Dégustation Alsace

Avatar du membre
Bermtl
Messages : 1491
Enregistré le : jeu. 30 oct. 2014 18:54
Localisation : Montreal

Re: Dégustation Alsace

Message par Bermtl » ven. 06 mars 2020 8:46

Hanibal a écrit :
ven. 06 mars 2020 8:21
ilovetofly a écrit :
ven. 06 mars 2020 6:57
Merci à tous ceux présent!

Une dégustation que je vais me souvenir très longtemps
on attend un CR pour ceux qui n\ont pas pu y aller :-(
Je vais essayer de rédiger qqes impressions dans la journée.


Je boirai du lait quand les vaches brouteront du raisin. Henri de Toulouse-Lautrec

Avatar du membre
Bermtl
Messages : 1491
Enregistré le : jeu. 30 oct. 2014 18:54
Localisation : Montreal

Re: Dégustation Alsace

Message par Bermtl » ven. 06 mars 2020 15:23

Un bref retour sur la superbe dégustation d’hier soir. Pas pris de notes formelles, mais Pauillac et Nick72 pourront corriger ou compléter au besoin.

Apéro : Fédéric Savart, Bulles de rosé
Superbe champagne pour démarrer la dégustation. Servi à l’aveugle, la couleur saumon très pale, et les bulles ultrafines trahissent le producteur. Belle vivacité, côté légèrement brioché fort plaisant, un verre en appelle un autre. Bien content d’en avoir eu au précédent CV.

Vague Numéro 1 - Pinot Gris

- Domaines Schlumberger, Grand cru Spiegel. Alsace, France 1998
On démarre avec un joli vin, encore bien vivant, sur la fraîcheur et quelques notes de fruits exotiques. Encore une belle tension malgré l’âge.

- Hugel, Alsace, France 1998
Léger bouchon, peu perceptible au nez, mais pas mal plus en bouche. Dommage.

- Zind-Humbrecht, Herrenweg de Turckheim, Alsace, France 1998
Beaucoup plus de concentration que les vins précédents, tant au nez qu’en bouche, et un profil épicé qui dénote particulièrement par rapport au reste de la vague. Beaucoup de plaisir avec ce vin.

- Zind-Humbrecht Clos Windsbuhl, Alsace, France 1996
Très impressionnant au départ, une coche au-dessus de l’Herrenweg, avec un profil racoleur sur les fruits du verger. Avec la montée en température, un soupçon de bouchon a laissé pointer le bout de son nez. Fallait vraiment que je cherche ça, mais notre détecteur de TCA (Andrel) était pas mal plus formel que moi.

- Albert Mann Grand cru Furstentum, Alsace France 1999
Nez un peu vieux et sur les champignons au départ, s’est révélé avec un peu d’air, nettement plus plaisant ensuite, mais ce vin fait plus fatigué que les autres et est moins plaisant à mon sens.


Vague Numéro 2 - Riesling

- Gunderloch Nackenheim Rothenberg Auslese , Rheinhessen, Allemagne 1999
Une bombe de sucre après la vague de pinot gris, sort clairement du lot par ce profil très doux. La concentration et la longueur sont très impressionnantes, mais on aurait quasiment pu le mettre dans la dernière vague.

- Kurt Darting Dürkheimer Michelsberg Kabinet, Pfalz, Allemagne 2000
Le vainqueur de cette vague, avec ses notes légères d’hydrocarbure, et son profil de fruits jaunes. Belle tension dans ce vin aussi.

- Reichsgraf von Kesselstatt Graacher Himmelreich Kabinet, Moselle, Allemagne 1995
Fatigué et un peu off dans mes souvenirs, pas passé beaucoup de temps avec ce vin.


Vague Numéro 3 - Gewürztraminer

- Zind-Humbrecht Herrenweg de Turckheim, Alsace France 1998
Nez et bouche sur des notes herbacées et presque un côté médicinal plutôt dérangeant. Pas vraiment eu de fun avec ce vin là. Pas certain si ça a été beau à un moment donné de sa vie.

- Albert Mann Grand cru Furstentum, Alsace France 1999
Très beau gewurtz, sur les arômes typiques de litchi et d’eau de rose, avec une certaine sucrosité au nez mais rien de trop prononcé en bouche, la tension équilibre le tout.

