Compte rendu d'un voyage à New York pour découvrir la scène brassicole

Vos hommages au houblon et autres bièreries...

Modérateur : asterix

Répondre
Avatar du membre
asterix
GO des virtuelles
Messages : 5842
Enregistré le : sam. 20 sept. 2008 20:38
Localisation : Montreal

Compte rendu d'un voyage à New York pour découvrir la scène brassicole

Message par asterix » sam. 24 août 2019 20:32

Du mercredi 7 aout au dimanche 11 aout 2019 moi, Jérémie et Camille on a été à New York. Le but était de visiter la ville et découvrir la scène brassicole de New York. Plus précisément Brooklyn, parce que les micro-brasseries sont pas mal toutes là. Voici un compte rendu des deux premières journées. Une deuxième partie qui va couvrir la période du 9 au 11 aout va paraitre plus tard.

Le matin du 7 aout, le levé du corps a été difficile, mais content de me lever évidemment. Après avoir vérifié que je n’avais rien oublié, je rejoins Jérémi et Camille à la gare Centrale. Le départ était prévu à 7 h, mais on est plutôt parti vers 7 h 30. La première partie du voyage a très bien été jusqu’à ce qu’on arrive aux douanes. Il y avait deux autobus devant nous, bref on a attendu que ce soit notre tour. Par la suite on nous a fait débarquer de l’autobus, on a encore attendu pour rencontrer un agent des douanes. Dans notre cas c’était une sympathique et souriante douanière. Cette dernière ne semblait pas être certaine si moi et Jérémi on était vraiment demi-frères. Ceci dit, ça a bien été, après nous avoir remis nos passeports on attend encore que tout le monde ait passé avant de rembarquer dans l’autobus. Si vous avez bien suivi, vous avez déjà compris que ça avait été très long. Sinon le reste du voyage c'est bien passé, quoique l’arrêt à Albany a été plutôt chiant. D’autant plus qu’on doit débarquer de l’autobus et attendre dans la gare très moderne d’Albany. Je blague, c’est en fait le contraire. D’ailleurs ça ne serait pas pire comme lieu de tournage d’un fim de zombie à petit budget. Oups, toutes mes excuses pour cette digression, mais revenons a nos moutons. On arrive finalement à New York, mais avec une heure et trente minutes de retard. Notre Airbnb étant à Brooklyn un petit tour de métro s’impose. Après le tour de métro et une petite marche d’une quinzaine de minutes, on arrive finalement. Comme il pleuvait, on est un peu mouillé, mais pas grave.

Comme on a tous faim, direction restaurant. Question de bien commencer notre voyage on a décidé d’aller manger des pizzas au roberta's. Un très beau souper, d’excellentes pizzas, un pichet de Pilsner de Hudson Valley Brewery et d’agréable compagnies, que demander de plus. Rien, a part peut être du beau temps. Parce que pour arriver au restaurant on a encore marché sous la pluie, mais c’est un détail. Par la suite on a été à la microbrasserie KCBC ( Kings County Brewers Collective). En ce mercredi soir c’est assez tranquille, mais tant mieux. Rien de marquant, mais rien de mauvais non plus. Tout ce qu’on a gouté est au moins bon. Personnellement je retiens surtout la Superhero (ipa), Viking Fandago (ipa) et Wolf of Siberia (double ipa en collaboration avec Behemoth). La Superhero était légère, peu sucrée, rafraichissante et fruitée surtout sur les agrumes. La Viking Fandago était plus gouteuse, fruité bien charmeur sur les fruits tropicaux et belle petite amertume résineuse. La Wolf m’a presque paru plus légère que la Viking (16/20). Sinon rien de marquant, mais excellent. Ceci dit m’a préféré a été la Viking of Fandago (16,5/20).

