Asterix perdu à Toronto

Vos hommages au houblon et autres bièreries...

Modérateur : asterix

Répondre
Avatar du membre
asterix
GO des virtuelles
Messages : 5842
Enregistré le : sam. 20 sept. 2008 20:38
Localisation : Montreal

Asterix perdu à Toronto

Message par asterix » dim. 15 déc. 2019 16:50

Du mardi 19 novembre au vendredi 22 novembre 2019, je suis allé à Toronto. Question de visiter la ville et découvrir la scène brassicole de Toronto. Voici un récit de mon séjour.

Le mardi 19 novembre, je suis parti en train, de Montréal. Mon train est parti à 8 h 55 et le trajet était sans escale, mais avec cinq arrêts avant d’arriver à Toronto. On est arrivé à Toronto à 14 h 31, sinon tout s’est bien passé et le voyage a été agréable. De la gare Union, au centre-ville de Toronto, je me suis rendu en métro à la station Keele. Mon B&B était à environ 3/4 minutes de marche de cette station de métro. J’avais réservé une chambre au By The Park B&B, mais je n’étais pas dans le Bed and Breackfast, mais dans une maison à part. Finalement à cause d’un conflit de date j’ai plutôt eu un appartement. Disons que j’avais de l’espace en masse et que c’était très confortable. Sinon le quartier est très tranquille et plaisant. Après m’avoir installé, je suis parti marché dans le quartier avec des arrêts au Loblaw et au bottle shop de Bandit Brewery.

Plus tard je suis allé souper et déguster quelques bières chez Bellwoods Brewery. J’ai commencé en dégustant leur première bière spontanée. Cette bière s’appelle l’intermodal et au nez comme en bouche on est sur les pêches, raisins blancs, citrons meyer, citrons, vinaigre de vin blanc, vinaigre de cidre de pomme, cuir et sésame grillé. Pas mal moins acide et austère que j’aurais pensé. En fait c’est plutôt facile d’accès, fruité intéressant, mais bonne aigreur. Belle complexité, équilibrée et charmeuse (17/20). La deuxième bière que j’ai dégustée est la Jelly King Framboise. On est certes sur les framboises fraiches, mais aussi tartes aux framboises maison. Le goût de framboise est renversant et hyper charmeur. La bière a presque la texture d’une smoothie, c’est hallucinant. Avec les gorgées une acidité est plus présente, sans être très intense. Malgré que je parle de Tarte et smoothie c’est peu sucré, d’un charme fou (18,5/20). La dernière bière que j’ai dégustée sur place est la Farmageddon Zinfandel (red). Au nez et en bouche, on est sur les raisins rouges, petits fruits noirs/rouge, citrons, pomme verte, boisé, épices et brett. En bouche ce n’est pas très large, il y a une bonne tension, peu sucrée et gouteuse, mais ce n’est pas une explosion de saveurs, loin de là. Sinon c’est assez austère et tannique, malgré un beau fruité (16/20). Sinon outre les bières j’ai mangé une excellente terrine et une salade de kale qui était savoureuse. L’endroit est très joli, ce n’était pas trop bruyant et service efficace.

Après avoir acheté quelques bières au bottle shop, je reviens au B&B. Comme il n’est pas trop tard je décide d’ouvrir deux des cannettes que j’avais achetées précédemment. La première est la Ghost Orchid. C’est une ipa et elle titre 6,3 % d’alcool. Au nez et en bouche, on est sur les agrumes, résineux, fruits tropicaux et touche de sucre. Au nez c’est moyennement expressif, pour une ipa. En bouche il y a un beau fruité, mais c’est assez mince et texture un peu ennuyante (14/20). La deuxième bière que j’ai dégustée est la Roman Candle. C’est une ipa et elle titre 6,8 % d’alcool. Au nez et en bouche on est sur les mangues, goyaves, cantaloup, agrumes, sucre et résineux. Très beau fruité au nez comme en bouche. C’est moins mince, plus gouteux et texture plus intéressante que la Ghost Orchid. Longue finale, sur une fine amertume résineuse (16,5/20).

