Bruno Clair 2015

Une soirée en famille, entre amis, une petite virée chez les producteurs et vous voulez une place pour y inclure tous les vins dégustés? Voici l'endroit idéal pour le faire!
Répondre
Avatar du membre
Bermtl
Messages : 1469
Enregistré le : jeu. 30 oct. 2014 18:54
Localisation : Montreal

Bruno Clair 2015

Message par Bermtl » mer. 23 oct. 2019 11:56

Ce lundi, j’ai eu la chance de participer à une horizontale du Domaine Bruno Clair sur le millésime 2015, avec quelques autres membres du forum, et en présence du vigneron. Bruno Clair a pu nous parler un peu du millésime et de l’implication de son fils Edouard, qui commence à prendre plus de place au chai. Notamment, il a suggéré un pourcentage un peu plus élevé de vendange entière dans ce millésime, et vu la dégustation qui a suivi, je crois que c’était une très bonne idée. Les vins sont dans l’ensemble gourmands, sans toutefois être trop chauds ou manquant d’élégance.

Voici les vins dégustés et quelques notes prises sur le vif.

Marsannay Les Longeroies 2015

Le nez est plutôt sur les fruits noirs, avec un peu d’élevage, assez dense, et un peu rustique. La bouche est de bonne profondeur aussi, légèrement tannique, avec une acidité moyenne, mais la complexité aromatique est somme toute limitée. À voir si ça va se délier dans le temps.

Chambolle-Musigny Les Veroilles 2015

Dès le premier nez c’est un gros wow après le Longeroies (et même en comparant avec le Vosne, qui a mis pas mal de temps à s’ouvrir). Les arômes sont sur les petits fruits rouges, des notes florales également, une impression de légèreté et d’élégance très agréables. La bouche est très belle également, avec une texture très fine, une certaine rondeur et une belle longueur. Un très beau village.

Vosne-Romanée Champs-Perdrix 2015

Au départ le nez est un peu mutique, sur les fruits noirs, un peu dans le style du Longeroies, mais avec de l’air le côté épicé de Vosne ressort et on gagne beaucoup en complexité. La bouche est très droite, longiligne, avec une acidité élevée. Le vin est moins facile que le Veroilles aujourd’hui, mais il a un très beau potentiel pour les années à venir.

Gevrey-Chambertin 2015

Le nez est très sombre, dense, presque sauvage, et de légères notes épicées. La bouche est très dense également, et le vin est relativement rond. Avec la montée en température il y a un petit côté alcooleux et joufflu qui me plait moins. Un beau village mais moins dans mes cordes.

Savigny-les-beaune 1er cru La Dominode 2015 (vignes de 1902)

Le nez est fin, parfumé, un côté un peu poussiéreux / minéral que je semble retrouver à chaque fois dans cette cuvée. La bouche est assez tannique, sans être agressante, avec une bonne longueur. Néanmoins le milieu de bouche me paraissait un peu creux, et comme souvent, si je trouve des qualités dans cette cuvée, il n’y a pas beaucoup de plaisir pour moi avec ce vin.

Gevrey-chambertin 1er cru Cazetiers 2015

Au départ, le nez est fermé à double tour, ça prendra environ 1h30-2h00 pour que ça commence à chanter un peu. Les fruits noirs et rouges commencent à émerger, avec des notes de sous-bois et un petit côté terreux qui donne beaucoup d’élégance. En bouche, le vin fait un peu rustique avec ces quelques notes de sous-bois, mais les tanins sont fins, la longueur impressionnante, et on trouve une belle complexité aromatique. Pas le plus expressifs des vins qu’on a bu ce soir, mais un grand plaisir à boire. J’ai bien hâte de voir comment ça va évoluer, mais il faudra de la patience.

Gevrey-chambertin 1er cru Clos-St-Jacques 2015

Le nez est exubérant dès l’ouverture, et danse entre les fruits rouges, les fruits noirs, les épices, les notes de terre, les notes florales, un régal à humer. En bouche, on a beaucoup de finesse, une complexité et une longueur largement au-dessus des autres cuvées, et une buvabilité incroyable pour un vin si jeune. Un grand vin, et un potentiel évident pour ceux qui ont eu la chance d’en encaver.