Jeudi 8 aout
Une petite douche et direction un café, plus précisément le Devoción cafe. Excellent café, on a aussi mangé muffin et un petit gâteau. Par la suite un petit arrêt a un Gelato (Geletaria Gentile) pas loin, question de manger un gelato/crème glacée, succulente d’ailleurs. Par la suite on a été au TØRST pas très loin du Geletaria. En passant, ce bar à bière appartient à la brasserie Evil Twin. Le décor est épuré et moderne, vraiment très beau. Personnellement j’ai bu la The Substance de Bissel Brother. Cette ipa est sur les fruits tropicaux, agrumes et touche résineuse. C’est gouteux, fruit très charmeur, peu sucré, rafraichissant, et longue finale sur une belle amertume (17/20). Sinon on a partagé une cannette de NO MSG NO IPA. Cette triple/ipa titre 11 % d’alcool est brassée par Evil Twin avec la collaboration de Monkish Brewing. Au nez et en bouche on est sur les malts, verdures, herbacées, résineux, pot, alcool et fruits. C’est assez malté, mais peu sucré pour ce style de bière. Sinon l’alcool est très bien intégré, mais bonne amertume et persistante 15,5/20). Par la suite après avoir mangé un panini acheté dans un deli, on a marché jusqu’au magasin de bière Broujeri Lane. C’est petit mais belle sélection de bières de la région de New York. Moyennement un supplément de 1 $ on peut acheter une cannette ou bouteille et aller boire ça sur leur petite, mais sympathique terrasse. On a partagé une cannette de Finback Oscillation. Cette double ipa était proche d’un jus d’orange, mais avec une touche résineuse. Franchement menoum si on aime le genre (17/20).

Après une petite marche, juste spécifie qu’on a beaucoup marché lors de notre séjour. Particulièrement cette journée et le lendemain. Bref petite marche jusqu’au magasin de vin. (UVA Wines & Spirits). Ce magasin est situé dans un secteur clairement plus aisé, mais surtout très agréable de marcher dans ce secteur. En fait c’est vrai toute la journée, du début à la toute fin ou presque. En fasse du magasin de vin il y avait un Whole Food qui était sur 3 niveaux. Tout simplement hallucinant, c’est grand en tabarnouche. On a d’ailleurs profité pour acheter des sushis et bières qu’on a dégusté dans un parc. J’ai d’ailleurs bu un smoothie ou plutôt une bière de Evil Twin. Cette bière est la Tropical Illusion, c’est une sour ipa brassée avec des papayes, mangues, sucre de lait et houblon sabro. Ce n’est pas sour pantoute, mais texture et goût d’un smoothie. L’alcool est imperceptible, texture de smoothie renversante et fruité très présent, mais spécial. Disons qu’une bière avec des bananes c’est spécial(15/20). Sinon mon frère a bu une superbe Gose Gone Hopped de Stillwater. Ce n’était pas trop intense, tout en équilibre, goût de citrons/limes très intéressant et hyper rafraichissant (16/20).

Par la suite on a été chez Grimm Artisanal Ales. En ce jeudi soir, il y a certes du monde, mais c’est loin d’être plein. Il faut dire que l’endroit est somme toute assez grand. Sinon c’est beau, dans le style épuré et industriel. J’avais attendu beaucoup de bien de cette microbrasserie et je n’ai pas été déçu. Toutes les bières qu’on a dégustées cette soirée-là étaient au moins bien. Ceci dit la gamme de ipa et double ipa est franchement impressionnante. Leur gamme de bières sour, berliner weiss et gose est plus irrégulière. Voici mes impressions des bières que j’ai commandé. J’ai gouté également celles de Jérémi et Camille, mais je me concentre uniquement sur celle que je commande. C’est d’ailleurs pareil pour les autres brasseries qu’on a visitées. La Lilt est une sour élevée en fût avec des cerises sures. Au nez comme en bouche c’est sur les cerises, mais plus marasquin et cerises bing que sour, de plus c’est passablement bonbons. Sinon léger boisé, herbacées et épices. Très bien, mais loin d’être marquant (15/20). La Crystal Vibration est une ipa et titre 7 % d’alcool. Au nez on est sur le pot et pas qu’un peu. Bouche plus plaisante, vraiment sur les agrumes (16/20). Peu de sucre et belle petite amertume. La Splish est une double ipa et titre 8 % d’alcool. Au nez c’est très expressif, fruit très présent et hyper charmeur. Complexe pour une ipa, superbe texture et long en bouche (18/20). La Dreamweapon est une neipa et titre 6,4 % d’alcool. Très belle tension, bonne amertume, fruit (agrumes) charmeur sans être dominant (17/20).