Après avoir très bien dormi, je me lève vers 10 heures am et je vais déjeuner dans un restaurant dans le coin. Par la suite, je prends le métro et direction centre-ville, plus précisément le Hockey Hall of Fame. C’était très plaisant et il n’y avait pas trop de monde. Mention pour le petit film en 3D, scénario mince au possible, mais une partie de hockey en 3D c’est assez efficace. C’est bien beau les visites culturelles, mais j’ai des brasseries à découvrir moi. Je prends donc le métro et je vais chez Halo Brewery. On parle ici d’une microbrasserie et salon de dégustation. Il n’y a rien à manger, sauf bretzel, mais pour boire pas de problème. De plus il y a plusieurs formats et toutes les bières en fut sont offertes en format dégustation. L’endroit est sobre, joli, mais ce n’est pas grand. Pour vous donner une idée, les toilettes sont presque dans la zone de brassage. La première bière que j’ai dégustée est la Shapeshifter. Au nez et en bouche, on est sur les pamplemousses, citrons meyer, citrons, pomme verte, crème sure et touche herbacée. C’est sec, sour léger et très bien intégré. Ça se boit très bien et superbement équilibré (17/20). La pomegrenate Shapshifter est sur les pommes grenades, pamplemousses, agrumes, pomme verte, poudre de raisin sour ou jujube sour mais juste l’enrobage. Très beau fruité, sour léger, très bien équilibré. Ceci dit, c’est moins nuancé et élégant que la Shapeshifter normale (16/20). La Unforeseen Consequences est sur les raisins blanc, fraises, pêches, melon miel, bretts/cuir/animal, fleurs sauvages et touche de miel. C’est hyper charmeur, au nez comme en bouche. Ç a se boit superbement bien, très bien équilibré et raisins riesling superbement intégrés. L’alcool (7,5 %) est imperceptible ou presque, de plus c’est d’une finesse et élégance impressionnante. Une des meilleures bières avec des raisins que j’ai eu la chance de dégustée (18,5/20). Après avoir acheté quelques bouteilles et un chandail, je retourne au B&B. Avant d’aller souper, je décide de déguster une bière en apéro. La Wizard of Gose de Bandit Brewery est sur les Abricots, pomme verte, citrons et sel. Rien de complexe, mais les saveurs sont franche, sinon c’est net et c’est rafraichissant (15/20). Question de comparaison je décide d’ouvrir la version aux fruits de la passion. Semblable à la précédente, mais avec des fruits de la passion. Sinon il y a plus de tension et fruité plus intéressant et charmeur. Grande netteté et hyper rafraichissante (16/20). .

En soirée je décide d’aller chez Burdock Brewery. Je commence ça avec une sour aux abricots. La Sporoco est en cannette et non en fut, mais c’est un détail. Pour la bière c’est bien fait, léger, très rafraichissant et toute en finesse. Sinon, très beau fruité et belle petite texture vineuse (16/20). La Nula est une sour New England Pale Ale. Au nez et en bouche, on est sur les mangues, fruits de la passion, litchi et agrumes. Fruité très présent et charmeur au possible. Peu sucré, léger sour et bien gouteuse pour une bi ère qui titre 5 % d’alcool (17/20). Sinon je termine ça avec la Sour Kveik. On est sur les citrons meyer, citrons, tangelo melon miel, fleurs sauvages et crème sure. Très rafraichissante, très beau fruité et finale moyennement longue, mais toute en netteté (16/20). Sinon les tacos étaient excellente, mais petite portion et la facture monte assez vite. L’ambiance est très plaisante et rappelle plus un bistro qu’un brewpub, mais ça devient assez bruyant. Après acheté quelques bières je retourne ou je loge pour me reposer. Finalement je décide de déguster une dernière bière, c’est la Bellwoods Goblin Sauce. Une double ipa sur les fruits tropicaux surtout, mais agrumes également. Très beau fruité, mais texture et touché de bouche correcte sans plus (15,5/20)

