Quelques vins anciens dégustés entre amis

Une soirée en famille, entre amis, une petite virée chez les producteurs et vous voulez une place pour y inclure tous les vins dégustés? Voici l'endroit idéal pour le faire!
Répondre
Avatar du membre
Astérias
Messages : 221
Enregistré le : ven. 28 nov. 2014 12:47
Localisation : Bordeaux RD

Quelques vins anciens dégustés entre amis

Message par Astérias » lun. 04 mai 2015 10:45

Les vins sont dégustés à l'aveugle

Pomerol : Certan de May 1986
La robe grenat assez profonde, est légèrement évoluée au bord du verre. Le nez est bien ouvert, avec des arômes de truffe noire au premier plan, puis de fruits rouges (cerises dominantes) et de légères épices douces. L'attaque est veloutée, charnue, puis le vin devient plus tannique(osseux) dès le milieu de bouche. La finale est courte et sèche, avec un fruits discret. Non Noté

Pomerol : Petrus 1974
La robe est évoluée, avec une teinte orangée. Le bouquet est expressif et simple : truffe noire, fruits encore frais (cerises, groseille), et des notes épicées. L'attaque est élégante, les tannins restent enrobés par une chair délicate, un peu plus sphérique dans un centre encore fruité. La finale est souple, fraîche, à l'allonge modérée, mais d'une honorable persistance aromatique. Note plaisir 15

Domaine de la Romanée Conti : La Tâche 1974
La robe est assez soutenue, évoluée au bord du verre. Le bouquet, intense et séduisant, évoque les roses ( fraîches et fanées) les cerises , les griottes, les fraises des bois, avec des notes de sous-bois et fumées . L'attaque est soyeuse, les tannins très fins sont habillés par une chair délicate, le vin est un peu plus consistant, dans un centre savoureux. La finale fraîche, aérienne est mise en valeur essentiellement par sa persistance aromatique complexe. Note plaisir 16,5

Vosne Romanée : Ferrand 1949
La robe est très soutenue légèrement évoluée au bord du verre. Le nez réduit, dévoile à l'aération des parfums de fruits rouges et de roses. La bouche est ferme, corsée, charpentée, fruitée. La finale assez tannique est fraîche, fruitée et épicée. Note plaisir 13. Pas très bourguignon dans sa structure !

Margaux : Lascombes 1949 (magnum)
La robe est profonde, rubis, très légèrement évoluée au bord du verre. L'olfaction est expressive avec des arômes de cassis, de cerises, d'épices variées et de parfums de roses à l'ancienne. La bouche est veloutée, bien en chair, riche, dense, concentrée, fruitée. La finale est longue, un peu plus tannique, mais le grain reste enrobé, fraîche, rehaussé de fruits « jeunes », d'épices variées, et de notes florales. Note plaisir 17

Sauternes : Sigalas Rabaud 1957
La robe est ambrée à reflets cuivrés. Le bouquet est intense, avec des arômes de dattes, de raisins de Corinthe, de fruits confits, et d'épices orientales. La bouche est onctueuse, pleine, sensuelle, délicate, assez concentrée dans un milieu de bouche savoureux. La finale est allongée, d'une très bonne fraîcheur, aérienne , très persistante grâce aux intenses saveurs décelées à l'olfaction. Note plaisir 17

Sauternes : La Tour Blanche 1916
La robe est très ambrée. L'olfaction est très expressive, avec des arômes intenses, de safran et de curry, d'abricot, des fruits secs, de léger caramel au beurre salé et de miel. La bouche est charnue, assez grasse, bien construite, profonde, dans un centre moelleux et savoureux. La finale, dotée d'une séduisante palette aromatique complexe, est élégante et d'une agréable fraîcheur s'étiole un peu si l'on laisse trop longtemps le vin dans le verre. Note plaisir 15,5. Un vin qui n'aurait pas du être mis en carafe avant le service.



Avatar du membre
phil the agony
Messages : 1863
Enregistré le : mar. 01 nov. 2011 16:33
Nom usager CellarTracker : phil the agony
Localisation : montreal

Re: Quelques vins anciens dégustés entre amis

Message par phil the agony » lun. 04 mai 2015 11:56

Astérias a écrit :Les vins sont dégustés à l'aveugle

Pomerol : Certan de May 1986
La robe grenat assez profonde, est légèrement évoluée au bord du verre. Le nez est bien ouvert, avec des arômes de truffe noire au premier plan, puis de fruits rouges (cerises dominantes) et de légères épices douces. L'attaque est veloutée, charnue, puis le vin devient plus tannique(osseux) dès le milieu de bouche. La finale est courte et sèche, avec un fruits discret. Non Noté

Pomerol : Petrus 1974
La robe est évoluée, avec une teinte orangée. Le bouquet est expressif et simple : truffe noire, fruits encore frais (cerises, groseille), et des notes épicées. L'attaque est élégante, les tannins restent enrobés par une chair délicate, un peu plus sphérique dans un centre encore fruité. La finale est souple, fraîche, à l'allonge modérée, mais d'une honorable persistance aromatique. Note plaisir 15

