Semaine du 2 novembre 2020

Quels sont vos vins dégustés cette semaine
.
Répondre
Kosmik
Messages : 1092
Enregistré le : sam. 10 mars 2007 9:09
Localisation : Québec (Qc)

Semaine du 2 novembre 2020

Message par Kosmik » lun. 02 nov. 2020 19:00

Quinta da Rosa La Rosa Douro 2018

22,70$

13,5% d'alcool annoncé

Oeil : opacité 7/10, forte visco en parois, larmes lentes et colorées, teinte violacé à reflets bleutés

Nez : projection d'intensité moyenne-forte, fruits noirs, fruits bleus confits, vanille, boisé noble, terre noire, calcaire, touche florale rappelant le lilas au second plan, épices douces rappelant le poivre blanc, le girofle, la muscade, très beau nez...

Bouche : sec, ample à gras, acidité rafraichissante voire salivante, tanins de grain moyen-fin, belle allonge, amertume moyenne+

Conclusion : Très bien pour le prix. À boire d'ici 2027

K



Avatar du membre
nick72
Messages : 1298
Enregistré le : mar. 20 mars 2007 21:57
Localisation : montreal

Re: Semaine du 2 novembre 2020

Message par nick72 » ven. 06 nov. 2020 17:36

J'ai été un peu absent ces derniers temps, alors voici en rafale quelques fioles dégustées au cour des trois dernières semaines.

Jaboulet Côte-Rotie les Jumelles 1985.

Over the hill malheureusement mais encore pas si mal comme jus, notes ferreuse, terreuse et viandeuse pas de violette ici mais du grain de café doux mélange de venaison avec de l'eau de vie de cerise .
En bouche le premier verre donnait un ensemble austère sur le fer, la prune et la cerise sûre et un peu d'acidite sur des notes d'oranges sanguines.
Deuxième verre, le nez est sur les mêmes notes mais plus doucereux, en bouche le fruit est plus mûr et plus rond, moins d'austérité,une pointe de fleurs sauvages se pointe, un vin de tête à boire à petites lampées, sur son déclin depuis surement un bon boût de temps.

Image

Domaine des Malandes Chablis Vaudésir 1997.

Un Chablis vraiment beau, c'est en bouche que se passe l'action, texture sur l'entrée de la pomme la coquilles ,en millieu de bouche une rondeur prend le dessus, pas trop gras, un brin de musk et minéral ,finale moyennement longue. Me donne des impressions du Le Clos de Dauvissat 2004 que ilovetofly avait apporté au souper du nouvel en janvier dernier ,Belle surprise pour ce vin de 23 ans.

Image

Foradori Manzoni Bianco 2015
De la région des Dolomites.
Nez sur les agrumes, le foin séché et herbes sauvages. La bouche est mi grasse avec un côté cidreux....avec un brin de théine et de camomille,calcaireux qui vient coupé dans le gras,
finale assez longue sur les agrumes, un peu de pêche...c'est nature et le terroir est bien ressenti dans cette bouteille

Image

Vieille fioles de château Lousteau Vieil St-croix du mont 1985...belle surprise, elle a bien survécu et se déguste comme un bon mi moelleux ,pas over the top en sucre résiduel et bien balancé ,suave....contentement et petit plaisirs en forme de dessert liquide.

Image

Domaine Guillot-Broux Beaumont 2017

un très beau Gamay que dans cette bouteille, un centre de fruit pur supporté par une enveloppe bien minérale,vraiment clean comme vin. Un très bel accord avec le schnitzel de porc et la purée de pomme de terre de à la Robuchon. J'aime.

Image

Rivera Puer Apuliae 2004

Dernière d'un 6 pack acheté chez Iegor dans sa caisse de bois en 2015.
Incroyable changement en 5 ans depuis ma dernière....terreux, la cerise en arrière plan, sous bois, champignons couleur trouble encore profonde....en 5 ans ce vin est passé de vif, fruité sans tertiaire détectable avec une belle acidité en un vin sur la pente descendante mais encore bien.

Image
Modifié en dernier par nick72 le lun. 09 nov. 2020 9:42, modifié 1 fois.

Avatar du membre
path133
Site Admin
Messages : 5585
Enregistré le : sam. 22 avr. 2006 10:58
Localisation : Sainte-Foy

Re: Semaine du 2 novembre 2020

Message par path133 » dim. 08 nov. 2020 17:34

Pour les amateurs de Bordeaux classiques à prix abordable, Ramafort 2010 est présentement disponible à la SAQ pour 24,70$. Dégusté hier soir, je l’ai trouvé vraiment bien pour le prix au point de retourner m’en chercher 3 fioles cet après-midi.
path133

alain roy
Messages : 570
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 13:29
Localisation : Montréal

Re: Semaine du 2 novembre 2020

Message par alain roy » mar. 10 nov. 2020 13:11

Pinot nero 2015, Langhe, G.D.Vajra, 40$.

