Long week-end de la fête du travail 2008

Quels sont vos vins dégustés cette semaine
.
Lain-lain
Messages : 191
Enregistré le : dim. 08 juin 2008 14:52
Localisation : Mont St-Hilaire

Message par Lain-lain » lun. 01 sept. 2008 13:45

Dimanche soir:
Toar Masi Veronese i.g.t. 2004
Code SAQ : 10749736
Prix régulier : 23,25 $

Je ne partage pas l'enthousiasme débordant du conseiller et de la petite caissière de ma SAQ, mais c'était tout de même un fort joli vin.
Très agréable et facile à boire. :!:


Un soir, l'âme du vin chantait dans les bouteilles :
"Homme, vers toi je pousse, ô cher déshérité,
Sous ma prison de verre et mes cires vermeilles,
Un chant plein de lumière et de fraternité !

Baudelaire

Avatar du membre
Greppone 4
Messages : 4025
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:12
Localisation : qui sait?

Message par Greppone 4 » lun. 01 sept. 2008 18:29

Ce soir un blanc de France.
Il trainait dans mon cellier depuis un bout.

Château Doisy-Daëne 2004,Bordeaux.

Boisé le premier verre!
Vite en carafe.

Greppone 4
There Someone in my head but it's not me.

Avatar du membre
stonewell
Messages : 3468
Enregistré le : ven. 01 sept. 2006 21:53
Localisation : Québec

Message par stonewell » lun. 01 sept. 2008 19:35

Ce soir un Château Signac Combe d'Enfer 2004.
Vraiment pas mon style, beaucoup trop d'acidité, fruit en retrait.
Pas équilibré. Bof ...

Stonewell

Avatar du membre
Bazzwell
Messages : 2144
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 22:31
Localisation : Rive-Sud

Message par Bazzwell » lun. 01 sept. 2008 20:27

Greppone 4 a écrit :Ce soir un blanc de France.
Il trainait dans mon cellier depuis un bout.

Château Doisy-Daëne 2004,Bordeaux.

Boisé le premier verre!
Vite en carafe.

Greppone 4
Et bien, les pensées font définitivement leur chemin à travers les astres, j'ai également ouvert hier un Doisy-Daëne 2004 sec. Deuxième et dernière bouteille. Nez d'un boisé (caramel) assez présent, mais les saveurs (abricots, agrume, herbes) et l'acidité en font un très beau vin complet. Absolument rien à envier à plusieurs Pessac classé. 16.5/20

Thorn-Clarke, Riesling Terra Barossa Eden Valley, 2006
Acheté 14.95$ à la lcbo. Bu seulement 2 petits verres, mais assez pour donner une bonne impression. Simple mais agréable au nez, beaucoup de citron et de pomme verte au nez, minéral, pas de notes pétrolées. Bonne concentration en bouche, l'acidité ressort un peu, la finale est de bonne longueur. Belle découverte et pas cher. 15.5/20


Bazzwell
"Rien n'égale la joie de l'homme qui boit, si ce n'est la joie du vin d'être bu."
(Charles Baudelaire)

Avatar du membre
BigJul
Messages : 4687
Enregistré le : lun. 24 mars 2008 19:51
Nom usager CellarTracker : BigJul23
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Message par BigJul » lun. 01 sept. 2008 21:48

Ce soir ce fut un Torres Gran Coronas Cabernet Sauvignon 2004. Rien de nouveau ici: un très beau vin pour le prix. Il m'a surpris par ses arômes très présentes de briques et de cuir, avec un beau mélange de fruits noirs. Bien équilibré pour un vin de ce prix.

Bloc d'annonce

Avatar du membre
Greppone 4
Messages : 4025
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:12
Localisation : qui sait?

Message par Greppone 4 » lun. 01 sept. 2008 21:52

On ne se trompe pas avec Torres.

Greppone 4
There Someone in my head but it's not me.

Avatar du membre
RéZin
Messages : 440
Enregistré le : dim. 24 août 2008 21:48
Localisation : montréal, QC
Contact :

Cabernet Severnyi

Message par RéZin » lun. 01 sept. 2008 23:19

Dégusté au Festival des vendanges à Magog de nombreux produits dont :

Cabernet Severnyi, Vignoble Carone 2006
Prix : 20,00 $

Ce vignoble est tenu par une famille pas mal optimiste, car ceux-ci ne commercialisent que du rouge et un vin de glacière. Situé dans la région de Lanaudière, ils ont fait des essais avec des dizaines et dizaines de cépages. Le Cabernet Severnyi, trouvé en République Tchèque a été une révélation...

