Comte de M, Le Grand Cru de Chateau Kefraya, 2001

Avatar du membre
ohnine09
Messages : 279
Enregistré le : sam. 29 déc. 2007 1:05
Localisation : Rimouski

Comte de M, Le Grand Cru de Chateau Kefraya, 2001

Message par ohnine09 » sam. 05 janv. 2008 16:41

Ce soir moi-même et Le_Gaspésien ouvront ce grand cru classé 5 étoiles par Phaneuf.

Voici son appréciation:

''Le splendide 2000 commenté élogieusement dans les éditions 2006 et 2007 du Guide du Vin n'était donc pas un coup de chance. Dans sa version 2001, la cuvée haut de gamme de cet important domaine viticole est de nouveau un pur chef-d'oeuvre sur le thème de l'élégance et de l'harmonie. Composé à part égale de cabernet sauvignon et de syrah, ce vin élevé pendant un an en fût de chêne fait immanquablement penser à des Bordeaux de la meilleure lignée. Je vous garanti que, servi à l'aveugle dans une belle carafe, ce vin confondrait bien des amateurs qui flairerait tout de suite le grand cru. D'ailleurs, à choisir entre une bouteille d'Angélus à 200$ et quatres bouteilles de Comte de M, je n'hésite même pas une seconde. Bien sûr, le nom est moin ronflant sur l'étiquette, mais vous ferez un achat de connaisseur. Cinq étoiles pour un vin exceptionnel que l'on pourra conserver en cave au moins une dizaine d'année.'' - Michel Phaneuf, le Guide du Vin 2008

On tire le bouchon dans quelques heures...

Code SAQ : 00722413
Modifié en dernier par ohnine09 le dim. 06 janv. 2008 1:24, modifié 1 fois.


Quand mon verre est plein, je le vide. Quand mon verre est vide, je le plains. - raoul PONCHON

Effer
Messages : 342
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 21:51

Message par Effer » sam. 05 janv. 2008 18:51

J'ai bien hâte de litre vos commentaires à propos de ce vin car pour moi, au Liban, ma référence est le

Château Musar 1998 ( figurant parmi le top 100 de Bettane & Desseauve )


Y avez-vous goûté?

Serait intéressant de faire une comparaison.


Au plaisir de vous lire! :!:
Une vie sans vin est une vie en vain.

Avatar du membre
ohnine09
Messages : 279
Enregistré le : sam. 29 déc. 2007 1:05
Localisation : Rimouski

Message par ohnine09 » sam. 05 janv. 2008 19:30

Allo Effer, non jamais gouté. C'est une première expérience concernant le Liban.

J'ai fait quelques recherches sur les vignobles libanais...

Château Musar se classe bon premier au Liban suivi de Château Kefraya. Ce dernier, qui possède 300 hectars s'est incrit dans la lignée des Musar dans les 1990.

Château Musar est l'oeuvre de Serge Hochard, fils de Gaston Hochard, créateur du vignoble en 1930. Serge a reçu une formation en oenologie à Bordeaux et fût appuyé par la famille Barton dans l'élaboration de ses techniques dans les années 1950.

Le Liban possède pour ces 2 vignerons en plus d'un troisième d'importance, Ksara, (sur 7 au total) des installations ultra-modernes et sont considérés comme étant des producteurs de haut-niveau.

Le Liban tend à prendre sa place au soleil sur la scène internationale et il sera intéressant d'y gouter dans quelques minutes.

On vous en dit plus long un peu plus tard.
Quand mon verre est plein, je le vide. Quand mon verre est vide, je le plains. - raoul PONCHON

Avatar du membre
ohnine09
Messages : 279
Enregistré le : sam. 29 déc. 2007 1:05
Localisation : Rimouski

Message par ohnine09 » dim. 06 janv. 2008 1:10

Un seul mot pour décrire cette soirée: plaisir!

