Semaine du 1er mars 2020

Quels sont vos vins dégustés cette semaine
.
Répondre
Hanibal
Messages : 2260
Enregistré le : jeu. 19 oct. 2017 15:25
Nom usager CellarTracker : Hanibal
Localisation : Montreal

Semaine du 1er mars 2020

Message par Hanibal » mer. 04 mars 2020 20:06

Quelques vins en rafale

Troncone toscana rosso de la Ragnaie 2016
Un tres beau nez qui rappel plus un brunello. Un fruit pure et des notes de balsam et cuire. Tres bon vin

Domaine de la Cras bourgogne blanc 2018
Un vin pas mal nature comme son rouge et manquait de tension. Je soupçonne c'est un vin a boire jeune mais je passe

Stephane Ogier côte rôtie reserve 2015
Un fruit trop mûr pour moi. Tres tannique comme vin et manquait un peu le style côte rôtie habituel. Pour la moitié du prix j'ai beaucoup plus aime sa.cote rotie mon village 2016

Henri Germain Chassagne 1er cru Morgeot 2017 blanc
Ouff quel beau nez. Aucune notes de sulfites à l'ouverture (un 2015 village ouvert recemment dans une dégustation m'avait surpris de son contenu élevé de souffre) en bouche c'est tranchant et bien long avec une belle amertume en fin de bouche qui demande qu'on mange quelque chose avec. Bref un beau vin.


Jamais en vain...Toujours en Vin

Avatar du membre
maxima
Site Admin
Messages : 11233
Enregistré le : sam. 22 déc. 2007 17:04
Nom usager CellarTracker : maxima
Localisation : SHEFFORD-Cantons de l'Est
Contact :

Re: Semaine du 1er mars 2020

Message par maxima » mer. 04 mars 2020 23:35

Pour le nombril de la semaine de lâche!

Domaine d'Aupilhac Montpeyroux 2016
Code SAQ: SAQ N° 856070

YES...merci du conseil Bulle, un achat avisé...comme dans bien des cas,
tu as bien vu...ah la sagesse et le bon jugement, cheers mon René! :!:

Fait de Mourvèdre 30 %, Carignan 25 %, Syrah 25 % et Grenache 20 % .
Un beau RQP, c'est dense, viandeux et ample avec pas mal de fruits,
des bleuets et des mures, des épices aussi, poivre et herbes
avec de beau tannins fins et une finale longue sur
relents de minéraux.
Top niveau!

Infos additionnels:
L’appellation montpeyroux, un peu moins connue des amateurs,
se situe à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest de Montpellier.
La famille propriétaire du domaine depuis plusieurs générations
exerce un travail de précision. Les labours constants, les vendanges
manuelles, le respect du sol et la passion de la vigne sont les valeurs
phares du domaine. Sylvain Fadat, élu vigneron de l'année du Guide
Hachette 2019.
Aupilhac, ce serait, en langue d’Oc, « la maison du renard ».
Du goupil, Sylvain Fadat a conservé l’astuce. Il s’attache à la
mettre au service d’une vibrante complicité avec les terroirs de
Montpeyroux et les cépages languedociens. Sylvain Fadat
représente la cinquième génération de vignerons qui se sont
entichés de ces ingrates terres à vignes nichées au cœur de l’Hérault.
« Je porte en moi ces traces d’un lourd passé traversé de crises
détestables », confie-t-il, avant de saluer ceux qui affinèrent sa
formation initiale : BTS viti-oeno, études de commerce.
The 10 most important two-letter words of the English language:"IF IT IS TO BE, IT IS UP TO ME!"

Avatar du membre
Camay14
Messages : 195
Enregistré le : lun. 02 mars 2015 14:05
Localisation : Québec

Re: Semaine du 1er mars 2020

Message par Camay14 » jeu. 05 mars 2020 21:30

Telmo Rodriguez Falcoeira "A Capilla" 2016

J'ai craqué ce soir, trop curieux de voir cette cuvée "single vineyard" de Telmo Rodriguez acheté sur un coup de tête (il y en avait seulement 12 bouteilles de disponibles au Québec...ben quoi? Ne me dites pas qu'à aucune occasion, l'effet "rareté" vous fait commettre des achats impulsifs...!) Ceux qui ont pogné "As Caborcas" lors du dernier CV, vous êtes pas mal chanceux de votre billet de tirage!

