Voyage au centre de la terre avec 3 muscadets

Répondre
Avatar du membre
Le cave à vins
Messages : 3020
Enregistré le : mar. 12 juin 2007 17:38
Localisation : Montréal

Voyage au centre de la terre avec 3 muscadets

Message par Le cave à vins » ven. 11 juil. 2008 15:14

Hier après-midi (10 juillet), Bpprive, Danlulu, Lilizen, Pango et Pangoline, Seabass et Seabassette, Stradivario ainsi que moi-même avons voyagé au centre de la roche mère en dégustant trois crus de Guy Bossard du Domaine de l’Écu :

Expression de Granit Muscadet- Sèvre et Maine 2006
Expression de Gneiss Muscadet-Sèvre et Maine 2006
Expression d’Orthogneiss Muscadet-Sèvre et Maine 2006


Un même cépage, le melon de Bourgogne, un même producteur, des vignes voisines, une vinification semblable (élevage sur lie). La principale différence : le type de caillou sous les pieds de vignes. Je vous référerai à Seabass pour l’interprétation géologique.

Mes impressions sur les vins :

À l’œil, félicitations à celui ou celle qui peut y voir une différence!

Granit 2006
Nez subtil mais joli (délicates agrumes et fruits à chair blanche). Malgré l’aération, après 30 à 45 minutes, il ne s’ouvre pas plus.
En bouche, c’est un peu décevant… Après une attaque citronnée d’intensité moyenne et légèrement iodée, ça tombe dramatiquement. Manque d’acidité, de colonne. Finale quelque peu aqueuse. Défaut de bouteille? Lilizen témoigne avoir observé la même chose avec 4 bouteilles de ce même millésime. Qui plus est, pas de trace significative de ces attendus arômes minéraux. Bref, un peu simplet.

Gneiss 2006
Nez plus exubérant et ouvert que le précédent. Un peu chimique (j’ai pensé à du deet, d’autres ont dit du vernis à ongle). Seabass soupsonne l’acidité volatile. Se mêlent à tous ça les agrumes.
En bouche, une plus grande complexité (oui, oui des arômes minéraux!!!) et une meilleure acidité (agrumes) qui lui permet de s’envoler en milieu de bouche. Il offre une assez longue finale avec une pointe d’amertume agréable. À tout ça s’entremêle un subtil fruité. Le côté chimique du nez n’est pas marquant en bouche. Je l’ai bien aimé. 1 à 0 pour le Gneiss.

Orthogneiss 2006
Autant au nez qu’en bouche, il est semblable au Gneiss, mais avec un peu plus de tout : minéralité, acidité et finale un peu plus longue. En grande finale, l’orthogneiss l’emporte en 3e prolongation sur le gneiss. Je dois tout de même dire que je m’attendais à davantage d’acidité de la part de ces muscadets. Quant à leur potentiel de garde…et bien je n’en ai aucune espèce d’idée, mais j’en ai acheté 3 copies des 3 modèles. Prochain rendez-vous : dans 5 ans!

Conclusion : Cette expérience scientifique démontre hors de tout doute que l’orthogneiss est le type de roche métamorphisé à privilégier pour maximiser le transfert de minéralité entre le terroir et la vigne de melon de Bourgogne. Si, de plus, vous avez pris la peine d’enterrer stratégiquement vos cornes de bouse en phase lunaire montante, et bien rien ne pourra plus vous arrêter!
:P :wink:


Loin de s’arrêter là, ce 5 à 7 s’est poursuivi sur les chapeaux de roues avec la dégustation du Chardonnay Clos Jordanne Village Reserve 2005, disponible en succursale depuis quelques heures à peine. Le lien avec les muscadets? Le Clos Jordanne est aussi certifié bio!