Marsannay Blanc 2015

Un joli nez avec des notes de pierre à fusil et d’agrumes. En bouche, c’est un peu mou, heureusement une légère sensation minérale vient donner un peu d’élan et de légèreté, mais pas de wow sur ce vin. Le 2014 était bien supérieur dans mes souvenirs.

Gevrey-chambertin 1er cru Petite Chappelle 2016 (seul non 2015)

On termine avec un 2016 de cette cuvée moins connue du domaine. Le nez présente un peu de verdure, sans que ce soit dérangeant toutefois, et des fruits noirs légers. Après les Cazetiers et Clos-St-Jacques, ça fait un peu simple. La bouche est droite, plutôt austère avec un côté vert léger, et une acidité assez élevée. Un joli vin, mais pas tant d’émotions pour ma part.


Ce soir je participe à une horizontale de 1999, également animée par Bruno Clair, un CR suivra dans les prochains jours normalement. D'ici là, quelques fous présents pourront mettre des photos de cette soirée, j'ai complètement oublié d'en prendre.


Je boirai du lait quand les vaches brouteront du raisin. Henri de Toulouse-Lautrec

Hanibal
Messages : 2004
Enregistré le : jeu. 19 oct. 2017 15:25
Nom usager CellarTracker : Hanibal
Localisation : Montreal

Re: Bruno Clair 2015

Message par Hanibal » mer. 23 oct. 2019 12:31

beau CR ... ça frappe bien la description des vins que j'ai eu meme si on a eu des quantités de différentes bouteilles. La seule différence je dirais c'est pour le chambolle qui avait l'air plus rustique moins charmeur que je m'attendais.

2 choses que j'ajouterais. ..

1) j'avais l'impression que les vin de Bruno Clair n'etaient pas approchables en jeunesse mais je dirais que cetait pas le cas...c'était pas lourd ou tanique etc meme pour des 2015 avec une dose d'acidite pour les garder intéressants. Un changement de methode de vinification récemment ? je vais demander pour voir

2) les 2 cuvées (CSJ et Cazetiers) ont vraiement bien parus, c'est pas donné c'est sûr mais c'est toujours bon de goutter pour savoir ce qu'il y a dans la bouteille avant d'acheter....avoir su mes décisions d'achat récemment auraient changé pour laisser la place pour les deux.
Jamais en vain...Toujours en Vin

alain roy
Messages : 386
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 13:29
Localisation : Montréal

Re: Bruno Clair 2015

Message par alain roy » mer. 23 oct. 2019 12:46

Hanibal a écrit :
mer. 23 oct. 2019 12:31

2) les 2 cuvées (CSJ et Cazetiers) ont vraiement bien parus, c'est pas donné c'est sûr mais c'est toujours bon de goutter pour savoir ce qu'il y a dans la bouteille avant d'acheter....avoir su mes décisions d'achat récemment auraient changé pour laisser la place pour les deux.
Ouin, du gevrey 1er cru à plus de 240$, ça commence à être pas mal débile... :twisted:

Hanibal
Messages : 2004
Enregistré le : jeu. 19 oct. 2017 15:25
Nom usager CellarTracker : Hanibal
Localisation : Montreal

Re: Bruno Clair 2015

Message par Hanibal » mer. 23 oct. 2019 13:13

alain roy a écrit :
mer. 23 oct. 2019 12:46
Hanibal a écrit :
mer. 23 oct. 2019 12:31

2) les 2 cuvées (CSJ et Cazetiers) ont vraiement bien parus, c'est pas donné c'est sûr mais c'est toujours bon de goutter pour savoir ce qu'il y a dans la bouteille avant d'acheter....avoir su mes décisions d'achat récemment auraient changé pour laisser la place pour les deux.
Ouin, du gevrey 1er cru à plus de 240$, ça commence à être pas mal débile... :twisted:
as tu vu les prix des maisons/condos/terrains/ partout en occident...tout est débile déjà pas seulement les prix des vins. Des banques en Europe qui offrent des hypothèques avec des taux d'intérêts négatifs !!! çà c'est débile aussi mais c'est ce qui arrive....
Jamais en vain...Toujours en Vin

alain roy
Messages : 386
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 13:29
Localisation : Montréal

Re: Bruno Clair 2015

Message par alain roy » mer. 23 oct. 2019 16:01

Et oui, je suis bien d'accord, c'est ce qui arrive...Je plains les jeunes...

Répondre