Cul Sec! Un caviste privé à Mtl!

Permettez à Fouduvin de grandir, encouragez nos membres corporatifs.
Répondre
Avatar du membre
Sam
Messages : 765
Enregistré le : mer. 29 déc. 2010 17:36
Localisation : Le chic Hochelag'

Cul Sec! Un caviste privé à Mtl!

Message par Sam » lun. 11 mai 2015 19:40

Un nouveau projet de Martin Juneau, chef proprio du Pastaga, ouvrira d'ici quelques jours à Montréal.

Un caviste qui ne vend que de l'IP (avec marge moins élevée qu'en resto...évidemment)

Il semble que ca ratissera large, allant du chablis de bon producteur très classique au plus funky des vin nature...

Seul hic: pour se conformer à la loi, un repas complet devra être acheté pour emporter. Les dits-repas seront préparés au pastaga au préalable.

Espérons que ca fonctionne mieux que le défunt ''les cavistes''.

Cul-Sec que ça s'appellera. Pis sur Beaubien, entre St-Denis et St-Lo que ça sera...


Un Post-scriptum full transparence: Une bonne amie a moi y travaillera....Mais je ne tire aucun avantage à en parler ici.


:Bonjour:



Avatar du membre
phil the agony
Messages : 1863
Enregistré le : mar. 01 nov. 2011 16:33
Nom usager CellarTracker : phil the agony
Localisation : montreal

Re: Cul Sec! Un caviste privé à Mtl!

Message par phil the agony » lun. 11 mai 2015 21:31

Sam a écrit :Un nouveau projet de Martin Juneau, chef proprio du Pastaga, ouvrira d'ici quelques jours à Montréal.

Un caviste qui ne vend que de l'IP (avec marge moins élevée qu'en resto...évidemment)

Il semble que ca ratissera large, allant du chablis de bon producteur très classique au plus funky des vin nature...

Seul hic: pour se conformer à la loi, un repas complet devra être acheté pour emporter. Les dits-repas seront préparés au pastaga au préalable.

Espérons que ca fonctionne mieux que le défunt ''les cavistes''.

Cul-Sec que ça s'appellera. Pis sur Beaubien, entre St-Denis et St-Lo que ça sera...


Un Post-scriptum full transparence: Une bonne amie a moi y travaillera....Mais je ne tire aucun avantage à en parler ici.


:Bonjour:
À Essayer pourquoi pas !!
Ton amie sommelière change du Pastaga au Cul-Sec ??
J'ai toujours aimé Martin Juneau.
Moins trippeux de natures mais si la découverte et le plaisir y est , je suis tout oui.
Je bois pour oublier que je suis un ivrogne. (Alphonse ALLAIS)

Avatar du membre
BigJul
Messages : 4687
Enregistré le : lun. 24 mars 2008 19:51
Nom usager CellarTracker : BigJul23
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Re: Cul Sec! Un caviste privé à Mtl!

Message par BigJul » lun. 11 mai 2015 21:44

On ira pour la nourriture à emporter, et non pour le vin.

Martin Juneau est un grand chef et il peut réellement créer des mets à emporter qui répondront aux besoins des gens pressés et actifs, ou ceux qui souhaitent manger à la maison. La mode est aux alternatives aux plats préparés qui ne sont pas santé. À travers de tout ça, il vendra ici et là quelques bouteilles pour les trippeux. Mais s'il mise sur la fonction de caviste pour rentabiliser son affaire, il fermera boutique rapidement. Peu de gens sont prêts à payer le gros prix pour du vin, l'offre étant si grande à la SAQ.
Julien Martel
Burgoholic

Avatar du membre
Sam
Messages : 765
Enregistré le : mer. 29 déc. 2010 17:36
Localisation : Le chic Hochelag'

Re: Cul Sec! Un caviste privé à Mtl!

