Chapitre de Villeray, déconfinement !

Une soirée en famille, entre amis, une petite virée chez les producteurs et vous voulez une place pour y inclure tous les vins dégustés? Voici l'endroit idéal pour le faire!
Raisin breton
Messages : 815
Enregistré le : lun. 31 oct. 2011 18:52
Localisation : Montréal

Chapitre de Villeray, déconfinement !

Message par Raisin breton » mar. 30 juin 2020 13:01

Chapitre de Villeray, déconfinement !

Nous pouvions enfin nous retrouver pour une vraie dégustation, de plus nous étions au complet pour la première fois depuis des mois. Forcément, nous avons eu envie de déconfiner de belles cartouches !
Je pense que l’excitation des retrouvailles et la gestion difficile des températures ont quelque peu mis en difficulté les vins. Mais peu importe, la joie de se retrouver, les vannes qui fusent… Ça fait du bien !
Vins dégustés à l’aveugle comme toujours, sauf le Coche-Dury qui était un achat partagé par tout le groupe.

L’attente
En attendant un des membres, il faut faire patienter les fauves avec de la chair fraîche !
Domaine Labet, Fleurs, Côtes du Jura 2016
Pas de notes sur certains vins puisque je joue à domicile et doit jongler entre diverses obligations. Sur celui-ci, le vin est conforme à mes attentes, énergique (mais pas aussi traçant que le Fleur de savagnin 2016 goûté il y a peu), déjà agréable mais il gagnera sûrement à attendre un peu (un 2014 bu cet hiver était superbe). Longueur pas exceptionnelle mais je n’ai pas eu le temps de me concentrer dessus.

L’ouverture
Domaine Coche-Dury, Bourgogne Aligoté 2015
Nez un peu timide, finement beurré, citronné et herbacé. Bouche concentrée, glycérinée, tendue par des amers herbacés. Longueur moyenne (+).
C’est bon mais il faut aimer le genre. Le prix en seconde main laisse pantois.

Le champ’
Pascal Agrapart, Avizoise, Champagne Grand Cru 2010
Nez intense de mie de pain, brioche, noisette grillée, du fruit évolué, de la craie humide. Bouche à l’attaque mûre, gros volume, c’est dense et crémeux. La bulle est fine, ça se ressert en finale avant une longue persistance qui se diffuse largement.
Superbe et semble à point !


Les blancs
Paire bourguignonne pour une belle opposition de styles.

Domaine Rapet, Corton-Charlemagne 2012
Nez intense, beurre-noisette, pêche, pas forcément subtil mais beau. Bouche à l’attaque dense, énorme volume en milieu de bouche, immense longueur avec une touche saline qui équilibre un peu un ensemble très butyrique tout de même.
Excellent si vous n’êtes pas allergiques au bois. Plus un vin d’automne que d’été je pense, parce qu’avec la chaleur dans la pièce, difficile de le garder sur un point d’équilibre.

Domaine des Comtes Lafon, Genevrières, Meursault 1er cru 2010
Le nez est moins intense, plus droit et citronné. Bouche à l’attaque saline et tendue, milieu à l’impact puissant. La finale est longue et fine, minérale, épicée et légèrement glycérinée.
C’est franchement superbe.


Les rouges
Vague de rouges un peu décevante par rapport aux étiquettes, même si je pense que la question des températures a joué, et que nous avons été sévères avec ceux d’entre-eux qui ne sont simplement pas dans notre palette habituelle.

Tenuta San Guido, Sassicaia, Bolgheri 2007
Robe très légèrement évoluée. Nez intense, crème de cassis, herbes, charbon. Un peu monolithique mais beau tout de même. Bouche à l’attaque croquantes, milieu crémeux, finale encore très tannique et légèrement chaleureuse, belle longueur sur le cassis et la framboise avec un retour de fraîcheur.
Le vin s’équilibre remarquablement avec la viande, qui gomme l’assèchement tannique et la chaleur.
C’est très bon mais à attendre encore je pense.