À mon avis, la réputation de ce domaine n’est pas surfaite, il s’agit d’un très beau vin. Le nez est très exubérant et enjôleur : pain grillé, noisette, fruits mûrs à chair jaune. En bouche, le vin est tout aussi bavard. Son niveau d’acidité (ph=3,18 ou 7,4 g/l) m’a semblé encore plus élevé que les muscadets, ce qui n’est pas peu dire! La barrique (française uniquement, 15 à 18 mois) est bien perceptible mais pas agressante. Plusieurs fous (du vin) ont mentionné qu’il aurait bénéficié de quelques dizaines de minutes en carafe. Le fruit est très pur et loin d’être sur mûri. J’ai perçu des arômes floraux également. On est loin du cool-aid. Un des facteurs responsables de la qualité de ce vin représente sûrement le très faible rendement de ses vignes (18 hl/ha!!!). Celui-là aussi je l’oublierai 3-4 ans en cave.

Finalement, le clou de la soirée (et quel clou!!!), watch out Yquem : un vin liquoreux de sève de bouleau terre-neuvien offert par Seabass. Ça goûtait le magasin de bonbons!

Merci à Seabass et Seabassette pour l’accueil, la pergola et la sève de bouleau.
Merci à Pango pour la logistique.
Merci à Danlulu d’avoir fourni la mise en bouche : le très rafraîchissant, perlant, fruité et estival Gazela, un vihno verde portuguais. Très bon RQP à mon avis. En plus, la bouteille n’est pas laide…


Nul n'est censé ignorer la Loire! Glougueule.fr

Stéphane Hébert

Message par Stéphane Hébert » ven. 11 juil. 2008 16:22

Superbe compte-rendu !!

Divertissant, pédagogie bien dosée, enthousiasme palpable, imagé (Voyage au centre de la terre !!), une touche d'émotion et une grammaire quasi sans faille (agrume est masculin), loin du style télégraphique que l'on voit trop souvent.

Encore ! :;-):

Avatar du membre
pango
GO de l'échange de cadeaux de Noël
Messages : 4590
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 17:59
Localisation : Québec

Message par pango » dim. 13 juil. 2008 10:38

Très beau titre pour exprimer la thématique de cette dégustation, C'est-à-dire la roche-mère. Certains dégustateurs auraient certainement trouver désolant que nous avons peu parler de l'effet terroir, mais surtout de la composition de la roche-mère et de la capacité d'échange des ions entre un sol et la vigne.

Je ne reviendrais pas avec un autre compte-rendu, celui-du Cave à vins résume assez bien mes impressions. J'ai moi aussi préféré le Orthogneiss aux autres vins. Le Granit m'a laissé sur ma soif, pourtant j'ai bien apprécié ce vin dans les autres millésimes.

J'ai bien aimé le Chardonnay du Clos Jordanne. On pousse un peu sur l'élevage, mais sans couvrir totalement le fruit. Le Gazela offert en mise en bouche est agréable avec son coté peu alcooleux et perlant. Finalement, J'aime bien les découvertes comme le vin de bouleau.

Merci au Cave à vins, Seabass et Danlulu pour les extras.

en passant, j'avais acheté des rillettes de poissons, mais j'ai oublié des sortir du frigo à Seabass...
"Les hommes boivent et ils ne sont pas heureux." Albert Camus (variation)

Avatar du membre
Greppone 4
Messages : 4025
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:12
Localisation : qui sait?

Message par Greppone 4 » dim. 13 juil. 2008 19:48

Très beau CR Le cave à vins.
On parle trop peu souvent des muscadets sur FDV.
Vos impressions me réjouissent(sauf pour le granit)car je possède ces 3 muscadets ainsi que le Clos Jordanne que j'ai acheté ce vendredi. :!:

Greppone 4
There Someone in my head but it's not me.

Avatar du membre
maxima
Site Admin
Messages : 11235
Enregistré le : sam. 22 déc. 2007 17:04
Nom usager CellarTracker : maxima
Localisation : SHEFFORD-Cantons de l'Est
Contact :

Message par maxima » dim. 13 juil. 2008 21:36

Beau CR effectivement...le seul problème c'est que je vais devoir en acheter quelques uns et le budget va en prendre pour son rhume... trop faible le mec...que voulez-vous!!! :|
The 10 most important two-letter words of the English language:"IF IT IS TO BE, IT IS UP TO ME!"