Finalement un a fait un petit arrêt chez Interboro Spirits ans Ales. La Primo Mix est une double ipa et titre 8,5 % d’alcool. Au nez et en bouche on est sur les fruits tropicaux et agrumes. Passablement sucré, charmeur, mais lourd (15,5/20). On a terminé ça en se partageant trois petits verres de Chisel Tips. Une est aux framboises et titre 8,5 % d’alcool. L’autre est au bleuet et titre 9 % d’alcool. La troisième est un assemblage des deux premiers, titre 9, 5 % d’alcool est plus foncé. Cette dernière s’appelle d’ailleurs « Dark ». C’est trois sour, mais pas trop intense, l’alcool est superbement intégré. De plus fruité bien présent, grande netteté et peu sucré. Ma préférée est la « Dark », dont le fruité est intense et hyper charmeur.



Hanibal
Messages : 2054
Enregistré le : jeu. 19 oct. 2017 15:25
Nom usager CellarTracker : Hanibal
Localisation : Montreal

Re: Compte rendu d'un voyage à New York pour découvrir la scène brassicole

Message par Hanibal » sam. 24 août 2019 20:41

tu as ammener du vin avec toi ?? :lol:

je blague bien sûr ! merci pour le CR j'espère que tes péripéties valaient la peine ! bonne chasse jeudi prochain
:Bonjour:
Jamais en vain...Toujours en Vin

Avatar du membre
asterix
GO des virtuelles
Messages : 5842
Enregistré le : sam. 20 sept. 2008 20:38
Localisation : Montreal

Re: Compte rendu d'un voyage à New York pour découvrir la scène brassicole

Message par asterix » sam. 24 août 2019 21:04

Hanibal a écrit :
sam. 24 août 2019 20:41
tu as ammener du vin avec toi ?? :lol:

je blague bien sûr ! merci pour le CR j'espère que tes péripéties valaient la peine ! bonne chasse jeudi prochain
:Bonjour:
Salut Hanibal

Un superbe voyage, la scène brassicole de New York est très solide. Dans la deuxième partie je vais vous parler de Other Half et Threes Brewing. J'ai uniquement rapporter de la bière, Other Half et Grimm. Idéalement j'aurais aimé rapporter plus de Grimm et j'aurais aussi rapporter du Threes, mais il fallu faire des choix.

fontaine
Messages : 1158
Enregistré le : jeu. 14 déc. 2006 12:29
Localisation : Montreal

Re: Compte rendu d'un voyage à New York pour découvrir la scène brassicole

Message par fontaine » dim. 25 août 2019 9:22

Merci beaucoup Asterix!

Je ne suis pas un grand fan de bière mais ton compte rendu de voyage est tres intéressant. :!: J’ai l’impression qu’il va donner le goût aux amateurs d’aller faire un petit tour à NY.

Avatar du membre
asterix
GO des virtuelles
Messages : 5842
Enregistré le : sam. 20 sept. 2008 20:38
Localisation : Montreal

Re: Compte rendu d'un voyage à New York pour découvrir la scène brassicole

Message par asterix » dim. 25 août 2019 19:27

fontaine a écrit :
dim. 25 août 2019 9:22
Merci beaucoup Asterix!

Je ne suis pas un grand fan de bière mais ton compte rendu de voyage est tres intéressant. :!: J’ai l’impression qu’il va donner le goût aux amateurs d’aller faire un petit tour à NY.
Merci fontaine

Juste dire que j'ai pris congé d'écriture aujourd'hui, mais la deuxième partie devrait etre en ligne mercredi ou jeudi.

Bloc d'annonce

Avatar du membre
asterix
GO des virtuelles
Messages : 5842
Enregistré le : sam. 20 sept. 2008 20:38
Localisation : Montreal

Re: Compte rendu d'un voyage à New York pour découvrir la scène brassicole

Message par asterix » jeu. 29 août 2019 14:46

Voici la deuxième partie de notre voyage, cette partie couvre la période du vendredi 9 aout au dimanche 11 aout.