Pignan, Châteauneuf-du-Pape 2009
Pas de notes. Nez assez intense, kirch, prune, épices. À l’aération, ça part sur les agrumes. La bouche offre des sensations fortes mais le vin est un peu chaud, ce qui ne permet pas de masquer l’alcool qui chauffe généreusement la finale.
Le fond de bouteille bu le lendemain, bien rafraîchi, se montre plus aimable même si ça joue toujours en puissance. Le nez est un voyage et la bouche sort de l’ordinaire. Un vin de caractère.

Okonomierat Rebholz, Im Sonnenschein Spatburgunder Grosses Gewarchs, Pfalz 2013
Nez moyennement intense, sur les fruits noirs, la noisette, le toasté. Bouche à l’attaque fraîche et croquante, milieu toasté, longueur moyenne (+).
C’est bon mais à ce niveau de prix on attendrait quelque chose de plus. Déception après le coup de cœur des derniers mois sur le spatburgunder « village » 2016, archétype du pinot parfumé et sensuel.

Jean-Michel Stéphan, Les Coteaux de Tupin, Côte-Rôtie 2014
Gazeux, nez de gueuze, bouche fuyante, c’est indigne.

En remplacement, domaine de la Porte St-Jean, Les Cormiers, Saumur rouge 2013
Il ne faut pas espérer de miracle en rouge sur ce millésime en Loire, mais c’est quand même bon. Matière légère et acidité haute mais pas de sensation végétale, un vin relativement parfumé et agréable.


Le dessert
Domaine Zind-Humbrecht, Clos Windsbuhl Pinot Gris, Alsace Vendanges Tardives 1994
Nez intense, sur les fruits rôtis, fraise, rhubarbe, thé vert. Très beau. Bouche à l’attaque fraîche, croquante, épicée. Milieu ample mais suffisamment tendu pour éviter la lourdeur, finale à la fois large et longue.
Superbe. Peut-être qu’un chouia de vivacité en plus lui permettrait d’atteindre des sommets plus élevés encore, à mon goût du moins.


After
Trop contents de nous retrouver, nous ne nous laissons pas abattre et continuons dans le jardin.

Toujours excellent, le Champagne Égly-Ouriet, Brut Tradition (je ne me souviens plus de la date de dégorgement mais assez ancien je crois) dont la belle évolution a conservé la fraîcheur. Ça se boit sans soif.

Un très beau Domaine du Collier, La Charpentrie, Saumur blanc 2012. J’adore le « simple » Saumur blanc mais là on est vraiment un gros cran au-dessus en termes de finesse et de longueur.

Une belle découverte que ce Château-Fuissé, Tête de Cuvée, Pouilly-Fuissé 2017. Sur le côté acidulé du chardonnay, et plutôt porté par la fraîcheur que par la richesse.

Un agréable Michel Juillot, Clos du Roi, Mercurey 1er cru 2010, même si je continue de trouver l’excellente réputation de 2010 un peu surfaite (peut-être pas en Côte de Nuits mais j’en ai goûté trop peu) avec des vins agréables mais manquant souvent un peu d’épaisseur.

Franchement décevant que ce domaine Confuron-Cotetidot, Les Suchots, Vosne-Romanée 1er cru 2014. Tanins accrocheurs, sensations d’extraction poussée et de rafle. Alors peut-être que dans 10 ou 20 ans ça va trouver un point d’équilibre mais je ne parierais pas là-dessus, surtout au prix demandé.

Très agréable en revanche ce Domaine Anne et Hervé Sigaut, Chambolle-Musigny 2016. Concentré comme peuvent l’être certains vins du millésime, avec de la matière et du tanin, mais porté par une aromatique fraîche et gourmande. Ça doit pouvoir évoluer joliment sur quelques années.


Merci les amis, on se revoit bientôt !


"Qu'est-ce que vous regardez ? C'est la carte routière ? - Non ! C'est la carte des vins. C'est pour éviter les bouchons !" Raymond Devos

Avatar du membre
Sam
Messages : 765
Enregistré le : mer. 29 déc. 2010 17:36
Localisation : Le chic Hochelag'

Re: Chapitre de Villeray, déconfinement !

