Refus de notation des vins

Sujets généraux sur le vin.
.
Avatar du membre
Don Max
Messages : 3453
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:46
Localisation : Danville
Contact :

Refus de notation des vins

Message par Don Max » mar. 15 nov. 2016 11:53

Excellent texte de Bill Zacharkiw cette semaine dans The Gazette sur son refus de noter les vins. Je prêche pour ma paroisse en référant ce texte car comme Bill je m'y suis toujours refusé. Pour moi la qualité d'un vin s'exprime en mots, ce qui permet de contextualiser et de faire des nuances et de laisser des portes ouvertes pour le futur du vin. Un chiffre cristallise une impression à un moment précis, dans des conditions uniques. Le Cab, Penalonen, 2007, dont je traitais hier dans la section "Vin de la semaine" est un bel exemple pour moi. Si je l'avais noté à l'ouverture de la première bouteille, il y a 6 ans, je lui aurais donné environ 10 points de moins qu'aujourd'hui, quelque chose comme 78 par rapport à 88. Vieux débat, mais Bill est un bon avocat du refus de noter.


http://montrealgazette.com/life/food/bi ... ring-wines



Avatar du membre
BigJul
Messages : 4687
Enregistré le : lun. 24 mars 2008 19:51
Nom usager CellarTracker : BigJul23
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Re: Refus de notation des vins

Message par BigJul » mar. 15 nov. 2016 12:54

Don Max, ton argument vient aussi appuyer les dires de ceux qui notent, dont moi : la notation est une indication de la qualité actuelle, à un moment précis, rien de plus, rien de moins. Cette note, tout comme le vin, est appelé à être modifiée au fil des années. Je n'y vois pas de contraction.

Le problème est davantage lorsqu'un critique professionnel tente, à l'aide d'une note, de prédire sur plusieurs années la qualité du vin, son évolution, etc. Assurément ici, ça ne fait aucun sens.
Julien Martel
Burgoholic

Avatar du membre
martcouz
Messages : 1567
Enregistré le : jeu. 24 juil. 2008 17:34
Nom usager CellarTracker : martcouz
Localisation : Lachine, Qc

Re: Refus de notation des vins

Message par martcouz » mar. 15 nov. 2016 12:59

Tellement bien écrit. Il résume parfaitement la situation. Mais maintenant que les notes sur 100 existent, on peut bien pester, mais elles sont là pour rester. C'est de loin la façon la plus simple de stimuler l'intérêt du consommateur moyen (et du passionné!). Et en plus, ça fait vendre non seulement des bouteilles, mais des magasines aussi ...

Je dois avouer que je me fie aussi partiellement (de moins en moins).. même si c'est bourré de paradoxes. Comment Alto Moncayo peut surpasser la Romanée Conti sur un millésime donné? Comment donner un grand score à un jeune Bordeaux alors qu'il n'est pas prêt à boire. Comment être véritablement impartial lors de la notation des vins, sans égard à la réputation et au prix (j'ai de sérieux doutes sur les notations "à l'aveugle" des grands éditeurs)? Comment situer le même score pour des vins provenant de régions différentes (90 points d'un Chilien vs Bordeaux vs Californie)? Etc ...

Parfois je me fais moi-même prendre au jeu. Par exemple, si je frappe un vin qui m'emballe totalement, quand vient le temps de le noter (cellartracker), je fais une analyse un peu plus technique et je peux me retrouver à abaisser ma note. À l'inverse, un vin qui me laisse sans émotion, je vais lui trouver certaines qualités (équilibre, tanins fondus, etc.) et lui donner un score qui ne reflète pas tout à fait l'émotion. Ultimement, ça fini par se jouer principalement entre 88 et 92, alors qu'émotionnellement, j'ai l'impression que c'est beaucoup plus large que ça.