Message par Sam » lun. 11 mai 2015 22:34

phil the agony a écrit :

Ton amie sommelière change du Pastaga au Cul-Sec ??
Pas celle que tu as rencontré!
Celle dont je parle ici y sera à temps partiel, étant au Lawrence a temps plein.
BigJul a écrit :On ira pour la nourriture à emporter, et non pour le vin.
Peu de gens sont prêts à payer le gros prix pour du vin, l'offre étant si grande à la SAQ.
Le ''on'' exclut la personne qui parle dans mon cas...Puisque je serai prêt a payer une petite prime pour, de temps en temps, mettre la main sur une ou deux bouteille dispo qu'à la caisse et/ou sur alloc en IP.

Oui, l'offre est très grande à la SAQ. Mais perso, je n'ai foutrement rien a battre de 90% de la sélection.....

Mais effectivement, j'ai bien peur que l'on ne soit pas assez qui pensent de cette façon pour faire vivre un tel commerce...
Espérons que la certaine renommée du chef aide à attirer la clientèle...





:Bonjour:

Avatar du membre
Le cave à vins
Messages : 3017
Enregistré le : mar. 12 juin 2007 17:38
Localisation : Montréal

Re: Cul Sec! Un caviste privé à Mtl!

Message par Le cave à vins » mar. 12 mai 2015 8:59

Un pari ambitieux! À ma connaissance, aucun commerce québécois n'a encore réussi cet exploit de baser son modèle d'affaires en premier lieu sur le vin d'IP vendu à l'unité. À Québec, le Moine échanson a adopté cette pratique mais c'est de loin la portion resto qui est la locomotive de l'entreprise. Tu as évoqué l'échec des Cavistes... Quand ton concurrent principal est la SAQ au grand complet, faut que tu te trouves une niche méchamment solide pour tirer ton épingle du jeu! Il a probablement choisi un bon spot pour s'installer...

Sam, à ta connaissance, y aura-t-il une salle à manger ou il ne s'agira que de plats à emporter? Si la réponse est B, c'est innovateur mais risqué!!! C'est certain que j'irai faire un tour.

Merci de l'info.
Nul n'est censé ignorer la Loire! Glougueule.fr

Bloc d'annonce

Avatar du membre
BigJul
Messages : 4687
Enregistré le : lun. 24 mars 2008 19:51
Nom usager CellarTracker : BigJul23
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Re: Cul Sec! Un caviste privé à Mtl!

Message par BigJul » mar. 12 mai 2015 9:42

Je partage ton avis Le Cave.
La locomotive devra être la nourriture, et c'est d'ailleurs ce à quoi on pense lorsqu'on évoque le nom de Martin Juneau.

Sam, je suis aussi d'avis que les trippeux achèteront du vin ici et là, mais ce n'est qu'une minorité de personnes qui souhaite à ce point essayer de nouveaux trucs. Et à quel prix?

Par ailleurs, je suis aussi intéressé à obtenir quelques quilles d'allocations rares, mais ce ne sera certainement pas le cas ici. Et si ce l'était... Raveneau ou Rougeard par exemple, il aurait quoi, 12, 24 quilles à vendre par année? Rien pour rentabiliser le modèle d'affaires. Et même là, je serais surpris qu'il laisse aller des Rougeard au prix SAQ + 8$. Non merci pour le double du prix. Je le fais déjà rarement au resto, je le ferai encore moins ici. Il y a tellement de vin disponible, je continue de ne voir aucun intérêt à ce genre de formule, à moins que la nourriture soit hallucinante et qu'elle m'aide à mieux manger dans le contexte où je manque de temps. Une fois rendu sur place, ce sera difficile de me convaincre de payer le gros prix pour du vin, quand ma cave déborde.
Julien Martel
Burgoholic

Avatar du membre
Sam
Messages : 765
Enregistré le : mer. 29 déc. 2010 17:36
Localisation : Le chic Hochelag'

Re: Cul Sec! Un caviste privé à Mtl!

Message par Sam » mar. 12 mai 2015 13:31

Le cave à vins a écrit :
Sam, à ta connaissance, y aura-t-il une salle à manger ou il ne s'agira que de plats à emporter? Si la réponse est B, c'est innovateur mais risqué!!! C'est certain que j'irai faire un tour.

Merci de l'info.
Je ne sais pas. Je vais aller faire un tour d'ici peu pour l'ouverture. Vous reviendrai avec les détails.