Intermède – Les rouges, avec le plat principal (tous les vins ont été servis à l’aveugle)

- Remoissenet, Nuits-Saint-Georges 1er cru, Les damodes, 2010
Couleur plutôt claire et peu soutenue, nez encore à fond sur les fruits, avec un petit peu d’élevage (les convives n’était pas tous en France), mais rien de dérangeant. La bouche était très plaisante, avec une belle longueur, tout en équilibre, des tanins fins. Un très beau vin maintenant, mais gagnerait encore à être attendu quelques années.

- Taupenot-Merme, Morey-Saint-Denis 1er cru, La riotte, 2010
Couleur beaucoup plus dense que le NSG. Aromatiquement, le profil est très différent, avec des notes d’humus et un côté plus rustique et épicé, moins sur le fruit. J’avais presque une impression végétale en bouche, qui me faisait pencher vers un millésime plus frais comme 2011. Très joli vin et encore de belles années devant lui.

- Alain Graillot, Crozes-Hermitage, 2000
À l’aveugle on s’est tous fait surprendre par ce vin. On était pas mal sur un profil bordelais des années 80-90, avec des notes de cuir, un petit côté poivron et des fruits noirs. Quelle surprise au dévoilement ! Un superbe vin à l’heure actuelle.

- Wynns, Coonawarra Estate, Shiraz Michael, 1996
On a cherché pas mal d’où ce vin venait. Très nouveau monde pour le profil vanillé un peu guidoune (on s’est risqué sur US avant que Vive le Vin ne lance Australie) et les fruits noirs, également des notes florales. La bouche est toute en rondeur, et les tanins souples, mais le vin tiendra encore largement plusieurs années et aura besoin de temps pour finir de manger son bois. C’est pas tuable les vieux australiens !

Vague Numéro 4 – Le sucre

- Hugel Gewurztraminer, Alsace, France 1998
Au premier nez, wow, quelle claque ! Vraiment beau, sur des notes d’abricot, d’orange, de pèche et de fruits exotiques. La bouche est puissante, longue et bien équilibrée. Mon deuxième préféré de la vague.

- St. Urbans-Hof Ockfener Bockstein Riesling Auslese, Moselle, Allemagne 1999
Au départ le nez est plutôt muet et rien ou presque ne laisse présager le côté sucré. En bouche, c’est clairement le vin de la soirée : équilibre impeccable, fraîcheur, tension, belle sucrosité, mais pas de lourdeur, complexité aromatique, on en redemande !

- Zind-Humbrecht Pinot Gris Herrenweg de Turckheim, Alsace, France 2000
Un joli vin, mais paradoxalement j’ai préféré les pinots gris secs que cette vendange tardive. Ne m’a pas laissé d’impression mémorable.

- Hugel Riesling, Sélection de grains nobles, Alsace, France 2000
Ayoye, là on a vu la différence entre vendange tardive et sélection de grains nobles ! Amenez l’insuline !! Je pense que c’est un des vins les plus sucrés que j’ai jamais bu. Le premier verre est un délice, la longueur se compte en minutes et la puissance aromatique est juste débile. Par contre, on se lasse un peu de tout ce sucre au bout d’un certain temps. Une bouteille à partager lorsque l’on est beaucoup, car juste un fond de verre suffit.


Au final, que retient-on de cet exercice ?
- Les pinot gris, ça tient la route en ta! Alors qu’on s’attendait à une vague avec des vins plutôt finis, c’est celle que l’on a préférée dans les vins secs.
- Les rieslings et les gewurtz ont moins impressionné, mais il est vrai qu’on avait moins d’exemples.
- La plus belle vague du lot est de loin celle des vins sucrés.
- Nos caves devraient contenir plus de vins d’Alsace / Allemagne, surtout considérant que les prix de ces bouteilles n’ont pas encore flambé.

