4 odeurs dans le vin ?

Sujets généraux sur le vin.
.
Répondre
humilité
Messages : 55
Enregistré le : mer. 05 févr. 2020 12:09
Localisation : Montréal

4 odeurs dans le vin ?

Message par humilité » mer. 29 juil. 2020 17:17

Pensez vous qu'il est impossible de détecter plus de 4 odeurs dans le vin ?

http://vinquebec.com/node/16048


On est riche des vins que l'on a partagés, pas de ceux que l'on a en cave.

Hanibal
Messages : 2206
Enregistré le : jeu. 19 oct. 2017 15:25
Nom usager CellarTracker : Hanibal
Localisation : Montreal

Re: 4 odeurs dans le vin ?

Message par Hanibal » mer. 29 juil. 2020 17:39

humilité a écrit :
mer. 29 juil. 2020 17:17
Pensez vous qu'il est impossible de détecter plus de 4 odeurs dans le vin ?

http://vinquebec.com/node/16048
Intéressant comme article mais je crois qu'entre la théorie et la pratique il y a une difference et cette différence c'est le contexte dans lequel on est. Je dis ça car je le vois personnellement m'arriver quand je bois des vins à l'aveugle ou non et le contexte aide beaucoup à déceler des odeurs qui à l'aveugle seraient plus difficiles à trouver. Je m'explique...par exemple si jamais on t'offre un vin a l'aveugle à la premiere sensation tu peux déceler peut etre 1 ou 2 odeurs. Après ce que je fais c'est que j'essaie de déduire à travers cette combinaison d'odeurs je fais face à quel vin si ma deduction est correcte cela me pointe à d'autres odeurs qui normalement seraient presents dans ce cépage et là j'essaye de voir si je peux déceler ces odeurs donc oui le nez hors contexte aurais de la difficulté a trouver plus que 1 ou 2 odeurs mais le jeu entre mon nez et ma tete me guide à sentir d'autres odeurs. Le teste que les chercheurs ont fait était très empirique et n'avais pas de contexte dans le verre....tout ça pour dire qu'entre la théorie et la pratique il y a une différence selon moi.
Jamais en vain...Toujours en Vin

humilité
Messages : 55
Enregistré le : mer. 05 févr. 2020 12:09
Localisation : Montréal

Re: 4 odeurs dans le vin ?

Message par humilité » mer. 29 juil. 2020 22:18

Hanibal a écrit :
mer. 29 juil. 2020 17:39
humilité a écrit :
mer. 29 juil. 2020 17:17
Pensez vous qu'il est impossible de détecter plus de 4 odeurs dans le vin ?

http://vinquebec.com/node/16048
tout ça pour dire qu'entre la théorie et la pratique il y a une différence selon moi.
Je suis tout à fait d'accord avec cette affirmation.

Par ailleurs comme beaucoup d'études, il y a ce qu'on appelle des biais. Et prendre volontairement des odeurs puissantes masquant les autres arômes comme la fumée et surtout le Kérosène peut s'apparenter à un biais. A part le riesling qui a des odeurs typiques caractéristiques que l'on dit ``pétrolées`` qui pourrait se rapprocher du kérosène, cette odeur n'est pas du tout courante, voire exceptionnellement présente dans un vin non déviant.

Maintenant comment font les meilleurs sommeliers du monde pour reconnaître autant de vins à l'aveugle si ce n'est en identifiant, quantifiant et mémorisant de nombreux paramètres dont des juxtapositions d'odeurs. Et il semble que de par la diversité et la richesse des odeurs identifiables dans un vin, les odeurs soient des marqueurs différenciant qui contribueraient davantage dans l'analyse sensorielle que les nuances de couleur.
On est riche des vins que l'on a partagés, pas de ceux que l'on a en cave.

Avatar du membre
Feelix
Messages : 233
Enregistré le : dim. 19 févr. 2012 13:22
Nom usager CellarTracker : Feelix
Localisation : Hamminkeln, Allemagne

Re: 4 odeurs dans le vin ?

Message par Feelix » jeu. 30 juil. 2020 13:42

De mon côté je crois qu’il peut être difficile d’identifier plusieurs odeurs d’un seul coup de nez dans la coupe. Par contre comme nous avons plutôt tendance à humer notre calice à quelques reprises nous pouvons donc y retrouver des odeurs différentes à chaque fois. Et il ne faut pas oublier le pouvoir du cerveau et de la mémoire. Mais l’important à la fin c’est d’aimer ce qu’on boit et d’apprécier le moment qu’on ait identifié 2 ou 10 odeurs.