Avatar du membre
maxima
Site Admin
Messages : 11217
Enregistré le : sam. 22 déc. 2007 17:04
Nom usager CellarTracker : maxima
Localisation : SHEFFORD-Cantons de l'Est
Contact :

Re: Refus de notation des vins

Message par maxima » mar. 15 nov. 2016 13:56

Super article encore du Caveman (Bill) et pas mal en accord avec ça aussi. Perso je note jamais sauf dans Cellar Tracker et c’est pour mon usage personnel pour ME donner un aperçu rapide sur un vin en particulier dans le temps….et de plus dans Cellar Tracker, je mets TOUJOURS un commentaire pour l’appréciation du vin noté et J’ÉLIMINE TOUTES les notes sans commentaire qui pour moi sont vraiment inutiles, voir même trompeuses (d’ailleurs je les éliminent maintenant avec la fonction "Hide community scores without notes" dans le nouveau Cellar Tracker)! :!:
The 10 most important two-letter words of the English language:"IF IT IS TO BE, IT IS UP TO ME!"

Avatar du membre
Bermtl
Messages : 1481
Enregistré le : jeu. 30 oct. 2014 18:54
Localisation : Montreal

Re: Refus de notation des vins

Message par Bermtl » mar. 15 nov. 2016 17:53

Je suis assez en accord avec l'article également.

martcouz a écrit :Ultimement, ça fini par se jouer principalement entre 88 et 92, alors qu'émotionnellement, j'ai l'impression que c'est beaucoup plus large que ça.

C'est tout à fait ça ! Quand je regarde mon inventaire CT, aucun vin en-dessous de 88 (plusieurs bouteilles sans score cependant), et seulement 10% qui sont à 93 ou plus.


Bref, tout n'est pas à jeter dans les notes, ça permet un classement rapide, mais j'aime mieux lire les notes de dégustation, d'autant plus quand j'ai déjà rencontré la personne en dégustation et que j'ai pu voir si on avait un ressenti et / ou des goûts similaires.
Je boirai du lait quand les vaches brouteront du raisin. Henri de Toulouse-Lautrec

Bloc d'annonce

Avatar du membre
Bourgogre
Messages : 1557
Enregistré le : dim. 25 août 2013 11:24
Nom usager CellarTracker : Bourgogre
Localisation : québec

Re: Refus de notation des vins

Message par Bourgogre » mar. 15 nov. 2016 19:41

martcouz a écrit : Ultimement, ça fini par se jouer principalement entre 88 et 92, alors qu'émotionnellement, j'ai l'impression que c'est beaucoup plus large que ça.


+1

Avatar du membre
sidaga
Messages : 563
Enregistré le : sam. 11 févr. 2012 10:32
Localisation : Laval

Re: Refus de notation des vins

Message par sidaga » mar. 15 nov. 2016 22:37

Bourgogre a écrit :
martcouz a écrit : Ultimement, ça fini par se jouer principalement entre 88 et 92, alors qu'émotionnellement, j'ai l'impression que c'est beaucoup plus large que ça.


+1


Je me disais la même chose dernièrement mais j'ai réalisé que dans les faits, je sais ce que j'aime & j'achète pas mal ce que je connais... Disons qu'il y a très peu de terrain inconnu dans l'inventaire de ma cave.
En principe, ça vient "normalisé" la notation que je confère aux produits que je déguste.

Je n'ai rien contre la notation en autant que cela soit accompagné d'une note de dégustation.
À mon avis ça aide à donner une ordre de grandeur sur l'appréciation du dégustateur sur le produit dégusté.

Salutations

Avatar du membre
BigJul
Messages : 4687
Enregistré le : lun. 24 mars 2008 19:51
Nom usager CellarTracker : BigJul23
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Re: Refus de notation des vins

Message par BigJul » mer. 16 nov. 2016 9:08

Sidaga a raison. La réalité est que nos achats sont normalisés avec le temps. Je ne suis plus en phase "découverte". J'achète les producteurs que je connais, que j'aime, et si on oublie certaines allocations en Bourgogne, je n'achète que les cuvées que j'aime le plus, etc. La majorité écrasante de ma cave est probablement constituée de vin "entre 88 et 92". Le contraire serait anormal. Assurément les meilleures bouteilles sont rares... Elles sont dispendieuses et on en ouvre beaucoup, beaucoup moins souvent. Mais je note souvent plus haut que 92. Et si je note peu en bas de 88, c'est que j'ai bien fait mes devoirs avant de dépenser mes bidoux, et que je connais mes goûts. Encore une fois, je ne vois aucune contradiction ici.
Julien Martel
Burgoholic

Avatar du membre
Don Max
Messages : 3453
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:46
Localisation : Danville
Contact :

