui étonne pour un cru classé (même modeste) de 2005. Le vin ne possédait juste pas la matière suffisante pour un long vieillissement. Les tannins sont encore assez serrés, mais il n'y a plus de fruit pour enrober le tout. Les Cambon-La Pelouse et Meyney 2005 bu récemment en offraient davantage. Agréable, souple et digeste,  on reste néanmoins un peu septique devant ce vin qui aurait pu en donner davantage (à moins que je sois malchanceux et que je sois tombé sur une bouteille moyenne bien sûr). 89

Gerovassiliou Malagousia Vieilles Vignes, Macédoine, 2018.
Un vin très aromatique, mais les veilles vignes apportent un gras supplémentaire ce qui en fait un bon vin pour accompagner un repas. Il faut néanmoins aimer les profils très floraux, on est presque devant un croisement entre l'Alsace et le viognier. Un achat intéressant pour sortir des sentiers battus (26$). Bouteille très lourde, pas cool dans le contexte écologique actuel.  88

Raul Pérez Bierzo Ultreia St. Jacques 2017
Nez hyper séduisant. Vin pris avec la dinde de l'Action de grâce. Accord parfait. Pureté de fruit exemplaire. Encore un fois très proche d'une syrah du Rhône nord au niveau des flaveurs, ce vin offre une jolie concentration (modeste mais juste assez!) et une superbe fraîcheur. Définition et précision de haut niveau pour un vin de cette gamme de prix, c'est du glouglou des plus sérieux. Mon vin de semaine de rêve (23$). Raul Perez rules again. À acheter à la caisse. 89

Chateau Musar Blanc, Liban, Bekaa Valley, 2007
Curieux comme toujours. Nez subtil sur des notes d'oxydation. Peu de fruit, légères notes boisés, creux en milieu de bouche, flaveurs qui évoquent le miel et les levures, finale sur une acidité bien intégrée. Je ne suis pas certain d'être un aficionado des Musar blanc, mais à chaque fois que j'en bois je trouve ça intéressant et fascinant. Le seul comparatif pour moi sont les blancs de R. López de Heredia (en général plus boisés, plus oxydés et plus gras). Difficile d'indiquer un accord-met automatique, mais c'était très correct avec la pavé de saumon. 89-90 

Telmo Rodríguez Godello Valdeorras Gaba do Xil Valdeorras 2018
Comme Raul Perez, un autre producteur à l'avant-garde des vins du renouveau espagnol dont j'admire le travail. Ce vin ne déçoit pas pour son prix : salinité, pureté, un certain gras, de jolies arômes floraux sur une structure délicate appuyée par une belle dose d'amertume, le tout restant très frais, limite nordique. Difficile de demander mieux, un autre vin de semaine idéal (22$) 88-89

Kooyong Pinot Noir Ferrous, Australie, Victoria, Mornington Peninsula, 2009.
Le genre de vin que je n'achète jamais, mais lors d'un solde à 25%, je me suis dit que c'était l'occasion d'essayer. Et après-coup je me dis que j'aurais dû en acheter plus! Le nez et hyper séduisant, ça pinotte sans chichi, avec une intensité olfactive appréciable. Au nez, j'aurais probablement pensé tout de suite à un Bourgogne 1er cru d'une année solaire (2009 ou 2015 par exemple). La bouche laisse peut-être deviner une provenance autre que bourguignonne, de par sa concentration de fruit, sa finale un peu chaude et ses tannins très souples.En final, l'acidité bien balancée vient donner une fraîcheur à l'ensemble. Pour moi on est devant un vin sérieux, assez complexe et délicieux, loin des pinots du nouveau monde souvent caricaturaux (Sonoma style). C'est un vin qui vient d'une région fraîche d'Australie et ça parait. Ça reste une alternative très intéressante à un cru classé de Bourgogne si on aime les millésimes chaleureux. Pourrait peut-être se complexifier un peu avec l'âge, mais je ne le saurai jamais, c'était ma seule bouteille. 91+ 



Hanibal
Messages : 1865
Enregistré le : jeu. 19 oct. 2017 15:25
Nom usager CellarTracker : Hanibal
Localisation : Montreal

Re: Semaine du 6 octobre 2019

Message par Hanibal » dim. 13 oct. 2019 23:14

Omar a écrit :
dim. 13 oct. 2019 22:31

Chateau Musar Blanc, Liban, Bekaa Valley, 2007
Difficile d'indiquer un accord-met automatique, mais c'était très correct avec la pavé de saumon.
essaye le prochain avec un plat de fromage ca va à merveille....c'est très proche du Savagnin ouille comme accord met. ...
Jamais en vain...Toujours en Vin

Avatar du membre
Omar
Messages : 3747
Enregistré le : ven. 28 juil. 2006 12:00
Localisation : Montréal

Re: Semaine du 6 octobre 2019

Message par Omar » lun. 14 oct. 2019 11:22

Hanibal a écrit :
dim. 13 oct. 2019 23:14
Omar a écrit :
dim. 13 oct. 2019 22:31

Chateau Musar Blanc, Liban, Bekaa Valley, 2007
Difficile d'indiquer un accord-met automatique, mais c'était très correct avec la pavé de saumon.
essaye le prochain avec un plat de fromage ca va à merveille....c'est très proche du Savagnin ouille comme accord met. ...
Bonne observation Hanibal! :!:

Avatar du membre
stonewell
Messages : 3374
Enregistré le : ven. 01 sept. 2006 21:53
Localisation : Québec

Re: Semaine du 6 octobre 2019

Message par stonewell » jeu. 17 oct. 2019 21:14

Omar a écrit :
dim. 13 oct. 2019 22:31

Raul Pérez Bierzo Ultreia St. Jacques 2017
Nez hyper séduisant. Vin pris avec la dinde de l'Action de grâce. Accord parfait. Pureté de fruit exemplaire. Encore un fois très proche d'une syrah du Rhône nord au niveau des flaveurs, ce vin offre une jolie concentration (modeste mais juste assez!) et une superbe fraîcheur. Définition et précision de haut niveau pour un vin de cette gamme de prix, c'est du glouglou des plus sérieux. Mon vin de semaine de rêve (23$). Raul Perez rules again. À acheter à la caisse. 89
Content de constater que je ne suis pas le seul à tripper, et venant de toi qui connaît bien les perles espagnoles! :!:

Mat_clout
Messages : 1469
Enregistré le : jeu. 25 juil. 2013 7:29
Localisation : Rive nord

Re: Semaine du 6 octobre 2019

Message par Mat_clout » dim. 20 oct. 2019 19:53

Jeanmich a écrit :
ven. 11 oct. 2019 22:13
Agrapart 7 crus brut
Nez invitant, bel équilibre et juste assez acidité, relativement complexe dans sa fourchette de prix, avec ou sans bouffe; facile @ boire, je n'en commande jamais assez!
****
Tellement!
Une belle complexité et un dosage fait avec doigté, j’ai réellement une préférence pour les extra-brut de base.
J’ai malheureusement passé mes 8 bouteilles en moins de 2 mois...
:cry:

Répondre