Un grand merci à tous les convives pour le bon moment et les belles offrandes. Le temps a passé très vite une fois de plus ! Vivement la prochaine. :!:
Je boirai du lait quand les vaches brouteront du raisin. Henri de Toulouse-Lautrec

Hanibal
Messages : 2279
Enregistré le : jeu. 19 oct. 2017 15:25
Nom usager CellarTracker : Hanibal
Localisation : Montreal

Re: Dégustation Alsace

Message par Hanibal » ven. 06 mars 2020 16:00

Merci pour ce CR....surpris que les reisling n'ont pas pu faire mieux...il va falloir faire une verticale de Clos saint Hune pour avoir le coeur clair :|
Jamais en vain...Toujours en Vin

Avatar du membre
Bermtl
Messages : 1491
Enregistré le : jeu. 30 oct. 2014 18:54
Localisation : Montreal

Re: Dégustation Alsace

Message par Bermtl » ven. 06 mars 2020 16:03

Hanibal a écrit :
ven. 06 mars 2020 16:00
Merci pour ce CR....surpris que les reisling n'ont pas pu faire mieux...il va falloir faire une verticale de Clos saint Hune pour avoir le coeur clair :|
Pas le choix ! :idea:
Je boirai du lait quand les vaches brouteront du raisin. Henri de Toulouse-Lautrec

Avatar du membre
nick72
Messages : 1298
Enregistré le : mar. 20 mars 2007 21:57
Localisation : montreal

Re: Dégustation Alsace

Message par nick72 » ven. 06 mars 2020 18:25

Excellent CR de cette belle soirée Bermtl, bien résumée et tes impressions rejoignent assez bien les Miennes.
J'ai été agréablement surpris par la Première vague de Pinot gris , toutes avec au moins 20 années bien sonnées, la palette aromatique beaucoup plus complexe que sur la deuxième vague soit les Riesling...je m'attendais au contraire.
Pour le Riesling Sélection de Grain Noble ''S'' 2000 de Hugel, Ouf avec 290 grammes de sucre résiduel/litres, comme tu le mentionne...un fond de verre suffit amplement, je crois que ce vin m'a donné quelques caries instantanément :|

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Bloc d'annonce

Avatar du membre
Vive le vin
Messages : 2886
Enregistré le : mer. 30 avr. 2014 11:59
Nom usager CellarTracker : Vive le vin
Localisation : Hudson

Re: Dégustation Alsace

Message par Vive le vin » ven. 06 mars 2020 23:19

ilovetofly a écrit :
ven. 06 mars 2020 6:57
Merci à tous ceux présent!

Une dégustation que je vais me souvenir très longtemps
Tout à fait d accord! Quelle belle Dégustation! J ai adoré!

Merci pour organisation!
Bonne cuisine et bon vin , c'est le paradis sur terre .

Henri IV

Avatar du membre
Vive le vin
Messages : 2886
Enregistré le : mer. 30 avr. 2014 11:59
Nom usager CellarTracker : Vive le vin
Localisation : Hudson

Re: Dégustation Alsace

Message par Vive le vin » ven. 06 mars 2020 23:23

Bermtl a écrit :
ven. 06 mars 2020 16:03
Hanibal a écrit :
ven. 06 mars 2020 16:00
Merci pour ce CR....surpris que les reisling n'ont pas pu faire mieux...il va falloir faire une verticale de Clos saint Hune pour avoir le coeur clair :|
Pas le choix ! :idea:
Tu es une machine!!! Merci pour le CR! Tres proche de mes réflexions! :Bonjour:
Bonne cuisine et bon vin , c'est le paradis sur terre .

Henri IV

Avatar du membre
nick72
Messages : 1298
Enregistré le : mar. 20 mars 2007 21:57
Localisation : montreal

Re: Dégustation Alsace

Message par nick72 » sam. 07 mars 2020 7:51

Vive le vin @ écrit
Tu es une machine!!! Merci pour le CR! Tres proche de mes réflexions!
Oui vraiment....un travail de Moine de Bermtl que ce contre-rendu!
Toi au moins tu était en vacance le lendemain ( vive le Vin), moi debout @ 5:00...la journée fût légèrement rude disons :!:

Le pinot que ma femme m'a rapporté de New-York en 2016 ici bas......16.5%, Ouch!

http://www.zindhumbrecht.fr/en/Nos-vins ... hann-2011/

Avatar du membre
nick72
Messages : 1298
Enregistré le : mar. 20 mars 2007 21:57
Localisation : montreal

Re: Dégustation Alsace

Message par nick72 » sam. 07 mars 2020 11:25

Bon...en bon fou que je suis je suis partis de Montréal pour aller chercher les deux dernières bouteilles de Clos St-Hune 2011 à Repentigny :zut:

Répondre