Le vendredi 9 aout, le lever du corps fut assez difficile. On avait prévu consacrer cette journée à Manhattan, mais en premier lieu le déjeuner. Question de bien commencé la journée, il est important de manger un déjeuner nutritif et soutenant. On a donc été manger des beignes et bu du café. Les beignes étaient vraiment excellents, mais on parle ici de gros beigne. Rien à voir ici avec les beignes de Tim Horton, autant par la grosseur que la qualité. Par la suite, on a pris le métro évidemment et on a été se promener dans le coin Central Park et Lincoln Center. Première constatation, il y a du monde en tabarnouche, c’est pas mal plus tranquille à Brooklyn. Après on décide d’aller à pied au Whitney Museum. Après quelques rues je regrette déjà, c’est bruyant et surtout hyper stressant. Les automobilistes klaxonnent de façon compulsive. Ce n’est pas mêlant, je regrette de ne pas avoir amené des bouchons. Juste traverser une rue fait monter mon niveau de stress de beaucoup. Jusqu’à ce que Jérémi remarque un passage piétonnier surélevé. C’est en fait la High Line. C’est un parc linéaire urbain suspendu qui relie la 34e avenue jusqu’au Whitney Museum (un peu après la 12e avenue). Certes il y a beaucoup de monde, c’est compact par moment, mais j’ai adoré. La vue est superbe, et c’est pas mal plus plaisant de marcher au-dessus de Manhattan. Cette marche a été mon moment préféré de la journée.

Après être arrivé à destination on décide d’aller manger un morceau. La veille on avait repéré un endroit où manger des tacos dans le Chelsea Market. Moi qui pensais que c’était stressant de marcher dans Manhattan. Il y a du monde en simonack, c’est hyper bruyant, on se fait bousculer, mais au moins le restaurant de tacos et pas loin d’où on est entré. On mange nos tacos debout, ils sont excellents d’ailleurs, mais l’ambiance n’est pas plaisante pantoute. En sortant de là, j’étais content de retrouver la tranquillité de la rue. On parle d’une rue de Manhattan, c’est tout dire. Après une marche, on va boire une bière dans un bar (Blind Tiger) pas très loin de là. Il est environ 16 heures et c’est plein et bruyant évidemment. Décidément c’est une constante aujourd’hui. Par la suite petit lunch à la contenta, restaurant mexicain. On finit notre périple à Manhattan dans un autre bar, le Proletariat. La menue bière est très bien, mais l’endroit est vraiment petit. Par exemple, les toilettes sont dans le fond du bar, mais il y a juste un petit passage pour y aller. C’est en fait l’espace entre le bar et mur. Il faut se faufiler entre les personnes, ce qui n’est pas facile. Bref on finit par boire une bière pour Jérémi et un cidre pour moi et Camille. Ce cidre est le Cidre Blanc de Anxo Cider. On est sur les pommes vertes, pomme poire et raisins blancs. C’est sec, net, charmeur, rafraichissant et assez vineux (17/20). Finalement on rejoint un ami à Jérémi et Camille au Grimm, j’ai dégusté deux bières que je n’avais pas bues la veille. La première est la Maximum Joy, une double ipa qui titre 8 % d’alcool. Au nez et en bouche, on est sur les tangerines, tangelo, pêche et touche résineux. Pas très large, alcool superbement intégré, rafraichissant et en finesse (17/20). J’ai également dégusté la Lumen, une ipa qui titre 6,4 % d" alcool. Au nez et en bouche on est sur les mangues, goyaves, agrumes, résineux et noix. C’est expressif, charmeur et vraiment tout en équilibre. Sinon très beau fruité, bien présente, et belle petite amertume (17,5/20). La brasserie Grimm est un coup de cœur, les bières sont souvent impressionnantes, mais comme dans tout il peut y avoir des exceptions. Mon frère Jérémi a justement dégusté une Gose qui titre 3 % d’alcool, c’est la No Hands Now, voici ces impressions : « Bloody ceasar, légumes, pickle, whisky, bizarre » .