Le lendemain je me dirige vers Blood Brothers, mais avant je déjeune dans le coin de la microbrasserie. La microbrasserie est située dans un secteur un peu plus industriel. À l’intérieur c’est assez grand, et en ce jeudi après-midi c’est tranquille. La Paradise Lost Guava est passablement sour, très belle tension, sèche et grande netteté/pureté. Plutôt simple, mais fruité charmeur et c’est hyper rafraichissant (16/20). La White Lies Riesling est très sèche, plus sour et acide que la Guava. Hyper rafraichissante, mais plus tendue et austère (15/20). La paradise Lost Spiced Cherry n’est en fait une bière aux cerise Montrency avec cannelle, noix de muscade et allspice. Ce n’est pas sour pantoute, assez sucré, cerises bien perceptibles, mais cannelle et noix de muscade aussi, on dirait une version nord-américaine d’une bière de Noël. C’est très original, gouteux, mais intense. Pour l’originalité et parce que c’est très bien fait (16,5/20). La Cacatus Head est une ipa ddh. C’est une salade de fruits tropicaux et agrumes. Tout en finesse/élégance, superbe fruitée et longue finale sur une fine amertume (17/20). Avec la trempette d’aubergines grillées et pain plat, c’est succulent. Finalement la Paradise Lost Passion of the Spice est une bière avec fruits de la passion, fruit du dragon et piment carolina reaper. Le fruité est franchement remarquable, mais le goût de piment est bien présent. Sinon c’est sec, grande netteté, tension et finale sur les piments. Plus qu’on en bois, plus que le coté piquant devient intense. Une bière originale, fruitée hallucinant, mais pas facile à boire ( 17/20). Cette microbrasserie est vraiment de style Nord-Américaine, bref des sour bien acides, mais aussi des bières très originales et particulières. Plus tard en soirée je vais au bar à bière le Birreria Volo. L’endroit est sur le long est pas très grand, pour ma part je m’assois sur une table pour deux personnes. En fait c’est un tonneau de bois qui sert de table. C’est original, mais pas confortable parce qu’on n’a pas d’espace pour mettre les jambes et descendre du tabouret est un défi en soi. Je commence avec un cidre : Revel Mithras. C’est un cidre avec nectarines et vanille. Au nez et en bouche, c’est hyper charmeur, gouteux, tout en étant rafraichissant. Sinon, vanille perceptible, mais légère. Finale sur une fine amertume (17/20). La Oxbow Phosphorenscence est sur les raisins, pêches, melon miel, citrons et touche boisée. Belle texture vineuse, Fruité hyper charmeur, gouteuse, mais très bien équilibré et ça se bois très bien (17,5/20). Finalement la Forest & main Wooden Bath est sur les framboises principalement, mais aussi péchés, raisins blancs, melon miel, citrons, fleurs sauvages et léger boisé. D’une très belle finesse et élégance, complexe et belle petite texture vineuse. Superbe touchée de bouche, fruité hallucinant et long en bouche (18,5\20).

Plus tard en soirée je termine mon séjour à Toronto en dégustant deux bière. La première est la Wizard of Gose (Cherry) de Bandit Brewery. J’avais aimé les deux autres Wizard of Gose, mais cette version n’est pas sour du tout, Cerises style bing, ça me rappelle presque une tarte aux cerises commerciale. Sinon ça goute énormément la pâte d’amandes. Trop surcré pour le style, fruité inintéressant et ça manque de tension (10/20). La deuxième bière est la Shumei de Blood Brothers. Fruité sur les fruits tropicaux et agrumes, beau fruité, charmeur, un peu mince et peu trop sucré (15/20).

Le vendredi matin je me lève tôt parce que j’ai un train à prendre. Le retour à Montréal c’est très bien passé, mais pour une raison obscure ma valise est beaucoup plus pesante au retour LOL.



Avatar du membre
insolyte
Messages : 333
Enregistré le : mar. 19 juin 2007 14:26
Localisation : Québec

Re: Asterix perdu à Toronto

Message par insolyte » mer. 18 déc. 2019 15:55

salut Asterix,

J'ai également fait Bellwoods et Blood Brothers en octobre dernier!! j'ai beaucoup aimé. Et les produits de Blood Brothers sont dispo ou seront dispo chez l'agence Vitriol

beau récit ! Cheers

Marc (insolyte)
"Les biens, le savoir et la gloire, n'ôtent point les soucis fâcheux, et ce n'est qu'à bien boire qu'on peut être heureux!" Molière

Avatar du membre
path133
Site Admin
Messages : 5523
Enregistré le : sam. 22 avr. 2006 10:58
Localisation : Sainte-Foy

Re: Asterix perdu à Toronto

Message par path133 » mer. 18 déc. 2019 16:31

Merci Astérix pour ce beau CR, vraiment interessant à lire :Bonjour:
path133

Avatar du membre
asterix
GO des virtuelles
Messages : 5842
Enregistré le : sam. 20 sept. 2008 20:38
Localisation : Montreal

Re: Asterix perdu à Toronto

Message par asterix » lun. 23 déc. 2019 22:01

Merci à vous deux

Bellwoods même en soirée demeure pas trop bruyant et plaisant. Un mardi, mais quand même. Blood Brothers est aussi très plaisant, mais j’y ai été en après-midi. Halo Brewery a juste un petit salon de dégustation. En après-midi de semaine c’était tranquille et plaisant, mais rien en manger. Burdock est le fun, style bistro, mais en soirée ça devient vite bruyant est intense. De plus la facture mon vite, mettons. Ça demeure un incontournable, on demeure raisonnable sur place et on achète leur bière en bouteilles au bottle shop. Leurs trois bières que j’ai rapportées étaient renversantes, mais on parle de celle en bouteille. Leur série plus haut de gamme, si je peux dire

Répondre