Message par Sam » mer. 01 juil. 2020 12:11

Belle soirée... Vous buvez bien, et vous aviez soif!

Trop dommage pour le Tupin. Quand ça goûte bien, qu'est-ce que c'est bon! C'en est doublement enrageant.
Les aléas du vin naturel...

Et je ne savais pas que des rouges de Okonomierat étaient dispos. Je tâcherai de ramasser leur ''entrée de gamme''.


Merci pour le CR! :Bonjour:

Avatar du membre
Vive le vin
Messages : 2874
Enregistré le : mer. 30 avr. 2014 11:59
Nom usager CellarTracker : Vive le vin
Localisation : Hudson

Re: Chapitre de Villeray, déconfinement !

Message par Vive le vin » ven. 03 juil. 2020 5:08

Toujours un plaisir de te lire ! Merci pour le CR! Vous aviez un super line up!
Bonne cuisine et bon vin , c'est le paradis sur terre .

Henri IV

Raisin breton
Messages : 815
Enregistré le : lun. 31 oct. 2011 18:52
Localisation : Montréal

Re: Chapitre de Villeray, déconfinement !

Message par Raisin breton » ven. 03 juil. 2020 19:11

Sam a écrit :
mer. 01 juil. 2020 12:11
Trop dommage pour le Tupin. Quand ça goûte bien, qu'est-ce que c'est bon! C'en est doublement enrageant.
Les aléas du vin naturel...
Je te crois sur parole, mais au prix de vente, c'est juste scandaleux de ne pas fournir un produit au minimum buvable. Pour me faire acheter du Stéphan un jour, il faudra m'avoir fait goûté une bouteille vraiment magique avant.
"Qu'est-ce que vous regardez ? C'est la carte routière ? - Non ! C'est la carte des vins. C'est pour éviter les bouchons !" Raymond Devos

Avatar du membre
Le cave à vins
Messages : 3013
Enregistré le : mar. 12 juin 2007 17:38
Localisation : Montréal

Re: Chapitre de Villeray, déconfinement !

Message par Le cave à vins » ven. 03 juil. 2020 19:42

Raisin breton a écrit :
ven. 03 juil. 2020 19:11
Sam a écrit :
mer. 01 juil. 2020 12:11
Trop dommage pour le Tupin. Quand ça goûte bien, qu'est-ce que c'est bon! C'en est doublement enrageant.
Les aléas du vin naturel...
Je te crois sur parole, mais au prix de vente, c'est juste scandaleux de ne pas fournir un produit au minimum buvable. Pour me faire acheter du Stéphan un jour, il faudra m'avoir fait goûté une bouteille vraiment magique avant.
Du vin archi-nature qui ne voyage pas dans des conteneurs réfrigérés, et qui n'est pas conservé dans des entrepôts climatisés, c'est une utopie. Il y a de ces vins qui sont morts-nés et qui goûtent la gueuze dès le départ mais beaucoup (la majorité?) sont selon moi gravement altérés par le voyage entre le chai et la table du consommateur. J'ai aussi eu de belles expériences avec JM Stephan. Toutefois, à 150$ le col, t'as pas trop envie de jouer à la roulette russe, je suis d'accord.
Nul n'est censé ignorer la Loire! Glougueule.fr

Bloc d'annonce

Mat_clout
Messages : 1547
Enregistré le : jeu. 25 juil. 2013 7:29
Localisation : Rive nord

Re: Chapitre de Villeray, déconfinement !