Wow. Quel vin! Ma seule expérience avec Telmo Rodriguez n'était pas en Galice mais bien de la grenache du Castilla y León et j'avais été très déçu. Ce soir c'est plutôt le contraire. Difficile à décrire le nez, mais c'est ultra explosif. Ma blonde y allait avec le litchi mais moi c'était plus un côté agrumes qui j'y voyais. En bouche c'est ultra charmeur, aucunement lourd (12.5% alcool) et en fraicheur avec une finale sur les herbes et même le nori. Tiendra la route pour 10 ans facile. Difficile à résumé ça ressemble à quoi mais dans ma mémoire olfactive ça ressemble beaucoup au pinot noir de Chamboulé, mélangé avec un peu de Morgon ainsi qu'un peu de Grange des Pères.
À 76$ on ne parle pas d'un immense RQP car je comprends qu'on paie pour la rareté (seulement 3000 bouteilles par cru) mais sérieusement, un fichu de bon vin quand même, qui met le sourire aux lèvres.

Gens de Montréal, je viens de voir qu'il en reste 4 à la succ. de la Montagne. À qui la chance?

Avatar du membre
nick72
Messages : 1262
Enregistré le : mar. 20 mars 2007 21:57
Localisation : montreal

Re: Semaine du 1er mars 2020

Message par nick72 » ven. 06 mars 2020 5:51

Camay 14 @ écrit
Telmo Rodriguez Falcoeira "A Capilla" 2016

J'ai craqué ce soir, trop curieux de voir cette cuvée "single vineyard" de Telmo Rodriguez acheté sur un coup de tête (il y en avait seulement 12 bouteilles de disponibles au Québec...ben quoi? Ne me dites pas qu'à aucune occasion, l'effet "rareté" vous fait commettre des achats impulsifs...!) Ceux qui ont pogné "As Caborcas" lors du dernier CV, vous êtes pas mal chanceux de votre billet de tirage!

Wow. Quel vin! Ma seule expérience avec Telmo Rodriguez n'était pas en Galice mais bien de la grenache du Castilla y León et j'avais été très déçu. Ce soir c'est plutôt le contraire. Difficile à décrire le nez, mais c'est ultra explosif. Ma blonde y allait avec le litchi mais moi c'était plus un côté agrumes qui j'y voyais. En bouche c'est ultra charmeur, aucunement lourd (12.5% alcool) et en fraicheur avec une finale sur les herbes et même le nori. Tiendra la route pour 10 ans facile. Difficile à résumé ça ressemble à quoi mais dans ma mémoire olfactive ça ressemble beaucoup au pinot noir de Chamboulé, mélangé avec un peu de Morgon ainsi qu'un peu de Grange des Pères.
À 76$ on ne parle pas d'un immense RQP car je comprends qu'on paie pour la rareté (seulement 3000 bouteilles par cru) mais sérieusement, un fichu de bon vin quand même, qui met le sourire aux lèvres.

Gens de Montréal, je viens de voir qu'il en reste 4 à la succ. de la Montagne. À qui la chance?
Haut
Merci du sacrifice....j'en ai acheté 2 en ligne ils y as un Mois, les dernières.....je vais attendre un peu par contre pour l'ouverture de la première. :!:

Avatar du membre
Nico
Messages : 3561
Enregistré le : mar. 19 déc. 2006 9:27
Localisation : Montréal

Re: Semaine du 1er mars 2020

Message par Nico » ven. 06 mars 2020 23:11

Ce soir, Haute côt(e) de fruit, Fabien Jouves, Cahors 2018
D'entrée de jeu, aucune attirance pour les vins nature et rarement, je regarde les vins dans cette gamme de prix. Ben tabar... une chance que mon conseiller a eu la «gentillesse» de s'obstiner avec moi. Autre obstacle: Cahors... non pas que je n'aime cette région. Mais, j'ai surtout en mémoire, des vins rustiques et lourds et qui survivront au-delà de moi-même, j'ai en mémoire des vins de Brumont de plus de 20 ans et qui ressemblaient à des pré-ados.
Bref, ne pas avoir connu la provenance, j'aurais callé Bojo, peut-être limite la Loire... mais, c'est du Malbec et je n'arrive pas à comprendre autant de fraîcheur, faut s'entendre, avec du Malbec à Cahors!!
Au nez, très épicé, poivré, qui camoufle le fruit
En bouche, fruits rouge et noir à profusion, café; oubliez la garde; c'est à boire immédiatement, belle légèreté mais aussi peu d'acidité.
Tsé, tant qu'à boire de la piquette sur le bord de la piscine avec les mononcles, matantes et ex's; une caisse par ici :!:

Bloc d'annonce

alain roy
Messages : 499
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 13:29
Localisation : Montréal

Re: Semaine du 1er mars 2020

Message par alain roy » sam. 07 mars 2020 14:34

Camay14 a écrit :
jeu. 05 mars 2020 21:30
Telmo Rodriguez Falcoeira "A Capilla" 2016

J'ai craqué ce soir, trop curieux de voir cette cuvée "single vineyard" de Telmo Rodriguez acheté sur un coup de tête (il y en avait seulement 12 bouteilles de disponibles au Québec...ben quoi? Ne me dites pas qu'à aucune occasion, l'effet "rareté" vous fait commettre des achats impulsifs...!) Ceux qui ont pogné "As Caborcas" lors du dernier CV, vous êtes pas mal chanceux de votre billet de tirage!

Wow. Quel vin! Ma seule expérience avec Telmo Rodriguez n'était pas en Galice mais bien de la grenache du Castilla y León et j'avais été très déçu. Ce soir c'est plutôt le contraire. Difficile à décrire le nez, mais c'est ultra explosif. Ma blonde y allait avec le litchi mais moi c'était plus un côté agrumes qui j'y voyais. En bouche c'est ultra charmeur, aucunement lourd (12.5% alcool) et en fraicheur avec une finale sur les herbes et même le nori. Tiendra la route pour 10 ans facile. Difficile à résumé ça ressemble à quoi mais dans ma mémoire olfactive ça ressemble beaucoup au pinot noir de Chamboulé, mélangé avec un peu de Morgon ainsi qu'un peu de Grange des Pères.
À 76$ on ne parle pas d'un immense RQP car je comprends qu'on paie pour la rareté (seulement 3000 bouteilles par cru) mais sérieusement, un fichu de bon vin quand même, qui met le sourire aux lèvres.

Gens de Montréal, je viens de voir qu'il en reste 4 à la succ. de la Montagne. À qui la chance ?

Le montréalais en a pris 2 et va en ouvrir une la semaine prochaine ! :!:

ps: il en restait pas 4 mais 7 ! Des retours parce que c'est pas bon ? :lol:

Avatar du membre
maxima
Site Admin
Messages : 11233
Enregistré le : sam. 22 déc. 2007 17:04
Nom usager CellarTracker : maxima
Localisation : SHEFFORD-Cantons de l'Est
Contact :

Re: Semaine du 1er mars 2020

Message par maxima » sam. 07 mars 2020 15:00

Zind-Humbrecht Gewurztraminer Clos Windsbuhl 2017
Code SAQ SAQ N° 13421971

Après un magnifique 2015, ce 2017 est moins riche et ample
mais quel beau vin!
Pas donné mais pour une belle occasion, c`est un vin indiqué.
C`est concentré et rond mais précis et complexe aussi.
Des arômes d`ananas, de pêches, du caramel Écossais et du zeste d`orange.
C`est minéral et salin avec une belle acidité, très légère perception de sucre.
C`est immensément long, la finale
s`eternise sur des relents d`épices.
SUBLIME!

Infos complémentaires:
L’équipe formée du père et du fils, Léonard et Olivier Humbrecht,
assure l’exploitation de Zind- Humbrecht, l’un des plus grands domaines d’Alsace,
qui a été fondé en 1959, après le mariage de Léonard Humbrecht et de Geneviève Zind.
Léonard Humbrecht s’est taillé une place de choix au sein du monde du vin,
en produisant d’année en année des vins tout à fait splendides,
issus de plusieurs vignobles situés aux quatre coins de l’Alsace.

Leur fils, Olivier, n’est pas demeuré dans l’ombre des réalisations de son père.
En effet, Olivier Zind-Humbrecht, le tout premier Français ayant obtenu
le titre de Master of Wine (MW), est considéré comme l’un des vignerons
les plus doués de l’Alsace. Après avoir succédé à son père,
il a fait œuvre de pionnier en matière de viticulture biodynamique en Alsace.
Il a amorcé quelques expériences sur ses vignes en 1997, mais les résultats étaient
si époustouflants qu’il a immédiatement converti tous ses vignobles à ce procédé.
Olivier a repris le flambeau avec beaucoup de compétence et il continue de produire
une gamme étonnante de vins biodynamiques de qualité supérieure.