Ouain, je garde encore pas mal de doûtes. D'où vient cette maturité phénolique?...Degré brix aux vendages : 23,0
Pas mal weird.

-Bon, pour ce qui est des arômes principaux: le bois, imaginer mordre dans un tronc de sequoia puissance dix (le vin est vieilli de 18 mois en fûts de chêne français et américains, high toasted!) Oublié toute subtilité

-Sucre résiduel présent (peut-être bien + 8g/litre) encore bizarre

-Acidité nulle... bon techniquement: Moins de 0,59g/100 mL

-Packaging: ''want to be'' Californien/Toscan
Image

-Le producteur désire devenir le prochain Robert Mondavi du Québec (selon ses propos)


En somme, vraiment pas mon style de vin, mais un des moins pire rouge dégusté au Québec. Je ne comprend pas encore comment il a atteint une telle maturité, et ils m'ont promis qu'il n'y avait qu'à 100% du raisin cultivé au Québec.

Pour sa cuvée Iceberg, c'est archi-nul! Une genre d'imitation du vin de glacière de Bonny Doon. Par contre, les touristes ont absolument adoré. Je dois avouer que le ''packaging'' fait sérieux et de qualité.


À voir dans dix ans, quand ces vignes vont avoir de + petits rendements.
Leur site: http://www.vignoblecarone.com/fr/wines_CSfr.html

Mon vignoble préféré Québécois: http://www.lespervenches.com/

Avatar du membre
ludwig
Messages : 5439
Enregistré le : sam. 22 avr. 2006 12:32
Localisation : Montréal

Message par ludwig » mar. 02 sept. 2008 7:02

Une chose est sûre, les producteurs de vins québécois aiment le bois! Je pense que c'est pour masquer les défauts des vin. J'ai arrêté dernièrement visiter un vignoble en Gaspésie, où le mec utilisait des barriques neuves de chêne français à plus de 500$ pièce! Je me demande si un vin québécois peut prendre une telle quantité de bois et si oui, est-ce que ça en vaut vraiment la peine? Posez la question c'est y répondre...

Avatar du membre
Bordeaux70
Messages : 3936
Enregistré le : lun. 16 juil. 2007 23:16
Localisation : Châteauguay

Message par Bordeaux70 » mar. 02 sept. 2008 16:55

En fait avec la montée de l'euro, les barriques sont plus près de 900 $.

Avatar du membre
Légo
Messages : 591
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 20:06
Localisation : St-Laurent (Montréal)

Message par Légo » mar. 02 sept. 2008 17:38

ludwig:
Une chose est sûre, les producteurs de vins québécois aiment le bois! Je pense que c'est pour masquer les défauts des vin. J'ai arrêté dernièrement visiter un vignoble en Gaspésie, où le mec utilisait des barriques neuves de chêne français à plus de 500$ pièce! Je me demande si un vin québécois peut prendre une telle quantité de bois et si oui, est-ce que ça en vaut vraiment la peine? Posez la question c'est y répondre...
Est-ce que tu parles du vignoble Carpinteri? Si oui, j'y suis aussi allé durant mes vacances. Il faut respecter l'effort mais je n'ai pas compris pourquoi il utilisait des barriques neuves de chêne français. Un de ces vin reste même en barrique 18 mois.
L'alcool ne règle aucun problème, mais le lait non plus !!!!

Avatar du membre
ludwig
Messages : 5439
Enregistré le : sam. 22 avr. 2006 12:32
Localisation : Montréal

Message par ludwig » mar. 02 sept. 2008 20:49

Exactement ça Légo, je comprend l'effort mais ça m'apparait démesuré pour la qualité qu'il est possible d'obtenir dans le simple raisin.