Domaine de la Romanée Conti : La Tâche 1974
La robe est assez soutenue, évoluée au bord du verre. Le bouquet, intense et séduisant, évoque les roses ( fraîches et fanées) les cerises , les griottes, les fraises des bois, avec des notes de sous-bois et fumées . L'attaque est soyeuse, les tannins très fins sont habillés par une chair délicate, le vin est un peu plus consistant, dans un centre savoureux. La finale fraîche, aérienne est mise en valeur essentiellement par sa persistance aromatique complexe. Note plaisir 16,5

Vosne Romanée : Ferrand 1949
La robe est très soutenue légèrement évoluée au bord du verre. Le nez réduit, dévoile à l'aération des parfums de fruits rouges et de roses. La bouche est ferme, corsée, charpentée, fruitée. La finale assez tannique est fraîche, fruitée et épicée. Note plaisir 13. Pas très bourguignon dans sa structure !

Margaux : Lascombes 1949 (magnum)
La robe est profonde, rubis, très légèrement évoluée au bord du verre. L'olfaction est expressive avec des arômes de cassis, de cerises, d'épices variées et de parfums de roses à l'ancienne. La bouche est veloutée, bien en chair, riche, dense, concentrée, fruitée. La finale est longue, un peu plus tannique, mais le grain reste enrobé, fraîche, rehaussé de fruits « jeunes », d'épices variées, et de notes florales. Note plaisir 17

Sauternes : Sigalas Rabaud 1957
La robe est ambrée à reflets cuivrés. Le bouquet est intense, avec des arômes de dattes, de raisins de Corinthe, de fruits confits, et d'épices orientales. La bouche est onctueuse, pleine, sensuelle, délicate, assez concentrée dans un milieu de bouche savoureux. La finale est allongée, d'une très bonne fraîcheur, aérienne , très persistante grâce aux intenses saveurs décelées à l'olfaction. Note plaisir 17

Sauternes : La Tour Blanche 1916
La robe est très ambrée. L'olfaction est très expressive, avec des arômes intenses, de safran et de curry, d'abricot, des fruits secs, de léger caramel au beurre salé et de miel. La bouche est charnue, assez grasse, bien construite, profonde, dans un centre moelleux et savoureux. La finale, dotée d'une séduisante palette aromatique complexe, est élégante et d'une agréable fraîcheur s'étiole un peu si l'on laisse trop longtemps le vin dans le verre. Note plaisir 15,5. Un vin qui n'aurait pas du être mis en carafe avant le service.
Merci pour les notes !!
Une dégustation presque Royale !
Comment était la conservation des bouteilles ?
Facile de trouver un Sauterne de 1916 à Bordeaux ?
Je bois pour oublier que je suis un ivrogne. (Alphonse ALLAIS)

Avatar du membre
Jonathanmustang
Messages : 3185
Enregistré le : dim. 15 avr. 2012 20:00
Nom usager CellarTracker : Jonathanmustang
Localisation : Morin-Heights
Contact :

Re: Quelques vins anciens dégustés entre amis

Message par Jonathanmustang » lun. 04 mai 2015 12:27

Lance fortune a de la compétition :P
Passez visiter mon site web: www.marquisinc.ca

Avatar du membre
Astérias
Messages : 221
Enregistré le : ven. 28 nov. 2014 12:47
Localisation : Bordeaux RD

Re: Quelques vins anciens dégustés entre amis

Message par Astérias » lun. 04 mai 2015 12:58

Toutes ces bouteilles ont été achetées aux enchères par les amis qui m'invitaient, le niveau était bon à très bon. Pas de bouteilles en vidange; donc des bouteilles bien conservées.
Oui on trouve encore aux enchères en France de vieux Sauternes, il y a beaucoup moins d'amateurs que pour les vins rouges, les prix ne sont pas exorbitants, sauf si on recherche Yquem, ou de très grands millésimes pour d'autres propriétés. Mais c'est toujours des prix plus bas que les belles étiquettes de vins rouges. Ce sont des dégustations intéressantes, on découvre des vins âgés de 40 ou 50 ans avec encore des fruits "frais" et pas uniquement des arômes tertiaires, et ça fait sérieusement réfléchir sur le potentiel de garde des grands vins.

marcandrej
Messages : 675
Enregistré le : lun. 19 déc. 2011 15:07
Localisation : mascouche

Re: Quelques vins anciens dégustés entre amis

Message par marcandrej » jeu. 07 mai 2015 10:38

Wow, merci
:Bonjour:
''le bon vin est chargé de souvenir mais les souvenir ne sont pas toujours bon''

Bloc d'annonce

Avatar du membre
Le Gaulois
Messages : 1854
Enregistré le : ven. 11 nov. 2011 16:12
Nom usager CellarTracker : Le Gaulois
Localisation : Montréal -Villeray

Re: Quelques vins anciens dégustés entre amis

Message par Le Gaulois » ven. 08 mai 2015 1:40

Merci du CR, très intéressant! Impressionnant tes commentaires pour des vins de 65 ans avec encore des fruits "jeunes"!

:Bonjour:
Quitter ses repères pour plus de lumières ! -Mass Hysteria

Répondre