Personne ne parle des vins de Chartier ? Je suis surpris.

Sujets généraux sur le vin.
.
Avatar du membre
wyz
Messages : 953
Enregistré le : lun. 20 août 2012 12:22
Localisation : Brossard, Qc

Re: Personne ne parle des vins de Chartier ? Je suis surpris

Message par wyz » mer. 02 oct. 2013 9:04

Fait ch**r mais moi aussi je me sent très mouton en me disant que je vais sûrement essayer les 3 rouges.

Autre question que je me pose. Je serais curieux de savoir s'il a augmenté ou réduit la part des profits pour arriver à des vins de 20$. Habituellement on part du cost, on y ajoute quelques marges et pourcentages et ça donne un prix X. Dans son cas, il est évident que certains des ces chiffres ont été corrigés afin d'arriver à un prix désiré.

En aurons-nous plus ou moins pour notre argent qu'un vin semblable qui aurait le même prix de base ? Hum ! à voir.

WYZ


On doit en profiter quand ? Là !

Avatar du membre
Passedate
Messages : 5842
Enregistré le : lun. 24 avr. 2006 20:01
Localisation : Saint-Jean-sur-Richelieu

Re: Personne ne parle des vins de Chartier ? Je suis surpris

Message par Passedate » mer. 02 oct. 2013 9:40

Pas fans de Chartier, donc on passera.
"Age is an issue of mind over matter. If you don't mind, it doesn't matter." Mark Twain

Avatar du membre
phil the agony
Messages : 1863
Enregistré le : mar. 01 nov. 2011 16:33
Nom usager CellarTracker : phil the agony
Localisation : montreal

Re: Personne ne parle des vins de Chartier ? Je suis surpris

Message par phil the agony » mer. 02 oct. 2013 10:22

C'est certain que je veux tester les 4 bouteilles pour le plaisir...pourquoi pas dans le fond....80$ dépensé (ok moins le prochain 10%) n'est pas si mal pour encourager un Québécois et je suis du type curieux.

Mes attentes ne sont pas énormes...tant mieux je suis surpris et triste pour lui si c'est merdique ..ce qui m'étonnerait.

J'ai bien hâte d'avoir les CR de tous ...positif ou négatif :Bonjour:
Je bois pour oublier que je suis un ivrogne. (Alphonse ALLAIS)

Nicklasss
Messages : 120
Enregistré le : ven. 30 août 2013 14:35
Localisation : Saguenay

Re: Personne ne parle des vins de Chartier ? Je suis surpris

Message par Nicklasss » mer. 02 oct. 2013 12:34

path133 a écrit :Bof :Dors-au-gaz:

La seule chose qui m'a fait sourire un brin, c'est de lire le chroniqueur évoquer "l'agaçant manque d'humilité" de Chartier pour affirmer un peu plus loin "avoir beaucoup appris de lui"...
Il faut pas trop prendre les commentaires de dégustation du chroniquer du JdM ''à la lettre'' (ou de tout autre chroniqueur ou critique). Le meilleur juge pour soi-même, est justement soi-même. Il ne faut pas oublier que M. Désy est un peu un buveur d'étiquettes, donc fortement influencé par l'étiquette. Il le dit lui même dans un de ses vidéos : ''tout le monde est influencé par l'étiquette''!

Finalement, je suis comme la plupart de vous et un jour, je vais aller à la SAQ, pas savoir quoi acheter, et me dire : pourquoi pas un des vins de M. Chartier...

Nic

Avatar du membre
Frère Toc
Messages : 25
Enregistré le : ven. 03 déc. 2010 16:37
Localisation : St-Hubert

Re: Personne ne parle des vins de Chartier ? Je suis surpris

Message par Frère Toc » mer. 02 oct. 2013 14:50

Pourquoi tant de haine ?

