CABERNET SAUVIGNON, ETIQUETA NEGRA, 2005, MAIPO, TARAPACA

Répondre
Avatar du membre
Don Max
Messages : 3441
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:46
Localisation : Danville
Contact :

CABERNET SAUVIGNON, ETIQUETA NEGRA, 2005, MAIPO, TARAPACA

Message par Don Max » sam. 13 déc. 2008 20:09

CABERNET SAUVIGNON, ETIQUETA NEGRA, 2005, MAIPO, VINA TARAPACA

Ce vin du millésime 2005 a été produit avant que beaucoup de changements ne viennent toucher cette maison traditionnelle de la vallée de Maipo. En 2006, Edward Flaherty, anciennement de Errazuriz a pris le poste d’oenologue en chef avec pour but de moderniser le style des vins de Tarapaca. Alors qu’en novembre dernier, Tarapaca a été acquis par le géant Vina San Pedro. Ce qui fait maintenant de San Pedro le deuxième groupe vinicole chilien, devant Santa Rita et toujours loin derrière Concha y Toro. Néanmoins, San Perdo a maintenant des assises solides un peu partout au Chili. Il est à noter que San Pedro est aussi propriétaire de Vina Altair dans la vallée de Cachapoal et de Vina Tabali dans la région septentrionale de Limari. Donc, cet “Étiquette noire” est un des derniers témoins de ce que faisait l’ancienne version de Tarapaca. Personnellement, je ne suis pas certain que tous ces changements mèneront nécessairement à quelque chose de plus valable. Je n’ai pas toujours été convaincu par les vins de Tarapaca en jeunesse. Ou est-ce mes goûts qui ont un peu changé? Mais les millésimes 1999 et 2000 du Cabernet Sauvignon, Gran Reserva, dégustés récemment, ont réussis à me convaincre de la qualité et de l’originalité des vins de ce producteur. J’y ai trouvé un caractère distinctif à la maison, un peu comme dans les Antiguas Reservas des années 90 du vieux vignoble de Macul. J’ai peur que la modernisation de l’approche fasse perdre aux vins ce caractère distinctif qui selon moi les caractérise. C’est à espérer que non, car ce Etiqueta Negra m’a franchement impressionné. On est clairement un cran devant la cuvée Gran Reserva offerte ici au Québec.

La robe est très sombre et parfaitement opaque. Le nez est bien expressif, mais sans excès. Le caractère Maipo et le style Tarapaca y sont clairement rendus, avec un heureux mélanges d’arômes de cassis, de raisins secs, de tabac, de cèdre et d’herbes aromatiques. Le tout étant complété par un subtil caractère torréfié. Très beau nez à la fois riche, fin, complexe et original. En bouche, on retrouve un vin au fruité intense et généreux, relevé par une saine acidité et supporté par un trait d’amertume. La structure est somme toute assez compacte, sur une trame tannique tissée bien serré. La concentration est de très bon niveau en milieu de bouche, mais joue surtout sur l’intensité, en sachant éviter toute lourdeur. De cette façon, le vin coule très bien vers une finale en crescendo d’une grande persistance sur des relents de chocolat noir.

Voici un vin du vieux Chili, mais de celui que je ne souhaite pas voir disparaître. Il y a un caractère distinctif dans ce vin, une marque de fabrique particulière. C’est difficile à décrire avec des mots, mais c’est le genre de vin qui se situe à contre-courant d’une uniformisation du goût. Certains pourraient être désarçonnés par celui-ci, étant donné son individualité. Mais pour moi c’est vraiment un très beau vin au profil original, mais en même temps fidèle à l’expression du Cabernet dans le terroir de Maipo. Un Cab de Maipo avec une tournure spéciale. C’est un vin généreux et complexe qui est déjà agréable, mais qui a tout ce qu’il faut pour bien évoluer sur plus de finesse au cours des dix prochaines années. Pour 19.95$ à la LCBO, c’est à mon avis tout un achat. La fin d’une époque? J’espère que non.



Avatar du membre
Don Max
Messages : 3441
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:46
Localisation : Danville
Contact :

Re: CABERNET SAUVIGNON, ETIQUETA NEGRA, 2005, MAIPO, TARAPACA

Message par Don Max » mer. 02 oct. 2019 20:33

Un petit mercredi soir tranquille, pourquoi pas un vin avec un certain âge? La cave en est pleine. Petite recherche et je me rends compte que j'avais commenté ce vin ici peu après l'achat. Et bien, presque 11 ans plus tard, je retrouve un vin assez fidèle à ce que je décrivais et prédisais alors. Le vin a effectivement gagné en finesse et a acquis un de légères notes d'évolution tout en gardant le style particulier et un peu vieille école des vins de Tarapaca de ce temps là. Certains diraient qu'il est sur son plateau, mais il y a encore tout le fruit nécessaire pour continuer son parcours si on souhaitait un style plus tertiaire.

Répondre