:Bonjour:

Avatar du membre
Sam
Messages : 765
Enregistré le : mer. 29 déc. 2010 17:36
Localisation : Le chic Hochelag'

Re: Cul Sec! Un caviste privé à Mtl!

Message par Sam » dim. 17 mai 2015 1:10

Petit retour de ma visite jeudi soir, pour le petit party d'ouverture...

Petit endroit bien sympa, (anciennement le local de la QV, pour ceux qui connaissent).
Situé sur un petit bout de rue ou on peut apercevoir chemises laides trop petites, moustaches étranges et vélos rétros en quantité...
Très Hipster, donc...


Au moins une vingtaine de ta tabourets, disposés autours de tables hautes et le long d'un grand comptoir face au mur.
Menu très simple mais efficace. Sandwichs chauds et froids, salades repas, etc. Très abordable.
Les proprios me disaient qu'ils avaient senti une forte demande de prêt-à-manger dans leur épicerie située à côté...

Joli choix de vins, entre 18 et 50$ environ. Genre:

Folle blanche, Luneau-Papin (19$)
Costières de Nîmes, Kreydenweiss (25$)
VDP Pivoine, Villemade (31$)
Sancerre, Riffault (45$)
Morgon, Descombes (47$)
Champagne, Bourgeois-Diaz (55$)


Ce ne sera clairement pas l'endroit ou je me fournirai pour remplir ma cave, mais pour découvrir de nouveaux producteurs, ou gouter avant d'acheter une caisse, ca peut-être intéressant. Et pour les résidents, ca ajoute à l'offre déjà impressionnante de petites boutiques originales dans le quartier. J'ai y senti un joli dynamisme.


Cul-Sec
29 rue Beaubien est


:Bonjour:

Avatar du membre
Avicenne
Messages : 1761
Enregistré le : dim. 30 mars 2014 17:53
Nom usager CellarTracker : Avicenne
Localisation : Montréal, Rosemont

Re: Cul Sec! Un caviste privé à Mtl!

Message par Avicenne » jeu. 10 déc. 2015 20:56

Cul Sec, coin Beaubien et St-Laurent

Première, et surement dernière, visite chez ce caviste-resto hier soir.

L'idée est intéressante.
-J'aime bien la bouffe du pastaga. Martin Juneau fait une cuisine créative.
-Je découvre les vins natures. J'ai pas assez de place en cellier pour faire de l'IP, donc l'idée d'en acheter à l'unité, why not.

Première impression du 'resto':
Fenêtres plein de steam (ventilation?). Plafond bas, espace plutôt exigu. Quelque douze-quinzaine de personnes jasent debout ou à des tables hautes avec des vins au verre.

Les vins
Rack à vin sur tout le mur, dès l'entrée, jusqu'au fond du magasin. Y a-t-il une classification par pays? Boites qui trainent au sol. Pas facile de circuler. Y fait pas très clair, on voit mal les étiquettes. Prix écrit sur la bouteille avec crayon marqueur, pas mal entre 30-60$.
Je sollicite des suggestions, dégustation: que nenni. Il te donne une feuille imprimée qui liste ses produits. Arrange toi mon homme, que je comprend.
Ma blonde me dit: «Heille, y'a du Bandol Tempier 2013!». 77$! Il était à 37$ à la Signature il y a moins d'un mois...
Deux fioles intéressantes sur le sol dans des emballages cadeau. La caissière me dit qu'ils sont pas encore à vendre... Bien alors pourquoi tu les met la?
Bon, je repère deux fioles italiennes, un IGT Toscana à 37$ et un Ripasso à 44$. Bon owaye donc, t'es là.

On commande la bouffe pour emporter, y'a trop de monde dans place et ma blonde commence une migraine.

Au menu, on choisi: sandwich du moment (smoked meat), sandwich steak philly, tartare de boeuf, pieuvre grillée. Tiramisu et cannoli. Préparer assez rapidement.

En bouche: Fair enough, rien à voir avec le Pastaga. Portions de dîner ou de petite fille. Environ 15-20$ par assiette. Pas de quoi appeler sa mère.