Histoire de vous mettre en contexte voici le préambule. Nous avions planifié cette soirée dans le but de se mettre à jour avec les derniers détails concernant winevenez, notre petite compagnie. Après quelques échanges d'appels en après-midi, nous convenons d'acheter une bouteille...histoire d'ouvrir une bouteille quoi. Après une très courte réflexion et par manque avoué de volonté de sortir à l'extérieur en se semi lendemain de veille, l'idée d'apporter le Comte de M, le grand cru du Château Kefraya, (que j'avais acheté plutôt cette semaine) m'apparut tout à fait appropriée puisque mon comparse avait gouté Les Bretèches, issu du même vignoble, hier ou avant hier et qu'il avait été tout à fait ravi.

Je me pointa donc chez mon ami, Comte de M à la main, afin de déguster ce vin encensé par Michel Phaneuf. Dès l'ouverture de la bouteille je réalisa que j'ouvrais quelque chose de spécial. Le bouchon, à lui seul, m'apparu spécial... ou bien n'était-ce que la satisfaction de voir qu'il ne serait pas bouchonné... m'enfin. Après une trentaine de minutes en carafe, pris par un désir trop grand de se lancer dans le jeu de la dégustation, fiche d'analyse et stylo à la main, nous entamions cette superbe soirée.

Voici donc le résultat:

De sa belle robe rouge foncée se dégage un nez puissant et complexe qui regorge d'arômes de cabernet et de syrah (aux dires de Marc-André... pour ma part je suis en mode apprentissage alors...). Au premier nez nous vient des odeurs de fruits confits, des notes évidentes de menthe, d'épices, de réglisse. Des arômes très boisées, vanillées à souhait.

Une première gorgée et c'est le bonheur. Mon cerveau fonctionne à 100m/h. Ce trop plein d'information me commande une deuxième analyse. Les odeurs précedements perçues se distinguent. La menthe prend place, la fumée, la vanille, les petits fruits cuits également. Une dose de cuir accompagne le tout. D'une belle complexité, le vin est légèrement astringent, lui qui contient 14% vol. La finale est longue, longue... j'y goute encore. Le plaisir s'installe. Phaneuf avait raison, c'est un succès. Les notes varient de 91 à 93 sur 100. Le vin est prêt à boire. Une bouteille ira cependant s'ajouter dans la cave, histoire de comparer dans une 500aine de jours... 8-)

Emporté par l'exubération du moment, on convient d'ouvrir une autre bouteille...puis une autre. Voyez le topo. On passera outre la deuxième (qui était à mon humble avis une pâle comparaison du Comte de M), mais la dernière fut aussi exquise à sa façon. Un Château Joly 2004, du Jurançon. Issu du petit manseng, ce vin ''semi-liquoreux'' a fait notre bonheur en offrant une escapade à tous nos sens. D'une couleur jaune-paille-doré, ce vin particulier nous submergea avec ses puissants arômes de miel, d'abricots, d'amandes rôties, de litchi, d'agrumes et de pomme si l'on s'y attarde. Un vin très bien équilibré qui fera notre bonheur un bon moment. Une belle surprise. Le genre de découverte qui surgit de nul part. Quoique les critiques avaient été forts éloquentes...

4 heures plus tard, Winevenz est resté dans la cave tandis que les bouteilles y sortait. De belles discussions, enjolivées par les effets de l'alcool, la folie de notre 20aine et les effets secondaires de la fumée... :|

Merci encore, Marc-André et Stephanie, on se reparle de notre bébé lundi (mais j'suis sur que tu vas m'appeler demain :lol: )

Voilà donc, Effer et ceux que ça intéresse, à 48$, vous serez charmé par ce libanais...
Quand mon verre est plein, je le vide. Quand mon verre est vide, je le plains. - raoul PONCHON

Le_Gaspesien
Messages : 788
Enregistré le : dim. 02 sept. 2007 19:59
Nom usager CellarTracker : Le_Gaspesien

Message par Le_Gaspesien » dim. 06 janv. 2008 9:40

Soirée mémorable, merci encore OhNine09, cette soirée a été tres enrichissante ! et tres plaisante !

Effectivement, on ne pourrait pas si mieux dire que ces 3 vins sont un achat a coup sur.

COMTE DE M, 2001, est tout a fait excellent. Je lui donne donc un 93/100.