On peut être fan ou non de monsieur Chartier, apprécier ou décrier l'aspect "scientifique" de ses travaux, etc. Mais on ne peut pas lui reprocher de ne pas avoir de suite dans les idées. Tous ses travaux portent sur l'accords des vins et des mets en utilisant comme base la présence commune de certaines molécules aromatiques dans les vins et les mets qu'il accorde avec. Il a décidé d'aller chez des vignerons reconnus (les noms sont cités) et de s'adjoindre l'aide d'un oenologue estimé et réputé (après tout lui son métier c'est pas de faire du vin) pour sélectionner et assembler des cuves. Bref il fait de l'assemblage de cuve en se basant sur l'expression aromatique qu'il désire dans son vin fini afin que celui-ci puisse faire un bel accord avec des mets choisis.

Si j'ai bien compris, il ne trafique pas le vin, il ne nie pas la notion de terroir mais il sélectionne les cuvées issues de parcelles et donc de terroirs et de cépages différents, puis il ajuste l'élevage afin d'obtenir le profil aromatique désiré. Quelle différence avec le vigneron qui fait de même en fonction du style recherché pour chacune de ses cuvées ? L'authenticité du terroir c'est bien joli mais avez-vous goûté des bordeaux jeunes il y a 20 ans et les mêmes l'an dernier ? Ce n'est pas du tout le même profil. le vigneron est-il pour autant moins respectueux de son terroir en essayant de faire des vins qui se boivent plus rapidement ?

Alors oui bien sûr il y a une approche très marketing, mais après tout c'est surtout le résultat qui compte. Pour avoir goûté les vins et avoir échangé avec quelques conseillers, les vins sont bons voire très bons. Est-ce qu'il fonctionne avec les mets imagés sur l'étiquette, je ne sais pas, je n'ai pas essayé. Pour la majorité des amateurs québécois et je ne parle bien évidemment pas de nous autres les fous, pouvoir se procurer des vins où l'accord est simplifié (et contrairement aux contre-étiquettes autant nouveau-monde qu'européennes qui disent que leur vins rouge va avec tout depuis la quiche lorraine jusqu'au fromage en passant par les poissons, saucisses et autres viandes grillée, lui ne désigne que les matières premières qui partagent des molécules aromatiques avec ses vins), des vins qui sont bons, où est le problème ? On peut ne pas adhérer à la démarche promotionnelle mais pour le reste essayons de rester objectif même si c'est des nôtres qui a réussi.

La syrah se marie bien avec l'agneau ? Ça fait des année que n'importe quel vigneron des côtes-du-rhône vous le dira, surtout s'il y a de la tapenade dans la sauce. Alors est-ce trahir le terroir des Côtes-du-Rhône d'aller sélectionner chez un bon vigneron les cuvées de syrah qui permettent une expression maximale de ce profil de réglisse et d'olive noire ? Le terroir de Griottes-Chambertin est sensé donner des vins qui sentent fort la cerise, magnifiques avec un lapin sauce aux cerises. Si je dis que mon Griottes est fait pour aller sur du lapin et que pour la sauce il faut privilégier une sauce aux fruits à base de cerise ou un quelconque autre fruit qui partage ses molécules aromatiques, est-ce que je viens de nier le terroir ? Non j'utilise le terroir pour produire le meilleur vin possible, avec le profil qu'il est sensé avoir. Je sélectionne mes barriques ou mes cuves s'il y a différentes cuvées, un plus cerise, une plus prune, etc. et quand je fais cet assemblage, en plus de penser au goût du consommateur je pense avant tout au type d'accord possible. Où est le mal ?

Est-ce que ses vins détonnent de la typicité de l'appellation ?
"Réglisse et poivre", rondeur et acidité faible ça ressemble bien à du CDR.
Fleurs, fruits jaunes et barrique ça ressemble bien a du chardonnay (encore qu'en vin de pays, la typicité c'est vague)
Poivron, cassis et expresso c'est pas du bordeaux ça ?
épices, prunes et olive c'est pas du sangiovese en Toscane ?

My two cents....

Bloc d'annonce

Avatar du membre
Lafleur
Messages : 1156
Enregistré le : jeu. 22 mai 2008 14:53
Localisation : Québec

Re: Personne ne parle des vins de Chartier ? Je suis surpris

Message par Lafleur » mer. 02 oct. 2013 15:06

Frère Toc a écrit :Pourquoi tant de haine ?

