Semaine du 14 juin 2020

Quels sont vos vins dégustés cette semaine
.
Répondre
Avatar du membre
bedarddd
Messages : 1606
Enregistré le : jeu. 24 juil. 2014 22:12
Nom usager CellarTracker : B8D4RDDD
Localisation : Chaudière-Appalaches

Semaine du 14 juin 2020

Message par bedarddd » mer. 17 juin 2020 19:54

Fontodi Chianti-Classico 2016
SAQ N° 879841
33.25 $
14.5 % alc

Couleur rouge foncé.
Nez très expressif et intéressant, sur la cerise, le tabac et les épices.
Bouche sur les cerises, les mures, avec petites notes terreuses et boisées, le tout avec une belle structure, de l'élégance, à la limite de commencer à ressentir l'alcool sans toutefois que ça soit dérangeant, équilibré par une belle acidité et une bonne longueur. Appréciation constante la 2e journée, il ne semble pas avoir bougé outre petite note balsamique ajoutée.
AMHA, je n'aurai pas de gêne dans 5-10 ans à insérer ce vin dans une dégustation de vins à l'aveugle, et j'anticipe qu'il fera belle figure face à des Reserva ou Gran Selezione du double du prix.
Dans mon top RQP de 2020.
92pts



Avatar du membre
nick72
Messages : 1262
Enregistré le : mar. 20 mars 2007 21:57
Localisation : montreal

Re: Semaine du 14 juin 2020

Message par nick72 » mer. 17 juin 2020 20:47

Merci du CR bedarddd, toujours bien aimé le Chianti classico de cette maison, devrait me chercher quelques fioles de ce 2016 :!:

Avatar du membre
danlulu
Site Admin
Messages : 14115
Enregistré le : sam. 22 avr. 2006 1:23
Localisation : Lévis

Re: Semaine du 14 juin 2020

Message par danlulu » jeu. 18 juin 2020 7:34

bedarddd a écrit :
mer. 17 juin 2020 19:54
Fontodi Chianti-Classico 2016
SAQ N° 879841
33.25 $
14.5 % alc

Couleur rouge foncé.
Nez très expressif et intéressant, sur la cerise, le tabac et les épices.
Bouche sur les cerises, les mures, avec petites notes terreuses et boisées, le tout avec une belle structure, de l'élégance, à la limite de commencer à ressentir l'alcool sans toutefois que ça soit dérangeant, équilibré par une belle acidité et une bonne longueur. Appréciation constante la 2e journée, il ne semble pas avoir bougé outre petite note balsamique ajoutée.
AMHA, je n'aurai pas de gêne dans 5-10 ans à insérer ce vin dans une dégustation de vins à l'aveugle, et j'anticipe qu'il fera belle figure face à des Reserva ou Gran Selezione du double du prix.
Dans mon top RQP de 2020.
92pts
Bien d'accord avec toi David pour y avoir goûté en décembre dernier. J'en ai d'ailleurs placé 3 fioles au cellier aussitôt après! :wink:

À date, j'aime beaucoup le millésime 2016 pour les Chianti Classico! :!:

Avatar du membre
nick72
Messages : 1262
Enregistré le : mar. 20 mars 2007 21:57
Localisation : montreal

Re: Semaine du 14 juin 2020

Message par nick72 » sam. 20 juin 2020 16:17

Ouvert ma première de quatre Castelgiocondo Brunelo di Montalcino 2006...bouchon imbibé au tier, au nez cela promet de belle chose.....a suivre :!:

Très beau nez à l'ouverture sur les cerise noire, la terre humide et un peu de truffe, j'ai carafé environs 3 heures après m'être versé un goutte c'était vraiment tight initialement.
Un beau Brunello mais manque le ''Wow Factor'', je pense vraiment que le vin a ce stade est encore trop jeune( manque 5/10 ans pour se polir), les tanins dans le registre de thé vert sont dérangeants à ce stade mais avec de la bouffe assez grasse cela passe bien, alors un vin de bouffe plus qu'un vin a boire solo présentement.
Malgré cela le tout est unidimensionnel, l'ensemble est restreint....gêné, pas de délinéation entre les saveurs.....pas mauvais mais pas excitant, la prochaine pas avant 5 ans.

alain roy
Messages : 498
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 13:29
Localisation : Montréal

Re: Semaine du 14 juin 2020

Message par alain roy » dim. 21 juin 2020 11:28

Gigondas 2016, dom.Raspail-Ay, 40$.

En carafe 2 heures. Robe pétant évidemment de jeunesse, vive, rouge sang frais tirant un peu vers le pourpre, moyennement soutenue, assez limpide. Les larmes sont grasses. Bouquet subtil et élégant sur les confitures fines de baies noires genre cassis/mûres, fleurs des champs. Bouquet tendrement fruité, je sens pas vraiment d'élevage.