Avatar du membre
Don Max
Messages : 3458
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:46
Localisation : Danville
Contact :

Re: 4 odeurs dans le vin ?

Message par Don Max » ven. 31 juil. 2020 23:16

Le piège est justement quand on connaît l'identité du vin. Le cerveau adapte sa perception à l'idée préconçue que l'on en a. Selon mon expérience il est très facile de projeter ses idées préconçues dans l'analyse de notre perception olfactive. J'ai pensé cela très tôt dans ma vie d'amateur de vin, mais une expérience particulière m'en a totalement convaincu (voir le lien). Et cette expérience confirme de nombreuses expériences de chercheurs faites à ce sujet, comme celles du professeur Brochet en France. C'est vrai pour la perception des arômes, mais aussi pour la perception le niveau qualitatif du vin. Ce qu'on sait ou pense savoir du vin influe sur notre analyse de notre perception. C'est comme si le cerveau avait la capacité de déformer l'information pour la faire cadrer avec l'idée que l'on a ou pense avoir du vin que nous dégustons. Pour ce qui est des quatre arômes maximum pouvant être distingués. C'est sûrement vrai, mais il faut aussi se rappeler qu'un vin est un mélange beaucoup plus complexe que seulement quatre arômes, et souvent le vin évolue dans le verre. Il y a aussi la notion de premier nez, deuxième nez et troisième nez. Si on hume le vin statique dans le verre ou si on le fait tourner plus ou moins fortement, différents arômes peuvent alors être perçus.


https://levinauxantipodes.blogspot.com/ ... -suis.html

https://www.vitisphere.com/actualite-69 ... du-vin.htm

https://vinquebec.com/node/5675#:~:text ... %C3%A9ries.

Bloc d'annonce

humilité
Messages : 55
Enregistré le : mer. 05 févr. 2020 12:09
Localisation : Montréal

Re: 4 odeurs dans le vin ?

Message par humilité » sam. 01 août 2020 18:27

Merci Don Max pour cet éclairage, comme toujours votre réflexion résulte d’une solide expérience personnelle, en plus d’autres lectures. J’en profite pour ouvrir une parenthèse (j’ai énormément apprécié votre blog qui a été très instructif en plus de me guider au sein des vins chiliens. J’espère que vous reprendrez la plume pour de nouveaux articles car on n’a jamais vraiment fait le tour complet des choses, et parfois 10 ans après certains sujets méritent d’être revisités peut être)

Je pense que cette réflexion sur la perception des odeurs au sein de la dégustation nous amène à revenir sur une thématique majeure : dégustation à l’aveugle ou avec l’étiquette ? Cela mérite un sujet à part entière.
On est riche des vins que l'on a partagés, pas de ceux que l'on a en cave.

Avatar du membre
Don Max
Messages : 3458
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:46
Localisation : Danville
Contact :

Re: 4 odeurs dans le vin ?

Message par Don Max » dim. 02 août 2020 21:10

M-A Gagnon revient sur le sujet de la perception et de l'appréciation du vin en y allant d'une revue du livre "Wine Science" du britannique Jaimie Goode. J'ai longtemps été un lecteur du blogue de Jaimie Goode, mais j'ai fini par décrocher, entre autre à cause de son affection croissante pour les vins natures et "brettés". C'est d'ailleurs sans surprise que j'ai lu que M. Goode affirme dans son livre que les "Bretts" peuvent être une bonne chose dans le vin. Il enchaîne en disant: "les "supertasters" apprécient probablement moins le vins que nous." Pour les vins brettés il a sûrement raison car je suis un "supertaster" et je ne peux supporter ce défaut, et bien d'autres. J'habite en milieu rural maintenant et un fermier du coin a effectué un épandage du purin de porc. Ça sent la "Brett" dehors depuis trois jours. Enfin... Une chose est sûre, si on aime les vins brettés et qu'il est vrai qu'on ne peut percevoir que quatre arômes dans un mélange, ça veut dire que la "Brett" ne laisse la place qu'à trois autres arômes, pour peu qu'on y soit sensible, bien entendu. L'autre élément sur lequel je suis souvent revenu durant mes années à écrire sur le vin, c'est sur les différences de sensibilités entre individus. C'est comme si des individus qui n'entendent pas le même profil de fréquences sonores s'obstinaient sur la qualité d'un enregistrement musical. Donc, mélangez les aspects psychologiques de la perception du vin avec les variation génétiques entre dégustateur et on peut facilement comprendre les désaccords d'appréciation.

http://vinquebec.com/node/16062

https://en.wikipedia.org/wiki/Supertaster

https://www.fouduvin.ca/viewtopic.php?f ... cil#p83831

Répondre