CR : Visuel plutot nuancé de violet et rubis
Preminer NEz : Intense et Complexe
Deuxieme Nez : Cépage Identifiable (50% Cab. Sauv. et Syrah). De plus des notes de Cerises et Fruits Confits ce mélange au menthe vanillé qui respire un peu la torréfaction et bien entendu cuiré vis a vis le miiléisme 2001 !
Au gout : Tout est en relief, il est a la fois sec et charnu, par contre l'effet du fruits confit et d'épices est bien particulieres, probablement due aux épices libanaise qu'on ne connait peu. La menthe poivré ce libere peu a peu, servie environ a 19 degré carafé + de 30 minutes, la finale est longue et persistante et agréable. Un vin qui pourrait attendre encore 2 ans.. Bien que d'apres moi l'an prochain il arrivera a son apogée !


2e vin LA MERE GRAND - Le loup blan- Minervois - 2004

Visuel agréable, une présence de crystaux me laisse envisagé des fruits sucrée.
Olfactif : Reglisse et bien boisé (car élevé en barrique de chene pendant 20 mois) On dénote des notes d'Abricot et de ftuis sechers avec des accent de Poivre et de Girofle.
Au Gout : La reglisse et les fruits mures sont de mises, un vin riches et racé pour ma part de qualité satisfaisante

Je lui ai donné une note de 87/100 pour un vin bien respectable.


3e vin une finale qui a fait WOW :

CHATEAU JOLYS 2004 - JURANCON - NOTE DE 93.5/100 coup de coeur

Visuel : Mais quel clarté !! Quelle belle brillance... 1.9/2 pour la clarté et visuel un vrai plaisir et chef d'oeuvre.
Olfactif : Wow.... Amandes Grillés, Miel et Agrumes nous laisse entrevoir un vin complexe aux accents sucrés, mais sans plus. QUEL NEZ !!!
Goût : Un vrai plaisir, ca faisait longtemp que je cherchas un vin qui a la fois est un vin de dessert et un vin d'apéro ou un vin qui se prend comme un dessert tout cours ou en fin de soirée... Bref le Chateau Jolys prend sa place, des accents de pommes vertes secher, amandes grillés, de miel et de noisette, il me jette a terre, il est puissant, tres tres longue finale, qui perdure dans un gout d'agrume du terroir. Mention honorable pour ce vin... je vous conseillle d'en faire bonne provision car il pourra pour ma part attendre au moins encore 4-5 ans dans la cave....

Merci a tous et encore une fois... Quel belle soirée !!!

Bloc d'annonce

Avatar du membre
Dégel
Messages : 6069
Enregistré le : sam. 01 juil. 2006 10:55
Localisation : Mascouche

Message par Dégel » dim. 06 janv. 2008 10:56

Le_Gaspesien a écrit :
Au gout : Tout est en relief, il est a la fois sec et charnu, par contre l'effet du fruits confit et d'épices est bien particulières, probablement due aux épices libanaise qu'on ne connait peu.
Que veux-tu dire lorsque tu parle d'épices libanaises que tu connais peu.... on dirais que tu laisse sous-entendre qu'il fut épicé "artificiellement" (ajout d'épices...). :Je l'ignore:

Le_Gaspesien
Messages : 788
Enregistré le : dim. 02 sept. 2007 19:59
Nom usager CellarTracker : Le_Gaspesien

Message par Le_Gaspesien » dim. 06 janv. 2008 12:09

Dégel a écrit :
Le_Gaspesien a écrit :
Au gout : Tout est en relief, il est a la fois sec et charnu, par contre l'effet du fruits confit et d'épices est bien particulières, probablement due aux épices libanaise qu'on ne connait peu.
Que veux-tu dire lorsque tu parle d'épices libanaises que tu connais peu.... on dirais que tu laisse sous-entendre qu'il fut épicé "artificiellement" (ajout d'épices...). :Je l'ignore:
Non non c'est que je ne connais les épices du terroir Libanais, je sais qu'ils sont tres fort dans ces regions la pour les Épice de tout genre, mais bon... je n'ai pas pu identifer les Épices présent dans ce vin... On aurait dit des notes de Choriande and Épices Orientales qui tire sur la griophle

Avatar du membre
Dégel
Messages : 6069
Enregistré le : sam. 01 juil. 2006 10:55
Localisation : Mascouche

Message par Dégel » lun. 07 janv. 2008 11:44

OK, merci... tu m'as fait peur car je croyais que tu voulais dire que tu croyais que le vin était "assaisonné" dans sa conception...