Message par Mat_clout » ven. 03 juil. 2020 20:08

Le cave à vins a écrit :
ven. 03 juil. 2020 19:42
Raisin breton a écrit :
ven. 03 juil. 2020 19:11
Sam a écrit :
mer. 01 juil. 2020 12:11
Trop dommage pour le Tupin. Quand ça goûte bien, qu'est-ce que c'est bon! C'en est doublement enrageant.
Les aléas du vin naturel...
Je te crois sur parole, mais au prix de vente, c'est juste scandaleux de ne pas fournir un produit au minimum buvable. Pour me faire acheter du Stéphan un jour, il faudra m'avoir fait goûté une bouteille vraiment magique avant.
Du vin archi-nature qui ne voyage pas dans des conteneurs réfrigérés, et qui n'est pas conservé dans des entrepôts climatisés, c'est une utopie. Il y a de ces vins qui sont morts-nés et qui goûtent la gueuze dès le départ mais beaucoup (la majorité?) sont selon moi gravement altérés par le voyage entre le chai et la table du consommateur. J'ai aussi eu de belles expériences avec JM Stephan. Toutefois, à 150$ le col, t'as pas trop envie de jouer à la roulette russe, je suis d'accord.
Merci pour les beaux CR!

Ouf!
C’est pas bull votre histoire.
Je ne connais pas le pas le producteur, mais par curiosité j’avais acheté 4 btls de cuvée So Brune 2015.
À suivre, je vise ouvrir la 1ère en 2023.

Raisin breton
Messages : 815
Enregistré le : lun. 31 oct. 2011 18:52
Localisation : Montréal

Re: Chapitre de Villeray, déconfinement !

Message par Raisin breton » ven. 03 juil. 2020 20:12

Le cave à vins a écrit :
ven. 03 juil. 2020 19:42
Du vin archi-nature qui ne voyage pas dans des conteneurs réfrigérés, et qui n'est pas conservé dans des entrepôts climatisés, c'est une utopie. Il y a de ces vins qui sont morts-nés et qui goûtent la gueuze dès le départ mais beaucoup (la majorité?) sont selon moi gravement altérés par le voyage entre le chai et la table du consommateur. J'ai aussi eu de belles expériences avec JM Stephan. Toutefois, à 150$ le col, t'as pas trop envie de jouer à la roulette russe, je suis d'accord.
Tu as sûrement raison, mais si je prends deux exemples que je connais un peu, Sébastien David en Loire et Ganevat en Jura (certes seulement sur les blancs pour ce dernier), je n'ai jamais eu une bouteille flinguée. Quelques fois moins brillantes ou un peu à la limite, mais jamais imbuvables. C'est donc possible de faire voyager du vin nature. Après, les équilibres en Loire et en Jura sont peut-être (sûrement ?) plus adaptés au vin nature que dans la vallée du Rhône.
"Qu'est-ce que vous regardez ? C'est la carte routière ? - Non ! C'est la carte des vins. C'est pour éviter les bouchons !" Raymond Devos

Avatar du membre
Sam
Messages : 765
Enregistré le : mer. 29 déc. 2010 17:36
Localisation : Le chic Hochelag'

Re: Chapitre de Villeray, déconfinement !

Message par Sam » dim. 05 juil. 2020 11:35

Raisin breton a écrit :
ven. 03 juil. 2020 20:12
Tu as sûrement raison, mais si je prends deux exemples que je connais un peu, Sébastien David en Loire et Ganevat en Jura (certes seulement sur les blancs pour ce dernier), je n'ai jamais eu une bouteille flinguée. Quelques fois moins brillantes ou un peu à la limite, mais jamais imbuvables. C'est donc possible de faire voyager du vin nature. Après, les équilibres en Loire et en Jura sont peut-être (sûrement ?) plus adaptés au vin nature que dans la vallée du Rhône.
Effectivement, il est possible de faire voyager du nature sans précautions, mais ce n'est certainement pas l'idéal, et il est clair que ça nuit à certains (voire plusieurs). Dans ce cas, faut-il blâmer le producteur ou l'importateur? Le débat est ouvert.
Ce qui est certain, c'est que personne n'y gagne.
D'un côté, beaucoup de jeunes amateurs font maintenant leurs apprentissages en croyant que le vrai goût du vin, c'est la réduction extrême, la voll dans le tapis et les refermentations en bouteille. Ce n'est pas sérieux.
Et de l'autre, de ''vieux classiques'' qui jettent le bébé avec l'eau du bain, et mettent tous les nature dans le même panier. C'est réellement dommage.
Parce qu'une Souteronne de Souhaut ou une Soif du Mal de Nicq, quand ça goûte bien, c'est juste magique!


