SAUVIGNON BLANC, LABERINTO, 2019, COLBUN, MAULE, RAFAEL TIRADO

Répondre
Avatar du membre
Don Max
Messages : 3465
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:46
Localisation : Danville
Contact :

SAUVIGNON BLANC, LABERINTO, 2019, COLBUN, MAULE, RAFAEL TIRADO

Message par Don Max » dim. 06 sept. 2020 19:24

Quand je m'intéressais beaucoup aux vins chiliens, ce vin était souvent mentionné dans mes lectures comme un des meilleurs vins blancs chiliens. Voilà que plusieurs années plus tard, le millésime le plus récent est disponible à la SAQ. Cela a piqué ma curiosité. C'est un vin de petite production par un petit producteur indépendant, issu d'un endroit particulier, soit une région plus fraîche de la vallée de Maule, au pied des Andes, sur les rives du lac Colbun, un réservoir artificiel issu d'un barrage sur la rivière Maule. Rafael Tirado est le producteur, c'est un consultant au Chili, ancien œnologue en chef chez Veramonte et il vient d'une famille liée au vin, son frère jumeau Enrique étant œnologue chez Concha y Toro, notamment en charge de l'élaboration de la cuvée de luxe Don Melchor.

La robe est de teinte jaune clair. Le nez est plutôt retenu et on peut y détecter des arômes citronnés, ainsi que de roches mouillées et floraux. La bouche est un peu plus expressive, mais on est loin de l'exubérance. On y retrouve encore une fois le côté citronné dans un style très contenu. Il n'y a que ces saveurs citronnées, une bonne acidité et ce que certains décriraient peut-être comme un aspect minéral. Le niveau de concentration et la longueur sont de bon niveau, mais sans plus.

Ce vin de Sauvignon Blanc est une déception pour moi. À l'aveugle il pourrait être confondu facilement, selon mon expérience, avec un certain type de vins de Riesling. Il me fait penser au Riesling, Reserve, de Léon Beyer. Pas mauvais, mais pour un vin chilien de 25$ il n'a pas la typicité et le niveau qualitatif nécessaires. Je me répète, mais il n'a pas du tout le profil des vins de Sauvignon Blanc chiliens de climat frais avec leurs arômes thiolés typiques (fruits de la passion, pamplemousse, cassis/bourgeon de cassis). Pour moi, le Terroir Hunter, 2017, de Undurraga est de loin supérieur, à tous les niveaux, et en plus, il est 4$ moins cher. C'est peut-être mon palais "chilien" qui est en cause, qui sait? Un vin pour les amateurs de minimalisme et qui "trippent" petits producteurs. Représenté par l'agence Rézin, avec un collant sur la bouteille. Ça annonçait probablement la couleur... Ce vin a récolté des notes de 94 et 95, ça dépasse mon entendement.



Avatar du membre
Don Max
Messages : 3465
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:46
Localisation : Danville
Contact :

Re: SAUVIGNON BLANC, LABERINTO, 2019, COLBUN, MAULE, RAFAEL TIRADO

Message par Don Max » lun. 07 sept. 2020 23:40

Une journée plus tard, même impression, citronné, on va dire minéral, style minimaliste, mais le niveau de concentration m'est apparu clairement meilleur que hier. Il me fait toujours penser au Riesling, Réserve de Léon Beyer, mais en plus concentré et plus long. C'est un bon vin de style minimaliste, certains diraient épuré. Ça demeure toutefois très peu typique du cépage.

Répondre