On peut être fan ou non de monsieur Chartier, apprécier ou décrier l'aspect "scientifique" de ses travaux, etc. Mais on ne peut pas lui reprocher de ne pas avoir de suite dans les idées. Tous ses travaux portent sur l'accords des vins et des mets en utilisant comme base la présence commune de certaines molécules aromatiques dans les vins et les mets qu'il accorde avec. Il a décidé d'aller chez des vignerons reconnus (les noms sont cités) et de s'adjoindre l'aide d'un oenologue estimé et réputé (après tout lui son métier c'est pas de faire du vin) pour sélectionner et assembler des cuves. Bref il fait de l'assemblage de cuve en se basant sur l'expression aromatique qu'il désire dans son vin fini afin que celui-ci puisse faire un bel accord avec des mets choisis.

Si j'ai bien compris, il ne trafique pas le vin, il ne nie pas la notion de terroir mais il sélectionne les cuvées issues de parcelles et donc de terroirs et de cépages différents, puis il ajuste l'élevage afin d'obtenir le profil aromatique désiré. Quelle différence avec le vigneron qui fait de même en fonction du style recherché pour chacune de ses cuvées ? L'authenticité du terroir c'est bien joli mais avez-vous goûté des bordeaux jeunes il y a 20 ans et les mêmes l'an dernier ? Ce n'est pas du tout le même profil. le vigneron est-il pour autant moins respectueux de son terroir en essayant de faire des vins qui se boivent plus rapidement ?

Alors oui bien sûr il y a une approche très marketing, mais après tout c'est surtout le résultat qui compte. Pour avoir goûté les vins et avoir échangé avec quelques conseillers, les vins sont bons voire très bons. Est-ce qu'il fonctionne avec les mets imagés sur l'étiquette, je ne sais pas, je n'ai pas essayé. Pour la majorité des amateurs québécois et je ne parle bien évidemment pas de nous autres les fous, pouvoir se procurer des vins où l'accord est simplifié (et contrairement aux contre-étiquettes autant nouveau-monde qu'européennes qui disent que leur vins rouge va avec tout depuis la quiche lorraine jusqu'au fromage en passant par les poissons, saucisses et autres viandes grillée, lui ne désigne que les matières premières qui partagent des molécules aromatiques avec ses vins), des vins qui sont bons, où est le problème ? On peut ne pas adhérer à la démarche promotionnelle mais pour le reste essayons de rester objectif même si c'est des nôtres qui a réussi.

La syrah se marie bien avec l'agneau ? Ça fait des année que n'importe quel vigneron des côtes-du-rhône vous le dira, surtout s'il y a de la tapenade dans la sauce. Alors est-ce trahir le terroir des Côtes-du-Rhône d'aller sélectionner chez un bon vigneron les cuvées de syrah qui permettent une expression maximale de ce profil de réglisse et d'olive noire ? Le terroir de Griottes-Chambertin est sensé donner des vins qui sentent fort la cerise, magnifiques avec un lapin sauce aux cerises. Si je dis que mon Griottes est fait pour aller sur du lapin et que pour la sauce il faut privilégier une sauce aux fruits à base de cerise ou un quelconque autre fruit qui partage ses molécules aromatiques, est-ce que je viens de nier le terroir ? Non j'utilise le terroir pour produire le meilleur vin possible, avec le profil qu'il est sensé avoir. Je sélectionne mes barriques ou mes cuves s'il y a différentes cuvées, un plus cerise, une plus prune, etc. et quand je fais cet assemblage, en plus de penser au goût du consommateur je pense avant tout au type d'accord possible. Où est le mal ?

Est-ce que ses vins détonnent de la typicité de l'appellation ?
"Réglisse et poivre", rondeur et acidité faible ça ressemble bien à du CDR.
Fleurs, fruits jaunes et barrique ça ressemble bien a du chardonnay (encore qu'en vin de pays, la typicité c'est vague)
Poivron, cassis et expresso c'est pas du bordeaux ça ?
épices, prunes et olive c'est pas du sangiovese en Toscane ?