Mat_clout a écrit :
ven. 03 juil. 2020 20:08

Je ne connais pas le producteur, mais par curiosité j’avais acheté 4 btls de cuvée So Brune 2015.
À suivre, je vise ouvrir la 1ère en 2023.
Ses méthodes de vinif et le style de vin qui en sort sont assez peu communs en Côte-Rôtie.
Je ne suis personnellement jamais tombé sur une bouteille réellement défectueuse, mais parfois un léger perlant à l'ouverture.
Ne t'attends pas à Guigal ou Jamet disons! D'un style aérien et très digeste.
Même si j'aime beaucoup ses vins, faut quand même avouer que sa cuvée régulière n'est pas toujours renversante de précision ou de profondeur, et que c'est rendu un peu cher payé pour ce que c'est... ; un délicieux vin de soif, souvent d'une assez bonne tenue et complexité, mais pas grand.
Sa syrah en Vin de France (IP) est pour moi son meilleur deal.

Je n'ai jamais gouté So' Brune, mais les vins de Stephan ne sont pas reconnus comme étant nécessairement de très longue garde.
J'espère qu'on pourra lire tes impressions lorsque tu ouvriras ta 1ère!


:Bonjour:

Mat_clout
Messages : 1547
Enregistré le : jeu. 25 juil. 2013 7:29
Localisation : Rive nord

Re: Chapitre de Villeray, déconfinement !

Message par Mat_clout » dim. 05 juil. 2020 12:00

Sam a écrit :
dim. 05 juil. 2020 11:35
Mat_clout a écrit :
ven. 03 juil. 2020 20:08

Je ne connais pas le producteur, mais par curiosité j’avais acheté 4 btls de cuvée So Brune 2015.
À suivre, je vise ouvrir la 1ère en 2023.
Ses méthodes de vinif et le style de vin qui en sort sont assez peu communs en Côte-Rôtie.
Je ne suis personnellement jamais tombé sur une bouteille réellement défectueuse, mais parfois un léger perlant à l'ouverture.
Ne t'attends pas à Guigal ou Jamet disons! D'un style aérien et très digeste.
Même si j'aime beaucoup ses vins, faut quand même avouer que sa cuvée régulière n'est pas toujours renversante de précision ou de profondeur, et que c'est rendu un peu cher payé pour ce que c'est... ; un délicieux vin de soif, souvent d'une assez bonne tenue et complexité, mais pas grand.
Sa syrah en Vin de France (IP) est pour moi son meilleur deal.

Je n'ai jamais gouté So' Brune, mais les vins de Stephan ne sont pas reconnus comme étant nécessairement de très longue garde.
J'espère qu'on pourra lire tes impressions lorsque tu ouvriras ta 1ère!
:Bonjour:
Merci Sam pour tes commentaires!

Je vais voir comment la journée se passe, mais vous avez vraiment piqué ma curiosité.
Je vais essayer d’en ouvrir une en après-midi si l’opportunité se pointe!

J’ai une carence aiguë de Cote-Rôtie, le dernier il y a plus d’un mois qui s’est avéré être magnifique, une Landonne 2012 de Rostaing

À suivre...

alain roy
Messages : 478
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 13:29
Localisation : Montréal

Re: Chapitre de Villeray, déconfinement !