Données Technique:
Embouteillage: Août 2018
Alcool :13.5°
Sucre Résiduel : 44.5 g/l
Acidité totale : 3.0 g/l H2SO4
pH : 3.6
Rendement : 15 hl/ha
Age Moyenne des vignes : 47 années
Terroir : calcaire coquillier, façade Sud-Est. Pente moyenne
The 10 most important two-letter words of the English language:"IF IT IS TO BE, IT IS UP TO ME!"

Avatar du membre
Bourgogre
Messages : 1563
Enregistré le : dim. 25 août 2013 11:24
Nom usager CellarTracker : Bourgogre
Localisation : québec

Re: Semaine du 1er mars 2020

Message par Bourgogre » sam. 07 mars 2020 15:03

2016 Domaine Rolet Poulsard Arbois Vieilles Vignes

Pour moi, ce Poulsard annonce toujours le printemps.

Cela est probablement dû à la couleur d'un rouge/orangé limpide et clair,
se situant à mi chemin entre le rosé et le rouge traditionnel.
Un vin qui respire et exhale le soleil.

Le poulsard est un cépage produisant un vin tout à fait original, aux accents d'orange sanguine, de canneberge, et au fond de terre sèche (j'allais dire sable...).
Les tannins sont doux et le vin est sapide et léger.

Ça commence à sentir le printemps ! :Youppi:

J'adore.
Et pas cher avec ça...

(***)

Avatar du membre
Jonathanmustang
Messages : 3184
Enregistré le : dim. 15 avr. 2012 20:00
Nom usager CellarTracker : Jonathanmustang
Localisation : Morin-Heights
Contact :

Re: Semaine du 1er mars 2020

Message par Jonathanmustang » dim. 08 mars 2020 9:14

tenuta dell’ornellaia, le serre nuove 2009
Couleur rubis plutôt foncé, un début de pourtour orangé
Nez puissant qui met 1h à se réveiller, cerise, framboise, mure, vanille, réglisse et même un peu de gomme baloune
Attaque fruité, beaucoup de fruit rouges et encore de la vanille
Le toucher est encore tanique malgré que l’ensemble soit relativement assoupli.
Finale sur la cerise, la mure, de bonne longueur... bref un vin encore jeune mais fort agréable. À attendre encore un peu pour sa maturité
91 pts
Passez visiter mon site web: www.marquisinc.ca

alain roy
Messages : 499
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 13:29
Localisation : Montréal

Re: Semaine du 1er mars 2020

Message par alain roy » dim. 08 mars 2020 11:40

Ça vieillis-tu ben ça Siran ? :Je l'ignore:

Château Siran 2005, Margaux cru bourgeois, acheté en 2008, 40$.

En carafe une p'tite demie-heure. Pas une vieille robe mais pas une jeune robe non plus, une mitante ! Grenat en général et ocre au pourtour, moyennement dense. Bouquet ? Ça pue, dans le registre du fond d'écurie ! 2ième sniff et fiou ça se dissipe déjà un peu pour laisser place à un beau fruité rouge frais et épicé et des fleurs des champs. C'est un beau bouquet d'âge mûr.

En bouche, dès le toucher c'est oui. La texture est tendre, le fruité est doux, la tension est bienveillante et les amers assumés: un beau mélange de masculin et de féminin à tendance féminine. Quoi que la finale arrache un peu avec ses amers trop...assumés ? En tout cas c'est en pleine forme, sans rien de tertiaire, ni même de secondaire je dirais. En attaque et milieu c'est excellent, il n'y a que l'amertume en finale qui me fait de la peine, mais c'est pas une grosse grosse peine...Dans le fond je pense qu'en vieillissant j'aime juste de moins en moins les bordeaux...Dire que j'en ai plein ma cave ! :zut: En tout cas pas de bordeaux de prévu la semaine prochaine !

Lendemain: plus rien d'écurie dans le bouquet qui est parfumé et full fruité. en bouche, encore une fois un bordelais qui est meilleur le lendemain...faut ouvrir ça à 20 ans et + ! en pleine forme, amertume estompée, très fruité, douce texture, ça se boit très bien.

Ça vieillis-tu ben ça Siran ? OUI !

Hanibal
Messages : 2260
Enregistré le : jeu. 19 oct. 2017 15:25
Nom usager CellarTracker : Hanibal
Localisation : Montreal

Re: Semaine du 1er mars 2020

Message par Hanibal » dim. 08 mars 2020 12:14

alain roy a écrit :
dim. 08 mars 2020 11:40
Ça vieillis-tu ben ça Siran ? :Je l'ignore:

Château Siran 2005, Margaux cru bourgeois, acheté en 2008, 40$.