Au total... Bien déçu...
Vin quasi-double du prix si je me base sur le Tempier. Bouffe correct au gout, RQP douteux.
L'espace est tellement petit, je me dit qu'il veut qu'on pick-up comme chez un caviste. Mais si c'est pour payer une bouteille à prix restaurant, non merci, je passe.

Je vous reviendrai avec les CR des vinos.
Le premier verre de vin est bon pour la santé, les autres le sont pour le moral.

Avatar du membre
phil the agony
Messages : 1863
Enregistré le : mar. 01 nov. 2011 16:33
Nom usager CellarTracker : phil the agony
Localisation : montreal

Re: Cul Sec! Un caviste privé à Mtl!

Message par phil the agony » jeu. 10 déc. 2015 21:46

Avicenne a écrit :Cul Sec, coin Beaubien et St-Laurent

Première, et surement dernière, visite chez ce caviste-resto hier soir.

L'idée est intéressante.
-J'aime bien la bouffe du pastaga. Martin Juneau fait une cuisine créative.
-Je découvre les vins natures. J'ai pas assez de place en cellier pour faire de l'IP, donc l'idée d'en acheter à l'unité, why not.

Première impression du 'resto':
Fenêtres plein de steam (ventilation?). Plafond bas, espace plutôt exigu. Quelque douze-quinzaine de personnes jasent debout ou à des tables hautes avec des vins au verre.

Les vins
Rack à vin sur tout le mur, dès l'entrée, jusqu'au fond du magasin. Y a-t-il une classification par pays? Boites qui trainent au sol. Pas facile de circuler. Y fait pas très clair, on voit mal les étiquettes. Prix écrit sur la bouteille avec crayon marqueur, pas mal entre 30-60$.
Je sollicite des suggestions, dégustation: que nenni. Il te donne une feuille imprimée qui liste ses produits. Arrange toi mon homme, que je comprend.
Ma blonde me dit: «Heille, y'a du Bandol Tempier 2013!». 77$! Il était à 37$ à la Signature il y a moins d'un mois...
Deux fioles intéressantes sur le sol dans des emballages cadeau. La caissière me dit qu'ils sont pas encore à vendre... Bien alors pourquoi tu les met la?
Bon, je repère deux fioles italiennes, un IGT Toscana à 37$ et un Ripasso à 44$. Bon owaye donc, t'es là.

On commande la bouffe pour emporter, y'a trop de monde dans place et ma blonde commence une migraine.

Au menu, on choisi: sandwich du moment (smoked meat), sandwich steak philly, tartare de boeuf, pieuvre grillée. Tiramisu et cannoli. Préparer assez rapidement.

En bouche: Fair enough, rien à voir avec le Pastaga. Portions de dîner ou de petite fille. Environ 15-20$ par assiette. Pas de quoi appeler sa mère.

Au total... Bien déçu...
Vin quasi-double du prix si je me base sur le Tempier. Bouffe correct au gout, RQP douteux.
L'espace est tellement petit, je me dit qu'il veut qu'on pick-up comme chez un caviste. Mais si c'est pour payer une bouteille à prix restaurant, non merci, je passe.

Je vous reviendrai avec les CR des vinos.
Pas mal la règle du 2x le prix dans les restos non ?
Je bois pour oublier que je suis un ivrogne. (Alphonse ALLAIS)

Avatar du membre
Avicenne
Messages : 1761
Enregistré le : dim. 30 mars 2014 17:53
Nom usager CellarTracker : Avicenne
Localisation : Montréal, Rosemont

Re: Cul Sec! Un caviste privé à Mtl!

Message par Avicenne » jeu. 17 déc. 2015 18:33

Certes c'est souvent la règle du 2x prix dans les resto.

Mais j'avais cru comprendre que son intention était plutôt d'agir comme caviste, c-a-d- la vente au détail du vin.
La bouffe devient alors qu'un prétexte pour permettre légalement la vente.

Dans cette perspective, je trouve un peu exagéré de prendre autant de marge si le but est d'être un commerce plus qu'un restaurateur. Tant mieux si ça marche pour lui...

Bref, à ce prix (RQP), je vais mettre mes billes ailleurs.
Le premier verre de vin est bon pour la santé, les autres le sont pour le moral.

Répondre