My two cents....
+2 cents :Bonjour:

Lafleur
Je suis tombé dedans quand j'étais petit!!!

Avatar du membre
konquest
Messages : 1165
Enregistré le : dim. 18 nov. 2007 10:43
Nom usager CellarTracker : konquest
Localisation : Québec
Contact :

Re: Personne ne parle des vins de Chartier ? Je suis surpris

Message par konquest » mer. 02 oct. 2013 16:01

J'ai eu la chance de goûter aux vins à deux reprises et je dois dire que j'ai beaucoup aimé.

Normalement, je m'abstiens de plugger mon blog ici, mais voici mon article que j'ai écrit à ce sujet : http://www.julienmarchand.com/2013/09/3 ... le-dabord/

Je serai acheteur demain, Toscane et CdR.
Rendez-moi visite sur mon site web!

Avatar du membre
Logicisfutile
Messages : 1365
Enregistré le : lun. 17 déc. 2007 7:55
Localisation : Laurentides & Lanaudière

Re: Personne ne parle des vins de Chartier ? Je suis surpris

Message par Logicisfutile » mer. 02 oct. 2013 16:58

konquest a écrit :J'ai eu la chance de goûter aux vins à deux reprises et je dois dire que j'ai beaucoup aimé.

Normalement, je m'abstiens de plugger mon blog ici, mais voici mon article que j'ai écrit à ce sujet : http://www.julienmarchand.com/2013/09/3 ... le-dabord/

Je serai acheteur demain, Toscane et CdR.
J'ai aussi eu la chance de goûter aux vins ... n'étant vraiment pas un pro ou un blogueur :oops: j'ai aussi bien aimé le Toscane. Honnête pour le prix. Comparer aux vins de Chartier j'ai trouvé qu'il en donnais pas mal. Comparativement aux autres vins Toscane dans la même gamme de prix ... pas fait le test.

Un coup de Marketing c'est sur ... mais au moin il y a une certaine qualité.

:Bonjour:
We can't solve problems by using the same kind of thinking we used when we created them. - Albert Einstein

Avatar du membre
danlulu
Site Admin
Messages : 14118
Enregistré le : sam. 22 avr. 2006 1:23
Localisation : Lévis

Re: Personne ne parle des vins de Chartier ? Je suis surpris

Message par danlulu » mer. 02 oct. 2013 17:54

Je crois bien qu'on risque de retrouver un de ses vins dans une dégustation à l'aveugle comme pirate. :|

Avatar du membre
auxey-duresses
Messages : 1558
Enregistré le : sam. 22 avr. 2006 7:04
Localisation : Québec

Re: Personne ne parle des vins de Chartier ? Je suis surpris

Message par auxey-duresses » mer. 02 oct. 2013 18:56

Aucun intérêt pour moi...
It's only rock and roll.... but I like it

Avatar du membre
path133
Site Admin
Messages : 5562
Enregistré le : sam. 22 avr. 2006 10:58
Localisation : Sainte-Foy

Re: Personne ne parle des vins de Chartier ? Je suis surpris

Message par path133 » mer. 02 oct. 2013 20:35

Tout comme plusieurs ici, je n'ai rien contre les vins de Chartier (qui ne sont sûrement pas mauvais) mais je n'ai aucun intérêt non plus, n'étant simplement pas dans son public cible.
wyz a écrit :...Autre question que je me pose. Je serais curieux de savoir s'il a augmenté ou réduit la part des profits pour arriver à des vins de 20$. Habituellement on part du cost, on y ajoute quelques marges et pourcentages et ça donne un prix X. Dans son cas, il est évident que certains des ces chiffres ont été corrigés afin d'arriver à un prix désiré.
...
Amha, Chartier connaît très bien les mécanismes du marché du vin au Québec et il n'a pas à jouer avec la marge de profit pour vendre des vins sous la barre des 20$, il n'a qu'à partir du prix de détail (choisissant un prix répondant à la stratégie de "montée en gamme" de la SAQ) puis à faire ses calculs en soustrayant la marge de la SAQ, son profit ainsi que les frais de transport, douane et autres, ce qui lui indique le prix qu'il peut payer et lui permet de l'inscrire dans le cahier des charges destiné à ses fournisseurs potentiels, au même titre que les cépages qu'il a sélectionné au préalable, compte tenu des accords qu'il souhaitait offrir. Ça ne m'apparaît pas plus malin que ça comme démarche et ça risque fort de très bien fonctionner. Tant mieux pour lui et tant mieux si ça donne le goût aux gens d'expérimenter autre chose que du ménage à trois...
path133