Samedi matin on se lève relativement tôt parce qu’on veut arriver vers 10 : 00 à la brasserie Other Half. Oui, oui 10 h, c’est fait l’heure de leur release de cannette. Après un petit tous en métro, on arrête a un café question d’acheter café et beigne. La microbrasserie Other Half est située dans un secteur industriel, mais ce n’est pas très loin d’une station de métro. L’attente pour l’achat des cannettes est courte, genre 10/15 minutes. Après nos achats on va voir si le salon de dégustation est ouvert, ben oui. Tant qu’a être ici aussi bien boire une petite bière. Le menu bière est impressionnant, mais il faut aimer les ipa et double ipa parce que c’est presque juste ça. Personnellement j’ai pris la Ain't Nothing Nice, c’est une ipa, double dry hopped et elle titre 6,2 % d’alcool. Au nez et en bouche, c’est sur les oranges, tangerines, mandarines, tangelo, pamplemousses et touche résineuse. C’est vraiment sur les agrumes bien murs, fruités très présents et hyper charmeurs. Sinon grande netteté, pureté et hyper charmeur (18/20). Par la suite on a partagé une ipa qui s’appelle la One Dollar Slice With Extra Cheese. C’est une ipa, double dry hopped et elle titre 7,5 % d’alcool. C’est moins sur les fruits et plus vert que la bière précédente. Sinon peu sucré, ça se bois très bien et amertume un peu plus présente. Ceci dit ça demeure très bien équilibré (17/20).

Après une marche d’une quarantaine de minutes, on arrive enfin chez Threes Brewing. Enfin, parce que j’ai seize cannettes de 473 ml dans mon sac à dos. L’endroit est grand et il y a une belle terrasse à l’arrière. La première bière que j’ai dégustée est une pilsner et elle titre 5,2 % d’alcool. Elle s’appelle la Kicking and Screaming. Au nez comme en bouche on est sur les poires, pomme-poire, céréales fraiches, mie de pain, herbacées et touche d’épices. C’est gouteux, tout en étant d’une grande fraicheur. Très beau touché de bouche, bonne complexité, profondeur et bonne longueur sur une fine amertume. Wow, une des meilleures pilsners que j’ai dégusté (18/20). On est é New York il est impératif d’essayé une ipa. J’ai choisi la Logical Conclusion. C’est une ipa et elle titre 7 % d’alcool. Au nez comme en bouche on est sur les mangues, goyaves, ananas, agrumes, et résineux. Fruité bien présent et hyper charmeur. Ceci dit ça n’a pas la texture d’un smoothie, une belle amertume est également présente. Cette amertume est très bien intégrée, mais elle est persistante. Sinon ça se bois très bien, texture très agréable et bonne longueur en bouche (17,5/20). À l’intérieur de la brasserie, il y a également un restaurant ( The Meat Hook). J’ai mangé un excellent hamburger de bœuf vieilli. La viande est saignante est franchement succulente. À noté, qu’il n’y a aucun légume, à part quelques pickle à côté du hamburger.

Après être retourné chez notre airbnb pour aller porter nos cannettes, on s’en va au musée de Brooklyn. Superbe musée, c’était plaisant. Par la suite on retourne à Mahanttan, question d’aller souper au Ivan Ramen. En ce samedi soir, l’endroit est plein, mais trop bruyant. La bouffe est excellente et le menu bières est très intéressant. Coup de cœur pour l’entrée d’aubergine croustillante avec tahini et ail carbonisé.

Le lendemain on se làve très tôt parce que notre train est a 8 h 15. On est arrivé en autobus, mais on a décidé de prendre le train au retour. Avant de se rendre à la gare, on fait un petit arrêt a Time Square. Le trajet en train a été très agréable, les paysages sont superbes et on a plus d’espace pour les jambes. Par contre l’arrêt aux douanes fut interminable, mais qui pensait que ça avait été long à la douane américaine j’avais encore rien vu. On est resté immobilisé quatre heures aux douanes, oui quatre heures. Il faut également expliquer que c’est les douaniers qui embarquent dans le train. Il y avait trois douaniers, dont un en formation, pour les deux wagons de la classe économique. Les douaniers sont ensemble et passent chaque passager un par un. C’est déjà assez long comme ça. S’il a des cas plus complexes, il les passe un par un, mais à l’extérieur du train. Malheureusement pour nous, il avait quelques cas plus compliqués. Bref on a fini pas repartir et on arrivé en retard à Montréal. Bref le voyage en train a été très plaisant, mais il ne faut pas être pressé. C’est ce qui conclut mon compte rendu de mon voyage. Un énorme merci à Jérémi et Camille, c’était hyper agréable.

Répondre