En carafe 1 heure. Rubis rutilant moyennement-peu dense et limpide. Bouquet timide sur les petites baies rouges fraîches, épices douces, ça pinote légèrement...

Bien plus dégourdi en bouche, intense même ! Attaque franche sur texture soyeuse puis attaque plus directe de fruits rouges acidulés, je suis sur la cerise. La vivacité est élevée et les amers costauds. Une finale rude sur le fruit, le sucre, les amers, et un p'tit arrache-gueule...je soupçonne un léger bouchon ! Ou alors c'est un pinot rustique très jeune...J'en ouvre une autre !

#2: Robe un brin plus pâle. Bouquet semblable, timide aussi mais plus fin, élégant, ça pinote avec plus d'assurance avec pointes de de fuel/truffes. Également plus dégourdi en bouche: attaque franche et souplesse, full fruits style cerises, haute tension, amers costauds. Finale rude avec impression de rusticité et de grande jeunesse...Finalement ils se ressemblent pas mal ! Avec temps et bouffe, deux bouteilles qui arrachent...

Lendemain: face à face, même robe. bouquet 1: toujours discret sur baies rouges, simple. bouquet 2: semblable, discret, cerises mais plus "poussiéreux". bouche 1: pas fort, rustique/sec, près du bouchon (et de l'évier). bouche 2: lui n'est pas près du bouchon mais ça reste pas fort, rustique/sec et ça arrache...du pinot noir tout ça ? au final 1 échangé à la saq et 2 donné à nièce (elle boit n'importe quoi ! :cry: ) Je passe sur l'Italo et je passe à un pinot canadien.

Pinot Noir Reserve 2017, VQA Twenty Mile Bench, Megalomaniac, 50$.

Pnp. Jolie robe rubis-pêche peu soutenue et tout à fait limpide. Bon, voilà un peu de nez ! Bouquet pas timide donc mais fin, ça pinote les petites baies rouges, un peu d'empyro-machin ou de réduction (ça va partir c'est pnp), du bois, fleurs séchées, bouquet jeune, fringant et fort invitant.

Et re-bon en bouche, enfin ça ressemble à du pinot, c'est ce que j'avais envie de boire après tout ! Entrée franche sur du velours puis explosion de baies rouges succulentes, acidulées juste comme il faut, un brin sucrées. La finale est intense sans être rude, c'est une frimousse pleine d'entrain, ça en donne beaucoup mais ça va certainement gagner en finesse avec les années en dodo dans la cave. Un très beau pinot canadien. J'en ai une vieille que je vais ouvrir la semaine prochaine juste pour voir...ALZHEIMER ! Je viens de voir que je l'ai bue en septembre dernier !

Lendemain: jolie robe. superbe bouquet, ça pinote avec épices, bye bye la réduction. en bouche, tout simplement savoureux...je suis fier de ce "canadian pinot noir" !

En rappel pour faciliter la comparaison:


The Sob has left the building 2007, pinot noir, Mégalomaniac, VQA Niagara Ontario, acheté en 2011, 45$.

Bouchon émietté à l'ouverture donc filtré et remis en bouteille. Grenat bien dense mais limpide avec collet briqué. Le bouquet est explosif, sur les fruits rouges cuits, fleurs des champs, bois, vanille et glycérine. On dirait que ça annonce quelque chose de gourmand comme un cnp...

Mais non pas tant et c'est tant mieux ! L'entrée est délicate sur une texture hallucinante de soie angélique offrant un fruité rouge vibrant, riche, à mi-chemin entre frais et cuit, sucré, opulent. La tension bien présente apporte une belle fraîcheur et les amers, nobles, se pointent en une finale qui fait saliver. Un vin en pleine forme rehaussé par quelques beautés secondaires genre champignons. Un brin racoleur et un peu trop élevé pour moi (2 ans en fût de chêne), mais au-delà de cela un très beau pinot ontarien à point mais qui en a encore sous la pédale. Pour être honnête, je dois avouer qu'en pure aveugle je ne serais sûrement pas aller vers un pinot noir, mais vers un cnp oui ! Hâte de goûter au 2018, mais je suis pas certain que c'est la même cuvée.

Lendemain: robe/bouquet/bouche tels hier ! quelle texture...avec full fruits, tension et amertume. du bel Ontarien !
Les bateaux sont à l'abri dans les ports, mais ils ne sont pas faits pour ça...

Répondre