Kevus

Re: Personne ne parle des vins de Chartier ? Je suis surpris

Message par Kevus » mer. 02 oct. 2013 20:51

Les vins de chartier sont bien fait et valent leur prix . Est-ce qu'il faut sauté dessus comme si c'était des DRC a bas prix non mais ils valent la peine d’être bu

Avatar du membre
Dantès
Messages : 6171
Enregistré le : mer. 30 août 2006 8:06
Localisation : Saint-Basile-le-Grand

Re: Personne ne parle des vins de Chartier ? Je suis surpris

Message par Dantès » mer. 02 oct. 2013 21:08

Nous allons être de ceux et celles qui vont "tester" le produit. Pourquoi pas!
«Plus grande la richesse, plus épaisse la boue. Voilà une tendance indiscutable de notre époque.»
[ John Kenneth Galbraith ]

Mat_clout
Messages : 1556
Enregistré le : jeu. 25 juil. 2013 7:29
Localisation : Rive nord

Message par Mat_clout » mer. 02 oct. 2013 21:46

Dantès a écrit :Nous allons être de ceux et celles qui vont "tester" le produit. Pourquoi pas!
Tester... Un grand mot pour qqch qui a la fin a une bonne part de subjectivité et donc de goût personnel
Ex plusieurs semblent aimer le Lafitte-Teston... Mais à mon goût, je préfèrerais boire un bon verre d'eau que ça... Ou un verre de mes vinaigres de Leonardi /Gocce 100 fois!
Je ne pense pas me rabaisser à essayer, au contraire, même si ma cave ne risque pas de finir par être remplie de ces vins...mon coût de vin de semaine est plus de 25% plus élevé que ça pour le moment, mais peut être est-ce intéressant!
Je ne vois pas ça comme si on se donnait le défi de bouffer un vers de terre.
C'est tout
Modifié en dernier par Mat_clout le jeu. 03 oct. 2013 6:25, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Dantès
Messages : 6171
Enregistré le : mer. 30 août 2006 8:06
Localisation : Saint-Basile-le-Grand

Re: Personne ne parle des vins de Chartier ? Je suis surpris

Message par Dantès » mer. 02 oct. 2013 21:55

Plusieurs choses dans ce que tu mentionnes.
Mat_clout a écrit :Tester... Un grand mot pour qqch qui a la fin à une bonne part de subjectivité et donc de goût personnel
Voilà, pourquoi je veux faire ma propre opinion et me fier...qu'à mon opinion.
Mat_clout a écrit :Ex plusieurs semblent aimer le Lafitte-Teston... Mais à mon goût, je préfèrerais boire un bon verre d'eau que ça... Ou un verre de mes vinaigres de Leonardi /Gocce 100 fois!
Tout est une question de goût ou d'ouverture. Un Teston qui a pris 5 ou 6 ans voir 10 ans de cave servi avec un repas...tel que du cannard! Excellent. :!:
Mat_clout a écrit :Je ne pense pas me rabaisser à essayer, au contraire, même si ma cave ne risque pas de finir par être remplie de ces vins...
À mon humble avis, une cave à vin...ne doit servir qu'à faire vieillir du vin! Je ne vois pas l'intérêt de "stocker" des vins de Chartier dans une cave. Pour ce type de vin...Ma cave se situe.... à la SAQ.

Pour le reste, je souhaite à Chartier le meilleur succès. Si le RPQ y est! Tant mieux. Sinon, je passerai à autre chose.
«Plus grande la richesse, plus épaisse la boue. Voilà une tendance indiscutable de notre époque.»
[ John Kenneth Galbraith ]

Répondre