Le_Gaspesien
Messages : 788
Enregistré le : dim. 02 sept. 2007 19:59
Nom usager CellarTracker : Le_Gaspesien

Message par Le_Gaspesien » lun. 07 janv. 2008 13:40

Non pas du tout... J'ai adoré ce vin et je vous le recommande !

Avatar du membre
Xanarus
Messages : 1523
Enregistré le : ven. 15 déc. 2006 19:36
Localisation : Rosemount Estate - Montréal

Message par Xanarus » lun. 07 janv. 2008 18:48

Pour avoir dégusté le 2000 et le 2001 - ce sont d'excellents vins qui par leurs complexités nous font voyager vers le Liban.

Très beau CR en passant. :!:

Avatar du membre
bulle
Site Admin
Messages : 7292
Enregistré le : jeu. 20 avr. 2006 22:21
Localisation : Sherbrooke

Message par bulle » sam. 08 mars 2008 23:52

Ce soir nous avons dégusté ce vin, il avait été carafé une heure, une robe très foncée, l’éclairage du AVV ne nous permettait pas de voir la couleur du disque, un nez agréable de mûre et cassis légèrement boisé, en bouche le tout est bien fondu, équilibré, prêt a boire, mais pourras sans aucun doute tenir la route quelques années, le genre de vins a acheter en six packs.

Le_Gaspesien
Messages : 788
Enregistré le : dim. 02 sept. 2007 19:59
Nom usager CellarTracker : Le_Gaspesien

Message par Le_Gaspesien » dim. 09 mars 2008 1:05

JE me demande encore combien de temps ce vin pourrait tenir...

Avatar du membre
bulle
Site Admin
Messages : 7292
Enregistré le : jeu. 20 avr. 2006 22:21
Localisation : Sherbrooke

Message par bulle » dim. 09 mars 2008 10:10

Le_Gaspesien a écrit :JE me demande encore combien de temps ce vin pourrait tenir...
Ci dessous voici ce qu’en dit le site WEB du producteur à propos du 2000, pour le plaisir immédiat je suis totalement d’accord, comme garde on parle de 2 décennies, Phaneuf parle d’une dizaine d’années.

Personnellement, il m’en reste une bouteille, si je peux j’en mettrais peut-être 2 ou 3 autres en cave.
http://www.chateaukefraya.com/French/product.asp a écrit : Un Comte de M très ouvert et très généreux avec une typicité très marquée, dont la dégustation procurera un plaisir plus intense encore dans deux décennies. Mais pourquoi attendre puisqu’on y éprouve déjà la satisfaction, la force de jeunesse et surtout la race.

Avatar du membre
Bordeaux70
Messages : 3935
Enregistré le : lun. 16 juil. 2007 23:16
Localisation : Châteauguay

Message par Bordeaux70 » mar. 11 mars 2008 23:34

Dire que Claudia (Brossard) a du me tordre le bras pour que j'en prenne 6

Blacksmith
Messages : 9902
Enregistré le : ven. 17 août 2007 8:06

Message par Blacksmith » dim. 25 mai 2008 19:40

Oeil :Aucun signe d’évolution à l’œil. Léger dépôt de grains très fins.

Nez : Expressif, très épicé. L’assemblage cabernet sauvignon / syrah laisse sentir la syrah d’avantage. Pas d’alcool au nez malgré 14%. Le boisé très discret (12 mois en barriques neuves)

Bouche : Premier verre tannique, mais rapidement la carafe a assoupli le tout. Un peu de prune en bouche. Le boisé est très bien intégré et avec de « l’air », les tanins sont racés et soyeux. Le milieu est bien ample et la finale est de très bonne longueur.

Conclusion : Potentiel de vieillissement et de bonification sans aucun doute. Comme mentionné, Phaneuf mentionnait qu’à l’aveugle il pourrait confondre Angélus,… n’ayant pas goûté à Angélus je ne saurais dire mais une chose est certaine, très bordelais comme vin et surtout, très bon !

Répondre