Avatar du membre
OpusOne
Messages : 3786
Enregistré le : lun. 13 août 2007 17:29
Localisation : Québec (Beauport)

Message par OpusOne » mar. 02 sept. 2008 22:13

Voici les vins que j'ai dégustés en cette belle fin de semaine, mais seulement quelques mots ont été notés pour chacun des vins... Alors si vous voulez plus d'information, demandez-le et ça me fera un plaisir d'expliciter plus longuement sur ledit vin :!:

Cabernet/Merlot Greg Norman Limestone Coast 2005
Voici un beau vin à majeure partie composée de cabernet... Un beau cabernet australien sortant de l'ordinaire; par ses notes poivrées, ses petits fruits noirs assez souples, sa bouche un tantinet boisé, sa robe très pourpre et un équilibre très surprenant pour un vin aussi chaud d'Australie. Note perso de 87%

Clos de Los Siete 2006
Un vin face auquel je n'avais aucune attente, ayant été extrêmement déçu par le 2004. Cependant, après 1 heure de carafage, ce 2006 est loin d'être uniquement un monstre de bois et concentration. Les Rolland ont fait un effort considérable pour donner à ce vin un certain équilibre auparavant inexistant. Dans l'ensemble, la robe d'un rubis foncé allié à une bouche aux saveurs percutantes. Note perso de 90%

Bastor-Lamontagne 2001, sauternes
Un beau petit sauternes exprimant tout de même la typicité de l'appellation. Un tantinet sucré, des beaux arômes de pommes vertes et de petites fleurs. Bref, une belle acidité et un équilibre surprenant m'ont fait apprécier ce vin. Note perso de 89%

Mumm Napa Rosé, mousseux
De petites bulles fines et persistantes vous prennent la bouche en exalant des saveurs de petits fruits rouges tels que les fraises, les petites baies, voire même des mûres. Bref, une belle bouche, une certaine longueur pour un mousseux, le vin est assez riche à mon avis. Note perso de 91%

Pommery Brut Royal, champagne brut
Un bon brut qui me déçoit par son prix. Ne vaut pas les 61$ demandés. Peu importe, rares sont les brut qui valent leur prix. Cependant, une belle effervescence alliée à de belles et longues bulles font tout de même en sorte que ce produit m'est apparu plaisant. Note perso de 87%


et quelques autres vins plus modestes... Tels que Carmen Casablanca 2007 chardonnay (note perso de 85%), Macrina Garofoli Verdicchio dei Castelli di Jesi 2005 (note perso de 87%) et Cathedral dâo 2005 (note perso de 84%).

Désolé du manque de prise de note :oops: ... mais les occasions étaient plutôt festives et inappropriées à la prise de note :D

Opusone

Avatar du membre
Alakazou
Messages : 1282
Enregistré le : mar. 25 mars 2008 23:41

Message par Alakazou » mar. 02 sept. 2008 22:50

ludwig a écrit :Exactement ça Légo, je comprend l'effort mais ça m'apparait démesuré pour la qualité qu'il est possible d'obtenir dans le simple raisin.
Je trouve justement qu'il met pas mal d'effort pour la gaspésie. As t-il un micro climat particulier? Déjà que dans les cantons de l'est on trouve que la saison végétative est trop courte!....

Avatar du membre
ludwig
Messages : 5439
Enregistré le : sam. 22 avr. 2006 12:32
Localisation : Montréal

Message par ludwig » mer. 03 sept. 2008 7:22

Alakazou a écrit :
ludwig a écrit :Exactement ça Légo, je comprend l'effort mais ça m'apparait démesuré pour la qualité qu'il est possible d'obtenir dans le simple raisin.
Je trouve justement qu'il met pas mal d'effort pour la gaspésie. As t-il un micro climat particulier? Déjà que dans les cantons de l'est on trouve que la saison végétative est trop courte!....
Non pas de microclimat à ma connaissance, mais il s'est fait construire une villa comme on en retrouve en Toscane, on a l'impression d'être dans le chianti! :wink:

Image

Image

Je pense que le mec a fait fortune dans un autre domaine, son vignoble c'est comme son joujou. Vraiment psychotronique comme visite, j'en revenais pas!
:Gros-pétard:

Avatar du membre
Andrel
Messages : 2181
Enregistré le : mar. 10 juin 2008 14:03
Localisation : Ste-Dorothée

Message par Andrel » mer. 03 sept. 2008 12:52

Complètement sauté! Il a beau être tout près des jardins de Métis (avec lesquels il partage probablement le microclimat) c'est tout un investissement pour notre froid Gaspésien!

André

Répondre