Wow ça frappe fort dès la première sip: attaque bienveillante sur texture d'ange sur son nuage, soyeuse à souhait, sur laquelle repose un fruité noir opulent, sucré, pulpeux, cochon sans être vulgaire, sensuel donc, et le coup de foudre est sans équivoque. La finale fait appeler urgemment la prochaine gorgée avec ses amers nobles et son retour sur le fruit hyper sexy. Si délicieux là en jeunesse, les vieux Gigondas dégustés récemment me font craindre qu'il perdrait de sa vitalité, de sa gourmandise, de sa sensualité avec le temps. De garde Gigondas ? Celui-ci me fait douter ! Pour moi, presque du grand vin pour 40 piasses...

Lendemain: ouais, un bouquet moins timide mais toujours sur de la fine confiture de baies noires, ça tilte syrah pour moi même si c'est 70% grenache. en bouche y'a pas bougé, bref toujours sous le coup de foudre: cochon mais chic, plein et joufflu mais sans lourdeur, harmonieux avec du caractère. Bouteille sifflée vitesse grand V, menum ! Je bois mes 2 autres avant 2026 !

Bloc d'annonce

Avatar du membre
nick72
Messages : 1262
Enregistré le : mar. 20 mars 2007 21:57
Localisation : montreal

Re: Semaine du 14 juin 2020

Message par nick72 » dim. 21 juin 2020 12:19

Alain Roy @ écrit
Gigondas 2016, dom.Raspail-Ay, 40$.
j'avais bu un 2009 en 2012 au restaurant Lawrence, j'étais vraiment tombé sur le cul tellement j'avais aimé, content que ce vin soit rendu à la SAQ et non plus en IP.

Avatar du membre
Camay14
Messages : 195
Enregistré le : lun. 02 mars 2015 14:05
Localisation : Québec

Re: Semaine du 14 juin 2020

Message par Camay14 » lun. 22 juin 2020 9:08

Merci du CR Alain!

J'aimerais beaucoup l'essayer mais aucune caisse...même pas UNE n'est apparue dans la région de Québec! :x :x

Peut-être je vais essayer d'en ramasser 1-2 bouteilles quand on ira à notre location de chalet dans l'ouest. Ça semble valoir la peine.

alain roy
Messages : 498
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 13:29
Localisation : Montréal

Re: Semaine du 14 juin 2020

Message par alain roy » lun. 22 juin 2020 11:23

Trop plate Gamay ! :cry: Je te souhaite un nouvel arrivage "en ligne" ! :!:

humilité
Messages : 97
Enregistré le : mer. 05 févr. 2020 12:09
Localisation : Montréal

Re: Semaine du 14 juin 2020

Message par humilité » mer. 24 juin 2020 22:26

Domaine Bunan Mas de la Rouvière rosé 2018
Couleur rose saumon, corail. Nez au fruité exotique, avec un peu de pêche, melon et fraise. Vin rafraichissant, agréable et harmonieux. Rosé de Bandol quelque peu atypique où le pourcentage de Cinsault dépasse celui de Mourvèdre (traditionnellement l’inverse), avec un peu de Grenache.
Tension en finale qui amène de la vivacité, une légère astringence (positif ici) et on perçoit aussi en arrière davantage de structure, qui indiquent qu’il pourra vieillir 2-3 ans. L’évolution du vin au cours du repas confirme ce plus de complexité qu’un simple rosé de piscine ou rosé d’apéritif, bien également pour accompagner la nourriture. 90 points

Domaine Clavel, Pic Saint Loup, Bonne Pioche 2015
Couleur Rubis. Fruits noirs, puis un peu de poivre, de garrigue, d’herbes et d’épices. Moyennement aromatique. La texture est agréable avec de la fraicheur. Mais surtout les tanins sont fondus, bien intégré fait qu’il se boit facilement. Indice élevé de buvabilité. Pas très long. Parfait actuellement. Servi frais à 15 degré, décanté, a parfaitement accompagné le BBQ. Bon RQP. 90+ Points pour le plaisir.

Château Pradeaux Bandol rouge 2011
Couleur rubis foncé, encore violacé. Bonne viscosité avec des larmes généreuses. Odeur d’écurie à l’ouverture qui s’estompe rapidement. Perception au nez de l’alcool. Nez aromatique et complexe, petits fruits noirs, puis pruneau, orange confite, réglisse, clou de girofle, bois. Décanté. De la matière en bouche, tannins présents. Encore de l’acidité qui a permis de bien répondre à la bolognaise des pâtes. Mais il manque de rondeur, de plénitude, un peu rustique, peut-être dû à l’année.
J2, le nez est toujours wow, aromatique et expressif. un peu de fraise et de canneberge aussi, figue. Mais la bouche ne s’est pas améliorée, manque de soyeux. Finale décevante. Pas sûr que d’attendre encore permettrait de l’améliorer. La bouche avant le nez. 88 points pour la déception.
On est riche des vins que l'on a partagés, pas de ceux que l'on a en cave.

Répondre