Bloc d'annonce

Avatar du membre
NRJ
Messages : 837
Enregistré le : mer. 09 janv. 2008 13:56
Localisation : Rive Nord Mtl

Message par NRJ » lun. 14 juil. 2008 9:39

maximagxe a écrit :Beau CR effectivement...le seul problème c'est que je vais devoir en acheter quelques uns et le budget va en prendre pour son rhume... trop faible le mec...que voulez-vous!!! :|
Ça risque d'être la même chose pour moi.

Vendredi j'ai acheté du Gneiss, je vais maintenant devoir me procurer de l'Orthogneiss

Seulement pour comparer, bien sûr :twisted:
I'm so sane, it's driving me crazy - Barenaked Ladies

Avatar du membre
seabass
Messages : 762
Enregistré le : lun. 24 avr. 2006 10:29
Localisation : Québec

Message par seabass » lun. 14 juil. 2008 12:15

beau CR LCàV, surtout que je ne t'ai pas vu prendre de notes, donc bonne mémoire organoleptique ;)

je vote également pour l'orthogneiss qui possédait des beaux amers en finale qui lui donnait une certaine complexité et une fraicheur additionnelle...

Pour les curieux du "vin" de sève de bouleau (Lady of the Woods
Birch Sap Wine), voici le site du producteur...
http://www.sapworld.ca/

merci a Pango pour l'organisation et a tous pour leur présence et générosité

p.s. Pango, les rillettes de fruits de mer étaient excellentes ;-) dommage que nous les ayons oubliées, l'accord était bien pensée... Elles ont été dégustées dignement, et a ta santé, le lendemain avec un Puligny-Montrachet 2002 du domaine Michelot.. Superbe
De gustibus non est disputandum

bpprive
Messages : 1100
Enregistré le : mer. 21 juin 2006 16:56
Localisation : Québec city

Message par bpprive » lun. 14 juil. 2008 15:46

:? hummm. Vais-je faire un CR????

Je crois que tout a été dit 8-) :lol:

Avatar du membre
Le cave à vins
Messages : 3020
Enregistré le : mar. 12 juin 2007 17:38
Localisation : Montréal

Re: Voyage au centre de la terre avec 3 muscadets

Message par Le cave à vins » lun. 29 juin 2020 10:05

Le cave à vins a écrit :
ven. 11 juil. 2008 15:14

Expression de Granit Muscadet- Sèvre et Maine 2006

Nez subtil mais joli (délicates agrumes et fruits à chair blanche). Malgré l’aération, après 30 à 45 minutes, il ne s’ouvre pas plus.
En bouche, c’est un peu décevant… Après une attaque citronnée d’intensité moyenne et légèrement iodée, ça tombe dramatiquement. Manque d’acidité, de colonne. Finale quelque peu aqueuse. Défaut de bouteille? Lilizen témoigne avoir observé la même chose avec 4 bouteilles de ce même millésime. Qui plus est, pas de trace significative de ces attendus arômes minéraux. Bref, un peu simplet.
Je revisite ce vin, 12 ans plus tard. J'avais acheté un trio de chacune des trois cuvées après cette dégustation, qui était la première que je faisais avec des membres de Fouduvin, en 2008. Belle surprise. Alors que mon CR ci-dessus ne laissait pas entrevoir beaucoup d'espoir, mes attentes ont été largement surpassées. Ce n'est pas devenu un vin exubérant, loin de là, mais les notes iodées, miellées et une fine touche de curry, ont pris leur place, et donnent une certaine structure au vin. L'ensemble est élégant, et fort agréable. L'oxydation est à un niveau où elle apporte un soutien au vin. Il s'agit clairement d'une version plus aboutie et harmonieuse de ce Granite 2006. Nous l'avons bu seul, en apéro, mais j'aurais vu un bel accord avec des acras de morue.

Ce ne sont pas toutes mes expériences de vieillissement avec des muscadets qui se sont aussi bien conclues. Il me reste plusieurs bouteilles, à suivre!
Nul n'est censé ignorer la Loire! Glougueule.fr

Répondre