Re: Refus de notation des vins

Message par Don Max » sam. 19 nov. 2016 13:15

Suite du texte de Bill Zacharkiw cette semaine où il se concentre cette fois sur la description en mots des vins. Je suis en général assez d'accord avec son approche, mais la grosse lacune à mon avis c'est qu'il n'inclut pas la nécessité pour un professionnel du vin d'être capable de nommer un vin qui n'est pas propre aromatiquement. Pour moi c'est essentiel. Je lisais sur un autre fil que François Chartier identifiait de la Brett dans un Morgon de Lapierre, c'est bien une première à ma connaissance dans son cas. Moi qui ai acheté son guide pendant plusieurs années, à mes débuts, je n'y ai jamais lu le mot Brettanomyces. Heureux de voir qu'il sait maintenant reconnaître le 4-ethy phénol dans un vin.


http://montrealgazette.com/life/food/bi ... nd-flavour


*

Avatar du membre
Don Max
Messages : 3453
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:46
Localisation : Danville
Contact :

Re: Refus de notation des vins

Message par Don Max » sam. 19 nov. 2016 13:32

J'aurais pu ajouter que selon moi le descriptif minéral devrait être proscrit des notes de dégustation, à tout le moins pour le vin rouge. C'est un terme vague qui ne veut rien dire. Chaque fois que je lis ce qualificatif dans une description de vin, je ne sais pas de quoi on parle.

Avatar du membre
Léoville
Messages : 1417
Enregistré le : lun. 20 août 2007 19:08

Re: Refus de notation des vins

Message par Léoville » sam. 19 nov. 2016 15:29

Personnellement, des mots ou des chiffres, ça revient souvent, au final, à noter.

Le refus de noter en attribuant un chiffre a, assurément, l'avantage de ne pas se mouiller et par ricochet, de ne pas se tromper. L'idéal, à mon avis, est la combinaison des deux.

Avatar du membre
Bourgogre
Messages : 1557
Enregistré le : dim. 25 août 2013 11:24
Nom usager CellarTracker : Bourgogre
Localisation : québec

Re: Refus de notation des vins

Message par Bourgogre » sam. 19 nov. 2016 19:34

BigJul a écrit :Sidaga a raison. La réalité est que nos achats sont normalisés avec le temps. Je ne suis plus en phase "découverte". J'achète les producteurs que je connais, que j'aime, et si on oublie certaines allocations en Bourgogne, je n'achète que les cuvées que j'aime le plus, etc. La majorité écrasante de ma cave est probablement constituée de vin "entre 88 et 92". Le contraire serait anormal. Assurément les meilleures bouteilles sont rares... Elles sont dispendieuses et on en ouvre beaucoup, beaucoup moins souvent. Mais je note souvent plus haut que 92. Et si je note peu en bas de 88, c'est que j'ai bien fait mes devoirs avant de dépenser mes bidoux, et que je connais mes goûts. Encore une fois, je ne vois aucune contradiction ici.


Je dois dire que tu as parfaitement raison sur la normalisation due à l'expérience.
Avec le temps on sait QUI on achète et d'OÙ on achète.
Moi même mes achats sont pas mal normalisés, même si je recommence à sortir de la région « de vous savez-où » .

Les bordeaux semblent se «reciviliser» et les côtes du Rhône devraient apprendre à limiter leur taux d'alcool
(surtout dans les génériques où la matière n'est pas à la hauteur... ).

Malgré tout , j'aime évaluer à la fin de des CR , car là, on doit se «mouiller».
C'est le moment de vérité.
Ce qui est drôle, c'est quand on se relit, deux ans après, et qu'on se dit:
« là mon gars, tu t'es mis un doigt dans l'œil jusqu'à l'omoplate ! »

j'aime la notation étoile . Elle nous force à discriminer. À différencier.
Je ne crois pas qu'un continuum aussi limité de 88 à 92 permet vraiment de différencier l'état d'âme que l'on ressent à la découverte et à la dégustation d'un vin.
C'est une notation qui m'apparaît ridicule et qui contribue à ma détestation de Parker...
Mes achats sont pas mal normalisés et mes cotes, à la suite de mes commentaires de la dernière année, varient encore de ** à ****1/2 .