Ça vieillis-tu ben ça Siran ? OUI !
Merci Alain. Je n'ai pas d'expérience avec les vieux Siran.... ca me rassure. Les 2015 sont faits fort pour la garde je pense
Jamais en vain...Toujours en Vin

Avatar du membre
jee27
Messages : 1771
Enregistré le : lun. 09 déc. 2013 20:25
Nom usager CellarTracker : jee27
Localisation : St-Laz
Contact :

Re: Semaine du 1er mars 2020

Message par jee27 » dim. 08 mars 2020 17:28

Château La Dauphine 1998 (Fronsac)

Robe complètement tuilée. Brett qui se dissipe après 45min en bouteille mais pas dérangeant. Nez moyennement complexe avec de beaux arômes de fruits secs tel la cerise et la prune. On retrouve aussi de la menthe, cannelle et cardamome. Belle souplesse en bouche mais on est plus proche d'un pinot noir que de Bordeaux c'est plutôt mince. Tout de même une belle expérience.

89 pts
"Le vin, lors de la victoire je le mérite. Mais dans l'adversité, j'en ai besoin..." Napoléon Bonaparte

alain roy
Messages : 499
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 13:29
Localisation : Montréal

Re: Semaine du 1er mars 2020

Message par alain roy » dim. 08 mars 2020 22:17

Hanibal a écrit :
dim. 08 mars 2020 12:14
alain roy a écrit :
dim. 08 mars 2020 11:40
Ça vieillis-tu ben ça Siran ? :Je l'ignore:

Château Siran 2005, Margaux cru bourgeois, acheté en 2008, 40$.

Ça vieillis-tu ben ça Siran ? OUI !
Merci Alain. Je n'ai pas d'expérience avec les vieux Siran.... ca me rassure. Les 2015 sont faits fort pour la garde je pense
Un restant au jour 3: il est à son meilleur !

Avatar du membre
maxima
Site Admin
Messages : 11233
Enregistré le : sam. 22 déc. 2007 17:04
Nom usager CellarTracker : maxima
Localisation : SHEFFORD-Cantons de l'Est
Contact :

Re: Semaine du 1er mars 2020

Message par maxima » lun. 09 mars 2020 20:38

Five Farms Single Batch Irish Cream

Code SAQ SAQ N° 14208523

Image

Une curiosité fraichement reçue de SAQ.COM et suite à
une lecture d`un article de Jean Aubry que je vais
déposer ici:https://www.ledevoir.com/vivre/vin/573859/la-surprise
Ma seconde expérience avec ce nectar, pour la relâche,
c`était parfait, un breuvage tout indiqué pour le farniente.
La bouteille avec sa capsule est
fort différente, ça fait un peu style artisanal.
Ce nectar est au Baileys ce que Ferrari est à une Fiat!!!

Un nez de butter Scotch et de vanille de Tahiti.
En bouche, c`est riche et ça tapisse. Onctueux et intense, il a
un petit côté spiritueux style Whisky fort plaisant avec
des notes crémeuses, d`épices et de miel.
Hyper long et savoureux.
C`est vraiment addictif, le plaisir croît avec l'usage qui disait!
Je dirais à prendre seul comme dessert
car c`est amplement bon sans accompagnement, un beau liquide de méditation si on veut!

Info supplémentaire:
Fait de whiskey Irlandais à triple distillation
et de la crème fraiche de fermes familiales.
The 10 most important two-letter words of the English language:"IF IT IS TO BE, IT IS UP TO ME!"

Avatar du membre
3633
Messages : 2912
Enregistré le : dim. 23 avr. 2006 19:02
Localisation : Québec

Re: Semaine du 1er mars 2020

Message par 3633 » mar. 10 mars 2020 12:12

Chateau Tour des Termes 2008 , Saint-Estèphe . Code SAQ 13496957
Je partage la critique de " 1 Jour 1 Vin " :
" Oeil :
Belle robe pourpre, assez sombre
Nez :
Sur des arômes de fruits noirs, d’épices, des nuances viandées, animales
Bouche :
Dense et équilibré, belle trame tannique, un vin souple et homogène, des tanins bien intégrés et une finale gourmande
Boire à partir de :
2014
Boire avant :
2020 "
N.B. Un bon dépôt est présent. J'ai bien apprécié !

Répondre