Message par alain roy » dim. 05 juil. 2020 12:12

Le cave à vins a écrit :
ven. 03 juil. 2020 19:42
Raisin breton a écrit :
ven. 03 juil. 2020 19:11
Sam a écrit :
mer. 01 juil. 2020 12:11
Trop dommage pour le Tupin. Quand ça goûte bien, qu'est-ce que c'est bon! C'en est doublement enrageant.
Les aléas du vin naturel...
Je te crois sur parole, mais au prix de vente, c'est juste scandaleux de ne pas fournir un produit au minimum buvable. Pour me faire acheter du Stéphan un jour, il faudra m'avoir fait goûté une bouteille vraiment magique avant.
Du vin archi-nature qui ne voyage pas dans des conteneurs réfrigérés, et qui n'est pas conservé dans des entrepôts climatisés, c'est une utopie. Il y a de ces vins qui sont morts-nés et qui goûtent la gueuze dès le départ mais beaucoup (la majorité?) sont selon moi gravement altérés par le voyage entre le chai et la table du consommateur. J'ai aussi eu de belles expériences avec JM Stephan. Toutefois, à 150$ le col, t'as pas trop envie de jouer à la roulette russe, je suis d'accord.
Et bah viarge, je viens de me rendre compte que j'ai de sa Côte-Rotie vieilles vignes 2009 (une bue en 2016 très bonne mais oxydée le lendemain) et de son coteaux du Tupin 2015...Je savais pas que j'avais acheté du vin nature ! :lol:

Je vais ouvrir un Tupin la semaine prochaine hé hé...Pas de trouble si c'est gazeux et boozeux, mon évier a bien été entraîné ce week-end !!!

Avatar du membre
Sam
Messages : 765
Enregistré le : mer. 29 déc. 2010 17:36
Localisation : Le chic Hochelag'

Re: Chapitre de Villeray, déconfinement !

Message par Sam » dim. 05 juil. 2020 12:17

Mat_clout a écrit :
dim. 05 juil. 2020 12:00

Merci Sam pour tes commentaires!

Je vais voir comment la journée se passe, mais vous avez vraiment piqué ma curiosité.
Je vais essayer d’en ouvrir une en après-midi si l’opportunité se pointe!

J’ai une carence aiguë de Cote-Rôtie, le dernier il y a plus d’un mois qui s’est avéré être magnifique, une Landonne 2012 de Rostaing

À suivre...
Je te souhaite que ça goûte bien, chanceux!

Les grandes cuvées de Rostaing, ça, c'est vraiment d'un autre niveau.....

alain roy
Messages : 478
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 13:29
Localisation : Montréal

Re: Chapitre de Villeray, déconfinement !

Message par alain roy » jeu. 09 juil. 2020 10:11

Salut les fous, c'est le grand jour, on carafe-tu ça un Tupin nature 2015 de Stéphan ? :Je l'ignore:

Hanibal
Messages : 2214
Enregistré le : jeu. 19 oct. 2017 15:25
Nom usager CellarTracker : Hanibal
Localisation : Montreal

Re: Chapitre de Villeray, déconfinement !

Message par Hanibal » jeu. 09 juil. 2020 10:29

alain roy a écrit :
jeu. 09 juil. 2020 10:11
Salut les fous, c'est le grand jour, on carafe-tu ça un Tupin nature 2015 de Stéphan ? :Je l'ignore:
1h la quantité que tu vas boire aujourd'hui
:Bonjour:
Jamais en vain...Toujours en Vin

alain roy
Messages : 478
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 13:29
Localisation : Montréal

Re: Chapitre de Villeray, déconfinement !

Message par alain roy » jeu. 09 juil. 2020 15:39

Merci Hanibal, cr à venir ! :!:

Avatar du membre
Le cave à vins
Messages : 3013
Enregistré le : mar. 12 juin 2007 17:38
Localisation : Montréal

Re: Chapitre de Villeray, déconfinement !

Message par Le cave à vins » jeu. 09 juil. 2020 16:00

alain roy a écrit :
jeu. 09 juil. 2020 15:39
Merci Hanibal, cr à venir ! :!:
Aujourd'hui c'est une journée fleur. Pas aussi bon que l'aurait été une journée fruit, mais pas aussi mauvais que l'aurait été une journée racine. Bonne dégustation!
Nul n'est censé ignorer la Loire! Glougueule.fr

Répondre