Malgré tout, en tout respect, j'apprécie vos cotes et surtout vos commentaires , mais je ne serai jamais capable d'attribuer une note de dictée à un vin. :Bonjour:

Avatar du membre
jorivesud
Messages : 523
Enregistré le : ven. 15 mars 2013 9:40
Localisation : Chelsea, Qc

Re: Refus de notation des vins

Message par jorivesud » sam. 19 nov. 2016 20:13

Bourgogre a écrit :C'est une notation qui m'apparaît ridicule et qui contribue à ma détestation de Parker...
Mes achats sont pas mal normalisés et mes cotes, à la suite de mes commentaires de la dernière année, varient encore de ** à ****1/2 .

Malgré tout, en tout respect, j'apprécie vos cotes et surtout vos commentaires , mais je ne serai jamais capable d'attribuer une note de dictée à un vin. :Bonjour:

Je suis tout a fais d'accord qu'il faut des mots pour décrire le vin, sinon on ne dit rien.
Mais, des notes sur 100 pts, 20 pts ou 5 étoiles, c'est pas mal la même chose.
Les * avec 1/2*, c'est simplement une notation sur 10.
À la limite, un ** à ****1/2, pourrait-être vu comme un 88(**) à 93(****1/2)...
« Les hommes sont comme les vins : avec le temps, les bons s’améliorent et les mauvais s’aigrissent. » Cicéron

Avatar du membre
Bourgogre
Messages : 1557
Enregistré le : dim. 25 août 2013 11:24
Nom usager CellarTracker : Bourgogre
Localisation : québec

Re: Refus de notation des vins

Message par Bourgogre » sam. 19 nov. 2016 20:30

jorivesud a écrit :
Bourgogre a écrit :C'est une notation qui m'apparaît ridicule et qui contribue à ma détestation de Parker...
Mes achats sont pas mal normalisés et mes cotes, à la suite de mes commentaires de la dernière année, varient encore de ** à ****1/2 .

Malgré tout, en tout respect, j'apprécie vos cotes et surtout vos commentaires , mais je ne serai jamais capable d'attribuer une note de dictée à un vin. :Bonjour:

Je suis tout a fais d'accord qu'il faut des mots pour décrire le vin, sinon on ne dit rien.
Mais, des notes sur 100 pts, 20 pts ou 5 étoiles, c'est pas mal la même chose.
Les * avec 1/2*, c'est simplement une notation sur 10.
À la limite, un ** à ****1/2, pourrait-être vu comme un 88(**) à 93(****1/2)...


c'est exactement ce qui me déprime..

88 c'est un vin moyen, et 93 , il est remarquable...
c'est ça non ?

Avatar du membre
ant-1
Messages : 1300
Enregistré le : ven. 23 nov. 2012 14:04
Nom usager CellarTracker : ant-1
Localisation : Montréal

Re: Refus de notation des vins

Message par ant-1 » dim. 20 nov. 2016 9:34

Bourgogre a écrit :
jorivesud a écrit :
Bourgogre a écrit :C'est une notation qui m'apparaît ridicule et qui contribue à ma détestation de Parker...
Mes achats sont pas mal normalisés et mes cotes, à la suite de mes commentaires de la dernière année, varient encore de ** à ****1/2 .

Malgré tout, en tout respect, j'apprécie vos cotes et surtout vos commentaires , mais je ne serai jamais capable d'attribuer une note de dictée à un vin. :Bonjour:

Je suis tout a fais d'accord qu'il faut des mots pour décrire le vin, sinon on ne dit rien.
Mais, des notes sur 100 pts, 20 pts ou 5 étoiles, c'est pas mal la même chose.
Les * avec 1/2*, c'est simplement une notation sur 10.
À la limite, un ** à ****1/2, pourrait-être vu comme un 88(**) à 93(****1/2)...


c'est exactement ce qui me déprime..

88 c'est un vin moyen, et 93 , il est remarquable...
c'est ça non ?

Ça me rappelle quand j'ai découvert la notation sur 100 : je mettais des 50 à des vins moyens ! Leur notation cellartracker ne s'en est pas relevée...
"Le problème avec la boisson, c'est que s'il se passe quelque chose de triste, on boit pour oublier ; de gai, on boit pour célébrer et quand il ne se passe rien on boit pour que quelque chose arrive." - Bukowski

Répondre